En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

05.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

06.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

07.

+60% de créations d’entreprises : quand le Financial Times loue les vertus des mesures économiques d’Emmanuel Macron

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

04.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

05.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

06.

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Libéralisation ?

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

il y a 30 min 43 sec
décryptage > Science
Etrange...

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

il y a 2 heures 28 min
décryptage > Politique
Info ou intox ?

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

il y a 2 heures 50 min
décryptage > Politique
L'art de la punchline

Un 17 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 17 heures 33 min
pépites > Société
A toute vitesse ?
Rouen : l'usine Lubrizol pourrait reprendre partiellement son activité avant la fin de l'année
il y a 19 heures 16 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : "La dernière bande" : Un texte exigeant mis à la portée de tous les cœurs par un immense comédien

il y a 19 heures 51 min
décryptage > Economie
Grande fierté

L’Italie n’a pas inventé les pâtes, mais a su préserver sa sauce bien mieux que la France. Connaissez-vous vraiment l’Italie ?

il y a 20 heures 9 min
pépites > Faits divers
Drame
Toulouse : un pont s’effondre, un mort et cinq blessés
il y a 21 heures 31 min
décryptage > Economie
"Impeachable" or not "impeachable" ?

Etats-Unis : pour les marchés financiers, Donald Trump n’est pas « impeachable »

il y a 22 heures 20 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

Quand le parti conservateur britannique redevient un parti de droite

il y a 22 heures 35 min
décryptage > Economie
Tout ça pour ça

Vote du PLF 2020 : 3 mois de débats pour presque rien (de nouveau)

il y a 34 min 57 sec
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

il y a 2 heures 45 min
light > Justice
Et golouglouglou
Pernod Ricard : des employés dénoncent une culture de la consommation de l'alcool
il y a 16 heures 51 min
light > Culture
Jackpot !
Gros succès pour le Joker qui dépasse le milliard de dollars de recette
il y a 18 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Civilizations" de Laurent Binet : Suite et fin des prix littéraires 2019 chroniqués ici : le Prix de l'Académie française, qu récompense ce conte philosophique où les Incas envahissent l’Europe

il y a 19 heures 33 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Sans la liberté" de François Sureau : La liberté a déjà disparu

il y a 20 heures 6 min
pépite vidéo > Politique
Bougeotte
Edouard Philippe assure que sa volonté de transformer le pays reste "intacte"
il y a 21 heures 28 min
décryptage > Economie
Combat profond

Huile de palme : comment le gouvernement profond combat l’écologie

il y a 22 heures 13 min
décryptage > Economie
Choc

Ce choc de gestion de l’Etat sans lequel la crise ouverte par les Gilets jaunes ne se refermera pas

il y a 22 heures 27 min
pépites > Politique
Réformons !
Edouard Philippe : la "volonté de "transformer" la France reste intacte dans les rangs de l'exécutif
il y a 22 heures 41 min
© Kirill KUDRYAVTSEV / AFP
© Kirill KUDRYAVTSEV / AFP
La liberté d’expression, c’est bien… mais ça dépend de ce qu’on dit

Mais au nom de quoi le CSA devrait-il retirer à Russia Today son autorisation de diffusion en France ?

Publié le 22 décembre 2017
Faut-il révoquer l'autorisation de diffusion accordée au média russe Russia Today? C'est ce que demande un collectif de "spécialistes de la Russie" dans une tribune publiée par Le Monde. On s'amusera de cette initiative qui en dit long sur le deux poids deux mesures qui domine une certaine intelligentsia française.
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Faut-il révoquer l'autorisation de diffusion accordée au média russe Russia Today? C'est ce que demande un collectif de "spécialistes de la Russie" dans une tribune publiée par Le Monde. On s'amusera de cette initiative qui en dit long sur le deux poids deux mesures qui domine une certaine intelligentsia française.

Russia Today a mauvaise presse en France, délivrée par le président de la République lui-même. On se souvient de sa sortie en conférence de presse où il expliquait le rôle néfaste de ce média russe.

 
Il est donc de bon ton de noircir le tableau en expliquant urbi et orbi que Russia Today est une officine de propagande au service du gouvernement russe, voire de Vladimir Poutine lui-même. Ses détracteurs ne sont pas loin d'accuser Poutine de dicter lui-même chaque matin les titres et les articles que ce média publie. 
 

Russia Today et la propagande

 
J'ai moi-même accordé plusieurs interviews à Russia Today, ainsi qu'à Sputnik, héritière de l'agence soviétique Novosti. Je n'ai jamais ignoré qu'il s'agissait de médias financés par le pouvoir russe, comme je le sais de Radio France, de France 2, de nos chaînes parlementaires ou de l'AFP. Si j'ajoute à cette énumération le liste des titres qui reçoivent des subventions publiques pour (tenter d')assurer l'équilibre de leurs comptes, je dois englober la majorité de la presse française. 
 
Y a-t-il une différence entre une interview à Russia Today et une interview accordée à un média français peu ou prou détenu par le gouvernement?
 
Je ne voudrais pas ici faire d'angélisme. Mais ni Russia Today ni Sputnik n'ont jamais orienté le cours de mes réponses. En revanche, durant la campagne des présidentielles, je peux dresser la liste impressionnante de médias français subventionnés qui m'ont explicitement demandé de donner des réponses favorables à Emmanuel Macron ou qui m'ont déprogrammé lorsque je refusais de le faire. 
 
J'ai encore le souvenir étonnant d'une journaliste de l'AFP m'interviewant sur les entrepreneurs et Macron. Trois ou quatre fois, elle m'a posé cette question fascinante: "Bon, mais vous êtes pour Macron, tout de même!" Sans beaucoup chercher, je dois pouvoir récolter une bonne dizaine de témoignages identiques venant de gens qui ont tout été blacklistés pendant la campagne électorale par des médias français pour défaut de macronisme primaire. 
 
Lors d'une interview que j'ai donnée à Russia Today, j'ai interpellé en off la journaliste qui l'interrogeait sur ses rapports avec le pouvoir. Sa réponse m'a parue assez convaincante: "quand j'ai atterri à Roissy, j'ai vu le titre de Libé demandant de voter Macron. Un journaliste russe ferait une telle propagande, tous les médias français crieraient au scandale et à la dictature". 
 
Cela ne signifie pas que Russia Today soit plus honorable, plus libre, plus objectif que Libération ou Le Monde. Cela signifie simplement qu'il n'existe pas de différence de nature entre Russia Today et la presse française aux ordres. 
 

La France aime la presse aux ordres

 
Au demeurant, en dehors de Russia Today et de Sputnik, la presse française s'accommode très bien d'homologues étrangères tout aussi inféodées qu'elle à des pouvoirs envahissants. On citera l'exemple d'Aljezeera, lancée par l'émir du Qatar en personne et qui diffuse sans complexe une vision très orientée de l'actualité. 
 
Pourquoi trouve-t-on en France des spécialistes de la Russie qui écrivent au CSA pour demander l'interdiction d'émettre de Russia Today, alors qu'on ne trouve pas de spécialistes du Qatar qui demandent la même chose pour Aljezeera? C'est le tropisme de l'intelligentsia française qui traverse les époques. 
 
Doit-on en conclure que l'intelligentsia française d'aujourd'hui est plus clémente vis-à-vis des régimes autoritaires qui sévissent dans le monde musulman, que vis-à-vis du régime russe? En tout cas, la culture de l'excuse a ses têtes: elle s'épanouit mieux sous certains climats et craint manifestement le froid sibérien. 
 

Promouvoir la démocratie ou lutter contre l'influence russe?

 
Pour le reste, on a bien compris la logique de stigmatisation qui affecte un média comme Russia Today. Il s'agit, pour la énième fois, de prendre prétexte des libertés pour mener un combat géopolitique vieux comme le monde. 
 
Le travail est ici fait proprement. Il n'est pas mené à coup de communiqués de presse envoyés par une ambassade ou un parti politique. Dans la guerre idéologique, il vaut mieux avancer sous le masque "d'experts", de "spécialistes" qui, au nom de l'impartialité scientifique, appellent de leurs voeux les plus nobles un flash totalitaire en bonne et due forme. 
 
Dans le cas d'une suspension de Russia Today, il ne s'agirait en effet de rien d'autre que d'une décision arbitraire: on interdit les médias russes, mais on autorise les autres. Pour quel motif? les libertés bien sûr dont une partie de l'intelligentsia française semble très bien s'accommoder d'une application à géométrie variable.  
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

05.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

06.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

07.

+60% de créations d’entreprises : quand le Financial Times loue les vertus des mesures économiques d’Emmanuel Macron

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

04.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

05.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

06.

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

Commentaires (19)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
philippe de commynes
- 23/12/2017 - 09:10
Le propos de RTT
n'est pas de montrer comment la Russie de Poutine est formidable il est de rendre la monnaie de sa pièce à l'Occident qui n'arrête pas de la dénigrer, là on peut dire qu'ils ont marqué un point, montrer que les prétendus donneurs de leçon de démocratie sont en fait aussi peu démocratiques que ce qu'ils prétendent que la Russie soit.
cloette
- 22/12/2017 - 22:34
Sacrée Russie
où le mariage pour tous n'est pas entré dans les moeurs malgré l'ordre d'Obama .
cloette
- 22/12/2017 - 22:32
ce qui g^ne Macron
c'est que RT n'a rien à voir avec ni Le Point, ni Paris Match ( entre autres ) sans parler des chaines tv