En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

04.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

05.

Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe

06.

Mais pourquoi les cancers secondaires du sein sont-il si souvent détectés trop tard ?

07.

Comment l’imaginaire occidental a réinventé la Rome antique

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Savez-vous qu'Éric Zemmour, Élisabeth Lévy, Natacha Polony et Jean-Pierre Chevènement sont antisémites ? Sans doute pas, mais Jacques Attali, lui, le sait !

03.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

04.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

05.

Arabie saoudite : ces rumeurs sur une possible destitution de MBS

06.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

01.

Cette dénonciation frénétique de l’islamophobie qui masque si souvent un islamo-mépris qui s’ignore

02.

Savez-vous qu'Éric Zemmour, Élisabeth Lévy, Natacha Polony et Jean-Pierre Chevènement sont antisémites ? Sans doute pas, mais Jacques Attali, lui, le sait !

03.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

04.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

05.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

06.

Débat sur l’immigration : le gouffre d’une société moralement désarmée

ça vient d'être publié
pépites > Europe
A contre courant
Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe
il y a 5 heures 26 min
pépites > Education
Urgence
Violence scolaire : "entre 20 et 30 incidents graves" chaque jour, selon Jean-Michel Blanquer
il y a 5 heures 57 min
pépites > International
Danger
Syrie : 800 proches de djihadistes se seraient échappés d'un camp
il y a 6 heures 50 min
pépite vidéo > International
Catastrophe
Japon : images de désolation après le passage du typhon Hagibis
il y a 7 heures 35 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 12 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 8 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

« Les sanglots longs », ou l’art et la manière de passer l’automne en compagnie des meilleurs esprits de ce temps

il y a 11 heures 49 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Connecter les habitats naturels : un véritable espoir pour sauver la biodiversité
il y a 12 heures 10 min
décryptage > Société
Monde malade

De Mickaël Harpon, au pilote de Germanwings, en passant par les tueurs de masse : la crise du sens qui ébranle le monde occidental

il y a 12 heures 41 min
décryptage > Media
Tribune

Lynchage sur les réseaux, retour sur l'affaire de la Ligue du LOL

il y a 13 heures 36 min
décryptage > France
Coûteux principe de précaution

Lubrizol : qui va payer l’addition pour les exploitations agricoles touchées ?

il y a 13 heures 39 min
light > People
Carnet rose
Nabilla a accouché d’un petit garçon
il y a 5 heures 40 min
pépites > Environnement
Pas désintéressés
A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine
il y a 6 heures 8 min
pépite vidéo > Politique
Islam
L'élu RN Julien Odoul crée la polémique en demander à une femme d'ôter son voile au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté
il y a 7 heures 17 min
pépite vidéo > Histoire
Historique
Israël : découverte d'une grande cité vieille de 5.000 ans
il y a 7 heures 47 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
On ne migrera pas vers d'autres planètes selon Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019 ; Sur Mars, Curiosity découvre les traces des dernières étendues d’eau ; Saturne a plus de lunes que Jupiter : découverte de 20 nouveaux satellites naturels
il y a 8 heures 43 min
décryptage > Santé
Perte de chance

Mais pourquoi les cancers secondaires du sein sont-il si souvent détectés trop tard ?

il y a 11 heures 59 min
décryptage > Environnement
Mutins de Panurge

Cette épidémie de pensée magique qui se répand chez les activistes de l’environnement

il y a 12 heures 30 min
décryptage > Sport
Surhumain

Un marathon en moins de deux heures : jusqu’où pourra-t-on repousser le corps humain en matière d’exploits sportifs ?

il y a 13 heures 36 min
décryptage > Economie
Sans vision

Budget 2020, une occasion ratée

il y a 13 heures 36 min
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

il y a 13 heures 39 min
© DAMIEN MEYER / AFP
© DAMIEN MEYER / AFP
Mais qui alors ?

Et le vrai gagnant de la chute des prix du pétrole (n’)est… certainement pas vous quand vous passez à la pompe

Publié le 22 décembre 2017
Depuis 2014, le cours du prix du pétrole a fortement chuté, passant de 108 dollars en 2014 à 60 dollars fin 2017, soit une baisse de 55%. En contre-partie, l'Insee estime que la baisse de prix à la pompe en 2018 ne sera que de 3%.
Adrien Pittore est journaliste, photographe et pigiste. Il a notamment participé au recueil « Les Photos qu’on peut voir qu’au niveau district – Tome 2 » publié le 17 novembre 2017 aux éditions Petit à Petit.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Adrien Pittore
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Adrien Pittore est journaliste, photographe et pigiste. Il a notamment participé au recueil « Les Photos qu’on peut voir qu’au niveau district – Tome 2 » publié le 17 novembre 2017 aux éditions Petit à Petit.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Depuis 2014, le cours du prix du pétrole a fortement chuté, passant de 108 dollars en 2014 à 60 dollars fin 2017, soit une baisse de 55%. En contre-partie, l'Insee estime que la baisse de prix à la pompe en 2018 ne sera que de 3%.

De 108 dollars le baril en 2014 à 60 dollars fin 2017 après être tombé à 31 dollars en janvier 2016, le prix du pétrole a bien diminué. Plusieurs facteurs à cela : d'abord, le marché est inondé. Même si l'accord de l'Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole) a permis de réguler la surabondance de l'or noir en provenance des pays "membres du cartel", les Etats-Unis ont accusé une très forte surproduction. Malgré les accords, aucun pays ne souhaite réduire sa production de peur de se retrouver seul à proposer des prix plus élevés.

 
Il faut aussi compter sur une conjoncture économique globale pas toujours au beau fixe. La Chine a vu sa croissance passer à 7,4% fin 2014, puis 6,9% en 2015. 
 

Mais, le consommateur ne profite pas de la chute des prix

 
Le problème est donc bien ici. Cette baisse des tarifs n'arrive pas jusqu'aux pompes. Ainsi, sur la même période, l'Insee a fait ses calculs et arrive à la conclusion que pour une baisse de 55% du prix du pétrole de 2014 à 2017, le consommateur n'a vu sa facture diminuer que de 6%. 
 
Vous l'aurez compris, il faut regarder du côté des intermédiaires entre le baril et la pompe pour comprendre comment cette baisse n'a pas été plus forte. En fait, ce recul n'a pas pu se répercuter sur les portefeuilles français car les marges du transport et des distributeurs ont augmenté. "Pour le gazole, celles-ci s’établissaient en moyenne à 7,8 c€/L en 2014 (soit 12% du prix hors taxes), tandis que fin 2017, elles s’élèvent à 10,0 c€/L (soit 22 % du prix hors taxes)".
 

Une baisse compensée par la hausse des taxes

 
Sur le graphique n°2, on voit bien que plus de la moitié du prix moyen du litre de gazole, sans plomb 95 et fioul domestique, est composé de taxes. D'abord la TVA qui est un impôt proportionnel, devant s'ajuster à la baisse lorsque le prix du pétrole diminue. 
 
Mais il faut aussi prendre en compte la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE). Cette dernière porte non pas sur le montant directement mais sur les volumes consommés. "À consommation inchangée, le produit de cette taxe n’est donc pas affecté par une hausse ou une baisse du prix au litre."
 
Aussi, les taxes sur les produits pétroliers ont augmenté au 1er janvier de chaque année depuis 2015, endiguant la chute des prix. Le but étant de réduire la consommation d'énergies fossiles, mais surtout de permettre à l'Etat de revenir à l'équilibre financier. 
 
L'Insee conclut qu'en "tenant compte de la hausse prévue pour janvier 2018 et en considérant 2013 comme année de référence, l'Etat perdrait 1,3 milliard d'euros de TVA en 2018 par rapport à 2013 en raison de la baisse des prix HT". Heureusement, l'Etat va relever la fiscalité indirecte pour un gain de 5,7 milliards d'euros entre 2014 et 2018. "Le gain net pour l’État serait alors de 4,4 milliards d’euros par rapport à l’année de référence 2013."
 

L'Etat, vrai gagnant de la chute des prix

 
Dans le rapport, il est dit que la taxe sur les produits pétroliers a davantage augmenté en France que dans le reste de l'Europe. La fiscalité énergétique de l'hexagone est l'une des seules à avoir été relevée (voir tableau ci- dessous). 
 
L'intérêt de la chute des prix pour les pays importateurs est de réduire la facture énergétique des entreprises et d'améliorer la consommation des ménages. Seulement, ce qui est donné d'une main est aussitôt repris par l'Etat qui augmente ses taxes pour compenser son manque à gagner. 
 
Cependant, la baisse du prix du pétrole permet aussi d'équilibrer et d'améliorer la balance commerciale du pays en favorisant des échanges entre pays. 
 
Il faut aussi avoir en tête qu'il s'agit d'un moyen de favoriser la consommation. Sachant que l'argument énergétique seul ne pousse pas à acheter de nouveaux véhicules moins polluants, l'Etat gonfle les taxes pour encourager à acheter une nouvelle voiture moins polluante, aussi soumise à la TVA. Un sacré cercle vicieux donc.
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

04.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

05.

Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe

06.

Mais pourquoi les cancers secondaires du sein sont-il si souvent détectés trop tard ?

07.

Comment l’imaginaire occidental a réinventé la Rome antique

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Savez-vous qu'Éric Zemmour, Élisabeth Lévy, Natacha Polony et Jean-Pierre Chevènement sont antisémites ? Sans doute pas, mais Jacques Attali, lui, le sait !

03.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

04.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

05.

Arabie saoudite : ces rumeurs sur une possible destitution de MBS

06.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

01.

Cette dénonciation frénétique de l’islamophobie qui masque si souvent un islamo-mépris qui s’ignore

02.

Savez-vous qu'Éric Zemmour, Élisabeth Lévy, Natacha Polony et Jean-Pierre Chevènement sont antisémites ? Sans doute pas, mais Jacques Attali, lui, le sait !

03.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

04.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

05.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

06.

Débat sur l’immigration : le gouffre d’une société moralement désarmée

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Paulquiroulenamassepasmousse
- 22/12/2017 - 17:56
Le seul vrai gagnant est
Le seul vrai gagnant est Trump qui a très bien négocié avec les saoudiens la remontée du prix du pétrole au dessus de 45 $/b....
Contre un certificat de bonne conduite aux saoudiens et un blâme pour l'ennemi Iranien.... Ça permet au gaz de schiste américain de redevenir compétitif et aux USA d'être indépendant énergétiquement
Anguerrand
- 22/12/2017 - 17:07
A chaque baisse du pétrole l’etat a toujours une bonne raison
pour nous augmenter les taxes, écologique ben voyons voir MR Hulot et son parc motorisé, et maintenant au 1 ère janvier c’est pour reboucher les nids de poules que les municipalités n’ont plus les moyens de reboucher pour cause de diminution des budgets accordés par l’etat. C’est donc bien une nouvelle augmentation cachée en augmentation sur les taxes. On ne fait plus un plein d’essence mais un plein de taxes. Le prix des carburants HT est dérisoire