En direct
Best of
Best of du 14 au 20 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

Sous prétexte de soutenir la croissance, les taux d’intérêt négatifs reviennent à créer un impôt mondial perçu sur l’épargne des classes moyennes

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

Serial killers : Pourquoi ils échappent de plus en plus aux radars des services de police

05.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

06.

Voici comment Lyon II est devenu le laboratoire de la haine décoloniale

07.

Camille Beaurain : "Il n’y a pas un responsable mais plusieurs du suicide de mon mari agriculteur"

01.

Le difficile amaigrissement de l’État

01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

05.

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

06.

Sous prétexte de soutenir la croissance, les taux d’intérêt négatifs reviennent à créer un impôt mondial perçu sur l’épargne des classes moyennes

01.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

06.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Pas d'hommes, pas de problèmes
La saleté à Paris ? "Un problème d'éducation" pour Anne Hidalgo
il y a 3 heures 53 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "Contre l'écologisme" de Bruno Durieux : Contre l'écologisme, Pour une croissance au service de l'environnement

il y a 5 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "L’homme à la tête de chou" : Un hommage à Gainsbourg proche de la perfection, mais qui pèche là où on ne s’y attendait pas...

il y a 5 heures 45 min
pépites > Politique
Immigration et personnes âgées
Sibeth Ndiaye : Le débat sur l'immigration souffre de "trop de passions"
il y a 8 heures 26 min
décryptage > Société
Les yeux ouverts

Voici comment Lyon II est devenu le laboratoire de la haine décoloniale

il y a 10 heures 16 min
décryptage > Social
La chair est faible, l'esprit aussi

Etude sur les conditions de travail : pourquoi la pénibilité a changé de camp

il y a 10 heures 28 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Comment le nouvel Ipod touch réhabilite un support parfois jugé obsolète
il y a 10 heures 52 min
décryptage > Religion
Repentance

Abus sexuels dans l’Eglise : ce renouveau spirituel qui devrait accompagner l’appel au témoignage

il y a 11 heures 11 min
décryptage > Politique
Division des droites ?

LR face à la Convention de la droite : deux droites différentes ou deux générations ?

il y a 11 heures 27 min
light > Culture
Héritage
Plus de 12 millions de visiteurs ont participé aux Journées du patrimoine en France
il y a 23 heures 44 min
pépites > International
Rapatriement
10 000 Français bloqués à l'étranger après la faillite de Thomas Cook
il y a 4 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "Le cours classique" : L'éducation continue de faire parler ... au théâtre aussi

il y a 5 heures 34 min
light > Histoire
Fiesta loki
Comment les berserkers vikings entraient en transe avant le combat
il y a 7 heures 24 min
décryptage > Société
Blindhunter

Serial killers : Pourquoi ils échappent de plus en plus aux radars des services de police

il y a 9 heures 38 min
décryptage > Sport
Se queda

LYON/PSG: O/1 : Grâce à Neymar, les Parisiens s'imposent sans trembler et marquent les esprits

il y a 10 heures 24 min
décryptage > Finance
Ca va tweeter

Pour Trump, la Fed et Jerome Powell n’en font jamais assez… pour compenser les effets de sa politique !

il y a 10 heures 41 min
décryptage > Société
Profit

Comment les géants du porno en ligne profitent du "revenge porn" malgré leurs dénégations

il y a 10 heures 58 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Sous prétexte de soutenir la croissance, les taux d’intérêt négatifs reviennent à créer un impôt mondial perçu sur l’épargne des classes moyennes

il y a 11 heures 22 min
décryptage > Economie
En même temps

Martin Wolf 1 - Thomas Piketty 0 : ou comment comprendre les dérives du capitalisme financier sans renoncer au libéralisme

il y a 11 heures 42 min
light > Culture
Chiffres pharaoniques
1,42 million de personnes ont visité l'exposition Toutânkhamon
il y a 1 jour 17 min
© A.J. - Wikiagri
© A.J. - Wikiagri
Bonnes feuilles

"C’est bien gentil, mais pourquoi ne pas être venu nous voir avant?" : les agriculteurs, ces grands oubliés des responsables politiques

Publié le 02 décembre 2017
Après avoir passé cinq ans dans les plus hautes sphères du pouvoir, et notamment à l’Élysée auprès de François Hollande, j’ai voulu comprendre ce qui poussait ces femmes et ces hommes à voter Marine Le Pen. Comme simple citoyen, sans pouvoir et sans préjugés, je suis parti sur les routes de France pour retrouver la réalité d’un monde éloigné des ors de la République. Extrait de "Ils votent Marine et ils vous emmerdent !" de Christophe Pierrel, aux éditions La Tengo.
Christophe Pierrel a été chef de cabinet adjoint de François Hollande à l'Elysée. Il a 33 ans et vit à Gap.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christophe Pierrel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christophe Pierrel a été chef de cabinet adjoint de François Hollande à l'Elysée. Il a 33 ans et vit à Gap.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Après avoir passé cinq ans dans les plus hautes sphères du pouvoir, et notamment à l’Élysée auprès de François Hollande, j’ai voulu comprendre ce qui poussait ces femmes et ces hommes à voter Marine Le Pen. Comme simple citoyen, sans pouvoir et sans préjugés, je suis parti sur les routes de France pour retrouver la réalité d’un monde éloigné des ors de la République. Extrait de "Ils votent Marine et ils vous emmerdent !" de Christophe Pierrel, aux éditions La Tengo.

La secrétaire générale de la FDSEA des Hautes-Alpes m’a mis en relation avec des agriculteurs d’une commune proche de Gap. En me rendant chez eux, je savoure la chance de vivre dans ce département. C’est le début du printemps, toute la nature revient à la vie, les plaines rivalisent de couleurs tandis que sur les hauteurs, la neige occupe encore les massifs. Le soleil resplendit dans un ciel d’un bleu inimitable. Nichées au creux du massif des Écrins, les Hautes-Alpes sont une source de contemplation permanente. Les agriculteurs doivent forcément trouver une forme de contrepartie à leurs nombreuses heures de travail dans la présence de ces lieux magiques. Ceux qui s’apprêtent à m’accueillir vont vite me faire comprendre qu’ils aimeraient exercer leur métier avant tout pour en vivre.

Je rencontre Delphine, Robert, Marc, Jean-Claude et Armand. Ils élèvent selon les uns ou les autres des vaches laitières, des veaux, des moutons ou des chevaux. Notre échange a lieu debout, devant une exploitation, au cul d’un tracteur. Je l’entame en me présentant et en expliquant ma démarche. La première réaction de Robert est cinglante : «C’est bien gentil, mais pourquoi ne pas être venu nous voir avant?»

Déstabilisé par la question, je lui réponds qu’en poste à Paris, je n’avais pas beaucoup de temps pour me déplacer, que les fonctions en cabinet sont très prenantes et éloignent du terrain.

À l’image de cet extrait, toute notre discussion restera passionnée et sans filtre. Le maire de la commune, venu assister à une partie de nos échanges, semble troublé par la virulente franchise de ses administrés. Il me dira plus tard avoir eu l’impression de voir une Cocotte-Minute monter en pression.

Mes interlocuteurs m’affirment que dans le monde agricole, Marine Le Pen obtiendra bien plus que les 25% de voix annoncés par les instituts de sondage. Eux hésitent encore sur leur choix. Deux pensent voter pour le Front national dès le premier tour, un autre pour Nicolas Dupont-Aignan, les deux derniers en faveur de la droite ou de Marine Le Pen si François Fillon est absent du second tour.

Robert s’étonne de la diabolisation du FN, selon lui, un parti comme les autres : « Si ce n’était pas le cas, il aurait été interdit. Nous vivons en démocratie, et s’il s’agit d’un danger pour la République, il ne devrait plus exister.»

Delphine poursuit  : «Qu’est-ce que tu veux qu’on craigne? On est déjà dans la merde, on a tout essayé! Et puis des chèques en blanc, on en a fait à tous les autres, alors pourquoi pas à elle?»

Difficile d’expliquer à ceux pour qui leur activité n’est pas assez valorisée, qui peinent à joindre les deux bouts et à maintenir la tête hors de l’eau, que la politique du FN les précipiterait dans le gouffre. Pour un travail de plus de 300 heures par mois, ces éleveurs ne peuvent se rémunérer en moyenne que 700  euros net. Un employé temporaire, embauché à la suite d’un arrêt maladie ou d’une surcharge de travail, gagne deux fois plus qu’eux. Cette injustice les heurte profondément. En 2016, un agriculteur s’est suicidé en moyenne tous les deux jours en France. Le monde paysan vit un profond malaise.

Robert tient à préciser que les électeurs du FN ne sont pas tous des racistes. «Les chômeurs, salariés, fonctionnaires ont voté pendant de nombreuses années pour les socialistes, mais maintenant ils en ont ras la casquette! continue-t-il dans la foulée. Et puis si ça embête tellement les puissants, c’est que Le Pen les dérange, alors ça nous va bien ! Le FN veut en finir avec les élites, alors forcément, elles se défendent et lui tapent dessus. Et puis les puissants, surtout quand ils sont socialistes, s’en foutent de notre misère. Dès qu’il y a un gouvernement de gauche, nous payons les pots cassés. François Mitterrand a coulé le Rainbow Warrior dans la baie d’Auckland et qui en a fait les frais? C’est l’agriculture! En guise de représailles, ce sont toujours les produits agricoles qui sont visés.4 Dernièrement, François Hollande a annulé le contrat avec la Russie pour la vente de deux bateaux Mistral. Une nouvelle fois, contre qui l’embargo russe s’est orienté? Contre nos productions. On a perdu 30% de notre commercialisation, celle à destination de la Russie. Ceux qui ont morflé, c’est Jean-Claude, Armand, Delphine et moi, car Hollande, lui, avait toujours sa paie à la fin du mois. Notre lait, notre viande, nos agneaux étaient en surproduction, donc on a diminué nos prix et forcément, nos revenus.»

Je leur objecte que nous ne pouvons rien céder sur le plan diplomatique pour des motifs financiers, et que nos valeurs doivent dépasser nos intérêts particuliers. Ils me rétorquent qu’un contrat doit être honoré, et que la Russie n’est pas un ennemi.

«Notre contrat avec Lactalis, on le respecte, sinon on est en arrêt de collecte et on est foutus!» enchaînent-ils avant d’ajouter que «si vraiment il faut des représailles contre la Russie, il est important de penser à nous et trouver les moyens de compenser nos problèmes», puis de s’en prendre aux parlementaires européens : «On leur donne un bâton de maréchal au lieu d’être députés en France. Ils touchent leurs 10000 euros et ne font rien. On ne les voit jamais. Ils sont désignés par leur parti sans obligation de résultat.»

Bon nombre de parlementaires européens ne comptent pas leurs heures de travail. D’autres, souvent désignés par les grands partis nationaux pour siéger à Strasbourg en contrepartie de services rendus, ne brillent pas toujours, en effet, par leur engagement en faveur de l’Europe et de notre pays au niveau supranational.

Au-delà des femmes et hommes qui le composent, le Parlement européen souffre surtout de son manque de pouvoir. Ce sont les chefs d’État, en lien avec la Commission, qui décident des grandes orientations politiques. D’ailleurs, il est assez flagrant de voir à quel point les réunions du Conseil européen sont beaucoup plus suivies par la presse que le travail du Parlement. Si elle veut être acceptée et comprise, notre Europe, dans son mode de fonctionnement, n’a d’autres choix que de se réformer et se rapprocher des peuples. Les actions de nos dirigeants ont entraîné son discrédit. Le politique doit reprendre le pouvoir sur la technocratie de la Commission et cesser de se défausser en permanence sur elle de ses responsabilités.

 

Ce rejet de l’Europe, Marine Le Pen s’en est parfaitement saisie. Tous les discours de la candidate FN, toutes ses interventions médiatiques contiennent une critique forte de l’Union européenne. Pourtant, en tant que députée européenne, elle s’est peu illustrée par son travail et ses interventions, étant rarement présente au Parlement européen.

Extrait de "Ils votent Marine et ils vous emmerdent !" de Christophe Pierrel, aux éditions La Tengo

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

Sous prétexte de soutenir la croissance, les taux d’intérêt négatifs reviennent à créer un impôt mondial perçu sur l’épargne des classes moyennes

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

Serial killers : Pourquoi ils échappent de plus en plus aux radars des services de police

05.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

06.

Voici comment Lyon II est devenu le laboratoire de la haine décoloniale

07.

Camille Beaurain : "Il n’y a pas un responsable mais plusieurs du suicide de mon mari agriculteur"

01.

Le difficile amaigrissement de l’État

01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

05.

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

06.

Sous prétexte de soutenir la croissance, les taux d’intérêt négatifs reviennent à créer un impôt mondial perçu sur l’épargne des classes moyennes

01.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

06.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
francoise34
- 02/12/2017 - 22:27
Et le téléphone portable
Un budget européen pour équiper en portable et entrer dans le troisième millenaire
pierre marie
- 02/12/2017 - 16:12
Il est mignon ce chef de cabinet
Mais, nous , dans les campagnes on compte pour rien.
On est des sales pollueurs, des glysophatiens, on fait du bruit avec nos vaches, etc. Tient, une super bonne nouvelle : on va limiter la vitesse à 80km heures sur nos routes. Comme ça, ce sera encore plus loin pour emmener au chef lieu.

Et on voudrait que l'on vote pour vous ?