En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

04.

Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme

05.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

06.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

07.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

ça vient d'être publié
décryptage > Société
Laïcité

Sur le voile, Jean-Michel Blanquer a dix longueurs d’avance sur Emmanuel Macron

il y a 13 min 30 sec
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 17 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 1 heure 22 min
décryptage > France
Effets

Loi alimentation : le gouvernement persiste malgré les effets pervers

il y a 3 heures 14 min
décryptage > Europe
Brexit

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

il y a 3 heures 37 min
décryptage > Consommation
Non on ne vous parle pas d’Apple

Cosmic Crisp, la nouvelle pomme américaine qui part à l’assaut du monde

il y a 4 heures 24 min
décryptage > International
Merci Barack

Comment Poutine a réussi à subtiliser le Moyen-Orient au nez et à la barbe des Etats-Unis

il y a 4 heures 57 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 16 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 20 heures 46 min
pépites > Justice
Recours
Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme
il y a 22 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "L'un de nous deux" de Jean-Noël Jeanneney

il y a 23 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Exposition : “Bacon en toutes lettres” : Une singularité fascinante mais difficile à appréhender !

il y a 23 heures 36 min
pépites > France
TER
Un mouvement social "inopiné" à la SNCF perturbe la circulation
il y a 23 min 38 sec
décryptage > Société
Bonne gouvernance

Pour sortir (enfin) de la crise des services publics

il y a 2 heures 50 min
rendez-vous > France
Géopolitico-scanner
Destin méditerranéen, immigration, communautarisme, délinquance : Marseille sans fatalisme mais sans langue de bois, entretien avec un homme politique qui monte, Bruno Gilles
il y a 3 heures 25 min
décryptage > Economie
Règle commune

Taxation des multinationales : l’OCDE fait un petit pas sur un très grand chemin

il y a 3 heures 54 min
décryptage > Religion
Persécutions ?

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

il y a 4 heures 41 min
décryptage > Europe
UE

Brexit : petites leçons pour l’Europe (et pour la stabilité des démocraties occidentales) après 3 ans de chaos politique britannique

il y a 5 heures 14 min
pépite vidéo > Faits divers
En vert et contre tous
Des activistes d'Extinction Rebellion violemment dégagés du toit d'un métro à Londres
il y a 21 heures 30 min
pépites > Politique
Commission
Blanquer contre Taché : LREM tente une médiation
il y a 22 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "La porte sans entrée. Approche du Zen" : Devenez ou restez zen, vous vous en porterez mieux !

il y a 23 heures 33 min
pépites > Europe
At least
Brexit : Un accord a été trouvé
il y a 1 jour 1 heure
© Reuters
© Reuters
Flux et reflux

(Tentatives de) contrôle de l’immigration : Emmanuel Macron dans les pas de ses prédécesseurs

Publié le 16 janvier 2018
Le 16 janvier, Emmanuel Macron est attendu pour un discours devant les forces de sécurité. L'occasion de se poser la question de la position du président en matière d'immigration.
Jacques Barou est docteur en anthropologie et chargé de recherche au CNRS. Il enseigne les politiques d’immigration et d’intégration en Europe à l'université de Grenoble. Son dernier ouvrage s'intitule La Planète des migrants : Circulations...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jacques Barou
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jacques Barou est docteur en anthropologie et chargé de recherche au CNRS. Il enseigne les politiques d’immigration et d’intégration en Europe à l'université de Grenoble. Son dernier ouvrage s'intitule La Planète des migrants : Circulations...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le 16 janvier, Emmanuel Macron est attendu pour un discours devant les forces de sécurité. L'occasion de se poser la question de la position du président en matière d'immigration.

Atlantico : Emmanuel Macron se rendra ce mardi 16 janvier ​à Calais où il prononcera un discours devant les forces de sécurité, notamment en présence du ministre de l'intérieur. Au regard des différentes annonces et discours, du projet de loi asile-immigration, de ses annonces européennes sur ces questions, mais également de ses déplacements sur le continent africain, quelle est la position d'Emmanuel Macron sur la question migratoire ? Que révèlent ses discours et ses actes de sa vision d'ensemble du phénomène, et de son approche ? 

Jacques Barou : La position d'Emmanuel Macron, telle qu'elle s'exprime à travers ses discours, ses actes et ses déplacements ainsi qu'à travers la loi en préparation vise à une meilleure maîtrise des flux migratoires afin d'éviter les débordements qui se traduisent par une accumulation de gens dormant dans les rues, des concentrations difficiles à contrôler et qui se déplacent sans cesse. Il veut sans doute sincèrement accueillir décemment les migrants mais pour cela il ne veut pas mettre des moyens très élevés, redoutant à la fois l'effet d'appel et les réactions négatives de l'opinion publique. La solution est de ralentir et de diminuer les flux par des politiques de coopération avec les pays de départ et des pays de transit et de se "partager le fardeau" avec les pays de l' U.E. Elle passe aussi par la sélection des migrants en situation réelle de demande d'asile et de rejet des demandes de caractère plus économique, ce qui implique un travail de "tri" qui fait bondir le secteur associatif et une partie de sa majorité. Sa marge de manoeuvre est très étroite.

En quoi cette philosophie globale se différencie-t-elle, ou non, de celle de ses prédécesseurs ? En quoi l'évolution des problématiques de la question migratoire elle-même peut-elle s'accorder avec cette approche ? 

Sa position n'est pas très différente de celle de ses prédécesseurs. Il faut jongler entre la question de "l'honneur de la France" et celle du réalisme, ne pas entacher l'image de la France auprès de l'opinion par une politique répressive et ne pas encourager un phénomène qui prend de l'ampleur depuis quelques années  par une politique trop généreuse. On est toujours dans la dialectique exprimée par Rocard : on ne peut pas accueillir toute la misère du monde mais on doit en prendre sa part, tout en souhaitant en secret qu'elle soit la moins lourde possible.  Sans qu'il y ait de menace d'invasion, il y a tout de même depuis quelques années une hausse continue de la pression migratoire. Derrière les demandeurs d'asile venus du Proche et moyen orient arrivent des personnes fuyant la pauvreté de certains pays des Balkans et d'Afrique subsaharienne qui ne sont pas en situation de guerre et l'absence d'autorités régulatrices dans certains pays de transit comme la Libye ne facilite pas la maîtrise des flux. Face à ce constat la mise en place d'une politique de "ralentissement" des arrivées paraît inévitable et il faut la mettre en place tout en sachant qu'elle risque de comporter des "ratés" qui radicaliseront les diverses oppositions à cette politique, d'un côté ceux qui déploreront que le nombre d'irréguliers ne cesse d'augmenter et de l'autre ceux qui s'indigneront d'injustices perpétrées contre les personnes en quête d'asile. 

Après avoir déclaré "La solution miracle n'existe pas mais il y a des choses à améliorer" Emmanuel Macron, se rend ce jour à Calais en préalable au sommet franco-britannique de ce jeudi 18 janvier. La question calaisienne pourra-t-elle réellement trouver une solution durable sans ouvrir une renégociation des accords du Touquet ? Le ministre de l'intérieur a ainsi pu indiquer, ce 14 janvier, souhaiter un "protocole additionnel" à ces accords pour une plus grande prise en charge des migrants par les Britanniques. Une telle solution peut-elle être suffisante ? 

La question de Calais se pose maintenant depuis plus de vingt ans quelles que soient les initiatives prises par les deux gouvernements. Alors que la Grande-Bretagne sort de l'U.E, il ne faut pas attendre de sa part beaucoup de coopération dans la prise en charge du problème. Même si les accords du Touquet sont renégociés, le problème persistera.

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

04.

Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme

05.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

06.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

07.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
tubixray
- 17/01/2018 - 08:58
Les associations ....
... ont désormais tribune libre sur les chaines TV; elles donnent leur point de vue et exposent sans contradiction (ou si peu) les dogmes de la bonne conscience de gauche et de la dictature des droits de l'homme ......Ecoeurant.
zoize34
- 16/01/2018 - 16:30
BLA BLA BLA....
Perso je ne me fais pas d'illusion et je vous conseille d'en faire autant, ce cher macaron est pour l'immigration (surtout arabe d'ailleurs) dont il caresse le poil à longueur de journée en ne pensant qu'à sa réélection (au secours Wauquiez BOUGE!) y a qu'à voir dans son staff ils sont nombreux.Toutes ces associations qui font de la morale, il vaudrait mieux les dissoudre, de toute façon en France, si on veut se faire entendre on crée une assoc et de gauche évidemment.
Pensez à ce qu'il va nous pondre Jupiter 1er? tous les mineurs (ou pas) que nous devons garder vont pouvoir faire venir toute leur smala...parents, grand-parents, frères et soeurs et dieu sait qu'ils sont nombreux. Pour avoir un ordre d'idée, ils sont 25000 à avoir été gardés en 2017, faites le calcul! Et après, on entend les pleureuses associations gauchistes avec les médias.
vangog
- 16/01/2018 - 13:08
Les associations d’aide au devoir préconisent la charia
en plus de leurs « conseils »: séparation des garçons et des filles, main coupée pour les voleurs, suprématie de la charia sur la loi républicaine, mépris pour les apostats chrétiens, juifs dont ils peuvent ponctionner le RSA et les allocations sans scrupules pour payer leur dîme à l’islam...c’est quand même autre chose que les discours du minet-à-cougars pour petites-filles immatures et pour bobo-gogos, non?