En direct
Best of
Best of du 18 au 24 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ce que les municipales risquent d’imposer à Emmanuel Macron

02.

Coronavirus : quand les experts américains en sécurité biologique alertaient sur les risques posés par le laboratoire chinois ultra sensible de… Wuhan

03.

Des déchets nucléaires recyclés permettraient d'obtenir des batteries quasi éternelles

04.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

05.

Plus précieux que l’or, le palladium : les raisons d’un envol des prix

06.

Alors que les populations de culture musulmane connaissent un retour marqué à la religion en Europe, les pays arabo-musulmans connaissent pour leur part une sécularisation rapide

07.

Cette si discrète entreprise qui pourrait faire que nos vies privées ne le soient… plus jamais

01.

Patrick Buisson sort du bois

01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Les ministres seraient deux fois plus riches sous le quinquennat d’Emmanuel Macron que sous François Hollande

06.

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

01.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

02.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

03.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

04.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

05.

Mais pourquoi la droite semble-t-elle incapable de capitaliser sur le rejet du duel retour Macron / Le Pen ?

06.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Conoravirus
Coronavirus : comment les Français atteints du virus sont-ils pris en charge sur le territoire ?
il y a 24 min 27 sec
décryptage > Politique
C'est grave docteur ?

Et Benjamin Griveaux dérailla gravement à la gare de l'Est…

il y a 2 heures 43 min
décryptage > Politique
Nouvelle technologie

Ce laser super puissant développé par Israël pourrait devenir un instrument de paix

il y a 3 heures 32 min
décryptage > Politique
Lendemains qui déchantent

L’Europe face à une gueule de bois post Brexit

il y a 4 heures 35 min
décryptage > Santé
Le fugitif

Coronavirus : quand les experts américains en sécurité biologique alertaient sur les risques posés par le laboratoire chinois ultra sensible de… Wuhan

il y a 5 heures 36 min
décryptage > Société
Inquiiétude

De l’inquiétant au dramatique : ces réalités diverses qui se cachent derrière le chiffre global de la hausse des actes racistes et xénophobes

il y a 5 heures 58 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Brexit à J-4 : Boris Johnson doit tout changer pour que rien ne bouge

il y a 6 heures 23 min
pépite vidéo > Social
Aucune réponse du gouvernement
Eric Drouet se confie sur sa décision de se retirer du mouvement des Gilets jaunes
il y a 17 heures 32 min
pépites > Politique
Officialisation
Gérald Darmanin, le ministre de l'Action et des Comptes publics, s’engage dans la campagne des municipales et sera tête de liste à Tourcoing
il y a 19 heures 18 min
pépites > International
"A Tunisian Girl"
Tunisie : mort de Lina Ben Mhenni, symbole de la révolution de 2011
il y a 22 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Dépendances" : une pièce de théâtre où la fratrie est mise en avant

il y a 2 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Là où chantent les écrevisses" : un roman qui a déjà conquis 4 millions de lecteurs

il y a 2 heures 55 min
décryptage > Santé
Un nouveau débat ?

Fongicides : ces lanceurs d’alerte qui plombent les débats scientifiques

il y a 3 heures 50 min
décryptage > Santé
Septicémies

Alerte à l’empoisonnement du sang : une mort sur 5 dans le monde causée par les sepsis

il y a 5 heures 23 min
décryptage > High-tech
Adieu l'intimité !

Cette si discrète entreprise qui pourrait faire que nos vies privées ne le soient… plus jamais

il y a 5 heures 43 min
décryptage > Economie
Attention !

Alerte au Coronavirus sur l’économie mondiale : une panique planétaire couve sur les marchés

il y a 6 heures 13 min
décryptage > Politique
Un parti à bout de souffle ?

Ce que les municipales risquent d’imposer à Emmanuel Macron

il y a 6 heures 50 min
pépites > Santé
Lutte contre le virus
Coronavirus : l'OMS fait évoluer son évaluation de la menace en la qualifiant "d'élevée" à l'international
il y a 18 heures 13 min
light > Culture
Héritage du Prince Bleu de Montmartre ?
Après la mort de Michou, que va devenir son célèbre cabaret ?
il y a 21 heures 16 min
pépites > Science
Prouesse
Des déchets nucléaires recyclés permettraient d'obtenir des batteries quasi éternelles
il y a 22 heures 41 min
© Reuters
© Reuters
Coup de blues

De la difficulté "d’être ministre du matin au soir", ou les états d'âme de Nicolas Hulot

Publié le 01 décembre 2017
Invité de France Inter, le ministre pour la Transition énergétique s'est expliqué sur son rôle au gouvernement, en précisant notamment qu'il n'est pas l'alibi écolo du pouvoir. Mais il a aussi confié quelques états d'âme qui devraient faire grincer des dents chez les moins aisés.
Décider et Entreprendre est un média généraliste dédié à l’entreprise et à la liberté d’entreprendre.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Décider&Entreprendre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Décider et Entreprendre est un média généraliste dédié à l’entreprise et à la liberté d’entreprendre.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Invité de France Inter, le ministre pour la Transition énergétique s'est expliqué sur son rôle au gouvernement, en précisant notamment qu'il n'est pas l'alibi écolo du pouvoir. Mais il a aussi confié quelques états d'âme qui devraient faire grincer des dents chez les moins aisés.

Il était l'invité de France Inter ce vendredi 1er décembre. Nicolas Hulot s'est est revenu sur sa place au gouvernement et son son sentiment à l'égard de l'action politique qu'il est en train de mener.

Des avancées difficiles pour Hulot

S'il y a une chose qu'on ne peut pas reprocher à Nicolas Hulot, c'est son honnêteté. Interrogé sur les avancées politiques en matière d'environnement alors que quelques jours plus tôt l'utilisation du glyphosate était renouvelée pour cinq ans en Europe, le ministre s'est montré particulièrement confiant. 

Je pense qu'il y a une mutation qui est en marche, qu'elle se fasse avec un peu de temps, c'est normal.

Pour autant, tout n'est pas rose puisqu'il semblerait que ces avancées se fassent au profit d'un sacrifice personnel assez conséquent.

C'est chiant du matin au soir d'être ministre! Ça n'a d'intérêt que si vous avez le sentiment de faire avancer les choses. Je serai heureux quand les décisions que j’ai prises auront engendré des transformations irréversibles.

Malheureusement, il est vrai que Nicolas Hulot est allé de déconvenues en déconvenues, que ce soit sur le dossier du glyphosate donc, mais aussi quand il était obligé d'admettre que la France ne pourrait probablement pas tenir l'objectif d'une baisse de 50% du nucléaire d'ici 2025.

Une déclaration qui fera grincer des dents ceux qui n'en ont pas

Il est tout de même important de revenir sur ce malaise qui semble miner notre cher ministre. Voire même très cher ministre. Quand il dit que c'est chiant d'être ministre du matin au soir", on remet en perspective l'aspect financier de son travail. Aujourd'hui, il gagne 9 940€ bruts par mois, soit près de 7 fois le smic en vigueur. A ce prix là, on se dit qu'au vue de la charge de travail physique et émotionnelle que cela représente, il ne s'en tire pas si mal.

Mais là où le bât blesse, c'est quand on reprend sa déclaration à la Haute Instance pour la Transparence de la Vie Publique. On apprend par exemple qu'il était gérant de Eole Conseil en 2016 ce qui lui a rapporté 248 946€ sur l'année soit près de 21 000€ par mois. On note aussi une pointe à 338 101€ pour l'année 2014 soit  plus de 28 000€ mensuels. Salaires auxquels il faut aussi rajouter ces droits d'auteurs pour tous les objets qu'il produit. En 2016, ils s'élevaient à 163 343€ ! 

Alors on peut comprendre que Nicolas Hulot se sente un peu exclu dans le gouvernement, mais on peut moins comprendre le choix des mots qui est tout aussi important que ses idées.

Cet article a été initialement publié sur le site Décider & Entreprendre

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ce que les municipales risquent d’imposer à Emmanuel Macron

02.

Coronavirus : quand les experts américains en sécurité biologique alertaient sur les risques posés par le laboratoire chinois ultra sensible de… Wuhan

03.

Des déchets nucléaires recyclés permettraient d'obtenir des batteries quasi éternelles

04.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

05.

Plus précieux que l’or, le palladium : les raisons d’un envol des prix

06.

Alors que les populations de culture musulmane connaissent un retour marqué à la religion en Europe, les pays arabo-musulmans connaissent pour leur part une sécularisation rapide

07.

Cette si discrète entreprise qui pourrait faire que nos vies privées ne le soient… plus jamais

01.

Patrick Buisson sort du bois

01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Les ministres seraient deux fois plus riches sous le quinquennat d’Emmanuel Macron que sous François Hollande

06.

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

01.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

02.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

03.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

04.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

05.

Mais pourquoi la droite semble-t-elle incapable de capitaliser sur le rejet du duel retour Macron / Le Pen ?

06.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
walchp
- 02/12/2017 - 03:36
Toujours le même bon vieux vice a la française
Attiser la jalousie des nullos qui trouvent normal que des footballeurs sachant a peine lire gagnent des sommes comparables en moins d'un mois
Des gens qui gagnent ça ,parmis les tres qualifiés et les bosseurs,il y en a plein.et surtout ,ils en reversent 40% a l'etat( c'est normal !, crient les cafards)
Alors plutot que d'exciter la jalousie des médiocres abonnés à " Marianne" vous feriez mieux de les inciter à se remuer le derrière ,!,!!