En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme

05.

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

06.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

07.

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 16 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 13 heures 49 min
pépites > Justice
Recours
Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme
il y a 15 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "L'un de nous deux" de Jean-Noël Jeanneney

il y a 16 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Exposition : “Bacon en toutes lettres” : Une singularité fascinante mais difficile à appréhender !

il y a 16 heures 39 min
pépite vidéo > Europe
Guerilla
Barcelone : Violents affrontements pour la troisième nuit consécutive
il y a 18 heures 55 min
décryptage > Culture
Critique

La réparation dans l’art : un livre virtuose étonnant

il y a 19 heures 57 min
décryptage > International
Un foulard sur les yeux

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

il y a 20 heures 23 min
décryptage > Environnement
Green-Washing

Quand les Etats européens trichent avec les règles de comptabilité pour faire croire à leur vertu énergétique

il y a 21 heures 15 min
décryptage > Economie
Analyse

Journée mondiale pour l'élimination de la pauvreté : croissance, recettes empiriques ou politiques sociales, qu’est-ce qui marche ?

il y a 21 heures 29 min
décryptage > Social
Atlantico Business

J’aime ma boite : 64 % des salariés aiment leur entreprise, mais l’inverse est-il vrai ?

il y a 21 heures 42 min
pépite vidéo > Faits divers
En vert et contre tous
Des activistes d'Extinction Rebellion violemment dégagés du toit d'un métro à Londres
il y a 14 heures 33 min
pépites > Politique
Commission
Blanquer contre Taché : LREM tente une médiation
il y a 16 heures 19 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "La porte sans entrée. Approche du Zen" : Devenez ou restez zen, vous vous en porterez mieux !

il y a 16 heures 35 min
pépites > Europe
At least
Brexit : Un accord a été trouvé
il y a 18 heures 23 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment - Take Two

il y a 19 heures 43 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Patrick Besson : "J’ai toujours pris Salman Rushdie pour un triste con"

il y a 20 heures 5 min
décryptage > Social
Merci patron...

J'aime ma boite : mythe ou réalité ?

il y a 20 heures 38 min
décryptage > Economie
Nouveau Monde

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

il y a 21 heures 23 min
décryptage > Europe
Axe anglo-allemand

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

il y a 21 heures 31 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Pour Finkielkraut, Zemmour est tombé dans le piège tendu par l’islam radical ; Bayrou essaie encore de faire partir Philippe de Matignon ; 40 salariés chez LREM pour la com digitale, 1 chez LR ; Pour Salvini le fascisme est aussi mort que le communisme
il y a 21 heures 49 min
© Reuters
© Reuters
Pater

La Patrie a-t-elle encore un avenir ?

Publié le 29 novembre 2017
Patrie, patriotisme, patriotes, on croyait ces mots dépassés. C’était oublier que l’Histoire est un éternel recommencement … sous d’autres formes naturellement.
Michel Fize est un sociologue, ancien chercheur au CNRS, écrivain, ancien conseiller régional d'Ile de France, ardent défenseur de la cause animale.Il est l'auteur d'une trentaine d'ouvrages, dont  Le Peuple adolescent (2ème éd. Mots...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Fize
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Fize est un sociologue, ancien chercheur au CNRS, écrivain, ancien conseiller régional d'Ile de France, ardent défenseur de la cause animale.Il est l'auteur d'une trentaine d'ouvrages, dont  Le Peuple adolescent (2ème éd. Mots...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Patrie, patriotisme, patriotes, on croyait ces mots dépassés. C’était oublier que l’Histoire est un éternel recommencement … sous d’autres formes naturellement.

Les patriotes sont ainsi de retour, et ce, par la volonté de Florian Philippot, ex-numéro 2 du FN. L’été dernier naissait, on s’en souvient, le « mouvement-parti » dénommé justement « Les Patriotes ». Ainsi ce joli mot de « patriote », oubliant son lustre perdu, reprend-il place dans notre vie publique.

Patrie, patriotisme, patriote, c’est la trilogie apparue en 1789. Dans la rue, l’on reconnaît aisément les patriotes : ils portent la culotte de drap marron et la carmagnole rouge. C’est pourtant à la guerre, par leurs faits d’armes, que les patriotes vont se distinguer vraiment. En juillet 1792, l’Assemblée du peuple décrète « la Patrie en danger ». Aussitôt des milliers de Français âgés d’au-moins 16 ans se précipitent pour s’enrôler dans les armées de la République, en guerre, depuis le mois d’avril, contre l’Autriche. Tous veulent mourir pour « la défense de la Patrie ». Ils le font au son de La Marseillaise qui, dès le premier couplet, en appelle aux « Enfants de la Patrie ». Des milliers d’entre eux vont tomber au champ d’honneur. On dira alors qu’ils ont bien « mérité de la patrie ». 

On l’aura compris, le patriote est d’abord un homme en armes. C’est le nom du reste que se donnaient déjà les révoltés américains, en 1776. Dès lors, l’Histoire, à cadences régulières, va se remplir de patriotes. Les « poilus » de 1914-1910 sont des patriotes, les bolcheviks de Lénine aussi qui, en 1917-1918, face à l’impérialisme allemand, en appellent à « la défense de la patrie socialiste ».  Et puis il y a les républicains espagnols en 1936-1938, les Résistants durant l’Occupation de la France : tous des patriotes. Tous se lèvent, comme la jeune république française en 1792, ou la toute nouvelle « république des Soviets », en 1917, pour « défendre la Patrie en danger ». C’est donc, répétons-le, dans un contexte de guerre que s’exprime d’abord le patriotisme.

Ce premier caractère du patriotisme explique le second. Le patriotisme est un mot « fédérateur », au contraire du nationalisme, qui a toujours été un mot « diviseur », classé tour à tour à gauche (sous la Révolution) et à droite (durant l’Entre-deux-Guerres). Le patriote donc, au contraire du nationaliste, n’est ni de droite ni de gauche (on ne parle pas du reste de « patriotiste »), ou plus exactement il est de droite et de gauche. Il y a des patriotes partout en effet. Jaurès est un patriote socialiste, tout comme Lénine, Maurras un patriote nationaliste, tout comme De Gaulle, Marchais un patriote communiste. En 1945, la CGT se présente même comme un syndicat en lutte contre les « trusts sans patrie », tout en reconnaissant malgré tout qu’il puisse y avoir des « patrons patriotes ». Et l’on sait combien le général de Gaulle était attaché à « l’Europe des patries ».

A la mort du fondateur de la Vème République, et avec l’essor de la construction européenne, le mot de « patrie » va perdre peu à peu de sa force sémantique structurante. Les mots de « nation » et de « souveraineté » sont désormais utilisés par celles et ceux qui ne veulent pas d’une Europe fédérale par exemple. On parle à présent de « souverainistes », ceux-ci pouvant se situer tant à droite, avec Charles Pasqua, qu’à gauche avec Jean-Pierre Chevènement.

Aujourd’hui plus aucun homme politique ne parle de « Patrie », et seuls nos chefs de l’Etat, à l’occasion d’allocutions télévisées, s’adressent encore parfois aux Français, en usant d’un « Mes chers compatriotes » pour ouvrir leur discours. 

Non-usité, le mot « patriote » n’a en tout cas plus la connotation d’« extrême-droite » qu’il pouvait encore avoir au temps de Paul Déroulède. Autrement dit, ce n’est plus un vocable répulsif. Reste à savoir si, par l’initiative de Florian Philippot, il réussira à retrouver sa vertu fédératrice d’antan (qui suppose tout de même l’adhésion à quelque « union sacrée »). Rien n’est moins sûr. 

L’idée de rétablir une totale « souveraineté économique », clive bel et bien dans l’optique de ce rassemblement trans-partisan tenté, après beaucoup d’autres dirigeants politiques, par le leader des « Patriotes ». Car, à l’évidence, un « patriote économique » est un « anti-européen » assumé. 

Ainsi, de fédérateur qu’il était à l’origine, le terme « patriote » devient-il un terme d’opposition. Le « patriotisme économique » est sans conteste un « nationalisme économique ». Néanmoins, si l’on considère que les « pro » et les « anti » européens » se rencontrent aujourd’hui dans chaque camp, aussi bien à gauche qu’à droite, toute perspective de rassemblement des « patriotes de gauche » et des « patriotes de droite » n’est pas à exclure à l’avenir.

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme

05.

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

06.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

07.

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 30/11/2017 - 01:47
A l’heure où certain(e)s préfèrent la « matrie »
moi, je préfère la patrie, la vraie, la seule...à part quelques inepties sur Georges Marchais « patriote » (alors que celui-ci et ses copains cocos preparaient la collaboration avec les socialistes allemands en sabotant la défense française....puis le STO....il n’etait pas du genre à rejoindre les vrais patriotes à Londres, le Marchais, ancêtre des marcheurs...), le reste est assez vrai! Le terme de Patrie fédère la Nation, et il a une acception plus noble. La patrie, c’est le peuple des terroirs et des communes. Tout ce que déteste Macron-Rothschild...
Paulquiroulenamassepasmousse
- 29/11/2017 - 15:51
"....toute perspective de
"....toute perspective de rassemblement des « patriotes de gauche » et des « patriotes de droite ».....mais quelle analyse pertinente ! Notre contributeur vient de découvrir que la France est coupée en 2...les antieuropéens et les autres. ........Faut se réveiller pépère ! Depuis le mois de mai ce n'est plus Hollande,
C'est un p'tit jeune qui s'appelle Macron......
Et le patri moine il s'en tape !
kelenborn
- 29/11/2017 - 13:56
oui ...
A part singer maître Capello, qu'est ce qu'il a à dire le patriote de la cause animale? Allons enfants de la prairie, l'heure de la traite est arrivée "