En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

« Cherche professeur pour remplacer Samuel Paty »

05.

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

06.

Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud

07.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

03.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

04.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

05.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

06.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
décryptage > Consommation
Magie de Noël

Réveillons de fin d’année : petits conseils pour bien anticiper les plaisirs que vous pourrez vous autoriser sans vous ruiner la silhouette

il y a 3 min 16 sec
décryptage > Santé
Rempart pour endiguer l'épidémie

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

il y a 41 min 6 sec
décryptage > France
Nuit et Brouillard

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

il y a 1 heure 10 min
décryptage > Economie
Nouveau monde

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

il y a 2 heures 18 min
décryptage > Politique
Fractures émotionnelles

La colère et la peur dominent les émotions des Français concernant l’état du pays. Mais ceux qui les ressentent ne sont pas du tout les mêmes

il y a 2 heures 49 min
décryptage > France
Débat public

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

il y a 3 heures 11 min
pépites > Santé
Investigations
Covid-19 : l'OMS « fera tout » pour connaître l'origine du virus
il y a 16 heures 20 min
light > Media
Nouveaux projets
Jean-Pierre Pernaut va lancer un « Netflix des régions » le 18 décembre prochain
il y a 17 heures 11 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Femmes de fer, elles ont incarné la saga Wendel" de Alain Missoffe et Philippe Franchini : de la Révolution à la Ve République, portraits de quinze femmes d'exception au cœur d'une dynastie prestigieuse. Un récit captivant

il y a 17 heures 44 min
pépites > Santé
Espoir contre la pandémie
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce qu'il envisage une campagne de vaccination grand public « entre avril et juin »
il y a 19 heures 54 min
pépites > Santé
Coronavirus
MHRA, l'agence de santé britannique, autorise l'utilisation du vaccin Pfizer/BioNtech : les premières vaccinations pourraient commencer la semaine prochaine dans les maisons de retraite
il y a 17 min 11 sec
pépites > Finance
Scandale
Faillite Wirecard : l'APAS, le régulateur allemand des firmes d'audit estime qu'Ernst & Young (EY, géant de l'audit) savait que son audit de 2017 était inexact
il y a 1 heure 9 min
pépite vidéo > Politique
Premier ministre
Crise sanitaire, loi « sécurité globale », ski à l’étranger: retrouvez l’entretien de Jean Castex sur RMC et BFMTV
il y a 1 heure 40 min
pépites > Santé
Vacances
Isolement de 7 jours au retour pour les Français qui sont partis faire du ski en Suisse ou en Espagne
il y a 2 heures 25 min
décryptage > Politique
Occupation de temps de cerveau disponible

La démocratie, malade du syndrome Darmanin ?

il y a 2 heures 57 min
décryptage > Economie
Atantico Business

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

il y a 3 heures 48 min
pépites > Media
Entretien avec le chef de l’Etat
Emmanuel Macron sera interviewé ce jeudi 3 décembre en direct sur Brut
il y a 16 heures 44 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Grande épreuve" de Etienne de Montety : Grand Prix du roman de l'Académie Française 2020 - Une religion chasse l’autre… Inspirée par l’assassinat du père Hamel

il y a 17 heures 30 min
pépites > France
Effet boule de neige
Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger
il y a 18 heures 26 min
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne à Trèves
il y a 20 heures 27 min
© Reuters
© Reuters
Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté

Ce que la diminution des inégalités mondiales depuis 6 décennies révèle de destructeur pour les démocraties occidentales

Publié le 17 octobre 2017
Alors que les inégalités globales et internationales tendent à diminuer, la progression des inégalités intra-nationales fragilise les démocraties occidentales
Nicolas Goetzmann
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Goetzmann est responsable du pôle Economie pour Atlantico.fr. Il est l'auteur chez Atlantico Editions de l'ouvrage :
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que les inégalités globales et internationales tendent à diminuer, la progression des inégalités intra-nationales fragilise les démocraties occidentales

Atlantico : Dans un tweet datant de ce 15 octobre, l'économiste Branko Milanovic publiait un graphique (ci-dessous), utilisant les dernières données disponibles de la banque mondiale, et indiquant : "Diminution des inégalités mondiales et internationales (1952-2016)". Comment expliquer de tels chiffres "globaux" et internationaux" dans un contexte de progression des inégalités au sein des différents pays, notamment occidentaux ? 

Evolution des inégalités dans le monde

Nicolas Goetzmann : Nous assistons en effet à un double phénomène. D'une part, la diminution des inégalités internationales, c’est-à-dire les inégalités de richesses entre les pays, et la diminution des inégalités "globales", c’est-à-dire entre les plus riches et les plus pauvres de la planète, c'est à dire sans tenir compte des nations. A l'inverse, les inégalités inter-étatiques ont évolué différemment sur cette même période. Elles ont baissé entre l'après-guerre et la fin des années 70 et ont recommencé à progresser, fortement, lors de la période dite "néolibérale" qui a débuté au début des années 80 et qui est toujours en vigueur. Et un phénomène important est en train de survenir dans le paysage économique en raison de cette double tendance inversée, notamment souligné par l'économiste suédois Göran Therborn : alors qu'en 2000, 80% des inégalités entre les ménages dépendaient de la nation dans laquelle vous viviez, il y a aujourd'hui un renversement de tendance qui indique que c'est la classe sociale, et non plus la nation, qui pourrait prendre le relai de ce principal déterminant. Maintenant que la richesse des nations est en train de converger, ce sont les classes sociales qui sont en train de prendre le dessus. Du point de vue occidental, cette rupture se manifeste clairement dans un sens politique, aussi bien en France, qu'aux États Unis, ou ailleurs, entre les défenseurs de l'une ou l'autre classe, mais rarement dans un sens d'unification, ce qui produit cette scission au sein même des pays.

Quelles sont les principales causes de réduction des inégalités "globales" et internationales ?

Ici encore, la tendance est double. Il y a bien sur la très forte progression économique de la Chine, de l'Inde, ou d'autres pays émergents, qui ont eu pour effet de faire diminuer de moitié la proportion de personnes vivant dans une situation d'extrême pauvreté (de 30 à 15% de la population mondiale depuis le début du nouveau millénaire), mais il faut également tenir compte du très net ralentissement économique des pays occidentaux. Comme le rappelle Branko Milanovic ; toujours selon les derniers chiffres de la banque mondiale ; en 2016, 86 pays (comptant pour une population totale de 5.6 milliards d'individus) sont à leur pic historique de PIB par tête, alors que 79 pays (pour une population totale de 1.6 milliard d'individus) sont en dessous de leur pic de PIB par habitant. Il n'y a donc pas qu'une cause "positive" de la réduction des inégalités qui serait uniquement à chercher dans le développement des pays émergents, il y a aussi un phénomène de régression que l'on peut constater en occident, notamment suite à la grande crise de 2008.

​Ces tendances peuvent-elles réellement être contenues ? Freiner les inégalités peut-il conduire à freiner la croissance elle-même ?

Tout dépend des actions qui sont menées pour y parvenir. Le constat le plus urgent à prendre en compte est celui de la trop faible demande mondiale, qui se caractérise par des niveaux de chômages élevés en Europe, ou des salaires qui stagnent un peu partout en occident, ou des salaires encore trop déconnectés de la productivité en Chine. Ce frein qui pèse sur le facteur travail, de façon globale, est la première cause de cette situation. Concernant les pays occidentaux, cette situation découle largement de politiques monétaires trop timides au cours de ces dernières décennies. Le chômage a été utilisée comme la seule variable d'ajustement, avec une protection trop aigue du capital par une obsession anti-inflationniste qui a fini par se révéler destructrice. Cette cause principale d'une croissance sous optimale en occident a conduit les pays à démanteler l'État social qui avait pu voir le jour au lendemain de 1945. Ce qui a eu un effet de double peine pour les catégories populaires. Il est donc possible de lutter contre les inégalités tout en soutenant la croissance, c'est d'ailleurs la méthode la plus efficace, et cela passe par une relecture des politiques monétaires occidentales (ce qui a d'ailleurs été le thème d'une conférence qui s'est tenue en ce début du mois d'octobre au Peterson Institute avec des grands noms de l'économie ; dont Mario Draghi et Ben Bernanke). La théorie économique pour sortir de cette situation est donc désormais, en partie du moins, sur la table. Il ne reste qu'aux politiques d'en tirer les conclusions qui s'imposent.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ajm
- 17/10/2017 - 14:46
Il y a deux phénomènes qui
Il y a deux phénomènes qui agissent de concert:
L'absorption et la délocalisation d'une grande partie de l'industrie occidentale vers la Chine qui a conduit à la disparition d'emplois semi-qualifiés dans nos pays.( moins nette tout de même en Europe du nord er centrale qui ont gardé la plus grande partie de leur tissu industriel).
La progression plus faible de la productivité dans les economies matures ( malgré internet et l'informatique) qui du coup ne permet que des augmentations de rémunération faibles et ciblées dans les entreprises.
Une forte
Ganesha
- 17/10/2017 - 08:45
A chaque fois que mr.
A chaque fois que mr. Goetzmann publie un texte exposant cette idée, il se trouve un lecteur d'Atlantico, toujours le même, pour publier un commentaire disant : ''je me réjouis qu'il y ait désormais aussi des milliardaires en Chine, et je me contrefous que des millions de mes compatriotes français soient dans la misère et le désespoir'' ! Ce sinistre individu, (une crapule et/ou un crétin ?), doit probablement être un octogénaire, catholique intégriste, résidant dans un bel appartement du 16ème parisien. Une certitude : il a voté Fillon au premier tour de la présidentielle ! Et actuellement, il est en colère contre Macron : il n'est pas vraiment milliardaire, et une part importante de sa fortune est investie dans l'immobilier locatif !