En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

01.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

02.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

03.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

04.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

ça vient d'être publié
light > Culture
Big win
Queen s'oppose à l'utilisation de ses tubes par Donald Trump et le camp Républicain
il y a 8 heures 5 min
pépites > International
Ever changing
Offensive turque en Syrie : Donald Trump pourrait imposer de "grosses sanctions" à Ankara
il y a 9 heures 6 min
pépite vidéo > Société
Polémique
Mère voilée : pour Brigitte Macron "on ne parle pas politique" à l'école
il y a 10 heures 9 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"De Gaulle, 1969, l'autre révolution" d'Arnaud Teyssier : la fin de la saga du gaullisme, par l'un de ses meilleurs spécialistes

il y a 12 heures 17 min
décryptage > Culture
7ème art

Soubresauts, horreurs et beauté du monde à Saint-Jean de Luz

il y a 13 heures 51 min
décryptage > Religion
L'art de la punchline

Un 13 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 14 heures 4 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

Cette semaine l’Europe joue son destin sur le Brexit

il y a 14 heures 43 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Stadia : Google mise sur la latence négative pour s’imposer dans l’univers des jeux vidéos. Décisif ou moufte aux yeux ?
il y a 15 heures 14 min
décryptage > Economie
Incompréhension

L’étrange capacité du capitalisme financiarisé à perdurer envers et contre tout

il y a 15 heures 48 min
décryptage > International
Opération "printemps de la paix"

Syrie : multi jeux de dupes autour des Kurdes (et des djihadistes de Daesh)

il y a 16 heures 5 min
light > Culture
Très critique
Elton John peu tendre envers Michaël Jackson : "C'était réellement un malade mental, quelqu'un d'un peu inquiétant à fréquenter".
il y a 8 heures 25 min
pépites > Religion
Coup de gueule
66% des Français se disent favorables à l'interdiction du voile durant des sorties scolaires
il y a 9 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vie et mort d'un chien" de et mise en scène par Jean Bechetoille : Etre ou ne pas être... c'est encore la question à Elseneur

il y a 12 heures 7 min
pépites > Europe
Last chance
Brexit : d'après le vice-premier ministre Irlandais, un accord est envisageable cette semaine
il y a 12 heures 29 min
décryptage > Social
Exercices de coloriage

Il est beaucoup question du "vieux mâle blanc". Mais pourquoi ne parle-t-on jamais du " vieux mâle noir" ?

il y a 14 heures 28 sec
décryptage > Religion
Loi de 1905

Pourquoi la laïcité ne devrait pas être invoquée dans la lutte contre l’islamisme

il y a 14 heures 35 min
décryptage > Politique
Conceptuel

Le populisme, phénomène bien plus fondamental que le simple fruit de l’épuisement de la démocratie représentative ou de l’hystérisation des classes moyennes

il y a 15 heures 9 min
décryptage > Economie
Courage!

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

il y a 15 heures 44 min
décryptage > Economie
Atlantico-Business

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

il y a 15 heures 54 min
décryptage > Politique
Lourde tâche

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

il y a 16 heures 19 min
© Reuters
© Reuters
Edito

Pourquoi la mobilité est devenue le casse-tête des élus

Publié le 12 janvier 2018
Parce qu’elle implique une révolution dans le domaine des transports et que le besoin de déplacements prend au fil des ans une allure schizophrénique, la mobilité est devenue le cauchemar des élus.
Michel Garibal , journaliste, a fait une grande partie de sa carrière à la radio, sur France Inter, et dans la presse écrite, aux Échos et au Figaro Magazine.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Garibal
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Garibal , journaliste, a fait une grande partie de sa carrière à la radio, sur France Inter, et dans la presse écrite, aux Échos et au Figaro Magazine.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Parce qu’elle implique une révolution dans le domaine des transports et que le besoin de déplacements prend au fil des ans une allure schizophrénique, la mobilité est devenue le cauchemar des élus.

En quelques années, le terme de mobilité est devenu l’un des mots-clés utilisés par les hommes politiques. Il est aussi le cauchemar des élus, tant il induit de bouleversements futurs dans la vie des citoyens. Le besoin de déplacements prend au fil des ans une allure schizophrénique et le smartphone lui donne un coup d’accélérateur, car il offre des possibilités inépuisables en matière de géolocalisation en créant également de nouveaux besoins.

Jusqu’à une période réente, la mobilité consistait à concevoir des infrastructures pour organiser des moyens de transport suffisants pour assurer les déplacements des populations. Mais la situation présente de la région parisienne montre que les recettes traditionnelles sont totalement dépassées, comme en témoigne l’engorgement quotidien des voies de circulation. Soixante-dix pour cent des franciliens travaillent en dehors de leur lieu de résidence. Ils perdent au bas mot une heure par jour dans les encombrements, alors qu’ils circulent pour la majorité dans des véhicules qu’ils sont seuls à occuper. En Ile de France, la situation est en train de de se compliquer d’une manière qui pourrait conduire à un véritable étouffement pour plusieurs raisons : la reprise de la croissance qui fait naître des projets nouveaux, la perspective des Jeux Olympiques qui va multiplier les créations alors que les chantiers du grand Paris sont en plein essor. Ajoutons aussi le retour des touristes qui engendrent des migrations quotidiennes de grande ampleur, avec les millions de voyageurs qui visitent la Tour Eiffel, le Louvre ou le château de Versailles, en compliquant du même coup les déplacements.

Le progrès technique fait miroiter des transformations que l’on peine à imaginer tant elles sont révolutionnaires, avec les véhicules connectés de une trois roues, fonctionnant à l’électricité ou à l’hydrogène, avec aussi la possibilité du covoiturage ou de l’autopartage, dont les expériences se multiplient dans un certain nombre de pays. Sans compter que la période de transition dans laquelle on est entré comporte aussi des désillusions. Il suffit de voir la cacophonie qui entoure la mise en place, puis le retrait des velib à Paris, apparus comme une solution au départ, mais qui tournent au fiasco, en raison des dégradations dont ils donnent lieu et au coût élevé pour la collectivité. Mais aujourd’hui, les jeunes générations éprouvent un tel besoin de mobilité que celle-ci s’apparente à un service de plus en plus indispensable, qui pourrait tourner, selon une coutume bien française, à la revendication d’un  droit, au même titre que le logement ou l’emploi. La propriété d ’un moyen de transport, comme la voiture, tend à perdre de son importance au profit de l’usage, comme le prouve l’engouement croissant en faveur de l’autopartage ou des formules de covoiturage.

Lez entreprises sont appelées à la rescousse pour aider les municipalités en matière de transport. Toutes celles qui ont plus de salariés doivent désormais présenter des plans de mobilité pour assurer une plus grande fluidité notamment dans les zones périurbaines, en agissant à la fois sur les horaires de travail et l’organisation de transports collectifs. Il faut aussi lutter contre une certaine sédentarité des actifs occupés, moins mobiles que les chômeurs, alors que trois pour cent des foyers seulement changent de résidence en moyenne chaque année, tandis que quatre pour cent des couples vivent séparément. Au total, la conquête de la mobilité suppose un véritable changement de comportements de la société, au renoncement à certaines habitudes séculaires qui ne seront possibles qu’avec la prise de conscience des dégât engendrés par la pollution et les modifications du climat.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

01.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

02.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

03.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

04.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires