En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

02.

Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement

03.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

04.

Pour les aider à faire face à l'épidémie, le Portugal régularise tous ses sans-papiers

05.

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

07.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

03.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

06.

Coronavirus : comment la technocratie nous a méthodiquement mené dans le mur

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

05.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

06.

Coronavirus : Il y en a certains (et c’est déjà beaucoup trop) qui croient que c’est le Mossad !

ça vient d'être publié
décryptage > International
Coronavirus

Sauver l’économie ou sauver des vies ? Pourquoi les citoyens occidentaux ne sont pas plus au clair que leurs gouvernements

il y a 12 min 22 sec
décryptage > International
Superpuissance en construction

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

il y a 1 heure 8 min
pépites > Europe
Covid-19
Pour les aider à faire face à l'épidémie, le Portugal régularise tous ses sans-papiers
il y a 15 heures 44 min
pépites > Europe
Allemagne
Le ministre des Finances du lander de Hesse retrouvé mort sur une voie ferré
il y a 20 heures 3 min
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

il y a 21 heures 29 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Adrien Loir : une vie à l’ombre de Pasteur

il y a 22 heures 43 min
décryptage > Culture
Atalntico - Litterati

Le chercheur d’art

il y a 22 heures 56 min
décryptage > International
Moyen-Orient

Crise du coronavirus ou pas, la guerre par proxy entre l’Iran et les Etats-Unis continue en Iraq

il y a 23 heures 12 min
décryptage > Politique
Coronavirus

Julien Aubert : « En 1914, l’Union sacrée n’empêchait pas la classe politique de s’opposer sur la manière de mener la guerre »

il y a 23 heures 45 min
pépites > France
Covid-19
Coronavirus : décès de l'ancien ministre Patrick Devedjian
il y a 1 jour 6 min
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19... et les autres : pourquoi le nombre de maladies infectieuses est reparti à la hausse au 21e siècle

il y a 44 min 15 sec
décryptage > France
Vers une pénurie?

L‘agriculture cherche 200 000 saisonniers pour éviter une pénurie alimentaire et surtout une rupture de Vitamine C. Et ça n’est pas à l’Etat de trouver une solution ..

il y a 1 heure 22 min
pépites > France
Augmentation
L'amende pour non-respect du confinement passe à 200 euros
il y a 18 heures 37 min
pépite vidéo > Politique
Souvenirs
Quand Patrick Devedjian passait une soirée endiablée à l'université d'été des jeunes UMP
il y a 20 heures 58 min
décryptage > Santé
Tribune

Dramatique pénurie de matériel de protection, appel à tous les Français

il y a 22 heures 24 min
décryptage > Politique
Colères jupitériennes

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

il y a 22 heures 49 min
décryptage > France
Société

L'administration française, si souvent indifférente à la protection des citoyens

il y a 23 heures 4 min
décryptage > Politique
Coronavirus

Alain Madelin : "Les citoyens ont raison d’exprimer leur défiance pour contraindre les autorités à l’action"

il y a 23 heures 29 min
décryptage > Santé
Mythe et réalité

Crise sanitaire : non le secteur public n’a pas été abandonné ces dernières années. La preuve par les chiffres

il y a 1 jour 1 min
décryptage > Politique
Politique

Covid-19 : Face au feu de la critique, Philippe ajuste le tir, Macron ne change rien

il y a 1 jour 20 min
© Reuters
© Reuters
Best of Atlantico 2017

Vous ne pourrez pas dire que vous n’étiez pas prévenu, de nouvelles études le confirment : le porno a un effet désastreux sur la sexualité des hommes

Publié le 02 janvier 2018
A l'occasion des fêtes, Atlantico republie les articles marquants de l'année qui s'achève. En mai, une étude du Naval Medical Center de San Diego montrait les conséquences sur la sexualité de l'abus de pornographie.
Alexis Rapin est psychiatre et sexologue.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alexis Rapin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alexis Rapin est psychiatre et sexologue.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A l'occasion des fêtes, Atlantico republie les articles marquants de l'année qui s'achève. En mai, une étude du Naval Medical Center de San Diego montrait les conséquences sur la sexualité de l'abus de pornographie.

Article publié initialement le 19 mai 2017

Atlantico : Selon une étude effectuée par le Naval Medical Center de San Diego, l'abus de pornographie aurait des conséquences néfastes sur la sexualité. Selon les travaux de Dr. Matthew Christman, le "porno" aurait un impact important sur la santé psycho-sexuelle des hommes qui en abusent. Comment expliquer ce lien? Pourquoi les femmes sont-elles moins concernées par ce phénomène?

Alexis Rapin : Les dégâts de la pornographie n’est pas une chose nouvelle qu’on apprendrait aujourd’hui au travers de cette étude. On le constate déjà depuis très longtemps dans nos consultations.

La pornographie ou le porno c’est une sexualité génitalement explicite scénarisée. Du grand cinéma qui utilise un langage et des codes précis ! Tout est fait pour coller aux fantasmes les plus variés destiné à un public à prédominance masculine et majoritairement fait par des hommes. Le problème que l’on constate, c’est une généralisation de l’utilisation de ce type de contenu comme source d’excitation sexuelle chez nos patients, et ce depuis très jeune (début du collège). Les codes d’attraction sexuelle (ou fantasmes) apparaissent au moment de la puberté lors des premières masturbations. Ce sont des codifications intellectuelles qui déclenchent et entretiennent une excitation génitale.

Le problème de la pornographie n’est pas le support en tant que tel, mais plutôt l’utilisation qu’en fait son consommateur. C’est la multiplication et la variété des images et des vidéos avec une tendance à passer très rapidement d’un contenu à un autre pour maintenir une excitation sexuelle qui pose problème. Cette escalade de consommation peut déboucher sur un mode de recours exclusif un peu comme une sorte de dépendance. Pour le cerveau humain plus la notion de plaisir, donc de récompense, est rapide, plus il va chercher à reproduire le comportement qui en est à l’origine. On peut ainsi basculer rapidement dans la compulsion voire l’addiction. C’est le même principe dans les addictions aux substances.

En contrepartie, comme les consommateurs de drogues, les personnes qui utilisent de la pornographie de façon assidue peuvent développer une sorte de tolérance envers le contenu qu’ils consomment les amenant à repousser les limites vers du plus excitant. Ils vont ainsi sur des registres de plus en plus limitatifs voire exclusifs. La réalité est alors souvent bien insipide pour ces personnes, celle-ci ne s’y retrouvant plus entre leur imaginaire sexuelle et la réalité de leurs codes d’attraction sexuelle.   

Les femmes sont moins affectées dans leur sexualité par ce type de contenu, car d’abord, elles en sont moins consommatrices, et ensuite elles restent fonctionnelles sur le plan sexuel même si leur désir sexuel peut être moins présent ou que leur partenaire ne correspond pas à leur fantasme...  Enfin, le besoin à combler dans la sexualité entre un homme et une femme peut être différent.

Les résultats de ces travaux émettent l'hypothèse que la pornographie pourrait être une des explications quant aux troubles de l'érection chez les hommes. Quel danger cela représente-t-il pour les partenaires réels?

Les troubles érectiles des consommateurs de porno sont de plusieurs ordres : des codes d’attractions sexuels incongrues entre l’imaginaire sexuel et la réalité, généralement à registre plutôt exclusif (=mon excitation n’est pas stimulée dans la réalité par rapport à ce que je vais chercher dans mes fantasme). Egalement les troubles érectiles peuvent être liés à des modes d’excitation limitatifs non reproductibles avec partenaire ainsi qu’à une anxiété de performance. Imaginez la pression qu’a un jeune homme face à sa/son partenaire en se comparant avec les performers qu’il visualise dans les vidéos. Cela crée des distorsions cognitives et sexuelles très importantes !

Le danger est qu’on arrive à des pratiques extrêmes, en oubliant le respect de soi et de l’autre, voir aller même jusqu’à des situations de prise de risques ou d’abus sexuels. A l’inverse, trouble du désir sexuel et dysfonctions érectiles qui vont impacter le couple et pouvant aller à terme jusqu’à une séparation.

Est-il possible de soigner une addiction à la pornographie?

Oui, il existe des prises en charge spécifiques autour de l’addiction à la pornographie. Il faut savoir qu’une addiction sexuelle en générale, et tout sauf d’ordre sexuel ! Ce qui rend ce trouble accessible à toute prise en charge psychothérapique voire très rare-ment, médicamenteuse. Il s’agit d’une addiction comportementale qui relève d’une prise en charge psychiatrique spécifique.

Enfin, pour donner un aperçu de la prise en charge de ces troubles, et selon leur gravité, Il existe des outils spécifiques issus des thérapies cognitivo-comportementales, ou des tech-niques plus modernes que sont les nouvelles formes de psychothérapies (EMDR ou Brainspot-ting).  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

02.

Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement

03.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

04.

Pour les aider à faire face à l'épidémie, le Portugal régularise tous ses sans-papiers

05.

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

07.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

03.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

06.

Coronavirus : comment la technocratie nous a méthodiquement mené dans le mur

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

05.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

06.

Coronavirus : Il y en a certains (et c’est déjà beaucoup trop) qui croient que c’est le Mossad !

Commentaires (14)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
edac44
- 05/01/2018 - 13:19
@assougoudrel
C'était le bon temps que les moins de soixante ans ne peuvent pas connaitre
assougoudrel
- 04/01/2018 - 16:42
@ edac44
C'est vrai. Je me souviens qu'on se cotisait pour payer une pute pour décapsuler un camarade puceau, quand on était soldat. Pigalle, Barbes, la rue Thubaneau, "Chicago" "rue de la soif à Brest. Les rabatteurs de cabaret, tout de rouge vêtus qui criaient "approchez, beaux militaires, de belles filles vous attendent à l'intérieur"... Les slows dans les boîtes de nuit, les filles pas farouches... Quand on pense qu'il n'y a plus de slow...Une époque formidable!!!
edac44
- 04/01/2018 - 16:01
De mon temps, on allait aux putes pour se faire "débrider" !...
Mais fallait-il encore pour cela avoir fait son service militaire ...
et dans la marine pour se rappeler des bars à putes de "Chicago" à Toulon ou de la célèbre rue Thubaneau à Marseille, les fleurs du mal vous y étaient toutes à "tout touche" étalées !...
Est-ce Internet et la pornographie qui les ont fait disparaître ???
Heureusement, Gleeden est encore là pour animer vos chaudes soirées sans madame à vos cotés !... bref, c'est le pied
https://fr.gleeden.com/