En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

02.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

03.

Pourquoi Renault n’a pas fini d’être jaloux de Tesla

04.

Quatre leçons de l’affaire Griveaux : du narcissisme à la sécurité nationale en passant par la politique

05.

Elles lynchent Macron en chantant (mal) et en dansant (très mal)…

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

07.

Les Imams d'Europe se mobilisent contre la radicalisation… sans grandes perspectives de succès

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

04.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

05.

Mais d’où vient ce mystérieux signal radio émis des profondeurs de l’espace à destination de la Terre ?

06.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Agnès Buzyn sera la tête de liste LREM à Paris

ça vient d'être publié
décryptage > Société
Hémiplégie techno

Séparatisme islamique : cette autre dimension du défi qu’oublie Emmanuel Macron

il y a 38 min 12 sec
décryptage > Europe
Recomposition politique

Ce vote Sinn Féin irlandais qui devrait réveiller l’Europe

il y a 1 heure 39 min
décryptage > Politique
Milliardaires contre milliardaires

Vers une surprise Michael Bloomberg ?

il y a 2 heures 29 min
décryptage > Société
Entretien

Chantal Delsol : "L’Occident est passé de l’humanisme à l’humanitaire"

il y a 3 heures 33 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

il y a 4 heures 22 min
light > Insolite
L'habit ne fait pas le moine
Elle simule un voyage à Bali depuis Ikea
il y a 18 heures 6 min
pépites > International
La gestion politique du Coronavirus
Un avocat chinois arrêté pour avoir critiqué la gestion de l'épidémie par les autorités
il y a 18 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Théâtre : "Le fantôme d'Aziyade" de Pierre Loti : Quête initiatique, nostalgique et fascinante sur les rives de l'amour et du Bosphore

il y a 21 heures 17 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 17 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 22 heures 53 min
décryptage > Société
Engagez-vous qu'ils disaient

Piot Pavlenski : artiste, voyou, les deux ?

il y a 1 jour 46 min
pépite vidéo > Environnement
Une page se tourne
Le premier réacteur de Fessenheim, la plus ancienne centrale nucléaire française, sera arrêté samedi
il y a 47 min 19 sec
décryptage > Sport
Haaland fait chuter Paris

Dortmund/PSG: 2/1 Paris passe au travers

il y a 2 heures 5 sec
décryptage > Politique
La révolution sera cruelle ou ne sera pas

Elles lynchent Macron en chantant (mal) et en dansant (très mal)…

il y a 3 heures 2 min
décryptage > Santé
Usine du monde

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

il y a 3 heures 55 min
décryptage > France
Nouvelle réforme

Vraie-fausse suppression de l’ENA : le coup d’épée dans l’eau

il y a 4 heures 39 min
pépites > International
Le Camp des saints
La population grecque redoute l'invasion migratoire
il y a 18 heures 29 min
pépites > Politique
Nouveau rebondissement
La compagne de Piotr Pavlenski mise en examen
il y a 19 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "Tu seras un homme, mon fils" de Pierre Assouline : Un portrait inattendu, saisissant et remarquable de Rudyard Kipling

il y a 21 heures 46 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

il y a 1 jour 14 min
décryptage > Politique
A l'école du politique

Quatre leçons de l’affaire Griveaux : du narcissisme à la sécurité nationale en passant par la politique

il y a 1 jour 1 heure
© Pixabay
© Pixabay
Âge légal

Consentement sexuel : derrière la question juridique, l’ère de la grande confusion des âges

Publié le 28 novembre 2017
Le tribunal correctionnel de Fontainebleau a condamné à 18 mois de prison avec sursis le professeur de mathématiques qui avait eu une liaison avec son élève de 14 ans qui avait été son élève, relançant le débat sur l'âge du consentement sexuel.
Michel Fize est un sociologue, ancien chercheur au CNRS, écrivain, ancien conseiller régional d'Ile de France, ardent défenseur de la cause animale.Il est l'auteur d'une trentaine d'ouvrages, dont  Le Peuple adolescent (2ème éd. Mots...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Fize
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Fize est un sociologue, ancien chercheur au CNRS, écrivain, ancien conseiller régional d'Ile de France, ardent défenseur de la cause animale.Il est l'auteur d'une trentaine d'ouvrages, dont  Le Peuple adolescent (2ème éd. Mots...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le tribunal correctionnel de Fontainebleau a condamné à 18 mois de prison avec sursis le professeur de mathématiques qui avait eu une liaison avec son élève de 14 ans qui avait été son élève, relançant le débat sur l'âge du consentement sexuel.

Derrière le cas d'une relation entre une collégienne de 14 ans et son professeur de mathématiques, dont le procès s'ouvrait hier à Fontainebleau, ne peut-on pas également voir un autre phénomène conduisant une très large part de la population à agir "comme" un jeune adulte. Entre d'un côté des adolescents et des adolescentes qui sont incités commercialement de la sorte (maquillage, habillement etc..) et des adultes jusqu'à un âge avancé qui entrent en compétition pour "avoir l'air" d'être de jeunes adultes ? Quelles sont les symptômes de ce phénomène ?   

Michel Fize : Notre société est une « société du paraître », de la meilleure « présentation de soi », pour parler comme le sociologue Erving Goffman. Chaque individu est jugé sur son « look ». Il doit donc posséder la plus grande « force de séduction » possible. Celle-ci repose sur une juste utilisation du corps, qui doit être vêtu, décoré (par bijoux, bracelets…), tatoué parfois.
Le problème surgit au cas d’exagération de la parure, et de manipulation du corps par une sexualisation prononcée (voir selfies de corps nus d’adolescentes circulant sur les smartphones et diffusés ensuite sur les réseaux sociaux ; voir recours fréquents d’individus de tous âges à la chirurgie esthétique).
 
Mais notre société est aussi une société du « mal-être » par rapport à la sexualité des plus jeunes, des adolescents en particulier. L’affaire aujourd’hui jugée devant le tribunal correctionnel de Fontainebleau (un professeur de 31 ans, ayant eu une relation sexuelle avec une adolescente de 14 ans, poursuivi  pour « corruption de mineur de 15 ans et atteinte sexuelle par personne qui abuse de l’autorité conférée par sa fonction » ; l’affaire, avant cette affaire, jugée par la Cour d’assises de Meaux, au début du mois, acquittant un homme de 30 ans qui avait eu une relation avec, non pas une « fillette », mais une jeune adolescente de 11 ans, montrent les ambiguïtés et incohérences de notre société sur la question sexuelle des mineures. Résumons en effet. Pas d’âge défini pour le consentement sexuel, mais majorité sexuelle fixée à 15 ans. Majorité sexuelle à 15 ans mais majorité civile à 18 ans. Entre 15 et 18 ans, existence d’une zone d’ombre juridique imprécise où peut être activé, souvent par les familles mécontentes d’une relation de leur « enfant » de 15 ans avec un ou une adulte, le levier du « détournement de mineur », voire de la « corruption de mineurs ». Il est par conséquent temps de définir, dans ce pays, un véritable et clair « statut sexuel des adolescents » avec droits et devoirs afférents.
 
Tout le reste, décrit dans la question : maquillage, vêtements sexy, est affaire de liberté personnelle, de morale, voire de décence (terme, on en conviendra difficile à manipuler). La séduction fait partie du jeu social. Attention à la tentation de la censure pour contrer les tentations. Nous connaissons tous de ces hommes justifiant leurs comportements harcelant envers les femmes par un : « Mais, elle n’avait qu’à pas s’habiller si court » !
 

Quels sont les risques de cette tentative uniformisation vers les jeunes adultes, voyant ainsi disparaître les classes d'âge, et les responsabilités qui y sont associées ? Qu'est-ce que l'ensemble de la société a à y perdre ? 

Il n’y a pas, chez les jeunes, d’« uniformisation vers les jeunes adultes ». En s’engageant dans une vie sexuelle, les adolescents ne cherchent pas à paraître adultes, ils cherchent à être eux-mêmes. Il n’y a pas davantage de disparition des classes d’âge, sauf dans la tête de certains adultes, ceux que, précisément, l’on nomme « jeunistes ». Les jeunes, eux, sont dans leur âge et s’y trouvent plutôt bien. S’agissant des responsabilités, envisagés en termes de droits et de pouvoirs, il faudrait en revanche – et ce serait un progrès - sortir de « la distinction d’âges » qui, dans la vie publique, la vie professionnelle, veut toujours dire : les jeunes « en bas », « en attente des responsabilités ».
 
 

Quels sont les dégâts constatés, selon les classes d'âge, de ce jeunisme ambiant ? 

Si le « jeunisme » signifie le « paraître jeune à tout prix », il est évidemment inquiétant. Il faut, pour résoudre le problème, sortir les gens de la confusion « jeunisme », « dynamisme ». Il est normal, à tout âge (qui n’est plus celui de jeunesse, l’âge des moins de 30 ans), de vouloir rester dynamique, en pratiquant du sport par exemple. Il est normal de vouloir soigner sa silhouette, en mangeant peut-être 5 fruits et légumes par jour, ou en mangeant bio ou vegan, peu importe. L’espérance de vie augmentant, il est même essentiel d’entretenir son corps, une façon aussi d’entretenir son esprit.
 
Les dégâts – car il faut bien parler d’eux – surviennent quand il y a « dépassement de la mesure ». Recours excessifs à la chirurgie plastique, réparatrice, par des individus de tous sexes : femmes et hommes (de plus en plus), de tous âges : adultes et adolescents (de plus en plus aussi). Si l’on peut adoucir les ravages du temps, on ne peut les gommer entièrement, sauf à se défigurer, et à se compliquer la santé.
 
Il reste aussi, bien sûr, à limiter les « dégâts de l’internet », qui permet la « mise à nu » (mentale et corporelle) de tout un chacun.  Il faut pour cela éduquer enfants et adolescents, et adultes, pourquoi pas ?, au bon usage de l’outil numérique.
Il reste enfin, comme j’ai tenté de le monter dans mon dernier livre : La Crise morale de la France et des Français (Mimésis, 2017), à « remoraliser » la société, à faire réapprendre partout les valeurs de respect, de tolérance » de « contrôle de soi ».
 
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

02.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

03.

Pourquoi Renault n’a pas fini d’être jaloux de Tesla

04.

Quatre leçons de l’affaire Griveaux : du narcissisme à la sécurité nationale en passant par la politique

05.

Elles lynchent Macron en chantant (mal) et en dansant (très mal)…

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

07.

Les Imams d'Europe se mobilisent contre la radicalisation… sans grandes perspectives de succès

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

04.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

05.

Mais d’où vient ce mystérieux signal radio émis des profondeurs de l’espace à destination de la Terre ?

06.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Agnès Buzyn sera la tête de liste LREM à Paris

Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
essentimo
- 30/11/2017 - 14:20
@ Pale Rider et Moneo
Officiellement , on nous dit 17 ans. Mais réellement ? Même prescrit, le détournement de mineur serait-il de fait ?
Paul Emiste
- 30/11/2017 - 05:55
À vomir sans modération!
On confond maturité physique et maturité du caractère. La prochaine loi votée par nos progressistes sociétaux, le "remboursement à 100% pour l´avortement en dessous de 15 ans". ça c´est pour les filles, pour les garçons me direz vous? Certains bien connus n´auront plus à aller faire du tourisme à Marrakech ou en Thaïlande, le monde de la culture va faire des économies.
Les gauchos ont lancé la campagne dans Libé des années 70, ils y arrivent petit à petit quand en face il y a un vide spirituel sidéra et une droite à la massel!
adroitetoutemaintenant
- 29/11/2017 - 12:46
@kelenborn
Bien dit mon cher !