En direct
Best of
Best of du 23 au 29 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Où l’on apprend qu’Emmanuel Macron est le porte–parole de Sibeth Ndiaye…

02.

Mais qu’est-ce que le Boogaloo auquel aspirent nombre d’émeutiers américains ?

03.

Effets secondaires durables de la Covid-19 : les malades abandonnés des médecins ?

04.

Il y a un Covid-19 de gauche et un Covid-19 de droite ! Nous devons cette immense découverte à un épidémiologue, hélas encore peu connu, du nom de François Ruffin

05.

Après le conflit israélo-palestinien la France importe les tensions raciales américaines

06.

Mort de George Floyd : l’anti-racisme, combat nécessaire mais explication radicalement insuffisante de la situation américaine

07.

Mort d'Adama Traoré : près de 20.000 personnes rassemblées à Paris, des tensions en fin de manifestation

01.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

02.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

03.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

04.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

05.

Effets secondaires durables de la Covid-19 : les malades abandonnés des médecins ?

06.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

04.

Alerte à l’épargne des ménages... mais certainement pas à l’euthanasie des épargnants

05.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

06.

Effets secondaires durables de la Covid-19 : les malades abandonnés des médecins ?

ça vient d'être publié
pépites > Consommation
Bonnes affaires estivales
Bruno Le Maire précise que le début des soldes est programmé pour le 15 juillet
il y a 7 heures 7 min
pépite vidéo > Santé
"Equipe de pieds nickelés"
"Star des maladies infectieuses" : Didier Raoult revient sur la récente étude de la revue The Lancet
il y a 8 heures 33 min
R.I.P.
L’ancien boxeur Floyd Mayweather a l’intention de payer les funérailles de George Floyd
il y a 10 heures 20 min
pépites > Justice
Bataille d'experts
Mort d'Adama Traoré : la contre-expertise conclut que le plaquage ventral des gendarmes a entraîné l’asphyxie
il y a 11 heures 26 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Anagrammes à quatre mains" de Karol Beffa et Jacques Perry-Salkow : pour sourire de plaisir

il y a 13 heures 18 min
pépites > Economie
Soutien aux entreprises
Renault : le prêt garanti de 5 milliards d'euros est validé par le gouvernement
il y a 14 heures 28 min
pépites > Justice
Nouvelle requête
Affaire Adama Traoré : une contre-expertise indépendante a été demandée par sa famille
il y a 16 heures 6 min
pépite vidéo > Europe
Anniversaire
Il y a 67 ans, la reine Elizabeth II était couronnée
il y a 17 heures 3 min
décryptage > Economie
Conséquences du Covid-19

De l’inutilité des prédictions économiques actuelles

il y a 18 heures 46 min
décryptage > Politique
Enfin la vérité

Il y a un Covid-19 de gauche et un Covid-19 de droite ! Nous devons cette immense découverte à un épidémiologue, hélas encore peu connu, du nom de François Ruffin

il y a 19 heures 21 min
pépites > Justice
Manifestation
Mort d'Adama Traoré : près de 20.000 personnes rassemblées à Paris, des tensions en fin de manifestation
il y a 7 heures 38 min
pépites > Environnement
Zones d’ombre
Incendie de Lubrizol à Rouen : le Sénat va publier son rapport ce jeudi 4 juin
il y a 9 heures 40 min
pépites > Politique
Budget
Le déficit de la Sécurité sociale est revu à 52,2 milliards d'euros pour l’année 2020
il y a 11 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Colbert, une source d’inspiration pour les décideurs d’aujourd’hui" de Marc-Daniel Seiffert et Jean Paul Méreaux : qui trop embrasse, mal étreint…

il y a 12 heures 9 min
pépites > Justice
Couperet
Pierre Botton est condamné à cinq ans de prison ferme pour abus de biens sociaux
il y a 13 heures 57 min
pépites > Politique
Second tour
Elections municipales : Anne Hidalgo trouve un accord avec les Verts à Paris
il y a 15 heures 15 min
pépite vidéo > International
Loi et ordre
Emeutes après la mort de George Floyd : Donald Trump se rend à l’église vandalisée de Washington
il y a 16 heures 32 min
décryptage > Santé
Organisation dynamique

L’obésité de notre système de santé face à l’agilité de ses acteurs

il y a 18 heures 20 min
décryptage > International
Parti de la loi et de l'ordre

Une tragédie américaine

il y a 19 heures 2 min
décryptage > Politique
Bas les masques

Où l’on apprend qu’Emmanuel Macron est le porte–parole de Sibeth Ndiaye…

il y a 19 heures 29 min
Double face de la pièce

Croissance en hausse mais chômage qui progresse… mais comment expliquer l’incohérence des chiffres de l’économie française ?

Publié le 25 novembre 2017
Alors que les chiffres de la croissance ont été revus à la hausse, le chômage a progressé en octobre de 0,2 %.
Pierre-François Gouiffès est maître de conférences à Sciences Po (gestion publique & économie politique). Il a notamment publié Réformes: mission impossible ? (Documentation française, 2010), L’âge d’or des déficits, 40 ans de politique budgétaire...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre-François Gouiffès
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre-François Gouiffès est maître de conférences à Sciences Po (gestion publique & économie politique). Il a notamment publié Réformes: mission impossible ? (Documentation française, 2010), L’âge d’or des déficits, 40 ans de politique budgétaire...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que les chiffres de la croissance ont été revus à la hausse, le chômage a progressé en octobre de 0,2 %.

Atlantico : Selon les chiffres dévoilés vendredi 24 novembre par la Dares, le chômage repart à la hausse pour le mois d'octobre, soit + 0,2 %. Alors que les chiffres de la croissance ont été revus à la hausse et que le secteur privé est annoncé « en pleine forme », comment expliquer un tel paradoxe d'un chômage qui progresse ?

Pierre-François Gouiffès : La situation est plutôt celle d’une stabilisation du chômage à un niveau élevé en ce qui concerne la catégorie A, mais avec une poursuite légère mais réelle de la hausse des demandeurs d’emploi qui ont une activité réduite (catégories B et C). Après la baisse très significative de septembre, on repart donc légèrement à la hausse en octobre et on ne peut que constater le caractère volatil des statistiques de Pole Emploi avec six mois de hausse et quatre mois de baisse depuis janvier 2017. Cette volatilité et les difficultés qui en découlent en matière d’interprétation semblent donner raison à la ministre Muriel Pénicaud qui ne commente plus les chiffres mensuels et va mettre en place un système de restitution trimestriel à compter de2018 et caler ses commentaires sur cette périodicité.

Quelles sont les explications envisageables au regard de la bonne conjoncture observée dans le secteur privé ? Il faut séparer le secteur de l’emploi public et parapublic de l’emploi privé. Concernant l’emploi public, l’heure n’est plus au recrutement et on est en période de déstockage tant pour les contrats aidés que pour les dispositifs de stage mise en place en 2016 par François Hollande. Si recrutement il y a, c’est dans le secteur privé mais avec éventuellement le phénomène de retour vers la recherche de personnes découragées de recherche (« le halo »), ce qui augmente au moins provisoirement le stock de demandeurs.

Peut-on considérer que l'enthousiasme des milieux d'affaire, qui serait la conséquence de l'élection d'Emmanuel Macron et des réformes envisagées serait décalé par rapport aux effets sur l'économie réelle ?

L’élection a eu lieu il y a moins de six mois et seules quelques réformes ont été mises en place, particulièrement dans le champ de l’emploi avec les ordonnances du 22 septembre dernier. Donc l’impact peut être retardé sur les prochaines années quant à la fluidification du marché du travail.

Un point important concerne la hausse des demandeurs de la catégorie C, à la recherche d’un nouvel emploi mais travaillant plus de 78 heures par mois soit près de 20 heures par semaine. Ces demandeurs ont augmenté de plus de dix pour cent en un an, ce qui pourrait signifier une reprise de l’emploi mais d’abord sur un format réduit et hors CDI.

A quoi peut on s'attendre pour les mois prochains ? Les réformes permettront elles de faire baisser le chômage ?

On peut espérer que la bonne conjoncture dans le secteur privé se traduira à un moment dans les embauches. Un autre point conjoncturel concerne l’impact de l’action de l’équipe en place, avec l’opposition classique entre court et moyen/long terme : plus les réformes seront ambitieuses (par exemple dans le domaine des finances publiques), plus l’impact sur l’emploi risque d’être plutôt négatif à court terme mais bénéfique ensuite.

Dès 2018, on passe et c’est une bonne chose à une analyse de l’évolution structurelle du chômage de la France, qui reste beaucoup plus élevé que celui de la plupart de ses pairs en Europe ou dans l’OCDE.

Emmanuel Macron a évoqué dans sa campagne un objectif d’un retour du taux de chômage dans la zone de 7% contre 9-10 % aujourd’hui. Un objectif motivant et exigeant au regard par exemple de deux éléments structurellement défavorables du chômage en France : la forte flambée du chômage des plus de 50 ans depuis très longtemps maintenant, et la proportion élevée des chômeurs de longue durée : près de 45% des demandeurs d’emploi le sont depuis un an ou plus.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Où l’on apprend qu’Emmanuel Macron est le porte–parole de Sibeth Ndiaye…

02.

Mais qu’est-ce que le Boogaloo auquel aspirent nombre d’émeutiers américains ?

03.

Effets secondaires durables de la Covid-19 : les malades abandonnés des médecins ?

04.

Il y a un Covid-19 de gauche et un Covid-19 de droite ! Nous devons cette immense découverte à un épidémiologue, hélas encore peu connu, du nom de François Ruffin

05.

Après le conflit israélo-palestinien la France importe les tensions raciales américaines

06.

Mort de George Floyd : l’anti-racisme, combat nécessaire mais explication radicalement insuffisante de la situation américaine

07.

Mort d'Adama Traoré : près de 20.000 personnes rassemblées à Paris, des tensions en fin de manifestation

01.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

02.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

03.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

04.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

05.

Effets secondaires durables de la Covid-19 : les malades abandonnés des médecins ?

06.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

04.

Alerte à l’épargne des ménages... mais certainement pas à l’euthanasie des épargnants

05.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

06.

Effets secondaires durables de la Covid-19 : les malades abandonnés des médecins ?

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
gilbert perrin
- 03/12/2017 - 08:21
du courage, dites ce que vous pensez ????
JE DIS : le "tout en ligne", la numérérisation totale, le mondialisme effreiné : C'EST l'esclavagisme et l'appauvrissement du peuple, des retraités et des sans formation ... les rendre totalement dépendant !!!! du système macroniste et de l'étranger ?????
gilbert perrin
- 25/11/2017 - 14:12
GESTION inversée
CHOMAGE en HAUSSE - CROISSANCE en HAUSSE !!! Pourquoi : des dépenses en HAUSSE pour doper l'économie, voilà ce qu'il en résulte ?
POURQUOI ? déséquilibre et charges publiques insupportables ... OU SONT LES DEGRAISSAGES PROMIS PAR MACRON ?????
Deudeuche
- 25/11/2017 - 12:19
@ex abrupto
Oui et non pas digitalization mauvaise traduction de digitization qui vient de « digit » en anglais, qui signifie le chiffre. 0 et 1 sont les deux chiffres qui caractérisent le « numéro «  informatique, donc la numérisation !