En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

06.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

07.

Alibaba tente d’acclimater le « Single Day » en France, sans TVA ni droits de douane

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Présomption d’innocence et tribunaux sont-ils indispensables si l’accusé a vraiment l’air méchant ?

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

04.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

05.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

06.

LR : l’illusion de la renaissance par le local

ça vient d'être publié
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Levothyrox : le combat des associations pour obtenir la vérité

il y a 1 heure 27 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Le 10 mai 1981 : un jour maudit pour la droite

il y a 1 heure 27 min
décryptage > Société
Ras des pâquerettes ?

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

il y a 1 heure 28 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

il y a 1 heure 29 min
Grossière erreur...
Etats-Unis : un jeune américain choque Twitter après s'être déguisé en Jawad Bendaoud pour Halloween
il y a 14 heures 31 min
light > Culture
Hommage
Abou Dabi inaugure sa nouvelle avenue Jacques Chirac
il y a 16 heures 14 min
décryptage > Politique
Vraiment ?

Accusé d'être une association islamiste, le CCIF affirme que cela n'a jamais été prouvé. Vraiment ?

il y a 18 heures 7 min
décryptage > Sport
Réel succès ?

Cette maladie du tennis français qui se cache derrière la victoire de la France en finale de la FED Cup

il y a 21 heures 35 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les mystères médicaux autour de l’affaire de la nouvelle formule du Levothyrox

il y a 22 heures 12 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Au secours ? Amazon veut rendre Alexa intelligente en traitant nos données personnelles
il y a 22 heures 24 min
décryptage > Economie
(Petite) révolution

Révolution dans la Silicon Valley : les investisseurs américains veulent des entreprises rentables maintenant et pas uniquement des licornes en croissance

il y a 1 heure 27 min
décryptage > Politique
Malédiction

Guillaume Tabard : « La droite devrait s’inspirer de François Mitterrand pour faire renaître LR »

il y a 1 heure 28 min
décryptage > Economie
Commerce et stratégie

Amorce de détente : mais que veulent vraiment obtenir les Etats-Unis de la Chine ?

il y a 1 heure 29 min
pépite vidéo > Politique
Journée de commémorations
11 novembre : Emmanuel Macron inaugure un monument en mémoire des soldats morts
il y a 14 heures 23 sec
pépites > International
Incertitude
Bolivie : Morales démissionne, le pays plonge dans l'incertitude
il y a 15 heures 25 min
pépites > Terrorisme
Expulsion
La Turquie va expulser 11 djihadistes français dans les prochains jours
il y a 16 heures 43 min
décryptage > Europe
Les entrepreneurs parlent aux Français

Margrethe Vestager : Démission !! Le Breton vite ! Mais nous sauvera-t-il ?

il y a 18 heures 22 min
décryptage > Economie
(Piètres) raisons

1,3% de croissance en France : pourquoi pas plus ? Quatre (piètres) raisons et une obligation

il y a 21 heures 49 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

La droite française est-elle maudite ? : les causes historiques de la malédiction de la droite

il y a 22 heures 12 min
décryptage > Environnement
Immobilité

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

il y a 22 heures 33 min
© wikimedias
© wikimedias
Ubuesque

Quand le bruit des grenouilles de sa mare mène un couple à devoir choisir entre être condamné ou... être condamné

Publié le 24 décembre 2017
À l’origine, une histoire de clochemerle, qui pourrait même prêter à sourire : une bataille juridique entre voisins à cause du bruit du coassement des grenouilles dans une mare... Mais les décisions de justice ont été telles, ignorant le droit qu’elle est censée faire appliquer, que les conséquences deviennent funestes.
Antoine Jeandey est rédacteur en chef de WikiAgri.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
WikiAgri est un pôle multimédia agricole composé d’un magazine trimestriel et d’un site internet avec sa newsletter d’information. Il a pour philosophie de partager, avec les agriculteurs, les informations et les réflexions sur l’agriculture. Les...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Antoine Jeandey
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Antoine Jeandey est rédacteur en chef de WikiAgri.
Voir la bio
WikiAgri
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
WikiAgri est un pôle multimédia agricole composé d’un magazine trimestriel et d’un site internet avec sa newsletter d’information. Il a pour philosophie de partager, avec les agriculteurs, les informations et les réflexions sur l’agriculture. Les...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
À l’origine, une histoire de clochemerle, qui pourrait même prêter à sourire : une bataille juridique entre voisins à cause du bruit du coassement des grenouilles dans une mare... Mais les décisions de justice ont été telles, ignorant le droit qu’elle est censée faire appliquer, que les conséquences deviennent funestes.

Tous les tenants et aboutissants de l’affaire de la mare aux grenouilles sur WikiAgri

L’histoire, à son commencement, peut prêter à sourire. Nous sommes en Dordogne, à Grignols, en Dordogne, 587 habitants au dernier recensement de 2013. Sur une propriété, une mare, avec quelques grenouilles. A côté, une autre, avec la maison du voisin.

Les faits et le parcours juridique

En cause, la mare, que Michel Pecheras a reconstruite il y a une douzaine d'années (elle existait depuis plusieurs générations, avait été comblée, il l’a donc remise en route), en la déplaçant légèrement à l'intérieur de sa propriété puisqu’entretemps un voisin (Jean-Louis Malfione) a vu sa propriété venir tout près de la limite de la mare en question. Les grenouilles sont venues naturellement dans la mare, sans y avoir été introduites. Au début de l’installation de la mare, aucun problème. Et puis un jour, Jean-Louis Malfione se plaint du bruit causé par le coassement des grenouilles. Et pas directement à son voisin, ou auprès du maire. Mais directement en procédure. S’en suit un premier jugement, en mars 2014, au tribunal de grande instance de Périgueux, donnant raison au possesseur de la mare (tous ces aspects initiaux sont détaillés dans cet article). Mais l’affaire ne fait alors que commencer. Le voisin fait appel. Et c’est là que ça commence à se compliquer. En juin 2016, la cour d’appel de Bordeaux donne cette fois raison au voisin, et ordonne à ce que la mare soit comblée sous peine de lourdes pénalités financières.

Annie et Michel Pecheras ne comprennent pas cette décision, et se renseignent. Ils font notamment appel à une association de protection de la nature, Cistude Nature, laquelle découvre dans la mare 6 espèces protégées en France, dont 4 également au niveau européen : des grenouilles, mais aussi des salamandres, des tritons... Les Pecheras se renseignent donc au plus haut niveau, et obtiennent une réponse (publiée ici sur WikiAgri) du ministère de l’Environnement (alors dirigé par Ségolène Royal), qui dit en substance qu’il est interdit de combler une telle mare à cause des espèces protégées, et que le procès verbal en cas de comblement peut aller jusqu’à 150 000 € d’amende, plus deux ans de prison !

Forts de ces arguments, les Pecheras décident d’aller en cassation, espérant que le droit de l’environnement ne sera plus bridé comme il le fut à Bordeaux. Or, ce 14 décembre 2017, la cour de cassation de Paris confirme le jugement de Bordeaux, et donne donc raison, définitivement, au voisin irascible. Avec au passage une confirmation des pénalités journalières pour les Pecheras, et cela de manière rétroactive en remontant à juin 2016, soit au jugement de Bordeaux.

Des conséquences humaines désastreuses

A l’arrivée, les Pecheras se retrouvent avec des sommes pharaoniques à débourser, qu’ils comblent ou non la fameuse mare. Aujourd’hui, dans tous les cas, ils doivent une indemnité journalière de 300 € depuis juin 2016 pour ne pas avoir comblé la mare. S’ils la comblent de suite, vis-à-vis du voisin, il ne restera « plus » que les frais de justice, et autres différentes « babioles » (du style rembourser les huissiers déplacés par le voisin pour mesurer le son depuis ses fenêtres). Mais ils devront en plus s’acquitter d’une amende de 150 000 € pour atteinte au droit de l’environnement, sans parler du risque de prison. Et s’ils ne la comblent pas aujourd’hui, l’indemnité journalière se poursuit et ils devront donc s’habituer à une forme de rente à vie à verser au voisin.

« Moi, j’ai une retraite de 800 €, a déclaré Michel Pecheras à WikiAgri, et mon épouse, en semi-retraite, fait des remplacements dans un hôpital avec un revenu qui oscille entre 1000 et 1200 € selon son nombre d’heures. Donc on ne roule pas sur l’or... »

Les Pecheras sont donc, dans tous les cas, coincés, financièrement à l’agonie, alors qu’ils ne demandaient rien à personne, qu’ils ne sont pas des bandits de grands chemins, qu’ils ont juste eu « le malheur » d’avoir une mare aux grenouilles sur leur propriété.

C’est déjà énorme, et en plus ce n’est pas tout.

Les associations environnementales vont monter au créneau

Car derrière, il y a le fait que le droit de l’environnement a été tout simplement oublié par les juges, et n’a pas été appliqué. Christophe Coïc, directeur de l’association Cistude Nature (celle qui a constaté l’existence de 6 espèces protégées dans la mare), a répondu aux questions de WikiAgri : « Nous sommes dans un cas où la justice ne prend pas en compte le droit de l’environnement. Des lois ont été votées pour préserver la biodiversité en France. Elles doivent s'appliquer à tout le monde, et la justice se doit de les faire respecter. (...) Il faut absolument aller au bout de cette affaire. Il en va de l'avenir de la biodiversité dans notre pays. Ça ne sert à rien de faire des lois si derrière notre justice n’en tient pas compte dans ses décisions. »

Seulement « aller au bout », cela signifie quoi aujourd’hui ? Quelle instance nationale peut « casser » un jugement en cassation ? Ou quelle instance européenne ? Du côté des Pecheras, comme de celui des associations environnementales, on se penche actuellement sur ces questions...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

06.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

07.

Alibaba tente d’acclimater le « Single Day » en France, sans TVA ni droits de douane

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Présomption d’innocence et tribunaux sont-ils indispensables si l’accusé a vraiment l’air méchant ?

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

04.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

05.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

06.

LR : l’illusion de la renaissance par le local

Commentaires (15)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 26/12/2017 - 23:44
Grenouilles
Le problème n'est pas le bruit des grenouilles (qui en font pas mal mais il y a pire).
Le problème c'est quand la justice vous oblige à faire un acte qu'elle peut vous reprocher et donc quoique fassent ces gens ils sont condamnables. A qui doit-on se plaindre d'un jugement qui va à l'encontre du droit? Ca ressemble à du Kafka.
Totor Furibard
- 26/12/2017 - 13:32
@ MC2bis, Le simplet
Traiter les gens de ceci ou cela pour soutenir son argumentation, c'est le privilège des simplets agressifs. En général ils ne le font pas devant les gens: ils préfèrent les forums ...
C'est dommage car le commentaire souligne un point valide: Effectivement, je voulais dire "agglomération" et non pas "zone urbaine". Grignol est bien une agglomération, et la plupart des maisons dans l’agglomération ont des voisins tout proche, ce qui justifie pleinement mon commentaire.
assougoudrel
- 25/12/2017 - 22:25
@brennec
Cela fait 20 ans que je vis avec mes acouphènes; je n'y fais pas attention. J'ai dû attraper ça dans la salle des machines d'un cargo de la Marine Marchande affété par la Défense.