En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

02.

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

03.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

04.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

05.

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

06.

Un chef étoilé mange dans son restaurant : 14 000 euros de redressement de l'Ursaff

07.

Corse : mobilisation pour la lutte contre une mafia... qui n’existe pas

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Faits divers
Héroique
Etats-Unis : Il désarme un élève armé d'un fusil à pompe en lui faisant un câlin
il y a 12 heures 26 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "Sept ans de réflexion" : Une farce (un peu trop lourde) sur l'adultère

il y a 13 heures 37 min
light > Insolite
Dur à avaler
Un chef étoilé mange dans son restaurant : 14 000 euros de redressement de l'Ursaff
il y a 15 heures 51 min
décryptage > Environnement
Découvrons l'écoféminisme

"Ma planète, ma chatte, sauvons les zones humides" !

il y a 17 heures 37 min
décryptage > Economie
Experte

Esther Duflo à Bercy, vite. Mais pas comme ministre

il y a 18 heures 11 min
décryptage > France
Mauvais prisme

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

il y a 18 heures 30 min
décryptage > France
Interdit d'interdire

Pourquoi la France devrait résister à la tentation de répondre par des interdictions à tous les défis qu’elle rencontre

il y a 18 heures 44 min
décryptage > Economie
Manque d’ambition ?

PLF 2020 : l’étonnante stabilité de la ventilation des dépenses publiques françaises à travers le temps

il y a 18 heures 56 min
décryptage > Culture
Culture

"Miroir du temps" d'André Suarès : une occasion précieuse de découvrir une pensée d’une inventivité débridée et salutaire

il y a 1 jour 7 heures
pépite vidéo > International
Ultimatum
Liban : nouvelle journée de mobilisation contre la classe politique et la corruption
il y a 1 jour 9 heures
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vania : Une même nuit nous attend tous" : "Oncle Vania" revisité

il y a 13 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le roman de la France- une histoire de la liberté" de Laurent Joffrin : Tome 1, de Vercingétorix à Mirabeau

il y a 13 heures 44 min
décryptage > Education
Tous égaux

Discriminations positive à l’entrée dans les Grandes écoles : l’égalitarisme en mode délire

il y a 17 heures 31 min
décryptage > Economie
Dépenses très privées

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

il y a 17 heures 54 min
décryptage > High-tech
La Minute Tech

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

il y a 18 heures 22 min
décryptage > Justice
L'armée des ombres

Corse : mobilisation pour la lutte contre une mafia... qui n’existe pas

il y a 18 heures 37 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Brexit : si vous avez aimé les deux premières saisons, vous serez passionné par la troisième

il y a 18 heures 53 min
décryptage > Politique
En même temps

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

il y a 19 heures 7 min
"Climate change"
Jane Fonda et Sam Waterston ont été arrêtés lors d'une manifestation pour le climat
il y a 1 jour 8 heures
pépites > Justice
Défense
Rachida Dati dénonce une "instrumentalisation" dans le cadre de l'information judiciaire dans l'affaire Ghosn
il y a 1 jour 9 heures
© JIM WATSON / AFP
© JIM WATSON / AFP
Je te tiens, tu me tiens par la superpuissance

Bras de fer sur tapis rouge : le monde selon Xi Jinping et Donald Trump

Publié le 09 novembre 2017
Donald Trump a rencontré Xi Jinping à Pekin ce mercredi 8 novembre. L'expression d'un bilatéralisme qui sied aux deux leaders et une méthode qui a prouvé son efficacité depuis un an, bien plus que le multilatéralisme en vigueur jusqu'alors.
Le Général de brigade aérienne Jean-Vincent Brisset est directeur de recherche à l’IRIS. Diplômé de l'Ecole supérieure de Guerre aérienne, il a écrit plusieurs ouvrages sur la Chine, et participe à la rubrique défense dans L’Année stratégique.Il est l...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Vincent Brisset
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Général de brigade aérienne Jean-Vincent Brisset est directeur de recherche à l’IRIS. Diplômé de l'Ecole supérieure de Guerre aérienne, il a écrit plusieurs ouvrages sur la Chine, et participe à la rubrique défense dans L’Année stratégique.Il est l...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Donald Trump a rencontré Xi Jinping à Pekin ce mercredi 8 novembre. L'expression d'un bilatéralisme qui sied aux deux leaders et une méthode qui a prouvé son efficacité depuis un an, bien plus que le multilatéralisme en vigueur jusqu'alors.

Atlantico : Donald Trump s'est rendu à Pékin mercredi 08 novembre à la rencontre de Xi Jinping. Deux dossiers sont à l'honneur de cette rencontre entre les deux dirigeants : l'explosif dossier nucléaire nord-coréen et les mesures à prendre pour réduire le déficit commercial entre les deux pays. Au-delà de ces dossiers, dans quelle mesure cette rencontre marque-t-elle une nouvelle étape dans la relation entre Washington et Pékin, dans un contexte de rééquilibrage des forces consécutif à la rapide montée en puissance chinoise de ces dernières années ? 

Jean-Vincent Brisset : Les rapports entre la Chine et les Etats-Unis ne se limitent pas au dossier Nord-Coréen et à la réduction des déséquilibres commerciaux. Il est d’ailleurs intéressant de constater la profonde différence de nature entre ces deux dossiers, différence qui reflète de très belle manière les priorités des centres d’intérêt des deux pays et de leurs deux dirigeants. D’un côté, l’intérêt national direct et la légitimité comme chef de l’Etat. De l’autre, l’image donnée à l’international par chaque pays et, surtout pour le Président américain, le besoin d’engranger un succès diplomatique. 

Il est très à la mode de tout analyser en partant de deux postulats. Xi est le maître incontesté dans son pays et Trump est un abruti imprévisible. Ces caricatures, largement répandues et très confortables, reflètent avant tout une volonté d’ignorer des réalités qui pourraient déranger. 

La rencontre Xi/Trump du 8 novembre, qui peut être présentée comme une nouvelle étape des rapports entre  Washington et Pékin, est en fait l’affirmation d’une nouvelle manière de considérer les rapports entre les deux Grands. Dès son entrée en fonction, la manière de fonctionner du nouveau Président américain a surpris, surtout ceux qui pensaient que son élection était impossible et qui avaient donc traité par le mépris sa candidature. Le tournant se situe donc plutôt lors de la rencontre entre les deux hommes, qui a eu lieu en avril 2017, dans la résidence privée de Trump . Cette rencontre, « d’homme à homme », n’a pas fait l’objet de comptes rendus exhaustifs. Mais elle a très vraisemblablement été la fondatrice d’un nouveau style de rapports entre les deux pays et entre les deux hommes. Purement bilatérale et strictement basée sur du donnant-donnant, sans que l’on sache exactement à quoi se sont engagés les deux protagonistes. Parmi les seuls résultats concrètement visibles, un tournant tout à fait inédit de l’attitude chinoise vis-à-vis de la Corée du Nord. Pékin est désormais clairement identifié comme une clé majeure et a accepté de prendre –enfin- de vraies sanctions. Ceci après 24 années d’une inefficacité à peu près totale de la politique américaine dans ce domaine. Les contreparties offertes par Trump apparaissent moins nettement, mais on peut imaginer qu’elles concernent –entre autres- les échanges commerciaux et –peut-être- le soutien à Taïwan. 

D’autres éléments gouvernent aussi cette nouvelle manière de gérer la relation entre les deux pays. L’administration Obama a démontré une totale inefficacité dans la gestion du problème Nord-Coréen et permis à Pyongyang de développer tranquillement ses programmes nucléaires et balistiques pendant 8 ans. Quant au « pivot asiatique », il en est très largement resté à un effet d’annonce. Côté chinois, le grand problème est celui de la légitimité de Xi Jinping. Celui que l’on présente comme tout puissant dans son pays doit encore gérer une opposition. La campagne menée au nom de la lutte contre la corruption a certes permis d’éliminer de nombreux adversaires, mais il semble que la position du leader chinois ne soit pas aussi assurée que l’on veut le dire. Vis-à-vis de sa propre population, il a besoin de réussites sur le plan de l’économie et de la lutte contre les inégalités et les méfaits du libéralisme sauvage.   

Comment anticiper ce que deviendra un monde se basant sur cet équilibre des forces ? En quoi la méthode employée par Donald Trump tient elle compte de cette situation ? S'agit il d'une évolution, plus "pragmatique" par rapport à la doctrine Obama ? Comment en mesurer les résultats ? 

Le terme « d’équilibre de forces » est certainement celui qui convient le mieux quand il s’agit de parler des rapports entre Chine et Etats-Unis. Il semble que, dans les pays Occidentaux surtout, on a encore du mal à admettre qu’il se pourrait que l’idée même de gestion de la planète en fonction de rapports diplomatiques « policés » entre gens issus de la même caste soit en train de disparaître. Trump, mais il n’est pas le seul, est le représentant, souvent caricatural, d’un monde où les rapports sont essentiellement bilatéraux, brutaux et basés avant tout sur des rapports de forces ou, pire encore, d’intimidation. Par rapport à la « doctrine Obama » qui a souvent consisté à baptiser du joli nom de « patience stratégique » ce qui n’était que la procrastination, le changement est en effet d’importance. On peut penser qu’il s’agit de simple pragmatisme. C’est sans doute vrai à court terme. Toutefois, une telle inflexion dans la gestion des relations internationales, qui apparaît à certains comme un retour aux fondamentaux est insupportable pour ceux qui au nom de la « science politique », se sont approprié  ce domaine pendant des décennies.  

Les premiers résultats à court et moyen terme de ces changements sont d’ores et déjà visibles. SI l’on en reste à la politique asiatique des Etats-Unis, les sanctions chinoises contre la Corée du Nord, les réaffirmations des alliances avec le Japon et la Corée du Sud, le renouveau (potentiel) des relations avec les Philippines en sont déjà des exemples.  Des contrepoints virtuels demeurent. Un lâchage de Taïwan, un laisser-aller face à des manipulations chinoises en matière d’échanges commerciaux ou une acceptation des prétentions de Pékin en Mer de Chine du Sud seraient perçus par de nombreux observateurs comme un échec de la nouvelle politique de Washington. Côté chinois, la pérennité de la course vers la richesse et le progrès est loin d’être garantie. Etant donné le poids pris par l’Empire du Milieu dans nombre de domaines, toute secousse violente qui pourrait le frapper aurait des retentissements à l’échelle de la planète. 

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

02.

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

03.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

04.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

05.

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

06.

Un chef étoilé mange dans son restaurant : 14 000 euros de redressement de l'Ursaff

07.

Corse : mobilisation pour la lutte contre une mafia... qui n’existe pas

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
tubixray
- 09/11/2017 - 18:28
Affreux Donald contre gentil Barack
Comme beaucoup j'avais été ému par l'élection de Barack Obama et interloqué au mieux par celle de Donald Trump ..... Ceci étant dit, la situation internationale après 8 années Obama s'est bien aggravée hélas ..... Le fou furieux de Corée du Nord a pu préparer son missile atomique en toute sérénité ..... Alors si le vilain Donald peut obtenir du plus puissant communiste du monde de se distancer de la Corée du nord, ce sera un progrès ....