En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Regardez bien cette caricature : elle est abjecte !

04.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

05.

Confinement J15 : tensions en vue sur la distribution et (une partie de) l’alimentaire

06.

Coronavirus : le défi des corps (contagieux) des malades décédés

07.

Covid-19 : une commande française de masques aurait été détournée et achetée en liquide par les Etats-Unis en Chine juste avant l'acheminement vers la France

01.

Mordue au sein par un serpent

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

05.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

ça vient d'être publié
Bonheur de cuisiner
Le marché de Rungis a officiellement lancé sa plateforme en ligne pour les particuliers en cette période de confinement
il y a 19 min 7 sec
pépites > Science
IHU Méditerranée Infection
Chloroquine : Didier Raoult revient sur ses travaux, les prouesses réalisées en Chine et sur la situation de la crise sanitaire dans un entretien à Radio Classique
il y a 1 heure 25 min
pépites > Politique
Chaises musicales
Sibeth Ndiaye décide de remanier les membres de son cabinet ministériel
il y a 5 heures 30 min
pépites > Terrorisme
Espoir
Sophie Pétronin serait toujours en vie, selon le fils de l'otage française enlevée au Mali
il y a 6 heures 19 min
pépites > France
Printemps et confinement
Covid-19 : Christophe Castaner met en garde les Français qui auraient l’intention de partir en vacances
il y a 8 heures 17 min
pépite vidéo > Société
Ministère de l'Intérieur
Violences conjugales : un numéro d'urgence est dorénavant accessible par un simple SMS
il y a 9 heures 30 min
décryptage > Politique
LR

Aurélien Pradié : "Non, je ne suis pas anti-libéral"

il y a 10 heures 38 min
décryptage > International
Campagne électorale

Les élections américaines face à l’émergence d’un nouveau candidat : le coronavirus

il y a 11 heures 58 min
décryptage > International
Il paraît que c’est de l’humour

Regardez bien cette caricature : elle est abjecte !

il y a 12 heures 35 min
décryptage > Consommation
Mesures barrières... contre les kilos

Déjeuner chez soi par temps de confinement : attention surpoids

il y a 13 heures 44 sec
pépites > Economie
Brétigny-sur-Orge
Covid-19 : des salariés d’Amazon ont été contaminés en France et un d’entre eux aurait été placé en réanimation
il y a 57 min 35 sec
pépites > Santé
Prise de guerre ?
Covid-19 : une commande française de masques aurait été détournée et achetée en liquide par les Etats-Unis en Chine juste avant l'acheminement vers la France
il y a 4 heures 54 min
pépite vidéo > Europe
Courage des Britanniques
Le prince Charles adresse un message de solidarité aux Britanniques face à l’épreuve du coronavirus
il y a 6 heures 2 min
light > High-tech
Bonheur en famille
Confinement : grâce à Google et à la réalité augmentée, il est possible de recréer un véritable zoo à la maison
il y a 7 heures 37 min
pépites > France
Nouveau délai
Coronavirus : Gérald Darmanin précise le calendrier et le décalage de la déclaration d'impôts
il y a 8 heures 58 min
décryptage > Economie
Solidarité nationale

Appel de l’Etat aux dons pour les plus affectés par le Coronavirus : et la France inventa le Fisc fucking

il y a 10 heures 5 min
décryptage > Europe
Nouvel épicentre de la pandémie

L’Union européenne en réanimation : pronostic vital engagé

il y a 11 heures 20 min
décryptage > Société
Contagion

Petites prévisions sur l’impact du Coronavirus sur les inégalités

il y a 12 heures 19 min
décryptage > Santé
Crise silencieuse

Coronavirus : le défi des corps (contagieux) des malades décédés

il y a 12 heures 48 min
décryptage > Politique
Stratégie offensive

"La France unie" : Emmanuel Macron lance un slogan bien moins rassembleur qu’il n’y paraît

il y a 13 heures 17 min
© DAMIEN MEYER / AFP
© DAMIEN MEYER / AFP
Mais qui alors ?

Et le vrai gagnant de la chute des prix du pétrole (n’)est… certainement pas vous quand vous passez à la pompe

Publié le 22 décembre 2017
Depuis 2014, le cours du prix du pétrole a fortement chuté, passant de 108 dollars en 2014 à 60 dollars fin 2017, soit une baisse de 55%. En contre-partie, l'Insee estime que la baisse de prix à la pompe en 2018 ne sera que de 3%.
Adrien Pittore est journaliste, photographe et pigiste. Il a notamment participé au recueil « Les Photos qu’on peut voir qu’au niveau district – Tome 2 » publié le 17 novembre 2017 aux éditions Petit à Petit.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Adrien Pittore
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Adrien Pittore est journaliste, photographe et pigiste. Il a notamment participé au recueil « Les Photos qu’on peut voir qu’au niveau district – Tome 2 » publié le 17 novembre 2017 aux éditions Petit à Petit.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Depuis 2014, le cours du prix du pétrole a fortement chuté, passant de 108 dollars en 2014 à 60 dollars fin 2017, soit une baisse de 55%. En contre-partie, l'Insee estime que la baisse de prix à la pompe en 2018 ne sera que de 3%.

De 108 dollars le baril en 2014 à 60 dollars fin 2017 après être tombé à 31 dollars en janvier 2016, le prix du pétrole a bien diminué. Plusieurs facteurs à cela : d'abord, le marché est inondé. Même si l'accord de l'Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole) a permis de réguler la surabondance de l'or noir en provenance des pays "membres du cartel", les Etats-Unis ont accusé une très forte surproduction. Malgré les accords, aucun pays ne souhaite réduire sa production de peur de se retrouver seul à proposer des prix plus élevés.

 
Il faut aussi compter sur une conjoncture économique globale pas toujours au beau fixe. La Chine a vu sa croissance passer à 7,4% fin 2014, puis 6,9% en 2015. 
 

Mais, le consommateur ne profite pas de la chute des prix

 
Le problème est donc bien ici. Cette baisse des tarifs n'arrive pas jusqu'aux pompes. Ainsi, sur la même période, l'Insee a fait ses calculs et arrive à la conclusion que pour une baisse de 55% du prix du pétrole de 2014 à 2017, le consommateur n'a vu sa facture diminuer que de 6%. 
 
Vous l'aurez compris, il faut regarder du côté des intermédiaires entre le baril et la pompe pour comprendre comment cette baisse n'a pas été plus forte. En fait, ce recul n'a pas pu se répercuter sur les portefeuilles français car les marges du transport et des distributeurs ont augmenté. "Pour le gazole, celles-ci s’établissaient en moyenne à 7,8 c€/L en 2014 (soit 12% du prix hors taxes), tandis que fin 2017, elles s’élèvent à 10,0 c€/L (soit 22 % du prix hors taxes)".
 

Une baisse compensée par la hausse des taxes

 
Sur le graphique n°2, on voit bien que plus de la moitié du prix moyen du litre de gazole, sans plomb 95 et fioul domestique, est composé de taxes. D'abord la TVA qui est un impôt proportionnel, devant s'ajuster à la baisse lorsque le prix du pétrole diminue. 
 
Mais il faut aussi prendre en compte la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE). Cette dernière porte non pas sur le montant directement mais sur les volumes consommés. "À consommation inchangée, le produit de cette taxe n’est donc pas affecté par une hausse ou une baisse du prix au litre."
 
Aussi, les taxes sur les produits pétroliers ont augmenté au 1er janvier de chaque année depuis 2015, endiguant la chute des prix. Le but étant de réduire la consommation d'énergies fossiles, mais surtout de permettre à l'Etat de revenir à l'équilibre financier. 
 
L'Insee conclut qu'en "tenant compte de la hausse prévue pour janvier 2018 et en considérant 2013 comme année de référence, l'Etat perdrait 1,3 milliard d'euros de TVA en 2018 par rapport à 2013 en raison de la baisse des prix HT". Heureusement, l'Etat va relever la fiscalité indirecte pour un gain de 5,7 milliards d'euros entre 2014 et 2018. "Le gain net pour l’État serait alors de 4,4 milliards d’euros par rapport à l’année de référence 2013."
 

L'Etat, vrai gagnant de la chute des prix

 
Dans le rapport, il est dit que la taxe sur les produits pétroliers a davantage augmenté en France que dans le reste de l'Europe. La fiscalité énergétique de l'hexagone est l'une des seules à avoir été relevée (voir tableau ci- dessous). 
 
L'intérêt de la chute des prix pour les pays importateurs est de réduire la facture énergétique des entreprises et d'améliorer la consommation des ménages. Seulement, ce qui est donné d'une main est aussitôt repris par l'Etat qui augmente ses taxes pour compenser son manque à gagner. 
 
Cependant, la baisse du prix du pétrole permet aussi d'équilibrer et d'améliorer la balance commerciale du pays en favorisant des échanges entre pays. 
 
Il faut aussi avoir en tête qu'il s'agit d'un moyen de favoriser la consommation. Sachant que l'argument énergétique seul ne pousse pas à acheter de nouveaux véhicules moins polluants, l'Etat gonfle les taxes pour encourager à acheter une nouvelle voiture moins polluante, aussi soumise à la TVA. Un sacré cercle vicieux donc.
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Regardez bien cette caricature : elle est abjecte !

04.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

05.

Confinement J15 : tensions en vue sur la distribution et (une partie de) l’alimentaire

06.

Coronavirus : le défi des corps (contagieux) des malades décédés

07.

Covid-19 : une commande française de masques aurait été détournée et achetée en liquide par les Etats-Unis en Chine juste avant l'acheminement vers la France

01.

Mordue au sein par un serpent

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

05.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Paulquiroulenamassepasmousse
- 22/12/2017 - 17:56
Le seul vrai gagnant est
Le seul vrai gagnant est Trump qui a très bien négocié avec les saoudiens la remontée du prix du pétrole au dessus de 45 $/b....
Contre un certificat de bonne conduite aux saoudiens et un blâme pour l'ennemi Iranien.... Ça permet au gaz de schiste américain de redevenir compétitif et aux USA d'être indépendant énergétiquement
Anguerrand
- 22/12/2017 - 17:07
A chaque baisse du pétrole l’etat a toujours une bonne raison
pour nous augmenter les taxes, écologique ben voyons voir MR Hulot et son parc motorisé, et maintenant au 1 ère janvier c’est pour reboucher les nids de poules que les municipalités n’ont plus les moyens de reboucher pour cause de diminution des budgets accordés par l’etat. C’est donc bien une nouvelle augmentation cachée en augmentation sur les taxes. On ne fait plus un plein d’essence mais un plein de taxes. Le prix des carburants HT est dérisoire