En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

03.

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

04.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

05.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

06.

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masquées

07.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

01.

Merkel, Sarkozy et l'intégration

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

01.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 15 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 5 heures 24 min
pépites > Religion
Off
En privé, Macron trouve "irresponsable de faire des amalgames et de stigmatiser" sur l'islam
il y a 6 heures 46 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre Audio : "La cage dorée" de Camilla Lackberg, Les livres s'écoutent aussi

il y a 7 heures 48 min
pépites > Environnement
Usine à gaz
Pourquoi le "Green Deal" d'Ursula von der Leyen pourrait bien être un projet mort-né
il y a 9 heures 36 min
décryptage > Religion
Touche pas à mon Islam !

Non, il ne faut pas parler de Mohamed Merah, ni des souffrances des chrétiens d'orient : la croisade de France Culture contre l'islamophobie des médias

il y a 11 heures 36 min
décryptage > International
Cynisme

La Syrie, dernier tombeau des idéalismes

il y a 12 heures 23 min
décryptage > Europe
Drôle de guerre

Conseil des ministres franco-allemand : Angela Merkel et Emmanuel Macron ne peuvent plus cacher la crise du couple moteur de la construction européenne

il y a 12 heures 44 min
décryptage > Société
Habile

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masquées

il y a 12 heures 58 min
décryptage > Société
Méritocratie en panne

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

il y a 13 heures 28 min
décryptage > Religion
Victimisation

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

il y a 13 heures 41 min
light > Insolite
L'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux
Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument
il y a 6 heures 22 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"L'aube des idoles" de Pierre Bentata : Voici décortiquées quelques croyances d’aujourd’hui, souvent prêtes à l’emploi, parfois radicales…

il y a 7 heures 43 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Cinéma : Fahim : Avec cette histoire vraie, Pef quitte la comédie pour le drame sociétal

il y a 7 heures 53 min
pépite vidéo > Société
Polémique
Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"
il y a 10 heures 26 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment

il y a 12 heures 4 min
décryptage > Religion
Tribune

L'hydre islamiste ne sera pas combattue efficacement sans combattre aussi l'auto-censure des débats publics

il y a 12 heures 29 min
décryptage > Nouveau monde
Nouvelles menaces

Infox, astroturfing, bad buzz : ces nouvelles menaces qui peuvent coûter des milliards aux entreprises

il y a 12 heures 49 min
décryptage > Religion
Essentialisation

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

il y a 13 heures 15 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

il y a 13 heures 35 min
pépite vidéo > Religion
Polémique
Polémique sur le port du voile : doit-on l'interdire en sortie scolaire ?
il y a 1 jour 3 heures
Anti-sarkozysme

Pourquoi l'anti-sarkozysme est-il devenu un élément central du quinquennat ? Le point de vue de Chantal Delsol

Publié le 10 avril 2012
Première partie de notre série consacrée à l'anti-sarkozysme. En France, être de droite impose quelques règles à suivre pour le Président...
Chantal Delsol, née à Paris en 1947, est journaliste, philosophe,  écrivain, et historienne des idées politiques. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Chantal Delsol
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Chantal Delsol, née à Paris en 1947, est journaliste, philosophe,  écrivain, et historienne des idées politiques. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Première partie de notre série consacrée à l'anti-sarkozysme. En France, être de droite impose quelques règles à suivre pour le Président...

Enième épisode des combats idéologiques franco-français… quand on pense que certains croient évacué le face à face droite/gauche ! Qu’on se souvienne à quel point tous les présidents de la République ont été giflés, brutalisés par toutes sortes d’écrivains, de médias, de rumeurs. Une situation qui coule de source dans un pays où l’opinion est libre et le chef de l’Etat trop puissant.

Mais enfin on peut penser objectivement que l’anti-sarkozysme vise une politique et un président de droite. Il ne faut quand même pas oublier que quatre-vingt pour cent de nos journalistes sont de gauche ou d’extrême-gauche, ce qui laisse davantage de chances de se faire vilipender à Nicolas Sarkozy qu’à François Hollande. Et même si l’on envisage les choses non plus du point de vue quantitatif, mais qualitatif, il est clair que la gauche est plus combative que la droite. Ecoutez les artistes qui ont soutenu Nicolas Sarkozy ouvertement la première fois, et qui racontent de quelle manière ils ont été ensuite privés de salles de concert dans les municipalités socialistes… les maires de droite en font-ils autant ? on en doute. La gauche est pugnace, combative, on peut dire facilement agressive, et d’une manière générale elle n’est jamais fatiguée pour combattre le camp adverse, alors que la droite est à éclipse, souvent nonchalante et plus nantie d’humour que de détermination. Autrement dit, il ne faut pas s’étonner si un président dont l’action depuis cinq ans se situe clairement à droite, recueille les quolibets d’une presse très majoritairement à gauche. Il faut ajouter que notre presse en outre a pris l’habitude de trouver en face d’elle des gouvernants de droite faisant la politique de la gauche, par mauvaise conscience, par crainte de n’être pas conforme. Et se trouve horrifiée de rencontrer ici quelqu’un qui fait une véritable politique de droite : cela mérite un pilonnage en règle.

Enfin, il y a un principe élémentaire que notre président ignore, et qu’il aurait d’ailleurs été incapable de respecter : quand on est marginal, on doit impérativement se comporter avec davantage de respect, de politesse, de tolérance, d’attention… que les autres. Sinon, on ne parviendra jamais à faire valoir ses propres convictions – mal vues. Ce n’est pas que la droite soit marginale dans le pays – au contraire elle représente la majorité des citoyens. Mais elle est marginale en influence et en puissance (d’où les quatre-vingt pour cent de journalistes). Ainsi un homme de droite, et même le président de la République, ne sera écouté que s’il se comporte avec bienveillance et éducation. C’est ce que notre Président n’a pas compris. Un président de la république française qui dit devant la presse « Casse-toi » ou « Avec Carla c’est du sérieux », ou qui pianote sur son mobile pendant qu’un chef d’Etat lui parle, s’il est de droite il passera à la casserole fissa. Sans compter que les citoyens détestent la vulgarité quand il s’agit d’un homme de pouvoir : si le gouvernant rejoint le commun par ses manières, alors qu’il descende !

On n’est pas de droite n’importe comment. On n’est pas gouvernant n’importe comment.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

03.

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

04.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

05.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

06.

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masquées

07.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

01.

Merkel, Sarkozy et l'intégration

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

01.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

Commentaires (35)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
MB
- 13/04/2012 - 23:47
@ takezo
Le trolleur n'est pas celui qu'on croit, cher Takezo... Je suis effectivement de droite, et je n'ai jamais voté à gauche une seule fois dans ma vie. En 2002 : Madelin au premier tout (eh oui !). En 2007 : Bayrou au premier, Sarkozy au second.
Je suis donc d'autant plus fondé à émettre des critiques envers ce personnage que j'ai été amené à voter pour lui à un moment donné.
Je reproche précisément à Sarkozy de ne pas être fidèle à des idéaux de droite ; et si vous m'aviez bien lu, vous auriez remarqué que la plupart des arguments que j'avance contre lui ne sont pas employés à gauche. Enfin, si vous tenez absolument à pinailler...
Takezo
- 13/04/2012 - 12:00
@GerAAAaaard
Le bon perroquet qui prend n'importe quel article comme prétexte pour sortir : "un chef d’état qui insulte son peuple", "ne respecte pas les autres". Vous avez oublié les stigmatisation dans votre copier/coller.
J'ai bien aimé votre stigmatisation des "islamistes" sur votre autre post. Du grand art ! Vous devez vous croire tellement intelligent, tellement important lorsque vous postez vos pauvres posts ici.
Aussi irritant qu'un caniche qui aboie dès qu'il entend un semblant de sonnerie. Est-ce que vous aboyez lorsque vous entendez "Sarkozy" ?
Takezo
- 13/04/2012 - 11:53
@MB
Vous croyez vraiment que votre avis aura plus de poids lorsque vous dites que vous êtes de droite puis que vous récitez les "arguments" que la gauche diffuse dans tous ces médias.
Et pour qui allez-vous voter par curiosité ? Et surtout pour quel projet vous qui êtes "de droite" ?
En quoi dresse t-il les français les uns contre les autres ?
Jusqu'à preuve du contraire c'est vous et votre clique de trolls qui prenez d'assaut atlantico et le Figaro par exemple pour l'insulter et plus grave encore insulter ceux qui ont voté ou voteront pour lui.
C'est vous qui avez déclenché et entretenu cette guerre au point même d'écoeurer des intellectuels de gauche !