En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

02.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

03.

Manuel Valls danse sur une chanson des Gipsy Kings à son mariage fastueux

04.

La France continue de créer des emplois industriels alors qu’elle n’ouvre plus d’usine. Bizarre

05.

Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune

06.

L'arrondi sur salaire de plus en plus répandu en France

07.

De l’Arabie saoudite à Gaza, le Moyen-Orient est-il au bord de la conflagration généralisée ?

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

04.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

05.

Pourquoi nier l’existence du racisme anti-blancs en prouve en fait l’existence

06.

​La déliquescence de la pensée (Gérard Noiriel) contre « la pensée délinquante » (Éric Zemmour)

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

​La déliquescence de la pensée (Gérard Noiriel) contre « la pensée délinquante » (Éric Zemmour)

03.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

04.

Marine Le Pen : retour aux fondamentaux (et au plafond de verre)

05.

"Le communisme est l’avenir de l’humanité"… Eh oui on a lu ça !

06.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
un non-dit dans ses déclarations

Politique fiscale : ce que la France pourrait faire pour répondre aux appels du pays de Mario Draghi

il y a 4 min 58 sec
décryptage > High-tech
navigateur internet

Faut-il faire confiance aux promesses de protection accrue de la vie privée faites par Firefox ?

il y a 31 min 3 sec
décryptage > Economie
Atlantico-Business

Au secours, l’OMC se réveille et autorise Donald Trump à taxer les produits d’origine européenne

il y a 1 heure 9 min
décryptage > Société
Le multiculturalisme est l'un des problèmes ?

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

il y a 1 heure 43 min
light > Insolite
Du costume à la tenue de cirque
L’ex-conseiller de Donald Trump participe à l’émission Danse avec les Stars
il y a 16 heures 50 min
de la moquerie dans l'air
Justin Trudeau va réenregistrer son hymne en français
il y a 17 heures 25 min
light > Société
nouveau système de don
L'arrondi sur salaire de plus en plus répandu en France
il y a 19 heures 4 min
pépites > Société
La recherche s'affine
La fraude des numéros de sécurité sociale est estimée entre 117 et 139 millions d'euros
il y a 20 heures 2 min
pépite vidéo > Société
démenti
Alexandre Moix se confie sur la violence de son frère Yann dans leur enfance
il y a 21 heures 53 min
décryptage > Europe
documents de yellowhammer

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

il y a 22 heures 55 min
décryptage > Santé
mortalité

Maladies cardio-vasculaires : l’étude scientifique qui a piégé une bonne partie de la presse

il y a 12 min 59 sec
décryptage > Style de vie
C’est arrivé près de chez vous

Le pays champion du monde en termes de durabilité alimentaire est…

il y a 51 min 46 sec
décryptage > Société
énième réforme

Lutte contre les stupéfiants : le plan antidrogue qui n’en était pas un

il y a 1 heure 21 min
pépite vidéo > International
Preuve en image
Des navires de guerres vendus par la France impliqués dans le blocus yéménite
il y a 16 heures 22 min
pépites > France
plus de reports possibles
Evacuation d’un millier de migrants à Grande-Synthe
il y a 17 heures 9 min
pépite vidéo > Justice
une énième confrontation
Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune
il y a 18 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"LECTURES D'ETE": "Marcher jusqu'au soir" de Lydie Salvayre

il y a 19 heures 54 min
pépites > Société
PMA pour toutes
Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre
il y a 21 heures 10 min
décryptage > Société
Youpi ?

Vous allez pouvoir décrocher les portraits de Macron : un juge de Lyon vous y autorise

il y a 22 heures 31 min
décryptage > International
Union européenne VS Russie

Politique énergétique : avec Nordstream, c’est l’indépendance de l’Europe qui est en jeu

il y a 23 heures 15 min
© Reuters
© Reuters
Comme un problème d’ordre public

ZAD de Notre-Dame-Des-Landes : mais comment en est-on arrivé à un monde où l’évacuation d’une zone de non-droit paraisse quasi infaisable ?

Publié le 16 décembre 2017
La zone d'aménagement différé (ZAD) du projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes a été surnommée "Zone à Défendre" dès 2008 par les groupes d'opposants. Près de 10 ans après sa création, elle n'a jamais été évacuée.
Universitaire et avocat à la Cour d'appel de Paris, Gérald Pandelon est docteur en droit et docteur en science politique. Diplômé de Sciences-Po, il est également chargé d'enseignement. Il est également l'auteur de L'aveu en matière...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gérald Pandelon
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Universitaire et avocat à la Cour d'appel de Paris, Gérald Pandelon est docteur en droit et docteur en science politique. Diplômé de Sciences-Po, il est également chargé d'enseignement. Il est également l'auteur de L'aveu en matière...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La zone d'aménagement différé (ZAD) du projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes a été surnommée "Zone à Défendre" dès 2008 par les groupes d'opposants. Près de 10 ans après sa création, elle n'a jamais été évacuée.

Atlantico : Alors que Bernard Cazeneuve avait renoncé à l'évacuation des zadistes de Notre Dame des Landes, pour cause d'opération Sentinelle en cours, comment évaluer l'action du gouvernement dans une telle situation ? Du précédent de la mort de Rémi Fraisse en 2014, au laissé faire actuel, quels sont les critères pris en compte par le gouvernement dans sa décision d'évacuation ?

Gérald Pandelon : Il s'agit, à l"évidence, d'un dossier difficile où toute décision qui pourrait apparaître comme trop tranchée serait insatisfaisante. Certes, m'objectera-t-on, le propre du politique réside en sa capacité précisément de décider, mais il est comme souvent infiniment plus aisée de se faire philosophe et donneur de leçons que d'être, en la matière, un véritable politique, la critique, nous le savons tous, est facile mais l'art difficile. Car il s'agit, d'abord, d'un vieux dossier pour ne pas dire d'un vieux contentieux. En effet, le projet d'un aéroport pour le Grand Ouest (Région nantaise et Bretagne) apparaît pour la première fois en 1965 dans un contexte favorable de développement économique et d'une volonté affirmée des pouvoirs publics d'un rééquilibrage territorial autour de 8 métropoles ; c'est ainsi que naîtra, en 1974, en toute légalité, la zone d'aménagement différée (ZAD), à ne pas confondre avec l'actuelle ZAD ("zone à défendre") qui, elle, n'en déplaise à leurs thuriféraires est illégale car elle constitue un squat à vocation politique. Il n'endemeure pas moins que les arguments de nos actuels "zadistes" ne sont pas totalement dépourvus d'intérêt. En effet, par sa démesure (un nouvel espace de 1225 hectares, soit 1750 terrains de foot), son inutilité relative (il suffirait, en réalité, d’agrandir et rénover l'actuel aéroport de Nantes), et par le fait qu'il est, sans aucun doute possible,néfaste pour l'environnement, il est possible de se poser la question de l'opportunité dudit projet.  C'est ainsi que conscient de la controverse légitime que l'idée d'un nouvel aéroport allait susciter, les gouvernements successifs vont souhaiter plutôt dialoguer ; d'ailleurs, outre la difficulté à trancher dans un dossier difficile, cela permettait aux divers acteurs politiques, comme à l'accoutumée, de ne pas avoir à réellement décider, ce qui était infiniment plus confortable et moins risqué sur un plan électoral. Suspendant ainsi l'opération "César" qui visait à expulser les "zadistes", le gouvernement mettait en place "une commission dialogue" et concluait à la nécessité d'instaurer des compensations environnementales afin de sauvegarder, en raison de l'humidité du site, une centaine d'espèces protégées. Aujourd'hui, les principaux critères qui semblent être pris en compte par le gouvernement pour procéder à l'expulsion des occupants reposent non seulement sur le rappel du caractère illégal de ladite "zone à défendre"puisque la justice administrative en a décidé ainsi par un jugement rendu le 25 janvier 2016 mais également parce que la construction du nouvel aéroport répondrait, à la suite d'une consultation locale des électeurs de Loire Atlantique, à une majorité de 55 % des suffrages exprimés. Que, ce faisant, le projet serait à la fois démocratique, légal et légitime ; il n'en demeure pas moins que la question n'est pas tranchée de savoir si l'érection d'un nouvel aéroport  dans la petite commune de Notre-Dame-des-Landes (NDDL) est juste et répond donc à une impérieuse nécessité. D'ailleurs, qui se souvient qu'à la tête des opposants au projet se trouvaient un certain De Rugy qui, curieusement aujourd'hui, devenu président de l’Assemblée Nationale, semble avoir totalement changé d'avis ; mais, me direz-vous, il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis. Dont acte.  

Peut on estimer que le risque de l'inaction, découlant de la volonté de ne pas provoquer un "accident" est sous estimé par le gouvernement, comme il a pu l'être dans le passé ?

La mort tragique du jeune Rémi Fraisse doit nécessairement conduire à de la mesure dans ce dossier qui, effectivement, est ardu et épineux et ce, d'autant que notre actuel chef de l'Etat, fin stratège, ne souhaite pas enflammer donc envenimer le conflit dans une affaire où, en toutes hypothèses, personne n'est capable d'avoir une idée claire et parfaitement tranchée sur ce qu'il conviendrait de faire ou de ne pa faire d'ailleurs. A ce propos, pourquoi avoir recours à des experts si nos gouvernants avaient une idée précise et aboutie sur le sujet ? C'est précisément parce qu'ils n'en savent rien qu'ils ont recours à des techniciens réputés savants, même si ces derniers n'en savent pas davantage (ils avancent des "options" sur le dossier) et n'ont que rarement des idées novatrices... De la même manière que pour quels motifs, plus précisément, cibler comme un objectif prioritaire à atteindre la petite commune de N-D-D-L ? La question mérite d'être soulevée. En effet, pourquoi ne pas évoquer d'autres collectivités oubliées sinon méconnues comme celles de Bouriège (Aude), de Saint-Victor (Aveyron), de Saint-Fraigne qui dispose déjà de 6 éoliennes ou encore Montjean (Charente), des entités au sein desquelles les citoyens se battent au quotidien en raison des nuisances sonores, autrement dit pourquoi précisément au lieudit de N-D-D-L ériger un tel projet ? Spécifiquement pour quel motif ? Pour quelles raisons cachées, au-delà des poncifs... ?  

Quels sont les bénéfices à attendre d'une évacuation réussie par le gouvernement, notamment en ce qui concerne les forces de l'ordre ?

Encore faudrait-il que nos gouvernants sachent précisément quels sont les effets bénéfiques à attendre de ladite expulsion.  En effet, le dossier démontre à l'envi, et sans aucun doute possible, que nos édiles ne disposent, comme bien souvent, d'aucune conviction sur le sujet comme en témoigne les hésitations et tergiversations gouvernementales. D'ailleurs, aujourd'hui encore, le Premier Ministre assure qu'il prendra une décision "claire" et "assumée d'ici à la fin du mois de janvier". Entendu, mais laquelle précisément ? Autrement dit, les ressorts profonds qui sont à l'oeuvre pour la création d'un nouvel aéroport demeurent et demeureront mystérieux, à moins qu'ils ne soient également mystérieux pour nos gouvernants eux-mêmes qui semblent, en la matière, piloter à vue. La vérité dans ce dossier comme dans bien d'autres, c'est que le gouvernement ne sait pas si la création d'un nouvel aéroport constitue une bonne chose ou non ; d'ailleurs, les experts eux-mêmes, qui viennent de remette leur rapport, n'en savent pas davantage puisqu'ils optent pour deux solutions (l’agrandissement de l'actuel aéroport ou la création d'un nouveau sur le site de NDDL), en d'autres termes personne n'en sait rien.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

02.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

03.

Manuel Valls danse sur une chanson des Gipsy Kings à son mariage fastueux

04.

La France continue de créer des emplois industriels alors qu’elle n’ouvre plus d’usine. Bizarre

05.

Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune

06.

L'arrondi sur salaire de plus en plus répandu en France

07.

De l’Arabie saoudite à Gaza, le Moyen-Orient est-il au bord de la conflagration généralisée ?

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

04.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

05.

Pourquoi nier l’existence du racisme anti-blancs en prouve en fait l’existence

06.

​La déliquescence de la pensée (Gérard Noiriel) contre « la pensée délinquante » (Éric Zemmour)

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

​La déliquescence de la pensée (Gérard Noiriel) contre « la pensée délinquante » (Éric Zemmour)

03.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

04.

Marine Le Pen : retour aux fondamentaux (et au plafond de verre)

05.

"Le communisme est l’avenir de l’humanité"… Eh oui on a lu ça !

06.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
moneo
- 18/12/2017 - 09:44
difficulté à prononcer un mot
un seul :lâcheté
Piwai
- 17/12/2017 - 07:33
Vinci serait donc le seul beneficiaire a la construction?
Faite le travail de journalisme svp Atlantico...
assougoudrel
- 16/12/2017 - 19:41
On a rien à faire au Mali ou
sur d'autres théâtres d'opérations, si nous ne sommes pas foutus de nettoyer ce bordel, quitte à mettre quelques meneurs "au trou" pour atteinte à l'ordre public.