En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

03.

Renault en plein chaos post Ghosn

04.

Fortunes américaines vite dilapidées et richesses italiennes transmises à travers les siècles : l’héritage dans tous ses états

05.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

06.

Comment l'image de la présidence d'Emmanuel Macron a été écornée par l'affaire Benalla et ses mystères

07.

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

01.

La France, 2e importateur mondial de pétrole libyen

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
Experte

Esther Duflo à Bercy, vite. Mais pas comme ministre

il y a 27 sec
décryptage > France
Mauvais prisme

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

il y a 19 min 57 sec
décryptage > France
Interdit d'interdire

Pourquoi la France devrait résister à la tentation de répondre par des interdictions à tous les défis qu’elle rencontre

il y a 34 min 11 sec
décryptage > Economie
Manque d’ambition ?

PLF 2020 : l’étonnante stabilité de la ventilation des dépenses publiques françaises à travers le temps

il y a 45 min 32 sec
décryptage > Culture
Culture

"Miroir du temps" d'André Suarès : une occasion précieuse de découvrir une pensée d’une inventivité débridée et salutaire

il y a 12 heures 58 min
pépite vidéo > International
Ultimatum
Liban : nouvelle journée de mobilisation contre la classe politique et la corruption
il y a 14 heures 50 min
pépites > Politique
Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI
Election présidentielle : Marine Le Pen confirme son "envie d'être candidate" en 2022
il y a 17 heures 2 min
pépites > Justice
Dénonciation calomnieuse
Alexandre Benalla a déposé une plainte contre l'association Anticor
il y a 18 heures 32 min
pépites > Politique
Voix sociale et républicaine
Des élus PS et des soutiens d'Emmanuel Macron signent une tribune en faveur de la création d'un "pôle de gauche" dans la majorité
il y a 19 heures 33 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

"Le dernier hiver du Cid" de Jérôme Garcin : le chagrin et la piété

il y a 21 heures 5 min
décryptage > High-tech
La Minute Tech

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

il y a 11 min 18 sec
décryptage > Justice
L'armée des ombres

Corse : mobilisation pour la lutte contre une mafia... qui n’existe pas

il y a 26 min 48 sec
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Brexit : si vous avez aimé les deux premières saisons, vous serez passionné par la troisième

il y a 42 min 14 sec
décryptage > Politique
En même temps

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

il y a 56 min 58 sec
"Climate change"
Jane Fonda et Sam Waterston ont été arrêtés lors d'une manifestation pour le climat
il y a 14 heures 31 min
pépites > Justice
Défense
Rachida Dati dénonce une "instrumentalisation" dans le cadre de l'information judiciaire dans l'affaire Ghosn
il y a 15 heures 18 min
pépites > Politique
Neutralité religieuse
Elections municipales : Bruno Retailleau propose un projet de loi pour interdire les "listes communautaristes"
il y a 17 heures 54 min
pépite vidéo > Europe
Avenir du Royaume-Uni
Brexit : Boris Johnson se résigne à demander un nouveau report
il y a 19 heures 11 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 20 heures 19 min
décryptage > Société
Culpabilisation à grande échelle

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

il y a 22 heures 10 min
© Allociné
© Allociné
Tromperie !

Vous vous sentez tout chose sans trop savoir pourquoi ? Probablement parce que vos émotions sont parvenues à tromper votre corps et votre esprit. Explications

Publié le 03 novembre 2017
L'hypothèse séculaire - popularisée par le livre de Charles Darwin, L'Expression des émotions chez l'homme et l'animal - serait que nous affichons des "empreintes digitales" émotionnelles. Une récente étude mené par Lisa Feldman Barret montre qu'au contraire, nos émotions dépendent énormément de notre environnement.
Catherine Grangeard est psychanalyste. Elle est l'auteur du livre Comprendre l'obésité chez Albin Michel, et de Obésité, le poids des mots, les maux du poids chez Calmann-Lévy.Elle est membre du Think Tank ObésitéS, premier groupe de réflexion...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Catherine Grangeard
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Catherine Grangeard est psychanalyste. Elle est l'auteur du livre Comprendre l'obésité chez Albin Michel, et de Obésité, le poids des mots, les maux du poids chez Calmann-Lévy.Elle est membre du Think Tank ObésitéS, premier groupe de réflexion...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'hypothèse séculaire - popularisée par le livre de Charles Darwin, L'Expression des émotions chez l'homme et l'animal - serait que nous affichons des "empreintes digitales" émotionnelles. Une récente étude mené par Lisa Feldman Barret montre qu'au contraire, nos émotions dépendent énormément de notre environnement.

Elle montre par exemple qu'il est possible de confondre un sentiment amoureux avec un état fiévreux. Les sensations de colère, d'anxiété, de faim ou de maladie ne seraient pas aussi distinctes que nous supposons. Comment expliquer ce phénomène ?

Catherine Grangeard : L’articulation entre Darwin et Lisa Feldman Barret serait plus exacte, si je peux me permettre... Ce qui détermine nos émotions, c’est l’articulation entre la personne et l’environnement, entre intime et ”extime”,  entre intérieur et extérieur qui fait que face à deux évènements identiques, face à deux environnements exactement pareils, nous ne réagissons pas de la même façon car nous ne les articulons pas, nous ne les réorganisons pas de la même façon, notre marque personnelle imprime la différence.

Il est tout à fait possible de confondre des sentiments, des ressentis. La fièvre amoureuse ou celle due à la température montre que l’on peut se ressentir complètement dans un drôle d’état pour des raisons bien éloignées. La température, l’hyperthermie, fait autant divaguer et planer que d’être amoureux... Quand quelqu’un ressent de la colère, cela peut être explosif ou une colère rentrée, froide. Un même sentiment et deux manifestations sans rapport, c’est selon la personnalité. Pourquoi ? Cela peut remonter à l’enfance où se retenir était impératif ou pas, pour donner un exemple. L’individualité intervient et colore la perception, c’est pourquoi on n’interprète pas de la même façon l’évènement, chaque évènement... C’est pourquoi on peut dire que l’environnement oriente sans pour autant tout à fait déterminer.

Egalement on peut ressentir un grand creux à l’estomac parce que l’on a faim ou bien parce que l’on est angoissé... Quand on a faim, cela peut aussi déclencher de l’angoisse, mais pas forcément. C’est selon les circonstances. Si on est avec un frigo plein à se disposition, c’est différent qu’en plein désert... Je vous donne des exemples caricaturaux pour faciliter le propos, c’est la plupart du temps bien plus subtil, évidemment.

Plusieurs ordres d’explications se complètent mutuellement, sans s’exclure. Ils s’additionnent.

Par exemple, le taux de cortisol, donc quelque chose de biologique, intervient tout autant que l’histoire personnelle ou l’environnement extérieur plus ou moins sécurisant... La ghréline, présente dans l’estomac, fait ressentir plus ou moins la faim et la satiété, tout autant que le rapport psychologique à la nourriture ou le fait d’avoir mangé il y a deux heures ou six heures et de se trouver au restaurant ou en pleine campagne... Avoir l’habitude de trouver sa nourriture avec facilité ou lutter pour remplir son assiette sont autant d’expériences qui font interpréter différemment la même sensation de faim, d’une intensité identique.

Dans une «fête de l'aliments brut», elle prépare un repas de fête habituelle mais elle a enduit par exemple le fromage de colorant vert pour le rendre moisi, et elle sert les jus de fruit dans des gobelets médicaux. Elle écrase ensuite certains aliments pour les étaler sur des couches (propres): "De nombreux invités ne pouvaient pas se permettre de toucher la nourriture, ils simulaient involontairement les goûts et les odeurs". Sommes-nous donc dépendants de notre environnement ? Vivons-nous de manière subies les événements extérieurs dans nos vies ?

On ne sert pas à la louche comme à la cantine dans un restaurant raffiné. La présentation compte pour beaucoup pour susciter une anticipation du plaisir qui devrait suivre. Les papilles sont réveillées par le regard.

L’environnement calme, élégant ouvre l’appétit parce qu’il permet de se reposer, de se préparer au plaisir.

Il y a enfin des codes qui attribuent une valeur de fête et le moisi n’en fait pas partie !

Nous sommes donc bien évidemment dépendants d’un environnement parce que l’environnement peut être dangereux, on le sait tous. Un environnement peut nous porter préjudice et donc on fait attention à ce qu’il n’en soit rien. C’est inscrit dans le patrimoine génétique et historique de l’humain.

Ensuite, moins on subit et mieux on se porte !

Prenons un petit exemple, si vous choisissez d’utiliser les transports en commun, vous supporterez bien mieux la promiscuité que si vous vouliez utiliser votre voiture, votre vélo ou… rester chez vous ! Parce que vous assumez le négatif d’un choix plus facilement que si on vous impose une situation.

Dès lors, choisir son environnement ou le contexte dans lequel on évolue peut nous aider à maîtriser et choisir nos émotions, et donc, par exemple, gérer le stress. Quelles sont vos recommandations pour avoir la meilleure gestion possible de nos émotions ?

Exactement... on gère tout d’autant mieux que l’on choisit, que l’on subit le moins possible. Et ceci dans tous les domaines, qu’il s’agisse de travail, d’amour, de vie familiale, de vie sociale, politique, etc...

Plus on a le sentiment d’impuissance, à l'inverse, et moins ça va.

Comme chacun sait qu’il ne peut pas faire tout ce qu’il veut, qu’il ne peut tout décider, c’est une question de dosage, d’équilibre. Et de réalisme...

Les gens gèrent d’autant mieux leurs émotions qu’ils ont des satisfactions, qu’ils mènent une vie qui leur semble avoir du sens.

C’est là où la liberté individuelle permet de choisir les sources de satisfaction, où la construction d’un environnement apportant ces satisfactions permet un équilibre personnel.

C’est absolument essentiel !

La question de toute une vie, c'est de rendre son environnement autant ouvert que possible à ses aspirations. Les émotions permettent certaines réalisations et optimisent certaines possibilités, elles font partie du capital !

Il est donc évident avec tout cela qu'il s'agit de composer entre ce que l'on est réellement, et non pas tel que l'on se voudrait, et l'environnement... qu'il s'agit d'améliorer autant que faire se peut pour pouvoir réaliser ce qui nous semble important pour nous sentir bien... c'est très dialectique tout cela !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

03.

Renault en plein chaos post Ghosn

04.

Fortunes américaines vite dilapidées et richesses italiennes transmises à travers les siècles : l’héritage dans tous ses états

05.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

06.

Comment l'image de la présidence d'Emmanuel Macron a été écornée par l'affaire Benalla et ses mystères

07.

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

01.

La France, 2e importateur mondial de pétrole libyen

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires