En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Rachida Dati souhaite supprimer l’acquisition automatique de la nationalité française par mariage

02.

Et le vilain petit secret des athlètes des épreuves d'ultra-endurance n'est pas de savoir mieux supporter la douleur

03.

La dette européenne s’arrache comme des petits pains. Mais il y a une très mauvaise nouvelle derrière la bonne

04.

La Corée du nord craint que des nuages de sable venant de Chine ne soient porteurs du coronavirus

05.

COVID-19 : mais où en est la Chine ?

06.

Le gouvernement fait peser la totalité du poids de l’épidémie sur les soignants et sur les Français. Y a-t-il un moyen de le forcer à assumer enfin ses responsabilités ?

07.

Etrangers fichés S : vers un Guantanamo à la française ?

01.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

02.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

05.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

02.

Islamisme : la République de la complaisance

03.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

04.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

05.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

06.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

ça vient d'être publié
décryptage > Education
D'un autre temps

Non assistance à institution en danger ? Le discours lunaire d’Emmanuel Macron sur l’école

il y a 7 min
décryptage > Santé
Danger

Notre cerveau préfère les histoires qui finissent bien, nous devrions pourtant nous en méfier

il y a 17 min 51 sec
rendez-vous > People
Revue de presse people
Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite
il y a 39 min 17 sec
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

L’influence de la fonction publique et des fonctionnaires sur la vie politique : aux racines d'un mal français

il y a 1 heure 17 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Conseil à l’usage des gens “normaux” en couple avec un surdoué

il y a 1 heure 24 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L’Occident : un coupable idéal aux yeux de la pensée décoloniale

il y a 1 heure 28 min
décryptage > Economie
L'impossible Budget 2021

Récession Covid : le grand écart s'accentue entre ceux qui vont bien et ceux qui coulent

il y a 1 heure 30 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Sublime royaume" de Yaa Gyasi : de la relation mère-fille entre science et spiritualité, un roman qui ne peut laisser indifférent

il y a 14 heures 22 min
pépites > Santé
IHU Mediterranée
Covid-19 : l’Agence du médicament refuse d’autoriser massivement l’hydroxychloroquine
il y a 15 heures 55 min
pépites > Politique
Nouvelles mesures
Jean Castex intensifie la lutte contre la haine en ligne avec le renforcement de la plateforme Pharos et de nouvelles sanctions
il y a 18 heures 11 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit
il y a 15 min 5 sec
décryptage > Education
Témoignages

Les dérives islamo-gauchistes de l'Unef vues de l'intérieur

il y a 29 min 36 sec
décryptage > International
A l’insu de son plein gré ou non

Donald Trump a un bilan majeur en matière de politique étrangère et voilà pourquoi

il y a 43 min 16 sec
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Oubliez astéroïdes et guerres nucléaires : au XXIe siècle, le principal danger pour l'humanité est les pandémies et maladies infectieuses

il y a 1 heure 21 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Comment l'idéologie du droit à la différence a fait basculer les banlieues dans le ressentiment identitaire et racial

il y a 1 heure 25 min
décryptage > Politique
On y pense à l’Elysée

Etrangers fichés S : vers un Guantanamo à la française ?

il y a 1 heure 29 min
décryptage > Economie
Phénoménale dette

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

il y a 1 heure 30 min
light > Politique
"Make America Great Again"
L'expert en sécurité Victor Gevers serait parvenu à se connecter au compte Twitter de Donald Trump en devinant son mot de passe
il y a 15 heures 20 min
pépites > Société
Extension
Congé paternité : l'Assemblée nationale vote le passage à 28 jours
il y a 16 heures 16 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand un gros œil surveille les minutes et quand le ricin tisse les bracelets : c’est l’actualité des montres
il y a 19 heures 7 min
© Reuters
© Reuters
Pas vous et pas ça!

Julien Dray vous devriez faire –plus qu'un autre- attention avec le mot "rafle"!

Publié le 16 janvier 2018
Ce terme n'est pas, loin s'en faut, innocent. Il a un sens précis, dramatique et meurtrier.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ce terme n'est pas, loin s'en faut, innocent. Il a un sens précis, dramatique et meurtrier.

Julian Dray n'aime pas, c'est son droit, la circulaire Collomb qui va autoriser les services de l'Etat à contrôler ceux qui résident dans les centres d'hébergement. Le but affiché est de vérifier qui est, ou n'est pas, éligible au droit d'asile. Par déduction, par soustraction on saura qui sont les clandestins et les sans-papiers.

Mais Julien Dray n'a pas le droit de convoquer une tragédie passée pour la calquer, de façon honteuse, sur le présent. Il a dit et répété que "ça ressemblerait à une  rafle"! "Quand la police vient on sait comment ça finit…" a-t-il précisé.

En français le mot "rafle" a un double usage. Au casino : rafler la mise. Mais nous ne sommes pas au casino. Sinon c'est la rafle du Vel' d'Hiv. Des milliers de Juifs arrêtés puis, plus tard, parqués à Drancy, ultime étape avant un voyage sans retour. Pour leur mémoire, pour ces pauvres morts, pour la vérité on est tenu de faire attention. Surtout quand on est –c'est le cas de Dray- de la même origine que moi.

Quand les mots perdent tout sens ils s'imposent comme une chape de mensonge sur la réalité. Mal nommer les choses c'est ajouter à la tragédie du monde (Camus). A supposer que les clandestins et autres migrants soient interrogés par la police ils auront des avocats, des associations, des Julien Dray, des recours pour les défendre et les protéger. Ils ont eu ça les Juifs qui attendaient devant les chambres à gaz ? 

C'est fou d'ailleurs ce qu'on "rafle" en France. Une descente de police dans une cité vérolée par la drogue c'est une "rafle"! Des manifestants réputés violents arrêtés préventivement c'est une "rafle"! Quand les hommes de la BAC interviennent lors d'une émeute en banlieue et ramassent tout ce qui bouge un peu trop c'est aussi une "rafle"! En effet on les contrôlerait, parait-il, au faciès. Comme les Juifs en 1942 n'est-ce pas ? 

Voyons maintenant précisément ce qui arriverait aux migrants "raflés" dans les centres d'hébergement. Voyons ce que Julien Dray ne veut pas voir. Dans la plupart des cas ils seront relâchés car trop nombreux pour nos centres de rétention. Dans le pire, quelques-uns d'entre eux seront expulsés.

On les emmènera par cars à Orly ou à Roissy, là, tous frais payés, ils prendront place dans des avions qui les ramèneront dans leurs pays d'origine. Aucun de ces pays n'a Auschwitz pour capitale.

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Lapalatine
- 19/01/2018 - 08:01
Talleyrand..
...aurait dit:" tout ce qui est excessif est insignifiant". Dray et ses commentaires le sont. Et puis, qui s'étonnera de ce genre de paroles venant de cet individu...Le mépris le plus total à son égard est la seule réaction valable.
Joly Maurice
- 17/01/2018 - 13:12
Fascisme de bobos!
Encore et toujours ces relations comparatives au fascisme, au nazisme, et à Hitler et consorts là ou il n'y à pas lieu d'en faire, sauf à la longue pour dévaluer les horreurs de cette triste époque! Nos immigrés clandestins sont par essence des "hors la loi" Rien à voir avec les juifs assassinés en masse par les nazis, dont certains étaient même décorés pour faits d'armes au service de la patrie allemande durant la première guerre mondiale! Et tous parfaitement citoyens légaux de tous les pays ou ils furent persécutés!
Borgowrio
- 16/01/2018 - 19:18
Jusqu'où faudra t'il aller
Dans les pays musulmans , pas forcément radicaux , la population juive et chrétienne est en chute libre ( La France est elle déjà dominée par l'Islam ) . De quel coté se situe vraiment l'épuration ethnique ? Même le grand clown blanc se voile la face .