En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

COP25 : Greta Thunberg a été exfiltrée de la marche à Madrid pour des raisons de sécurité

03.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

04.

Ce nouvel espace politique qu’ouvrent Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen (mais pas pour eux…)

05.

Jeanne Balibar critique violemment la politique d’Emmanuel Macron, qui avait été "bouleversé" par "Les Misérables" de Ladj Ly

06.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

07.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

04.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

ça vient d'être publié
pépites > Justice
MoDem
François Bayrou a été mis en examen pour complicité de détournement de fonds publics
il y a 1 heure 6 min
Madrid
COP25 : Greta Thunberg a été exfiltrée de la marche à Madrid pour des raisons de sécurité
il y a 2 heures 35 min
light > Culture
The White House Plumbers
HBO prépare une série télévisée sur le scandale du Watergate
il y a 6 heures 9 min
pépite vidéo > International
Incendies
Les images impressionnantes du ciel orange à Sydney
il y a 7 heures 21 min
pépites > Société
#UberCestOver
Uber reconnaît que 6.000 agressions sexuelles ont été signalées en deux ans aux Etats-Unis
il y a 9 heures 4 min
pépites > International
Fulanis
Bernard-Henri Lévy alerte sur le massacre des chrétiens au Nigeria
il y a 9 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Funny Girl", la comédie musicale : phénoménale Funny Girl, Christina Bianco met Paris à ses pieds…

il y a 10 heures 50 min
décryptage > Social
Jeudi noir

5 décembre : la première bataille remportée, les syndicats peuvent-ils gagner la guerre ?

il y a 12 heures 41 min
décryptage > Environnement
Adieu ma trotro bien-aimée

Le bobo en proie à d'indicibles tourments : des écolos (un peu plus radicaux que lui) détruisent les trottinettes électriques qui lui sont chères !

il y a 14 heures 27 min
rendez-vous > High-tech
Géopolitico-scanner
Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet
il y a 14 heures 48 min
light > Culture
Classe politique
Jeanne Balibar critique violemment la politique d’Emmanuel Macron, qui avait été "bouleversé" par "Les Misérables" de Ladj Ly
il y a 1 heure 29 min
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 5 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 3 heures 14 min
pépite vidéo > Europe
Auschwitz
Angela Merkel déclare que la mémoire des crimes nazis est "inséparable" de l'identité allemande
il y a 6 heures 38 min
pépites > France
Pédagogie
Retraites : Edouard Philippe présentera "l'intégralité du projet du gouvernement" mercredi prochain
il y a 7 heures 46 min
pépites > France
Champions du monde
La France est le pays de l'OCDE avec la fiscalité la plus lourde
il y a 9 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Samia" de Gilbert Ponté : dernière course pour Lampedusa, haletant et poignant

il y a 10 heures 43 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le sport joue avec la sphère et quand les heures se jouent sous dôme : c’est l’actualité des montres dans les tempêtes sociales
il y a 11 heures 39 min
décryptage > France
Partenariat

Sécurité : l’Etat contraint de brader le régalien ?

il y a 13 heures 13 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Grèves : les "blacks blocs" blancs, ça ne serait pas un peu du blackface ?
il y a 14 heures 39 min
décryptage > International
Utopie

Samjiyon, la ville socialiste idéale inaugurée par la Corée du Nord, échappera-t-elle au destin funeste de toutes celles qui l’ont précédée ailleurs dans le monde ?

il y a 15 heures 5 min
© Reuters
© Reuters
Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté

Ce que la diminution des inégalités mondiales depuis 6 décennies révèle de destructeur pour les démocraties occidentales

Publié le 17 octobre 2017
Alors que les inégalités globales et internationales tendent à diminuer, la progression des inégalités intra-nationales fragilise les démocraties occidentales
Nicolas Goetzmann est responsable du pôle Economie pour Atlantico.fr. Il est l'auteur chez Atlantico Editions de l'ouvrage :
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Goetzmann
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Goetzmann est responsable du pôle Economie pour Atlantico.fr. Il est l'auteur chez Atlantico Editions de l'ouvrage :
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que les inégalités globales et internationales tendent à diminuer, la progression des inégalités intra-nationales fragilise les démocraties occidentales

Atlantico : Dans un tweet datant de ce 15 octobre, l'économiste Branko Milanovic publiait un graphique (ci-dessous), utilisant les dernières données disponibles de la banque mondiale, et indiquant : "Diminution des inégalités mondiales et internationales (1952-2016)". Comment expliquer de tels chiffres "globaux" et internationaux" dans un contexte de progression des inégalités au sein des différents pays, notamment occidentaux ? 

Evolution des inégalités dans le monde

Nicolas Goetzmann : Nous assistons en effet à un double phénomène. D'une part, la diminution des inégalités internationales, c’est-à-dire les inégalités de richesses entre les pays, et la diminution des inégalités "globales", c’est-à-dire entre les plus riches et les plus pauvres de la planète, c'est à dire sans tenir compte des nations. A l'inverse, les inégalités inter-étatiques ont évolué différemment sur cette même période. Elles ont baissé entre l'après-guerre et la fin des années 70 et ont recommencé à progresser, fortement, lors de la période dite "néolibérale" qui a débuté au début des années 80 et qui est toujours en vigueur. Et un phénomène important est en train de survenir dans le paysage économique en raison de cette double tendance inversée, notamment souligné par l'économiste suédois Göran Therborn : alors qu'en 2000, 80% des inégalités entre les ménages dépendaient de la nation dans laquelle vous viviez, il y a aujourd'hui un renversement de tendance qui indique que c'est la classe sociale, et non plus la nation, qui pourrait prendre le relai de ce principal déterminant. Maintenant que la richesse des nations est en train de converger, ce sont les classes sociales qui sont en train de prendre le dessus. Du point de vue occidental, cette rupture se manifeste clairement dans un sens politique, aussi bien en France, qu'aux États Unis, ou ailleurs, entre les défenseurs de l'une ou l'autre classe, mais rarement dans un sens d'unification, ce qui produit cette scission au sein même des pays.

Quelles sont les principales causes de réduction des inégalités "globales" et internationales ?

Ici encore, la tendance est double. Il y a bien sur la très forte progression économique de la Chine, de l'Inde, ou d'autres pays émergents, qui ont eu pour effet de faire diminuer de moitié la proportion de personnes vivant dans une situation d'extrême pauvreté (de 30 à 15% de la population mondiale depuis le début du nouveau millénaire), mais il faut également tenir compte du très net ralentissement économique des pays occidentaux. Comme le rappelle Branko Milanovic ; toujours selon les derniers chiffres de la banque mondiale ; en 2016, 86 pays (comptant pour une population totale de 5.6 milliards d'individus) sont à leur pic historique de PIB par tête, alors que 79 pays (pour une population totale de 1.6 milliard d'individus) sont en dessous de leur pic de PIB par habitant. Il n'y a donc pas qu'une cause "positive" de la réduction des inégalités qui serait uniquement à chercher dans le développement des pays émergents, il y a aussi un phénomène de régression que l'on peut constater en occident, notamment suite à la grande crise de 2008.

​Ces tendances peuvent-elles réellement être contenues ? Freiner les inégalités peut-il conduire à freiner la croissance elle-même ?

Tout dépend des actions qui sont menées pour y parvenir. Le constat le plus urgent à prendre en compte est celui de la trop faible demande mondiale, qui se caractérise par des niveaux de chômages élevés en Europe, ou des salaires qui stagnent un peu partout en occident, ou des salaires encore trop déconnectés de la productivité en Chine. Ce frein qui pèse sur le facteur travail, de façon globale, est la première cause de cette situation. Concernant les pays occidentaux, cette situation découle largement de politiques monétaires trop timides au cours de ces dernières décennies. Le chômage a été utilisée comme la seule variable d'ajustement, avec une protection trop aigue du capital par une obsession anti-inflationniste qui a fini par se révéler destructrice. Cette cause principale d'une croissance sous optimale en occident a conduit les pays à démanteler l'État social qui avait pu voir le jour au lendemain de 1945. Ce qui a eu un effet de double peine pour les catégories populaires. Il est donc possible de lutter contre les inégalités tout en soutenant la croissance, c'est d'ailleurs la méthode la plus efficace, et cela passe par une relecture des politiques monétaires occidentales (ce qui a d'ailleurs été le thème d'une conférence qui s'est tenue en ce début du mois d'octobre au Peterson Institute avec des grands noms de l'économie ; dont Mario Draghi et Ben Bernanke). La théorie économique pour sortir de cette situation est donc désormais, en partie du moins, sur la table. Il ne reste qu'aux politiques d'en tirer les conclusions qui s'imposent.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

COP25 : Greta Thunberg a été exfiltrée de la marche à Madrid pour des raisons de sécurité

03.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

04.

Ce nouvel espace politique qu’ouvrent Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen (mais pas pour eux…)

05.

Jeanne Balibar critique violemment la politique d’Emmanuel Macron, qui avait été "bouleversé" par "Les Misérables" de Ladj Ly

06.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

07.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

04.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ajm
- 17/10/2017 - 14:46
Il y a deux phénomènes qui
Il y a deux phénomènes qui agissent de concert:
L'absorption et la délocalisation d'une grande partie de l'industrie occidentale vers la Chine qui a conduit à la disparition d'emplois semi-qualifiés dans nos pays.( moins nette tout de même en Europe du nord er centrale qui ont gardé la plus grande partie de leur tissu industriel).
La progression plus faible de la productivité dans les economies matures ( malgré internet et l'informatique) qui du coup ne permet que des augmentations de rémunération faibles et ciblées dans les entreprises.
Une forte
Ganesha
- 17/10/2017 - 08:45
A chaque fois que mr.
A chaque fois que mr. Goetzmann publie un texte exposant cette idée, il se trouve un lecteur d'Atlantico, toujours le même, pour publier un commentaire disant : ''je me réjouis qu'il y ait désormais aussi des milliardaires en Chine, et je me contrefous que des millions de mes compatriotes français soient dans la misère et le désespoir'' ! Ce sinistre individu, (une crapule et/ou un crétin ?), doit probablement être un octogénaire, catholique intégriste, résidant dans un bel appartement du 16ème parisien. Une certitude : il a voté Fillon au premier tour de la présidentielle ! Et actuellement, il est en colère contre Macron : il n'est pas vraiment milliardaire, et une part importante de sa fortune est investie dans l'immobilier locatif !