En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
© Reuters
Taxe d'habitation
Finances de la ville de Paris : quand l’Etat attaque, Hidalgo contre attaque
Publié le 15 novembre 2017
Face à un plan de maîtrise des finances pour les collectivités qui a tout de démagogique, Anne Hidalgo répond par la démagogie.
Serge Federbusch est président d'Aimer Paris et candidat à l'élection municipale de 2020. Il est l'auteur de La marche des lemmings ou la 2e mort de Charlie, et de Nous-Fossoyeurs : le vrai bilan d'un fatal quinquennat, chez Plon.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Serge Federbusch
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Serge Federbusch est président d'Aimer Paris et candidat à l'élection municipale de 2020. Il est l'auteur de La marche des lemmings ou la 2e mort de Charlie, et de Nous-Fossoyeurs : le vrai bilan d'un fatal quinquennat, chez Plon.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Face à un plan de maîtrise des finances pour les collectivités qui a tout de démagogique, Anne Hidalgo répond par la démagogie.

Atlantico : Dans le pacte financier que le gouvernement entend proposer aux collectivités, l’exécutif attend de ces dernières qu’elles maîtrisent à diminua leurs dépenses, de 13 milliards d’euros. Dans le même temps Anne Hidalgo avait déclaré : "J'ai trouvé que ce que dit François Baroin représente très bien l'état d'esprit de tous les maires qui aujourd'hui sont inquiets. Parce qu'on nous annonce des mesures - certaines un peu différées - sur la taxe d'habitation, qui rapporte à la ville 800 millions d'euros par an qui nous permettent de financer les crèches, les infrastructures, de restaurer les routes. Si cette mesure était mise en place l'année prochaine nous aurons 400 millions d'euros de moins.". Comment Anne Hidalgo compte faire face à l'étau qui se présente à elle ?

Serge Federbusch : D'abord il y a beaucoup de démagogie dans cette déclaration d'Hidalgo comme dans la politique d'Emmanuel Macron. Il fait sourire d'entendre Hidalgo dire que le produit des impôts et la taxe d'habitation lui sert à entretenir la voirie alors que précisément elle a sacrifié ces dépenses par mépris des automobilistes depuis des années et que tous les parisiens peuvent constater les multiplications de trous dans la chaussée et l'état de tiers mondialisation de la chaussée.

Le second signe d'hypocrisie c'est de considérer que cette baisse sera une perte de revenu pour la ville puisque Macron s'est engagé à la compenser et on voit mal comment il pourrait ne pas le faire puisque ça fait partie de la libre administration des collectivités, que c'est une ressource pérenne des collectivités et donc que le conseil constitutionnel le forcera très certainement à compenser cette dépense et il n'est pas certain qu'il ne censure pas la mesure de Macron.

Si les choses se font comme Emmanuel Macron l'annonce il n'y aura pas de baisse de revenu dans l'immédiat pour la ville de paris; Il est probable qu'il essayera de raboter les dépenses dans le futur et surtout tout ça sera financer par la hausse de la CSG. Donc il n'y a aucune économie global dans ce dispositif. Les collectivités baissent un impôt et derrière ça, l'Etat le compense par la hausse d'un autre impôt. Ce que dit hidalgo n'est pas juste.

Dans quel environnement financier, pour la ville de paris, cette situation intervient elle, aussi bien en termes de déficits et de dettes, etc, depuis l'arrivée du PS à la tête de la mairie ?

Il faut voir que l'arrivé du PS en 2001 a été catastrophique. A l'arrivé il y avait un milliard de dette, il y en aura plus de 7 milliards en 2020. La ville de paris a été mal géré, d'autant que les impôts on considérablement augmenté aussi. Il y a eu beaucoup de droit de mutation sur le marché de l'immobilier depuis une quinzaine d'année. Tout ça fait que malgré une très hausse de la fiscalité nous avons une dette augmentée.

La réalité c'est que cette mesure va affecter la ville car nous sommes déjà dans une dérive budgétaire. Ça risque d'être la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Hidalgo est dans un exercice budgétaire tendu du fait de gaspillage accumulé depuis plus de quinze ans et cette politique agis comme un révélateur de la mauvaise gestion des finances parisienne qui était florissante avant l'arrivée de la gauche.

Que peut-on attendre pour les prochaines années du mandat ?

On ne peut pas attendre grand-chose, Hidalgo va essayer de respecter la promesse qui lui a été imposé pendant la campagne électorale. Queva-t-elle faire ? Elle va essayer de grappiller l'argent un peu partout. La principale source va être l'augmentation des PV de stationnement qui seront multiplié par 5 à 10. . C'est affreux car il va y avoir une verbalisation électronique, un relevé de toutes les plaques d'immatriculation. D'une même manière elle va essayer de sacrifier un certain nombre d'investissement pour concentrer les dépenses de la ville sur le clientélisme. C’est-à-dire l'achat de logement pour faire du logement social. Tout ça ne sera pas changé par la politique que l'Etat va leur imposer. Ce sera le cumul des dérives de la gauche à Paris et le caractère incohérent de la politique d'Emmanuel Macron. Car cette politique de baisse de la taxe d'habitation n'a aucun sens. C'est un des rares impôts que tout le monde paye.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
02.
A la recherche des Gilets jaunes disparus
03.
Quand les secrets du succès du Bon Coin intriguent Amazon et eBay
04.
Vent de sécularisation sur le monde arabe ? Ces pays qui commencent à se détourner de la religion
05.
Quand la SNCF se laisse déborder par ses contrôleurs
06.
Canicule : y’a-t-il encore un adulte dans l’avion ?
07.
Nominations européennes : le bras de fer entamé par Emmanuel Macron avec l’Allemagne peut-il aboutir ?
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
03.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
04.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
05.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
06.
Notre-Dame de Paris : l’incendie aurait été causé par une série de négligences
01.
PMA et filiation : ces difficultés humaines prévisibles que le gouvernement écarte bien rapidement
02.
Mieux que Jeanne d'Arc : Greta Thunberg voit le CO² à l'œil nu !
03.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
04.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
05.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
06.
Et la banque centrale américaine publia une bombe sur les "méfaits" du capitalisme financier
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Deudeuche
- 17/11/2017 - 11:45
Le problème de Paris
Alio maman bobos!