En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

07.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

01.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

02.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

03.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

04.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

05.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

06.

Pas de pub pour Zemmour : ce piège dans lequel vient de s’enfermer Nutella

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vie et mort d'un chien" de et mise en scène par Jean Bechetoille : Etre ou ne pas être... c'est encore la question à Elseneur

il y a 1 heure 55 min
pépites > Europe
Last chance
Brexit : d'après le vice-premier ministre Irlandais, un accord est envisageable cette semaine
il y a 2 heures 17 min
décryptage > Social
Exercices de coloriage

Il est beaucoup question du "vieux mâle blanc". Mais pourquoi ne parle-t-on jamais du " vieux mâle noir" ?

il y a 3 heures 48 min
décryptage > Religion
Loi de 1905

Pourquoi la laïcité ne devrait pas être invoquée dans la lutte contre l’islamisme

il y a 4 heures 22 min
décryptage > Politique
Conceptuel

Le populisme, phénomène bien plus fondamental que le simple fruit de l’épuisement de la démocratie représentative ou de l’hystérisation des classes moyennes

il y a 4 heures 56 min
décryptage > Economie
Courage!

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

il y a 5 heures 32 min
décryptage > Economie
Atlantico-Business

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

il y a 5 heures 41 min
décryptage > Politique
Lourde tâche

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

il y a 6 heures 6 min
light > People
Carnet rose
Nabilla a accouché d’un petit garçon
il y a 22 heures 1 min
pépites > Environnement
Pas désintéressés
A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine
il y a 22 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"De Gaulle, 1969, l'autre révolution" d'Arnaud Teyssier : la fin de la saga du gaullisme, par l'un de ses meilleurs spécialistes

il y a 2 heures 5 min
décryptage > Culture
7ème art

Soubresauts, horreurs et beauté du monde à Saint-Jean de Luz

il y a 3 heures 39 min
décryptage > Religion
L'art de la punchline

Un 13 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 3 heures 52 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

Cette semaine l’Europe joue son destin sur le Brexit

il y a 4 heures 30 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Stadia : Google mise sur la latence négative pour s’imposer dans l’univers des jeux vidéos. Décisif ou moufte aux yeux ?
il y a 5 heures 1 min
décryptage > Economie
Incompréhension

L’étrange capacité du capitalisme financiarisé à perdurer envers et contre tout

il y a 5 heures 36 min
décryptage > International
Opération "printemps de la paix"

Syrie : multi jeux de dupes autour des Kurdes (et des djihadistes de Daesh)

il y a 5 heures 52 min
pépites > Europe
A contre courant
Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe
il y a 21 heures 48 min
pépites > Education
Urgence
Violence scolaire : "entre 20 et 30 incidents graves" chaque jour, selon Jean-Michel Blanquer
il y a 22 heures 18 min
pépites > International
Danger
Syrie : 800 proches de djihadistes se seraient échappés d'un camp
il y a 23 heures 11 min
© AFP
© AFP
Bonnes feuilles

Les "cellules opérationnelles"... ou comment Daech étend sa toile tentaculaire à travers l'Occident

Publié le 26 novembre 2017
"Un cartel nommé Daech" est une enquête minutieuse sur le fonctionnement opérationnel de l’État islamique. Par le récit inédit d’opérations de commandos, les portraits exclusifs de fidèles de l’organisation chargés d’opérations de contrebande de pétrole ou d’objets d’art pillés, ce livre montre comment Daech s’enracine au-delà de ses enclaves territoriales. Extrait du livre "Un cartel nommé Daech" de Benoît Faucon et Clément Fayol, chez First Editions (2/2).
Benoît Faucon est journaliste, grand reporter au Wall Street Journal.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Clément Fayol est un journaliste d’investigation. Il collabore notamment avec Le Monde et Le Point.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Faucon
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Faucon est journaliste, grand reporter au Wall Street Journal.
Voir la bio
Clément Fayol
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Clément Fayol est un journaliste d’investigation. Il collabore notamment avec Le Monde et Le Point.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Un cartel nommé Daech" est une enquête minutieuse sur le fonctionnement opérationnel de l’État islamique. Par le récit inédit d’opérations de commandos, les portraits exclusifs de fidèles de l’organisation chargés d’opérations de contrebande de pétrole ou d’objets d’art pillés, ce livre montre comment Daech s’enracine au-delà de ses enclaves territoriales. Extrait du livre "Un cartel nommé Daech" de Benoît Faucon et Clément Fayol, chez First Editions (2/2).

Des cellules opérationnelles en Occident 

Le processus est enclenché depuis un moment. En juin 2017, au lendemain de l’attaque de London Bridge, les auteurs obtiennent une nouvelle liste « très confidentielle » de quinze agents que Daech aurait envoyés au Royaume-Uni et aux États-Unis pour monter des cellules dormantes.

Le document s’ouvre sur une bienveillante injonction coranique : « Que soit issue de vous une communauté qui appelle au bien, ordonne le convenable, et interdit le blâmable. Car ce seront eux qui réussiront », dit l’en-tête daté de novembre 2015. Mais pour l’État islamique en Irak et au Levant dont le nom est tamponné sur la fiche, cette bonne action consiste sans doute à perpétrer des atrocités au nom du groupe.

La première page affiche un nom de code : HXO37. On se croirait dans un roman d’espionnage : selon la source proche de l’EI ayant fourni la liste, cette série de signes serait envoyée sur une célèbre plate-forme de jeu en ligne pour ordonner à un agent secret de passer à l’acte. Un téléphone est aussi indiqué près du code, correspondant un numéro enregistré à Burlington près de Des Moines dans l’État américain de l’Iowa. Un autre numéro sur cette liste est localisé à Flushing Meadows, le quartier de New York connu pour ses tournois de tennis et le fameux US Open.

D’autres documents, que les auteurs ont obtenu en juin 2017, peignent une organisation tentaculaire : un combattant irakien de Mossoul serait parti pour l’Europe en avril 2016. Un Bosniaque, qui avait obtenu un statut de réfugié en Suisse, commanderait les opérations extérieures de l’EI dans la fédération helvétique. Un Australien originaire de la ville de Perth serait lui en charge de la franchise du groupe au pays des kangourous.

Interrogés, des experts du contre-terrorisme ne se prononcent pas sur l’authenticité de ces informations. Mais ils confirment que Daech est en cours de redéploiement rapide. Des listes de retraits bancaires révèlent par exemple que les djihadistes de l’EI reviennent de Syrie au Royaume-Uni en passant par la Malaisie, l’Italie et l’Irlande. Un parcours de routard qui évite de prendre un vol direct à partir de la Turquie – plus facilement repérable. Ailleurs, des revenants moyen-orientaux de Daech sont localisés au Soudan, au Maroc et au Sénégal – pays où le groupe n’a pas de franchise officielle. « L’organisation les laisse partir mais leur ordonne leur destination », indique un officiel d’un service de contre-terrorisme européen. Le groupe fait aussi sortir de fortes sommes d’argent en liquide de Syrie et d’Irak et, aux moyens de jeunes femmes utilisées comme courrier, met son trésor de guerre à l’abri à Dubaï et en Asie du Sud-Est, selon cette même source.

Cette dissémination du groupe – non seulement de sa propagande mais aussi de ses membres les plus aguerris – a de quoi inquiéter. Comme le montrent les attaques de Paris en novembre 2015, des « revenants », entraînés et endoctrinés dans des zones de combat, ont un impact létal démultiplié par rapport à des individus radicalisés dans leur propre pays, sans lien logistique avec une organisation terroriste internationale. Ainsi, alors que huit personnes meurent dans les atrocités de London Bridge – dont les trois attaquants tués par la police –l’attentat-suicide qui a eu lieu lors du concert de la chanteuse Ariana Grande le 22 mai 2017 à Manchester fera 22 victimes.

Ici, la connexion avec l’EI semble beaucoup plus probable. L’attaquant, le Libyo-Britannique Salman Abedi a utilisé du triacétone triperoxide, ou TATP, un type d’explosif difficile à préparer et aussi utilisé lors des attentats de Daech à Paris. Il aurait rencontré des membres de l’EI lors de son passage à Tripoli en Libye juste avant son retour à Manchester. Son frère aurait confessé son appartenance au groupe. Et sa mère aurait confirmé des liens personnels avec Abou Anas al-Libi, un haut dignitaire d’al-Qaida. Selon les espions de Kadhafi, Abou Anas aurait préparé des attentats à Nairobi au Kenya contre l’ambassade des États-Unis et la représentation commerciale israélienne.

La boucle est bouclée. L’aide des États-Unis et de l’Arabie saoudite aux combattants islamistes afghans contre l’Union soviétique avait donné naissance à une première génération de djihadistes – dont le vétéran de Kaboul Abou Anas al-Libi. L’enfer de Daech est pavé de bonnes intentions. Les conflits qui ont suivi les interventions occidentales dans le monde musulman – de l’Irak à la Libye – ont donné les moyens à une nouvelle génération de radicaux de prendre le relais.

Extrait du livre "Un cartel nommé Daech" de Benoît Faucon et Clément Fayol, chez First Editions

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

07.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

01.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

02.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

03.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

04.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

05.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

06.

Pas de pub pour Zemmour : ce piège dans lequel vient de s’enfermer Nutella

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires