En direct
Best of
Best of du 23 au 29 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

04.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

05.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

06.

Grève du 5 décembre : bloquer le pays est-il une stratégie payante ? Petit retour sur les conflits des 50 dernières années

07.

Une américaine découvre que son mari la trompe... en lisant une critique culinaire dans le Washington Post

01.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

02.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

03.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Point de non-retour climatique : allons-nous vers un effondrement global ou vers un gigantesque jeu de gagnants perdants à l’échelle de la planète ?

03.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

04.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Voilà comment j'ai rendu deux personnes antisémites…

ça vient d'être publié
light > Sport
Répercussions
Le joueur légendaire Marco Van Basten a été retiré du jeu FIFA 20 "jusqu'à nouvel ordre" après son dérapage nazi
il y a 25 min 32 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Prince Igor"d'Alexandre Borodine : Le Prince Igor rentre au répertoire de l'Opéra National de Paris

il y a 2 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Léonard de Vinci" au Louvre : ode à Léonard

il y a 2 heures 24 min
décryptage > Politique
Ça va faire des vagues...

La tempête sociale du 5 décembre : Macron nous invite "à prendre la mer"

il y a 3 heures 56 min
décryptage > Economie
Campagne mouvementée ?

Pourquoi la présidentielle complique la guerre commerciale sino-américaine (et ça n’est pas une bonne nouvelle pour l’Europe)

il y a 5 heures 34 min
décryptage > France
Economie française

La solution à la récession ? L’optimisme

il y a 6 heures 8 min
décryptage > Environnement
Pas grand chose à voir avec l'environnement

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

il y a 7 heures 1 min
décryptage > France
Décision

Un office national de lutte contre la haine ou le dernier exemple en date du renoncement politique face à la montée de la violence

il y a 7 heures 32 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

il y a 8 heures 22 min
décryptage > Social
Mobilisation contre la réforme

Grève du 5 décembre : bloquer le pays est-il une stratégie payante ? Petit retour sur les conflits des 50 dernières années

il y a 8 heures 42 min
pépites > Justice
Riposte judiciaire
Alexandre Benalla a décidé de porter plainte contre X dans l'affaire de l'enregistrement clandestin diffusé par Mediapart
il y a 53 min 2 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le délicieux malheur français" de Denis Olivennes : la mélodie du malheur, notre berceuse préférée

il y a 2 heures 13 min
pépite vidéo > Défense
Futures missions à mener
Opération Barkhane : Emmanuel Macron va réunir le G5 Sahel à Pau
il y a 3 heures 37 min
pépites > Social
"Le mur du 5 décembre"
Première journée de mobilisation à travers le pays contre la réforme des retraites
il y a 4 heures 32 min
décryptage > Santé
Alimentation

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

il y a 5 heures 51 min
décryptage > International
Sommet sous tension

Otan : Emmanuel Macron et Donald Trump, convergences dans l'incohérence

il y a 6 heures 44 min
décryptage > International
Daphne Caruana Galizia

Ces passeports maltais devenus le Graal des super-riches de la planète

il y a 7 heures 17 min
décryptage > France
Mobilisation gouvernementale

Agiter la menace des casseurs ou la stratégie gouvernementale du parti de l’ordre

il y a 8 heures 11 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Edouard Philippe n'a pas peur de 1995, mais le reste de la macronie, si; La réforme de l'islam de France au point mort; Ces familles qui financent leurs enfants terroristes; Quand les enseignants d'extrême gauche aggravent le communautarisme
il y a 8 heures 31 min
Cheating game
Une américaine découvre que son mari la trompe... en lisant une critique culinaire dans le Washington Post
il y a 22 heures 39 min
© Reuters
© Reuters
Best of Atlantico 2017

Vous ne pourrez pas dire que vous n’étiez pas prévenu, de nouvelles études le confirment : le porno a un effet désastreux sur la sexualité des hommes

Publié le 02 janvier 2018
A l'occasion des fêtes, Atlantico republie les articles marquants de l'année qui s'achève. En mai, une étude du Naval Medical Center de San Diego montrait les conséquences sur la sexualité de l'abus de pornographie.
Alexis Rapin est psychiatre et sexologue.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alexis Rapin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alexis Rapin est psychiatre et sexologue.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A l'occasion des fêtes, Atlantico republie les articles marquants de l'année qui s'achève. En mai, une étude du Naval Medical Center de San Diego montrait les conséquences sur la sexualité de l'abus de pornographie.

Article publié initialement le 19 mai 2017

Atlantico : Selon une étude effectuée par le Naval Medical Center de San Diego, l'abus de pornographie aurait des conséquences néfastes sur la sexualité. Selon les travaux de Dr. Matthew Christman, le "porno" aurait un impact important sur la santé psycho-sexuelle des hommes qui en abusent. Comment expliquer ce lien? Pourquoi les femmes sont-elles moins concernées par ce phénomène?

Alexis Rapin : Les dégâts de la pornographie n’est pas une chose nouvelle qu’on apprendrait aujourd’hui au travers de cette étude. On le constate déjà depuis très longtemps dans nos consultations.

La pornographie ou le porno c’est une sexualité génitalement explicite scénarisée. Du grand cinéma qui utilise un langage et des codes précis ! Tout est fait pour coller aux fantasmes les plus variés destiné à un public à prédominance masculine et majoritairement fait par des hommes. Le problème que l’on constate, c’est une généralisation de l’utilisation de ce type de contenu comme source d’excitation sexuelle chez nos patients, et ce depuis très jeune (début du collège). Les codes d’attraction sexuelle (ou fantasmes) apparaissent au moment de la puberté lors des premières masturbations. Ce sont des codifications intellectuelles qui déclenchent et entretiennent une excitation génitale.

Le problème de la pornographie n’est pas le support en tant que tel, mais plutôt l’utilisation qu’en fait son consommateur. C’est la multiplication et la variété des images et des vidéos avec une tendance à passer très rapidement d’un contenu à un autre pour maintenir une excitation sexuelle qui pose problème. Cette escalade de consommation peut déboucher sur un mode de recours exclusif un peu comme une sorte de dépendance. Pour le cerveau humain plus la notion de plaisir, donc de récompense, est rapide, plus il va chercher à reproduire le comportement qui en est à l’origine. On peut ainsi basculer rapidement dans la compulsion voire l’addiction. C’est le même principe dans les addictions aux substances.

En contrepartie, comme les consommateurs de drogues, les personnes qui utilisent de la pornographie de façon assidue peuvent développer une sorte de tolérance envers le contenu qu’ils consomment les amenant à repousser les limites vers du plus excitant. Ils vont ainsi sur des registres de plus en plus limitatifs voire exclusifs. La réalité est alors souvent bien insipide pour ces personnes, celle-ci ne s’y retrouvant plus entre leur imaginaire sexuelle et la réalité de leurs codes d’attraction sexuelle.   

Les femmes sont moins affectées dans leur sexualité par ce type de contenu, car d’abord, elles en sont moins consommatrices, et ensuite elles restent fonctionnelles sur le plan sexuel même si leur désir sexuel peut être moins présent ou que leur partenaire ne correspond pas à leur fantasme...  Enfin, le besoin à combler dans la sexualité entre un homme et une femme peut être différent.

Les résultats de ces travaux émettent l'hypothèse que la pornographie pourrait être une des explications quant aux troubles de l'érection chez les hommes. Quel danger cela représente-t-il pour les partenaires réels?

Les troubles érectiles des consommateurs de porno sont de plusieurs ordres : des codes d’attractions sexuels incongrues entre l’imaginaire sexuel et la réalité, généralement à registre plutôt exclusif (=mon excitation n’est pas stimulée dans la réalité par rapport à ce que je vais chercher dans mes fantasme). Egalement les troubles érectiles peuvent être liés à des modes d’excitation limitatifs non reproductibles avec partenaire ainsi qu’à une anxiété de performance. Imaginez la pression qu’a un jeune homme face à sa/son partenaire en se comparant avec les performers qu’il visualise dans les vidéos. Cela crée des distorsions cognitives et sexuelles très importantes !

Le danger est qu’on arrive à des pratiques extrêmes, en oubliant le respect de soi et de l’autre, voir aller même jusqu’à des situations de prise de risques ou d’abus sexuels. A l’inverse, trouble du désir sexuel et dysfonctions érectiles qui vont impacter le couple et pouvant aller à terme jusqu’à une séparation.

Est-il possible de soigner une addiction à la pornographie?

Oui, il existe des prises en charge spécifiques autour de l’addiction à la pornographie. Il faut savoir qu’une addiction sexuelle en générale, et tout sauf d’ordre sexuel ! Ce qui rend ce trouble accessible à toute prise en charge psychothérapique voire très rare-ment, médicamenteuse. Il s’agit d’une addiction comportementale qui relève d’une prise en charge psychiatrique spécifique.

Enfin, pour donner un aperçu de la prise en charge de ces troubles, et selon leur gravité, Il existe des outils spécifiques issus des thérapies cognitivo-comportementales, ou des tech-niques plus modernes que sont les nouvelles formes de psychothérapies (EMDR ou Brainspot-ting).  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

04.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

05.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

06.

Grève du 5 décembre : bloquer le pays est-il une stratégie payante ? Petit retour sur les conflits des 50 dernières années

07.

Une américaine découvre que son mari la trompe... en lisant une critique culinaire dans le Washington Post

01.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

02.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

03.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Point de non-retour climatique : allons-nous vers un effondrement global ou vers un gigantesque jeu de gagnants perdants à l’échelle de la planète ?

03.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

04.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Voilà comment j'ai rendu deux personnes antisémites…

Commentaires (14)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
edac44
- 05/01/2018 - 13:19
@assougoudrel
C'était le bon temps que les moins de soixante ans ne peuvent pas connaitre
assougoudrel
- 04/01/2018 - 16:42
@ edac44
C'est vrai. Je me souviens qu'on se cotisait pour payer une pute pour décapsuler un camarade puceau, quand on était soldat. Pigalle, Barbes, la rue Thubaneau, "Chicago" "rue de la soif à Brest. Les rabatteurs de cabaret, tout de rouge vêtus qui criaient "approchez, beaux militaires, de belles filles vous attendent à l'intérieur"... Les slows dans les boîtes de nuit, les filles pas farouches... Quand on pense qu'il n'y a plus de slow...Une époque formidable!!!
edac44
- 04/01/2018 - 16:01
De mon temps, on allait aux putes pour se faire "débrider" !...
Mais fallait-il encore pour cela avoir fait son service militaire ...
et dans la marine pour se rappeler des bars à putes de "Chicago" à Toulon ou de la célèbre rue Thubaneau à Marseille, les fleurs du mal vous y étaient toutes à "tout touche" étalées !...
Est-ce Internet et la pornographie qui les ont fait disparaître ???
Heureusement, Gleeden est encore là pour animer vos chaudes soirées sans madame à vos cotés !... bref, c'est le pied
https://fr.gleeden.com/