En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Loi Avia : la mort d’une liberté

02.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

03.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

04.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

05.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

06.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

04.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

05.

Euro-miracle ? Comment ne pas louper le tournant historique que Macron et Merkel proposent à l’Europe

06.

Mais au fait, quel est le plan des « anti-mondialisation-libérale » pour empêcher des dizaines de millions de personnes dans le monde de retomber dans la grande pauvreté ?

ça vient d'être publié
light > Culture
Goût de la lecture
Les ventes de livres sont en forte hausse depuis la levée du confinement
il y a 2 heures 54 min
pépites > Santé
"Etude foireuse" ?
Covid-19 : l'OMS décide de suspendre temporairement les essais cliniques avec l'hydroxychloroquine
il y a 5 heures 46 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Killign Eve" de Phoebe Waller-Bridge (saison 1), Emerald Fennell (saison 2) et Suzanne Heathcote (saison3) : la série qui tue !

il y a 7 heures 6 min
pépites > Santé
Réforme
Plan Ségur de la santé : Edouard Philippe promet des changements rapides et annonce une hausse des salaires "significative"
il y a 7 heures 43 min
pépites > Justice
Colère des syndicats
Déclarations de Camélia Jordana : Christophe Castaner ne saisira pas la justice
il y a 9 heures 39 min
pépites > Santé
Bilan de la crise
François Hollande reconnaît une "part de responsabilité dans la situation de l’hôpital"
il y a 10 heures 57 min
décryptage > International
Vague épidémique

Le Brésil, nouvel épicentre du Covid-19 ?

il y a 13 heures 3 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Ces technologies inquiétantes qui ont envahi le monde du travail depuis la pandémie
il y a 13 heures 34 min
décryptage > Politique
Encore des mots, toujours des mots…

Les mots-clés du macronisme post-covid décrivent-ils sa réalité ?

il y a 14 heures 15 min
décryptage > Santé
Pandémie

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

il y a 15 heures 4 min
pépites > France
"Route Nationale 7"
Nicolas Dupont-Aignan réclame la gratuité des autoroutes pour cet été
il y a 3 heures 9 min
pépites > Economie
Soutien aux salariés
Coronavirus : les entreprises vont assumer 15% du coût du chômage partiel dès le 1er juin
il y a 6 heures 20 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Et passe le souffle des dieux, ainsi était l'An Mil" de Philippe Séguy : une épopée envoûtante, Bataille d'Hastings, Tapisserie de Bayeux, druides contre chrétiens et... amour toujours !

il y a 7 heures 20 min
Vigilance
La Californie fait face à une importante vague de chaleur
il y a 8 heures 48 min
pépites > Justice
Moteurs truqués
Dieselgate : la justice condamne Volkswagen à rembourser partiellement un client
il y a 10 heures 18 min
pépite vidéo > Insolite
La grande évasion
Saturne, "l'alligator d'Hitler", est mort au zoo de Moscou à l'âge de 84 ans
il y a 11 heures 36 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

La réindustrialisation de l’Europe suite au COvid-19. Sera-t-elle centrée sur l’Allemagne ou également répartie entre les nations d’Europe ?

il y a 13 heures 20 min
décryptage > France
Ils sont des dizaines de milliers à l’écouter

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

il y a 13 heures 49 min
décryptage > High-tech
Zoom

Voilà à quoi nous expose l’extension du domaine du virtuel pendant la pandémie

il y a 14 heures 36 min
décryptage > Politique
Prolétaires de Tourcoing, unissez-vous

Le camarade Darmanin réclame "une politique pour le peuple" ! Parce qu'avant c'était une politique pour les riches ?

il y a 15 heures 28 min
© Reuters
© Reuters
Violences

(In)Sécurité du quotidien : la réalité des chiffres finit par rattraper l’optimisme des discours officiels

Publié le 09 janvier 2018
Un peu seul, l'auteur le rabâche depuis des mois dans sa rubrique d'Atlantico : depuis le désastreux règne de Hollande-Taubira, copains et protecteurs du gentil Théo et de son aimable fratrie, l'insécurité règne en France.
Xavier Raufer est un criminologue français, directeur des études au Département de recherches sur les menaces criminelles contemporaines à l'Université Paris II, et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet. Dernier en date:  La criminalité organisée...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Xavier Raufer
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Xavier Raufer est un criminologue français, directeur des études au Département de recherches sur les menaces criminelles contemporaines à l'Université Paris II, et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet. Dernier en date:  La criminalité organisée...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un peu seul, l'auteur le rabâche depuis des mois dans sa rubrique d'Atlantico : depuis le désastreux règne de Hollande-Taubira, copains et protecteurs du gentil Théo et de son aimable fratrie, l'insécurité règne en France.

Or aujourd'hui, s'agissant de l'insécurité, la population française confirme et abonde dans le sens du criminologue signataire. Dans un vaste silence médiatique, un récent sondage (Odoxa-Dentsu, Le Figaro, 4 janvier 2018) révèle que la sécurité est même la première préoccupation des Français - lisez bien - avant le chômage. 

A juste titre, 58% des Français voient l'insécurité augmenter. Ceux qui la sentent baisser ? 9% des sondés, les usuels bobos-anarchistes de salon. 

Précisons : oui l'insécurité augmente : 60% le clament dans les classes populaires (hou hou, la gauche !) et 64% en milieu rural (hello, la droite !). 

Cela, les Français le ressentent malgré les tripotages du ministère de l'intérieur qui, pour son bouquet statistique, cueille les fleurs de son choix et balance le reste, réalités déplaisantes ou chiffres qui fâchent, à la poubelle. Aidé dans sa tâche par l'Observatoire national de la délinquance, organisme jadis courageux et intéressant mais qui aujourd'hui, sert la seule tisane-Collomb ; enfin par l'Agence France Presse, fief des docteurs-tant-mieux sécuritaires.

Dans la grande coalition du silence, enfin, les médias-des-milliardaires et la propagande radiophonique du régime. Exemple récent, un bobo-débile de France Inter qualifiant de "compilation de faits-divers" La France Orange Mécanique de Laurent Obertone ; alors que ce livre électrochoc, décrivant enfin ! le réel criminel français et le calvaire de populations abandonnées aux voyous, se vendit à 100 000 exemplaires et réveilla la France plusieurs mois durant.

Mais exposons plus à fond le niveau de l'insécurité en France et d'où, pour nos concitoyens, elle provient.

Bref retour en arrière : en mars 2017 (en pleine élection présidentielle) 61% des Français (Odoxa) ressentent l'insécurité ; et dans le classement des thèmes cruciaux des prochaines campagnes électorales, la sécurité arrive classiquement en 3e position, jute après le chômage et le pouvoir d'achat.

Dans l'été 2017 (Le Figaro, 15/09/2017) les Français donnent leur fort négatif avis sur l'immigration : trop d'immigrés (53% des sondés) ; l'immigration a beaucoup augmenté (58%) ; des terroristes se prétendent réfugiés (64%) ; les migrants sont-ils vraiment des réfugiés ? (53%). 

L'immigration est-elle un facteur positif ? 100% des journalistes-des-milliardaires - mais 14% des Français. La diversité médiatique dans toute sa splendeur.

Venons-en à aujourd'hui. Fin décembre on apprend (Fiducial-Odoxa, "sécurité au quotidien"), que le ressenti d'insécurité grimpe en flèche, + 6% en un mois, 66% des Français, niveau record depuis mai 2016.

Nous voici au cœur du problème : plus confiants qu'avant en matière de délinquance - cambriolages - agressions : 29% ; moins confiants 70% ; sept Français sur dix sont inquiets à propos de la sécurité.

Message au petit marquis de France Inter : 62% des Français ont déjà subi un vol ou une agression ; 27%, déjà cambriolés et 21%, déjà molestés. 

Avis, maintenant aux soi-disant amis de la jeunesse : chez les 18-24 ans, ont déjà été molestés ou pire, 28%. Presque un jeune Français sur trois malmené, voire traumatisé ? Le bobo de France Inter s'en tape.

Autre message aux idolâtres de la "politique de la ville" et de la "mixité sociale" : choix du lieu de vie, le critère de la sécurité (éviter les coupe-gorges comme la peste) compte pour 62% des Français - et pour 76% des jeunes de 25 ans. Dans ces conditions, quelles chances de succès pour cette "politique de la ville" qui engloutit en vain les milliards depuis un demi-siècle ? Aucune, zéro.

Le marché du travail enfin, et le chômage - si important politiquement. Choix de l'emploi et notamment, de sa localisation (encore et toujours, éviter les périlleux ghettos) ; la sécurité (lieux de travail et accès) compte pour 61% des Français et pour 69% des jeunes de 25 ans. Travailler oui - mais se faire courser ou pire par des hordes sauvages - pas question. 

Tels sont donc les indéniables faits et réalités auxquels devraient réfléchir ceux qui prétendent s'intéresser tant et plus au bien-être et à la prospérité des Français. Comme c'est la période des vœux, ce sera donc le nôtre.

NB : "Décodeurs", "Décryptage" : Comme d'usage, mes faits et données sont à votre disposition.

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Stargate53
- 10/01/2018 - 13:33
Agressions de policiers ! Rien de nouveau !
Notre ministre de l'intérieur garanti que les sanctions seront renforcées encore faut-il arrêter quelques coupable pour punir et là cela avance pas d'un millimètre depuis le nouvel an ! Comment avec de tels exemples, les français puissent se sentir en sécurité si on y ajoute les juges qui demandent toujours plus d'explications pour démontrer que les policiers ont mal agit face à des agressions donc sont surement coupables de violences envers chez fauteurs de troubles patentés ! Pauvre de nous, on est vraiment bien servi avec des politiques pareils !
cloette
- 10/01/2018 - 09:47
Il faut faire attention
Malgré une forme différente, Macron n'est rien d'autre que la suite de Hollande.
winnie
- 09/01/2018 - 18:16
nous prêchons dans le désert
Tout ce que dit Xavier Raufer est partagé par une immense majorité de Français depuis longtemps,mais les politicards gocho se ferment les yeux.