En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

03.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

04.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

05.

+60% de créations d’entreprises : quand le Financial Times loue les vertus des mesures économiques d’Emmanuel Macron

06.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

07.

Pourquoi nous devrions arrêter de parler de temps d’écran pour nos enfants

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

06.

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

ça vient d'être publié
light > Justice
Et golouglouglou
Pernod Ricard : des employés dénoncent une culture de la consommation de l'alcool
il y a 9 heures 10 min
light > Culture
Jackpot !
Gros succès pour le Joker qui dépasse le milliard de dollars de recette
il y a 11 heures 9 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Civilizations" de Laurent Binet : Suite et fin des prix littéraires 2019 chroniqués ici : le Prix de l'Académie française, qu récompense ce conte philosophique où les Incas envahissent l’Europe

il y a 11 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Sans la liberté" de François Sureau : La liberté a déjà disparu

il y a 12 heures 25 min
pépite vidéo > Politique
Bougeotte
Edouard Philippe assure que sa volonté de transformer le pays reste "intacte"
il y a 13 heures 47 min
décryptage > Economie
Combat profond

Huile de palme : comment le gouvernement profond combat l’écologie

il y a 14 heures 32 min
décryptage > Economie
Choc

Ce choc de gestion de l’Etat sans lequel la crise ouverte par les Gilets jaunes ne se refermera pas

il y a 14 heures 46 min
pépites > Politique
Réformons !
Edouard Philippe : la "volonté de "transformer" la France reste intacte dans les rangs de l'exécutif
il y a 15 heures 1 sec
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Risques de piratages : ces 146 failles pré-installées sur les smartphones Android
il y a 16 heures 8 min
décryptage > Société
Gilets Jaunes

Violence des casseurs, erreurs de maintien de l’ordre : pourquoi nous devons réapprendre la gestion démocratique des foules

il y a 16 heures 38 min
décryptage > Politique
L'art de la punchline

Un 17 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 9 heures 52 min
pépites > Société
A toute vitesse ?
Rouen : l'usine Lubrizol pourrait reprendre partiellement son activité avant la fin de l'année
il y a 11 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : "La dernière bande" : Un texte exigeant mis à la portée de tous les cœurs par un immense comédien

il y a 12 heures 10 min
décryptage > Economie
Grande fierté

L’Italie n’a pas inventé les pâtes, mais a su préserver sa sauce bien mieux que la France. Connaissez-vous vraiment l’Italie ?

il y a 12 heures 28 min
pépites > Faits divers
Drame
Toulouse : un pont s’effondre, un mort et cinq blessés
il y a 13 heures 50 min
décryptage > Economie
"Impeachable" or not "impeachable" ?

Etats-Unis : pour les marchés financiers, Donald Trump n’est pas « impeachable »

il y a 14 heures 39 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

Quand le parti conservateur britannique redevient un parti de droite

il y a 14 heures 54 min
décryptage > Société
Bad choice ?

Pourquoi nous devrions arrêter de parler de temps d’écran pour nos enfants

il y a 15 heures 51 min
décryptage > Economie
Discret abus d’optimisme ?

+60% de créations d’entreprises : quand le Financial Times loue les vertus des mesures économiques d’Emmanuel Macron

il y a 16 heures 29 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Peur de la science et règne de l’émotionnel : les deux mamelles de la panne du progrès

il y a 18 heures 55 min
© Reuters
© Reuters
Cotisations non payées

Changer le monde : mais pourquoi les Raquel Garrido, Thomas Thevenoud et autres Cahuzac sont-ils incapables de tirer les conclusions politiques des difficultés qu’ils rencontrent à titre personnel ?

Publié le 05 octobre 2017
On constate, par une révélation du Canard Enchaîné, que Raquel Garrido n'aurait pas payé ses cotisations retraite depuis six ans. Une fraude qui nous rappelle bien sur d'autres épisodes, l'affaire Cahuzac évidemment ou encore Thomas Thévenoud et sa "phobie administrative".
Aurélien Véron est président du Parti Libéral Démocrate et auteur du livre Le grand contournement. Il plaide pour passer de l'Etat providence, qu'il juge ruineux et infantilisant, à une société de confiance bâtie sur l'autonomie des citoyens...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Aurélien Véron
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Aurélien Véron est président du Parti Libéral Démocrate et auteur du livre Le grand contournement. Il plaide pour passer de l'Etat providence, qu'il juge ruineux et infantilisant, à une société de confiance bâtie sur l'autonomie des citoyens...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
On constate, par une révélation du Canard Enchaîné, que Raquel Garrido n'aurait pas payé ses cotisations retraite depuis six ans. Une fraude qui nous rappelle bien sur d'autres épisodes, l'affaire Cahuzac évidemment ou encore Thomas Thévenoud et sa "phobie administrative".

Atlantico : Pourquoi ces politiques, qui ont les clés entre leurs mains et qui constatent eux même la lourdeur administrative française, ne tentent pas de changer les choses ?

Aurélien Véron : Paradoxalement, un grand nombre d’élus sont des technocrates négligents. Ils aiment la complexité car ils en vivent. Mais ils sont bien incapables de se l’appliquer à eux-mêmes. Ils votenttrès régulièrementdes mécanismes complexes et des taxes nouvelles dont ils s’affranchissent avec tout autant de facilité. Ils renforcent la répression routière mais demandent à leurs chauffeurs de rouler à tombeau ouvert lors de leurs déplacements. Peut-être trouvent-ils un plaisir narcissiqueà inventer des mécanismes délirants, àcontrôlerles vies de leurs concitoyens et dans l’abus de leur petit pouvoir sur la société.

Certes, ilsne sont pas entièrement responsables de leur obsession bureaucratique. La plupart ne connaissent que l’univers de la fonction publique et du pouvoir. Les notions de performance, de benchmark et de concurrence son absentes de leur logiciel intellectuel. Le recours aux experts de Bercy est une tentation permanente et une source inépuisable de mécanismes fiscaux infernaux. Mais tout ceci resterait modeste sans l’inventivité de l’ENA, inégalée au niveau mondial dans la conception d’usines à gaz fiscaleset règlementaires. Un énarque peut vous livre un texte tellement sophistiqué qu’aucune administration – pourtant technocratique par leur nature même - ne saura comprendre et mettre en œuvre naturellement.

Le rêve d’une simplification administrative a brièvement surgi sous François Hollande sous l’impulsion de Thierry Mandon guidé par Guillaume Poitrinal, issu du secteur privé concurrentiel. Ce dernier s’est vite lassé en découvrantles blocages inhérents au mondepolitique, le second a été rapidement enterré au secrétariat d’Etat à la Réforme de l’Etat – on ne rit pas – et à la Simplification. Fin de l’histoire.

Aussi virulents soient-ils à imposer leur joug aux Français, ces technocrates n’en restent pas moins négligents quand il s’agit de s’appliquer à eux-mêmes les principes qu’ils imposent avec toute la force de leur apparente conviction.Combien licencient leurs assistants sans respecter le droit du travail - dont ils ne savent rien ou si peu -, appellent l’ambassade du Qatar pour se faire offrir des vacances, s’octroient à eux et à leurs proches de beaux logements de fonction ou le gratin des HLM, oublient de régler leurs factures, leurs cotisations retraites, leurs impôts parfois. Et parfois laissent leurs enfants se comporter impunément en sauvages.

Les premiers à exiger une transparence totale – bancaire, patrimoine, messagerie, portables -de la part des citoyens sont aussi ceux qui refusent de fournir le moindre justificatif de leurs revenus, de leur patrimoine et de leurs dépenses remboursées par l’Etat. Pour eux, l’argent public et les moyens de l’Etat sont un dû.

Le pire, c’est que ceux qui se comportent de la sorte n’estiment pas qu’il s’agisse là de corruption mais seulement d’un ensemble d’usages convenus. La culture du pouvoir reste celle des privilèges, de l’exonération du droit commun et même, parfois, du droit de cuissage. Comme si la nuit du 4 août n’avait jamais eu lieu.

Généralement, le concerné nie ou triche pour se disculper, même quant tout l'accable. Pourquoi aucun n'assume? Ne serait-ce pas plus efficace pour retourner l'opinion publique ?

Jusqu’à l’arrivée des réseaux sociaux, la plupart de ces histoiresrestaient enfouies. Les politiques s’y étaient habitués et persistaient à espérer que leurs dérapages passeraient inaperçus ou seraient rapidement oubliés. Rien ne sortait – ou si peu - de l’univers feutré du monde politique… et journalistique. Ces pratiques malsaines rythmaient la carrière de la plupart desgrands élus, de la distribution arbitraire d’argent non déclaré – les fameuses caisses noires - à celle du mobilier national et des œuvres d’art contemporain acquises par l’Etat. Avec la complicité silencieuse de grands commis de l’Etat et d’un certain journalisme de connivence.

Les affaires de mœurs outrop triviales étaient jugées relevant du domaine privé par une presse muette. Rappelez comment DSK est tombé : lorsqu’il s’est comporté comme il avait l’habitude de le faire, mais dans un pays moins laxiste que le nôtre avec les violences sexuelles. A l’époque, la presse française s’était d’abord émue de voir cette star de la politique exhibée dans sa tenue orange pour des affaires qu’ils estimaient privées. Elle n’avait manifesté aucune empathie pour la victime tant son sort était insignifiant à côté du futur chef d’Etat potentiel.

Les portables qui enregistrent tout et Internet ont fait voler cette omerta en éclats. Dorénavant, les images, les témoignages sont relayésinstantanément et indépendamment de certains blocages d’une presse politique trop proche de ses sujets. La diffusion virale de ces scandales touche une population de plus en plus vaste et engendre dorénavant des réactions de plus en plus violentes à l’égard de ceux qui sont pris la main dans le sac.

Les politiques découvrent un monde de bruit et de fureur avec la colère de citoyens de plus en plus remonté contre eux. Ils n’ont pas encore saisi l’ampleur de ce ras-le-bol et croient pouvoir s’en sortir avec la simple reconnaissance d’une phobie administrative, d’une négligence, d’un oubli. Mais ces excuses ne passent plus. La montée de la violence à leur égard, aussi injustifiable soit-elle, révèle la cassure consommée entre les Français et leurs grands élus.

Tous les grands élus ne sont pas aussi immoraux. Mais la fréquence élevée des révélations a fait perdre à notre démocratie représentative une part de sa crédibilité et, par là, de sa légitimité. Nous élisons des personnalités auxquelles nous ne faisons aucunement confiance. La montée des alternatives populistes a de quoi inquiéter. C’est pourquoi l’instauration d’un mécanisme de votation/référendums réguliers, par exemple en suivant le modèle suisse, atténuerait cette intolérance montante.En décidant directement de choix sans nous encombrer d’élus que nous n’estimons plus, nous diminuerions le risque de voir les prochains scrutins glisser encore davantage vers une voie extrémiste.

En attendant d’introduire de vraies mesures de démocratie semi-directe, les élus fautifs vont devoir trouver des excuses autrement plus sincères et justes. Et peut-être subir des sanctions suffisamment lourdes, exemplaires, pour ne pas laisser s’ancrer dans l’esprit des citoyens qu’ils échapperaient aussi à la Justice.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

03.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

04.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

05.

+60% de créations d’entreprises : quand le Financial Times loue les vertus des mesures économiques d’Emmanuel Macron

06.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

07.

Pourquoi nous devrions arrêter de parler de temps d’écran pour nos enfants

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

06.

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
KOUTOUBIA56
- 05/10/2017 - 20:34
comme disait Louis PAUWELS
comme disait Louis PAUWELS rédacteur en chef du Figaro "le socialisme c'est l'argent des autres". cela n'a jamais été aussi vrai. ceci étant on peut y mettre Macron, quand on voit le projet de budget. Le PEA sera encore plus taxé quand vous allez le dénouer. flat tax a 30% mais il supprime l'abattement de 50% sur les plus value réalisées sur un compte titre pour des actions détenus plus de 2 ans. autrement dit ce que je lache d'une main je le reprends de l'autre. une fois de plus la classe moyenne se fera lyncher comme dab. alors cette pouf communiste de Garrido elle se comporte comme staline comme castro. je me sers moi et je vous enmmerde
vangog
- 05/10/2017 - 11:27
Le socialo-macroniste est corrompu!
Ils ont tous contribué à donner vie à cette sangsue étato-socialiste, et ils en vivent en parasites gavés de privilèges (retraites plus précoces, frais professionnels plus défalqués, capitalisme en meilleure connivence, niches fiscales mieux chauffées...), alors, ils ne vont quand-même pas donner leur sang, non?...
gilbert perrin
- 05/10/2017 - 10:23
tous sont de gauche ?????? et d'autres encore ????
y compris ceux qui ont des comptes dans les paradis fiscaux ....
BIEN SUR, cela ne blanchit pas la droite : c'est bonnet blanc et blanc bonnet... Certains connaissent la liste des corrompus dans ce gouvernement et les précédents qui ont des comptes dans les paradis fiscaux....à droite comme à gauche on connaît mais on ne DIT PAS, c'est un dénit que de connaître des corrompus et de ne pas les DENONCER ??? combien le font ils ? donnez des noms ? sinon vous êtes complices de ce système.
PS, je l'ai fait maintes et maintes fois demande à ce que l'on dénonce, suite à une enquête parlementaire, payée par les contribuables, ceux qui ont failli ? Nous avons déjà été sanctionnés par les détournements de fonds publics... et on nous fait payer la mission ????
c'est le comble du CULOT ... on ne trouve cela que dans l'administration française ????? IMMUNITE des CORROMPUS .....