En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

03.

"Ok Boomer" : mais quel monde nous préparent les Millennials en mal de rupture avec les héritiers de mai 68 ?

04.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

05.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

06.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

07.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Ingénu" de Voltaire : un Candide au pays des puissants, un Ingénu dans le monde

il y a 52 min 18 sec
pépites > Santé
Répondre à la crise
Le gouvernement dévoile son "plan d'urgence" pour l'hôpital public avec notamment une hausse du budget et une reprise de la dette
il y a 1 heure 48 min
décryptage > Politique
Réforme

Retraites : cette violence qui nous attend au fond de l’impasse politique

il y a 3 heures 13 min
décryptage > Politique
"J'ai besoin de vous"'

Congrès des maires : Emmanuel Macron surestime l’impact de la politique de simplification mise en œuvre à destination des élus locaux

il y a 4 heures 10 min
décryptage > International
A l'intérieur comme à l’extérieur

Le régime iranien confronté à une double contestation

il y a 4 heures 39 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’opération du siècle sur "Aramco" se présente mal : les milieux boursiers ne font pas confiance aux Saoudiens

il y a 5 heures 32 min
décryptage > Société
Vos gueules les mouettes

"Ok Boomer" : mais quel monde nous préparent les Millennials en mal de rupture avec les héritiers de mai 68 ?

il y a 5 heures 59 min
pépites > Politique
Sauvetage
Congrès des maires de France: Emmanuel Macron dit avoir "tant appris" des élus
il y a 20 heures 56 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : Perrine Perrez "Celle qui a dit non" : Nous on dit "oui" sans hésiter !

il y a 23 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Livre : "Encre sympathique" de Patrick Modiano : Modiano en détective, une délicieuse partition sur l’écriture et l’oubli

il y a 1 jour 2 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Misérables" : le réalisateur Ladj Ly casse la baraque

il y a 1 heure 5 min
rendez-vous > Social
Politico Scanner
Des casseurs aux LBD, radioscopie de l’opinion des Français face à la violence dans les conflits sociaux
il y a 2 heures 23 min
décryptage > Economie
Lettre

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

il y a 3 heures 56 min
décryptage > France
Un aveu

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

il y a 4 heures 26 min
décryptage > Environnement
"J’ai trois Greta Thunberg à domicile"

Quel réel bilan énergétique et environnemental quand vos ados écolos imposent leurs exigences à la maison ?

il y a 5 heures 5 min
décryptage > France
Rapport

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

il y a 5 heures 46 min
Very bad trip
Etats-Unis : à 5 ans il amène de la cocaïne à l'école
il y a 20 heures 35 min
pépites > Justice
Aucun remord
Bilal Taghi, le premier homme à avoir fomenté un attentat djihadiste en prison, jugé dès ce mardi
il y a 21 heures 42 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Livre : "Un dimanche à Ville d'Avray" de Dominique Barbéris : Une Madame Bovary des temps modernes, un roman à l’humour mordant

il y a 23 heures 53 min
light > People
The Big bucks
Kylie Jenner vend sa marque de cosmétiques pour la somme de... 600 millions de dollars
il y a 1 jour 1 heure
© Reuters
© Reuters
Atlantico Business

Le "made in France", l‘arme fatale pour redresser notre commerce extérieur ne peut pas marcher. Voici pourquoi

Publié le 17 janvier 2018
Le "made in France" est une illusion que les hommes politiques utilisent par démagogie. La mondialisation a balayé cette vieille recette qui a aujourd’hui perdu son sens.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le "made in France" est une illusion que les hommes politiques utilisent par démagogie. La mondialisation a balayé cette vieille recette qui a aujourd’hui perdu son sens.

De Laurent Wauquiez à Jean-Luc Mélenchon ou Marine Le Pen en passant par Benoit Hamon, Arnaud Montebourg et Florian Philippot, ils sont nombreux les responsables politiques à avoir brandi la nécessité du made in France pour redresser le gravissime déficit du commerce extérieur. Pourquoi aller acheter à l’extérieur ce que nous pourrions et devrions savoir fabriquer nous-mêmes, et créer ainsi de l’activité et de l’emploi ?

Le discours est connu, séduisant pour des populations fragiles et meurtries par les effets d’une mondialisation qui a éteint la lumière dans beaucoup d’usines et d’ateliers installés dans les provinces françaises.

Le discours est séduisant, sauf qu’il est trop facile pour correspondre à la réalité.

« Le made in France » n’a pas complètement disparu. Heureusement. Il continue d’exister et pourrait même se développer davantage dans des secteurs très particuliers : une partie de l’agro-alimentaire qui fonctionne avec des circuits courts, c’est à dire dans un rapport direct entre le consommateur et le producteur. Le made in France existe encore dans les produits artisanaux, dans le bâtiment, dans le tourisme (c’est une évidence) et dans une grande partie des produits de luxe ou des créations artistiques. Et il pourrait se développer encore beaucoup plus dans la Tech, on l’a vu à Las Vegas où la France envoie chaque année de plus en plus d’entreprises. Le made in France a alors un sens dans les secteurs à haute valeur ajoutée.

Bref, la mondialisation n’a pas tué l’ensemble de ce qui était fabriqué autrefois en France, mais pour l’essentiel de la consommation, le poids des importations est devenu exorbitant au point où nos exportations sont cruellement insuffisantes pour payer les factures extérieures.

Mais prétendre rapatrier une grande partie de ce qui est fabriqué à l’extérieur relève d’une douce illusion et cela pour au moins trois raisons qui seraient très difficiles à surmonter.

La première est une raison de coût : une grande partie de fabrications industrielles a été délocalisée dans des pays à faible coût de main d‘œuvre. C’est le cas de toute l’industrie textile et de confection. Mais pas seulement. Beaucoup de fabrications industrielles, dans la mécanique, la plasturgie, l‘électroménager ont été déménagées soit au Maghreb, en Turquie, en Inde ou en Chine. Tout simplement parce que la main d’œuvre y est moins chère et que la composante main d’œuvre est importante dans la valeur globale.

Les produits émergents ont profité de ce mouvement et ont commencé à sortir une partie de leur population de la misère.

La deuxième raison est une raison commerciale. Beaucoup d’industriels se sont aussi rapprochés de leurs marchés. Dans l’automobile, dans l’électroménager, on est allé chercher la croissance là ou elle était, c’est à dire sur les marchés émergents. Le groupe SEB est un leader mondial du petit électroménager de maison. Il vend partout, et doit adapter ses produits à chaque culture, à chaque marché. D’où la nécessité de rapprocher également la production quand l’appareil n’est destiné qu’à une seule région.

Dans beaucoup de secteurs, il est devenu plus intéressant de produire local. On le voit encore cette semaine avec le groupe Renault qui n’a jamais autant vendu de voitures qu’en 2016. Très bien, mais les ventes sont en partie tirées par la marque Lada en Russie, par l’Iran et d’autres émergents comme le Brésil, où l’entreprise possède des usines.

La troisième raison est sûrement la plus importante. Elle tient au fait que la majorité des produits et des services que nous consommons sur la planète est le résultat d’une chaine de valeur complètement fragmentée. En clair, ils intègrent des composants de toute origine. Une automobile de marque française montée dans une usine française intègre des composants qui viennent parfois d’Allemagne ou d’ailleurs et même des Etats-Unis. C’est vrai dans beaucoup d’autres productions, y compris dans le bâtiment, l’agro-alimentaire. C’est évidemment vrai dans le digital. Un smartphone de marque californienne est évidemment conçu et marketé en Californie, mais monté dans une usine chinoise avec des composants venant du monde entier dont la France. Au total, compte tenu des frais de recherche et d’innovation, plus de 60% de la valeur de l’appareil est néanmoins américaine.

Mais dans bien des cas, définir la véritable origine du produit est quasi impossible à découvrir. Elle est plus juridique que réelle. L’origine officielle du produit est souvent celle du propriétaire de l’entreprise.

C’est vrai pour la France, mais c’est tout aussi vrai pour tous les pays occidentaux développés dont les Etats Unis.

L’Amérique a perdu une partie de son industrie avec la mondialisation. Donald Trump promettait de rapatrier l‘appareil industriel mais ses promesses n’engageaient que ceux qui le croyaient. Comme souvent en politique. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

03.

"Ok Boomer" : mais quel monde nous préparent les Millennials en mal de rupture avec les héritiers de mai 68 ?

04.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

05.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

06.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

07.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
March Heg
- 19/01/2018 - 10:11
Il existe un snobisme qui
Il existe un snobisme qui incite certains à acheter une voiture allemande, une montre suisse, etc. qui est regrettable.
Il est bon de parler de "Made in France" et de rappeler que c'est nécessaire pour notre balance commerciale et notre niveau de vie.
Mieux vaut faire travailler des personnes sur notre sol, que d'être obligé de payer des indemnités chômage.
Ce slogan n'est évidemment pas la solution suffisante à lui seul.
Semper Fi
- 18/01/2018 - 02:52
Exemple de Trump ????
Et bien justement... en raison de la politique fiscale qui vient d'être mise en place par Trump, APPLE vient d'annoncer un plan d'investissement de 30 Mds USD sur 5 ans aux Etats-Unis (+ un règlement de 38 Mds au fisc US). Comme quoi, une politique fiscale adaptée permet tout à fait de relocaliser une production... n'en déplaise à Mr Sylvestre. Source : http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2018/01/17/32001-20180117ARTFIG00393-apple-paie-38milliards-de-dollars-au-fisc-americain.php
kelenborn
- 17/01/2018 - 19:52
Sylvestre a raison et tort
Il a raison quand il dit, si on résume qu'on ne réssuscitera pas Boussac et je ne sais qui avait inspiré MLP lors de la campagne mais c'était un ou une imbécile!
En revanche, ce qu'il ne dit pas c'est que le made in France reviendra quand le revenu par tête aura diminué de moitié car il deviendra plus rentable pour les chinois de faire fabriquer ici. Autre solution: j'ai commencé un manuscrit que je ne parviens pas à terminer par fainéantise (ou parce que je passe trop de temps à expliquer à A2BOUH qu'il est con) et que j'ai intitulé: "votre fille sera bonne à Pekin "! Dans ce cas plus de problématique de "grand remplacement" : y aura bien un boulot la bas pour Vangode comme employé des pompes funèbres et pour Adroiteprout comme vétérinaire!