En direct
Best of
Best of du 19 au 25 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

02.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

03.

Les Suisses ont dit "non" à la fin de la libre circulation avec l'Union européenne

04.

Nous aurons la Chine de nos mérites

05.

"Olivier véreux de mes c***lles" : Jean-Marie Bigard insulte le ministre de la Santé

06.

La Turquie, un enjeu existentiel pour l'Europe et pour le monde arabo-musulman

07.

Darmanin sait tout sur la taqiya. Et il n'aime pas du tout

01.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

02.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

03.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

04.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

05.

Santé mentale : ces millions de Français que la pandémie fait chanceler ou s’écrouler en silence

06.

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

01.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

02.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

03.

Édouard Philippe ou le vrai-faux espoir de la droite : radioscopie d’un malentendu idéologique

04.

Eric Zemmour condamné pour injure et provocation à la haine

05.

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

06.

J’aime les sapins de Noël : je suis un facho

ça vient d'être publié
pépites > International
Poudrière
Violents affrontements au Haut-Karabakh : l'Arménie et l’Azerbaïdjan au bord de la guerre
il y a 11 heures 37 min
pépites > International
Etats-Unis
Cour suprême : Donald Trump nomme Amy Coney Barrett
il y a 12 heures 57 min
décryptage > International
Suprêmement explosif

Trump a nommé à la Cour suprême une juge extrêmement conservatrice : normal, les États-Unis sont le pays des extrêmes

il y a 15 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Tel est sur toi le sceau de ma haine, ou les possédés

il y a 16 heures 34 min
décryptage > Economie
Business

Bourse : les nouveaux gagnants et perdants post-Covid

il y a 16 heures 52 min
décryptage > International
Géopolitique

La Turquie, un enjeu existentiel pour l'Europe et pour le monde arabo-musulman

il y a 17 heures 8 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Poser des plaques de verre sur la banquise pourrait-il sauver les glaces de l’Arctique ?
il y a 17 heures 29 min
décryptage > Société
La responsabilité du gouvernement… et la nôtre...

Covid-19 : à quelles libertés sommes-nous réellement prêts à renoncer pour enrayer l'épidémie ?

il y a 17 heures 57 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les aidants, ces soutiens vitaux au quotidien pour les personnes âgées et dont la France aura cruellement besoin face au vieillissement de la population

il y a 19 heures 21 min
décryptage > Politique
Il a lu attentivement le Coran

Darmanin sait tout sur la taqiya. Et il n'aime pas du tout

il y a 19 heures 21 min
pépites > Economie
Votation
Les Suisses ont dit "non" à la fin de la libre circulation avec l'Union européenne
il y a 12 heures 24 min
pépites > International
Crise
Bélarus : Loukachenko "doit partir", affirme Emmanuel Macron
il y a 13 heures 34 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Débris spatiaux : la Station spatiale a évité la catastrophe pour la 3e fois cette année ; Un détecteur de vie extraterrestre qui tient dans une boîte à chaussures !
il y a 15 heures 8 min
décryptage > Politique
Biographie

Louis Hausalter : "L'histoire de Marion Maréchal éclaire l’état de décomposition et de recomposition du paysage politique"

il y a 16 heures 45 min
décryptage > International
Relever le nez du guidon

Nous aurons la Chine de nos mérites

il y a 16 heures 59 min
décryptage > Politique
Claque en vue

Sénatoriales : petit panorama des enjeux à surveiller

il y a 17 heures 14 min
décryptage > Science
Inventées ou découvertes ?

Mais au fait, c'est quoi les maths ? Et la petite question candide posée par une ado sur Tik Tok déclencha un grand débat entre scientifiques et philosophes

il y a 17 heures 38 min
décryptage > Economie
Pensée magique

Relance made in France : les impasses du techno-colbertisme

il y a 18 heures 4 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Plongée dans les coulisses de l’organisation de la Convention de la droite : l'engagement de Marion Maréchal et Eric Zemmour en faveur de l’union des droites

il y a 19 heures 21 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Emmanuel Macron où l'art de la mondialisation heureuse

il y a 19 heures 21 min
Ministre or not ministre ?

Premières failles en vue au Front de Gauche entre Jean-Luc Mélenchon et Pierre Laurent ?

Publié le 08 avril 2012
Dans un entretien à l'Humanité paru dimanche, le patron du PCF Pierre Laurent dit ne pas exclure une participation de ministres communistes à un gouvernement Hollande. Une éventualité pourtant écartée par son candidat, Jean-Luc Mélenchon. Des dissensions en vue au Front de Gauche ? Pas pour Patrick Apel-Muller, directeur de la rédaction de l'« Huma ».
Patrick Apel-Muller
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Patrick Apel-Muller est directeur de la rédaction de L'Humanité.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans un entretien à l'Humanité paru dimanche, le patron du PCF Pierre Laurent dit ne pas exclure une participation de ministres communistes à un gouvernement Hollande. Une éventualité pourtant écartée par son candidat, Jean-Luc Mélenchon. Des dissensions en vue au Front de Gauche ? Pas pour Patrick Apel-Muller, directeur de la rédaction de l'« Huma ».

Atlantico : Alors que Jean-Luc Mélenchon avait exclu toute participation du Front de Gauche (FG) à un gouvernement socialiste, le secrétaire national du PCF Pierre Laurent vient d'affirmer le contraire dans les colonnes de L'Humanité. Les divergences entre communistes et mélenchonistes au sein du FG sont-elles en train de réapparaître ?

Patrick Apel-Muller : Je ne vois pas quelle division il pourrait y avoir. Ce que dit Pierre Laurent, c’est qu’il n’y a pas de limites aux ambitions du Front de Gauche – ce qui a toujours été la démarche du mouvement.

Jean-Luc Mélenchon a exprimé une prise de position individuelle : il porte les espoirs d’une autre politique à la présidentielle, on le donc voit mal s’annoncer ministre.

Ce sur quoi tous les partenaires du FG sont d’accord, c’est qu’il n’est pas question de mettre en place une politique d’ultra austérité comme Papandréou ou Zapatero. En fonction des résultats et de la dynamique créée par l’élection, il est donc normal que le Front de Gauche souhaite peser sur un futur gouvernement de gauche.

Les progrès faits par François Hollande, comme la taxation à 75% ou l’attention nouvelle portée aux banlieues, sont encore insuffisants. Il faut donc continuer à faire évoluer le rapport de force avec le PS.

 

Peut-on s’attendre à des mains tendues du PS au FG avant le 1er tour ?

J’ai vu qu’Arnaud Montebourg, qui était en deuxième rideau, est désormais propulsé sur le devant de la scène. Le PS prend en compte les attentes de l’électorat de gauche. Et plus le FG montera, plus le PS sera amené à évoluer, avec le juge de paix du résultat. Mais ce qui sera surtout déterminant pour la composition du futur gouvernement, c’est le résultat des législatives, en juin.

 

Le PCF a-t-il tiré les leçons de ses participations à des gouvernements socialistes, en 1981 et 1997 ?

Ces leçons ont non seulement été tirées par le PCF, mais aussi par Jean-Luc Mélenchon, qui a été ministre.

Il faut bien entendu un rapport de force favorable pour que des mesures positives soient mises en œuvre, mais surtout que les salariés ne considèrent pas qu’ils ont terminé le travail avec le vote : il faut qu’ils continuent à faire pression sur le gouvernement à travers des revendications populaires.

Les diverses expériences historiques ont démontré que l’articulation de la présence institutionnelle (à l’Assemblée) et sociale (dans la rue) était indispensable.

 

Quel avenir l’après-2012 réserve-t-il au Front de Gauche ?

Le FG va poursuivre en se transformant : il ne peut pas rester à l’identique après avoir créé un tel mouvement.

Il continuera à agglomérer des forces de gauche, comme on l’a déjà vu ces derniers temps avec l’arrivée de responsables d’EELV et du NPA. Par ailleurs, il devra trouver une place à tous ces gens sans engagement partisan qui sont revenus au militantisme à l’occasion de cette campagne.

La responsabilité va être importante pour entendre l’aspiration des gens qui ont voté, mais aussi ce ceux qui se sont engagés.

 

Le PCF pourrait-il définitivement se dissoudre dans le FG ?

Pour l’heure, je ne crois pas. On s’est au contraire aperçu que l’élément moteur de cette campagne était le PCF, qui s’est transformé tout en gardant ses fondamentaux, retrouvant une deuxième jeunesse.

Après, tout dépendra des mouvements populaires et sociaux. Je pense qu’il y aura des transformations très fortes dans l’arc de la gauche. Au PS, tout le monde ne sera pas prêt à se retrouver avec des valeurs centristes. Et maintenant que le vote utile a perdu de sa légitimité – puisqu’il n’y a plus de risque que la gauche soit éliminée du 2nd tour –, les singularités à gauche vont pouvoir se renforcer. 

Propos recueillis par Maxime Vaudano

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (30)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
PASCONTENT
- 10/04/2012 - 14:49
Qui pourrait
s'entendre avec Mélanchon ? kon me le dize !!
aladine
- 10/04/2012 - 12:46
ou est tu mémoire
Les " analogies avec 1981 "?
Piqûre de rappel:
1981: 1ere dévéluation du franc
1982: 2ème dévaluation du franc
1983: 3ème dévaluation du franc
Chomage au second trimestre 1981 : 6,1 %
Chomage au second trimestre 1995: 11,6 %( après 2 septennats de Mr Mitterand)
C'est vrai , cela donne envie !!!
nuala
- 10/04/2012 - 08:53
je le trouve vraiment gonfle (de partout) hollande
lui qui n a jamais rien fait dans sa vie, il se permet de taper a tour de bras comme son pote melan con et la eva pas cholie sur NS c est ça leur programme, bonjour les degats, qu ils restent tous les trois la ou est leur place , dans la nullite absolue, la seule chose qui les interesse c est d avoir desplaces pour continuer a s en mettre plein les fouilles sans trop se fatiguer les français et la france ils s en fiche royalement , ils ont tous pas mal de casseroles aux fesses la gauche et quand ils vont tomber de leurs chaises le 6 mais, ça risque effectivement de leur faire mal aux fesses