En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
© Jebulon - Wikipedia
Profilage
Guide de survie pour le réveillon : apprenez à reconnaître le militant LREM qui se cache à votre table
Publié le 30 décembre 2017
En Marche revendique 350.000 militants, mais on peine parfois à les identifier. Christophe Castaner vient de leur transmettre des "éléments de conversation" pour le soir du réveillon qui vous permettront plus facilement de les reconnaître si vous les croisez à table sans le savoir.
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En Marche revendique 350.000 militants, mais on peine parfois à les identifier. Christophe Castaner vient de leur transmettre des "éléments de conversation" pour le soir du réveillon qui vous permettront plus facilement de les reconnaître si vous les croisez à table sans le savoir.

Le militant En Marche ressemble beaucoup à l'Arlésienne. Il paraît qu'il appartient à une espèce nombreuse, mais il est rare d'en observer un à l'état naturel. Toujours annoncé, impatiemment attendu, il se dérobe toujours au regard des curieux

Grâce à Christophe Castaner, cette petite frustration devrait être légèrement comblée. Le délégué général de la République En Marche a en effet diffusé par un mail bien imprudent des éléments de langage tout en nuance à destination des militants qui parlent politique en famille. 

En Marche et sa culture politique moisie

Pour le coup, l'opération "reconquête de l'opinion" menée par Castaner fleure bon la politique d'antan, avec ses relents de naphtaline cachée au fond des placards. Ce n'est pas encore le Petit Livre Rouge à lecture obligatoire dès le réveil, mais c'est quand même un sérieux pas en avant dans le retour à la propagande de type soviétique. 

Qui plus est, Castaner ne s'est pas contenté de lister des arguments-clés, il a parrainé des "éléments de conversation" en suivant un schéma particulièrement infantilisant. L'argument à répondre à la mamie fâchée par la hausse de la CSG du "ça ne te concerne pas" risque de durer longtemps, tant il est puéril et digne d'un raisonnement politique très en-deçà de la "pensée politique complexe" du président. 

En Marche et le culte de la personnalité

Car c'est bien ce qui consterne à la lecture de ce mail. 

Depuis qu'Emmanuel Macron a remporté l'élection, on a peiné pour trouver une parole politique globale, accessible aux Français et susceptible de les convaincre d'une vision claire sur les projets en cours. La hausse de la CSG en a donné la caricature, puisque l'intérêt de fiscaliser les recettes de l'assurance maladie n'a jamais été expliqué aux Français. 

Si Emmanuel Macron a pris la parole depuis le mois de mai, c'est soit pour prononcer des discours ronflants et verbeux à force d'être langue de bois, soit pour donner des interviews dont le contenu est apparu très élitistes. Le pouvoir exécutif n'a pas été capable de mettre en place une communication sérieuse capable de convaincre chaque Français. 

Cette difficulté des élites françaises à parler aux "petites gens" tranche avec les pratiques d'une Angela Merkel, par exemple. On peut dire beaucoup de mal de la chancelière allemande, il n'en reste pas moins que sa communication sincère, transparente et exigeante vis-à-vis des Allemands nous donne une merveilleuse leçon de démocratie. 

Dans le cas du mail de Castaner à ses militants, c'est l'exact inverse qui est pratiqué. L'augmentation de la CSG n'y est toujours pas expliquée autrement que par des arguments indignes du renouvellement politique qui se prétend à l'oeuvre. En revanche, le délégué général du parti appelle ouvertement au culte de la personnalité macronienne, avec cette conclusion:

"Souvenez-vous au même moment l’année dernière, Emmanuel Macron n’était qu’une "bulle médiatique", "qu’il n’aurait pas de majorité", "qu’il ne ferait pas le poids face à Trump ou Poutine. En un an nous avons déjoué tous les pronostics et démontré que impossible n’est pas français."

Macron et son problème de conviction

Au fond, Castaner demande à ses militants de l'imiter. Le ministre des relations avec le Parlement adore le Président de la République et son engagement auprès de lui relève de l'affect et non de la rationalité politique. En Marche doit devenir une usine à aimer Emmanuel Macron, pas à comprendre son projet politique. 

Depuis le mois de mai, le Président propose aux Français cette logique simpliste: aimez-moi et faites-moi confiance. D'où cette légende écrite chaque jour autour d'un Président qui se projette en super-héros, incapable de convaincre et obnubilé par un "story-telling" qui esquive systématiquement toute forme de contradiction publique. 

À quoi les reconnaîtrez-vous?

C'est à ce regard énamouré pour l'homme Macron que vous les reconnaîtrez, donc. Si, au cours de votre repas de la Saint-Sylvestre, votre voisin de table vous parle, les yeux enfiévrés, d'une hausse de 18% du budget de l'intégration depuis mai 2017, s'il vous annonce le sourire aux lèvres que 138.000 places d'hébergement d'urgence sont ouvertes, soit 10% de plus que l'an dernier, vous saurez désormais que vous avez à côté de vous un militant d'En Marche. Vous saurez qu'il a reçu la parole jupitérienne et qu'il est sur le chemin de la perfection. 

Surtout, ne perturbez pas ce processus psychique délicat, car vous risquez de mettre sa santé en danger. Votre voisin est entré en état d'hypnose pour une durée de quatre ans et demi. Tout réveil brutal pourrait avoir des conséquences irréversibles sur sa santé mentale.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Charlotte Casiraghi &Gad Elmaleh n’ont pas la même (idée de l’)éducation, Meghan Markle &son père non plus; Laeticia H. se dé-esseule avec un Top chef, Karine Ferri &Yoann Gourcuff se marient en vivant chacun seul; Jennifer Aniston : ses 50 ans avec Brad
02.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
03.
Comment on a tué les centre-villes de ces villes moyennes où une majorité de Français voudraient pourtant vivre
04.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
05.
Maltraitance dans les Ehpad : pourquoi des formations des personnels soignants peuvent faire une grande différence pour les personnes âgées
06.
Fake news indétectables : GPT2, le programme développé par l’équipe d’intelligence artificielle d’Elon Musk auquel ses concepteurs préfèrent renoncer tant il leur fait peur
07.
14 tonnes d’aide humanitaire française pour le Venezuela confisquées à Caracas par la Garde nationale
01.
Christine Lagarde, la directrice du FMI, prévient d’un risque grave de tempête mondiale mais personne ne semble l’entendre
02.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
03.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
04.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
05.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
06.
Novethic et autres promoteurs forcenés de la transition écologique : en marche vers un nouveau fascisme vert ?
01.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
02.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
03.
Novethic et autres promoteurs forcenés de la transition écologique : en marche vers un nouveau fascisme vert ?
04.
Derrière le complotisme, l’énorme échec de 50 ans d’égalitarisme et de progressisme à marche forcée impulsés par l’Education nationale comme par la culture dominante
05.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
06.
Flambée d’antisémitisme et de violences politiques : ces erreurs politiques et macroéconomiques à ne pas reproduire pour enrayer la crise
Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zen-gzr-28
- 31/12/2017 - 00:48
En effet, beaucoup "d'imbéciles" n'ont pas été touchés
par la grâce de Jupiter...! Castaner doit être hypnotisé pour être inféodé à son maître au point d'en être stupide. Maintenant, que penser des illuminés (ées) qui vont suivre ses conseils éclairés ?
kelenborn
- 30/12/2017 - 22:41
remarquez
le militant LREM, il suffit de le mettre non à table mais...sous la table! Comme ça quand il vous emmerde vous lui filez un coup de pied !!! Castaner ! à la niche!
Anouman
- 30/12/2017 - 22:09
En marche
S'il faut qu'on leur donne des arguments pour défendre leur idole, c'est pire que ce qu'on peut imaginer. J'admets toutefois ne pas avoir vu de gens admettre leur idolâtrie. Je ne dois rencontrer que des imbéciles qui comme moi n'ont pas été touchés par la grâce.