En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
© Reuters
Equipe
Au-delà du cas Hulot, quels sont les ministres pour lesquels la greffe ne s’est que moyennement faite ?
Publié le 24 décembre 2017
Il y a malaise au sein du gouvernement du côté du ministère de l'écologie. Reste à savoir combien de temps cela peut-il encore durer, et si Nicolas Hulot est le seul à provoquer des remous.
Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003)....
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bruno Jeudy est rédacteur en chef Politique et Économie chez Paris Match. Spécialiste de la droite, il est notamment le co-auteur du livre Le Coup monté, avec Carole Barjon.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anita Hausser
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003)....
Voir la bio
Bruno Jeudy
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bruno Jeudy est rédacteur en chef Politique et Économie chez Paris Match. Spécialiste de la droite, il est notamment le co-auteur du livre Le Coup monté, avec Carole Barjon.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il y a malaise au sein du gouvernement du côté du ministère de l'écologie. Reste à savoir combien de temps cela peut-il encore durer, et si Nicolas Hulot est le seul à provoquer des remous.

Atlantico : Après son absence remarquée à la journée de clôture des États généraux de l'alimentation jeudi, Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire a affirmé vendredi qu'il était "100% en phase avec le premier ministre". Y a-t-il un malaise ?

 

Anita Hausser : Évidemment il y a un malaise. Le simple fait qu'il a besoin de répéter qu'il est bien au gouvernement montre bien que ce n'est pas le cas. Pourquoi ? Parce qu'il apprend le réalisme. Il se rend bien compte que la vie gouvernementale, et la vie tout court, est faite de compromis et d'impératifs. Et qu'il y a des impératifs qui vont à l'encontre de ses principes à lui.

 

Y a-t-il eu de la naïveté de la part de Nicolas Hulot ?

 

Anita Hausser : Il y en a peut-être eu de sa part au début, maintenant c'est du réalisme. Manifestement, la realpolitik du gouvernement n'est pas tout à fait conforme à ses principes écologiques. Il doit donc passer sa vie à se justifier. Ça a été le cas pour le nucléaire, le glyphosate, même les hydrocarbures, avec cette loi qui a été tellement amendée qu'elle repousse toute application réelle.

 

Alors que les tensions semblent s'accumuler, est-ce que Nicolas Hulot est là pour durer ? Est-il le maillon faible du gouvernement ?

 

Anita Hausser : Ça peut durer...si le gouvernement renonce à Notre-Dame des Landes. Même si Nicolas Hulot exclut de démissionner. Il ne se mets pas en avant, il est discret, mais bon il n'est pas bien. Je dirais que c'est le ministre le plus mal à l'aise. À part lui, tout le monde a trouvé sa place. Nicole Belloubet a l'air bien dans ses baskets. Elisabeth Borne, la ministre des transports, qui est très autonome par rapport à Nicolas Hulot, s'en sort très bien. Florence Parly avale ses couleuvres en silence sur le plan budgétaire. Frédérique Vidal, qui n'a pas un ministère facile, est à l'aise. Même Françoise Nyssen, qui n'est pas du tout politque, s'en sort. Elle assume totalement, sans états d'âme. Franchement Nicolas Hulot est le seul qui est en malaise pour moi.

 

Bruno Jeudy : À part Nicolas Hulot, le seul point faible de ce gouvernement que je vois, c'est à la culture. Le problème de Françoise Nyssen, à part qu'elle est peut visible, c'est que ce n'est pas une ministre de la culture qui imprime au niveau que pourrait l'espérer Emmanuel Macron, qui est un homme de culture. Il a donc besoin d'une ministre d'envergure, ce que n'a pas démontré Françoise Nyssen jusque là. Je ne suis pas certain que les sujets devant elle, notamment la réforme de l'audiovisuel, l'intéressent beaucoup, on a pas senti une grande appétance pour cela chez elle. Globalement, elle ne tient pas son rôle de ministre de la culture, qui est aussi un rôle d'accompagnement, et qui doit faire entendre une autre musique que l'économie. On a l'impression que ce gouvernement parle beaucoup d'économie et d'argent, mais peu de culture, ce qui est un point faible pour l'équipe d'Emmanuel Macron.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
"Il entend, mais il n'écoute personne" : les conseillers de Macron sont au bout du rouleau
02.
Connaissez vous Marie Kondo (la Japonaise qui a déclenché une folie du rangement dans le monde qui ne devrait pas tarder à atteindre la France) ?
03.
Et si le Rassemblement National était en train de faire un bien mauvais coup à l’euro en renonçant à exiger que nous en sortions ?
04.
Brexit : rien n’est joué pour le royaume-Uni même en cas de sortie sans accord
05.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
06.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
07.
Iran, pourquoi la menace d’une intervention militaire brandie par John Bolton pourrait marcher
01.
Patrick Bruel aime une nouvelle femme de (bien) moins de 50 ans; Vincent Cassel : entre sa (très) jeune épouse & sa fille aînée, c’est tendu; Sophie Marceau s’occupe de son fils, René-Charles Angélil-Dion de ses frères, Anouchka Delon de toute la famille
02.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
03.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
04.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
05.
Vivons-nous dans un univers-bulle en expansion dans une autre dimension ? ; Hubble nous offre un magnifique portrait très détaillé de la galaxie du Triangle
06.
Et la raison pour laquelle les Allemands commencent sérieusement à s’inquiéter d’un Brexit sans deal est…
07.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
01.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Patrick Bruel aime une nouvelle femme de (bien) moins de 50 ans; Vincent Cassel : entre sa (très) jeune épouse & sa fille aînée, c’est tendu; Sophie Marceau s’occupe de son fils, René-Charles Angélil-Dion de ses frères, Anouchka Delon de toute la famille
04.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
05.
Ce à quoi se condamnent lentement mais sûrement les Gilets jaunes
06.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
01.
Grand débat national : l’équation impossible d’Emmanuel Macron
02.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
03.
Pourquoi Macron, les populistes et les gilets jaunes sont tous le produit de la même vague (et pourquoi ils seraient bien inspirés de le comprendre réciproquement)
04.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
05.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
06.
Si la France vit un moment révolutionnaire (et voilà pourquoi c’en est bien un), quelle stratégie politique pour éviter le chaos et en sortir par le haut ?
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
gerint
- 24/12/2017 - 16:14
Hulot n'a qu'à s'en aller
Plutôt que de vendre son âme à cette bande de requins au service des ploutocrates, Macron en tête qu'ils ont porté au pouvoir
kelenborn
- 24/12/2017 - 13:47
mais enfin
on n'a pas dit la culture de quoi! il est imbattable sur Goldorak et Albator !
henir33
- 24/12/2017 - 11:10
Macron un homme de culture ??
qualifier d'"homme de culture" celui qui a affirmé que la culture française n'existe pas c'est un oxymore ...