En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

03.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

04.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

05.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

06.

Les Chinois pensent que l’ère de la super puissance américaine est terminée. Ont-ils raison ?

07.

Les surdoués demandent-ils l’impossible en amour ?

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

05.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

06.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Suits : Avocats sur mesure" : une série souvent haletante, mais un peu irrégulière, quelques épisodes sont décevants, en particulier la saison 7

il y a 2 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Et Maintenant ?" de Eirin Forsberg et Gilles La Carbona : comment devient-on une femme battue alors que tout semblait si parfait ?

il y a 2 heures 57 min
pépites > Politique
Liberté d'expression
Les propos de Clémentine Autain contre l'islamophobie ont été récupérés et détournés par un média proche des Frères musulmans
il y a 4 heures 27 min
décryptage > International
Les entrepreneurs parlent aux Français

Covid, Chine, USA et l’absence d’Europe de l’investissement et de l’entrepreneuriat

il y a 8 heures 21 min
pépite vidéo > International
Liberté d'expression
Caricatures de Mahomet : les appels au boycott de produits français se multiplient
il y a 9 heures 25 min
décryptage > International
Paris - Ankara

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

il y a 9 heures 43 min
décryptage > Economie
Taxes

Dépenses publiques et fiscalité : plus ça change, moins ça change…

il y a 10 heures 2 min
décryptage > Economie
Panorama de la crise

COVID-19 : comment dire de faire attention ?

il y a 10 heures 28 min
décryptage > High-tech
12 CYBER-MENACES PRÉOCCUPANTES

Quand les cyberattaques menacent de faire dérailler les prochaines élections présidentielles, et pèsent au même titre que la pandémie de coronavirus sur nos démocraties

il y a 11 heures 24 min
décryptage > Politique
Crèdul*

Vous avez aimé les raffarinades de Raffarin ? Vous adorerez les lapalissades de Castex

il y a 11 heures 53 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Aiglon - le rêve brisé de Napoléon" de Laetitia de Witt : un portrait du fils de l'Empereur, historiquement fiable et chaleureusement humain

il y a 2 heures 45 min
pépites > France
Appel au calme
Le CFCM considère que les "musulmans ne sont pas persécutés" en France
il y a 3 heures 45 min
pépites > International
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine
La Turquie sort du silence et condamne officiellement "l'assassinat monstrueux" de Samuel Paty en France
il y a 5 heures 32 min
décryptage > Education
Samuel Paty

Vous avez dit liberté d'expression ?

il y a 8 heures 52 min
light > Economie
Transport
Le vélo de fonction payé par l'entreprise va-t-il devenir à la mode ?
il y a 9 heures 30 min
pépites > Politique
Elections
Présidentielle 2022 : près de huit électeurs inscrits sur dix affirment envisager l’abstention, le vote blanc ou le vote antisystème selon un sondage Opinion Way
il y a 10 heures 27 sec
pépites > Economie
Diplomatie
Appel au boycott de produits français : "Pas question de céder au chantage" Geoffroy Roux de Bézieux, solidaire du gouvernement français
il y a 10 heures 23 min
décryptage > Politique
Disraeli Scanner

Etats-Unis : ce n'est pas seulement une élection présidentielle. C'est un choix de civilisation

il y a 11 heures 7 min
décryptage > International
Guerre commerciale

Les Chinois pensent que l’ère de la super puissance américaine est terminée. Ont-ils raison ?

il y a 11 heures 36 min
pépites > Santé
Coronavirus
"Autour de 100.000 cas" de Covid-19 par jour, en France selon Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique
il y a 12 heures 10 min
© Reuters
© Reuters
Cuba no !

Anne Hidalgo, savez-vous que Che Guevara était aussi le boucher de la Cabana ?

Publié le 31 décembre 2017
La mairie de Paris souffre d'un strabisme convergent. Ce qui l'empêche de voir la face sombre de celui qu'elle considère comme un héros et célèbre actuellement dans une exposition.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La mairie de Paris souffre d'un strabisme convergent. Ce qui l'empêche de voir la face sombre de celui qu'elle considère comme un héros et célèbre actuellement dans une exposition.

Le site Que faire à Paris qui depend de la mairie nous apprend la tenue de cet événement artistique considérable : « L’exposition Le Che à Paris explore plusieurs facettes du Che : le sportif, le voyageur, le lecteur insatiable, le guérillero, le marxiste aspirant à voir émerger « l’homme nouveau », Le médecin phytothérapeute mais aussi le poète, le photographe, l’amateur d’art qui chaque fois qu’il passait à Paris se rendait au Louvre pour se figer devant le tableau de Jerome Bosch, La nef des fous.»

Sa mort l'a rendu immortel. Quand Che Guevara tomba en 1967 dans les montagnes de Bolivie sous les balles de soldats gouvernementaux, encadrés par des hommes de la CIA, il fut pleuré par des millions de gens. Et quand Fidel Castro décida de faire de lui l'équivalent du Christ agonisant sur la croix, ils furent des dizaines de millions à s'enticher de posters et t-shirts à son effigie. De Moscou à Pékin en passant par Paris, Berlin et New York, on aima follement le Che.

De fait, l'homme avait été courageux en quittant se fonctions officielles à La Havane pour, avec quelques guérilleros, essayer d'allumer les feux de la révolution en Bolivie. Ce martyr devint une icône. Il était évidemment bien plus présentable qu'un quelconque Staline.

Mais avant le si beau et si émouvant Che Guevara mort il y eut un Che Guevara vivant. Beaucoup moins beau et beaucoup moins touchant. Dès la victoire castriste en 1958, il officia à la Cabana. C'était un endroit, mais pas le seul, où l'on fusillait à la chaîne. Des officiers de l'ancien régime mais également des innocents dénoncés pour un rien. Plus de 200 exécutions sommaires filmées et diffusées à la télévision pour que le peuple en prenne connaissance.

A l'étranger, on s'inquiéta de tant d'assassinats. Un Argentin, révolutionnaire également, écrivit une lettre au Che. Pour s'en indigner. La réponse du Che : "Les exécutions sont non seulement une nécessité pour le peuple de Cuba mais aussi un devoir imposé par ce peuple". Mao Tsé Toung, leur maitre à penser à tous, avait dit cyniquement un jour : "la révolution n'est pas un dîner de gala".

Les "dîners de gala" furent particulièrement sanglants à Cuba. Le Che y gagna le surnom de "Carnicerito" (petit boucher). Le nom de "grand boucher" étant naturellement réservé à Fidel Castro. On tua beaucoup à Cuba. Car les dieux de la révolution avaient soif. Soif de sang.

Anne Hidalgo, la maire de Paris, patronne dans ses locaux une exposition à la gloire de Che Guevara. Elle parle de lui comme d'une "icône romantique et révolutionnaire". La Cabana elle ne connait pas. Mais surtout, elle ne veut pas la connaître. Pourtant, le temps a passé et la vérité sur le Docteur Jekyll et Mister Hyde de la révolution cubaine n'est plus un secret pour personne.

Anne Hidalgo serait avisée de s'intéresser un peu à Olga Guevara (sans aucun lien de parenté avec le Che). La sœur d'un révolutionnaire castriste assassiné par les hommes du dictateur Battista. Elle fut conviée, pratique courante à l'époque, à participer à l'exécution d'un officier de l'ancien régime. Elle refusa : "ce militaire-là a tué mon frère mais je ne pourrais tirer sur lui de sang-froid". Il nous est permis de préférer sa réponse à celle du Che, écrivant à son ami argentin. 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (29)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
moneo
- 01/01/2018 - 22:00
bof
une idéologie qui tué entre 100 /150 millions de personnes mérite bien un hommage
100 hypothèse basse ,150 hypothèse haute :soljenistyne
Anguerrand
- 01/01/2018 - 20:58
Il reste encore des possibilités
Pol Pot, Staline, Lénine ou le communisme qui a fait 100 millions de morts. Hidalgo si vous manquez d’idées en voilà quelques uns. Les socialistes ont fait un musée du monde musulman dirigé par un juif ! A quand l’equivalent du monde chrétient dirigé par un musulman ?
Piwai
- 01/01/2018 - 16:40
ce pays est foutu!
Foutons le camps tant que c'est encore possible...