En direct
Best of
Best of du 14 au 20 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoient une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

03.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

04.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

05.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

06.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

05.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

06.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Justice
Accusations
Jean-Luc Mélenchon dénonce les pratiques de Quotidien devant le tribunal
il y a 6 heures 37 min
light > Culture
Bonheur des fans
Un nouvel album posthume de Johnny Hallyday va sortir le 25 octobre
il y a 7 heures 20 min
pépites > International
Idéologie
Chine : les journalistes des médias d'Etat vont être soumis à un test de fidélité envers le président Xi Jinping
il y a 8 heures 27 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
L'avenir de la Syrie au cœur de la réunion tripartite entre l'Iran, la Turquie et la Russie
il y a 10 heures 5 min
décryptage > Santé
Santé

Vers de nouveaux médicaments capables d’atténuer les douleurs liées au vieillissement

il y a 10 heures 39 min
pépites > Politique
"Macron's Moment"
Emmanuel Macron dresse le bilan de son mandat et de la crise des Gilets jaunes dans le magazine Time
il y a 12 heures 3 min
décryptage > Politique
Réformes

Cet obstacle qui bloquera toute véritable simplification administrative aussi longtemps qu’il ne sera pas levé

il y a 14 heures 5 min
décryptage > Environnement
Mobilisation

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

il y a 14 heures 49 min
décryptage > Politique
Grand oral

Vous avez la parole : quand Xavier Bertrand propose un retour à Raffarin

il y a 15 heures 23 min
décryptage > Environnement
Solutions

Pourquoi la taxe carbone ferait plus de mal que de bien

il y a 15 heures 42 min
light > Culture
Principe de précaution
Les Journées du patrimoine menacées par la mobilisation des Gilets jaunes
il y a 7 heures 2 min
pépites > France
Sécurité
Manifestation des Gilets jaunes : dispositif sécuritaire renforcé à Paris ce samedi 21 septembre
il y a 7 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"LECTURES D'ETE": Notre sélection des meilleurs livres des 10 derniers mois, "Les Dictateurs" de Jacques Bainville

il y a 9 heures 45 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les aiguilles se décentrent et quand les couleurs se concentrent : c’est l’actualité des montres quand vient l’automne
il y a 10 heures 20 min
pépites > Justice
LFI
Trois mois de prison avec sursis requis contre Jean-Luc Mélenchon
il y a 10 heures 50 min
pépite vidéo > Politique
Calendrier
Xavier Bertrand "pense" à la présidentielle de 2022
il y a 12 heures 43 min
décryptage > France
Un vrai café
Financement

SOS, le groupe associatif capable de rassembler 200 millions d’euros pour sauver les cafés de nos campagnes (oui, mais les sauver de quoi au juste...?)

il y a 14 heures 32 min
décryptage > Religion
Dieu reconnaîtra les siens

Monsieur le grand rabbin vous avez encore quelques petites choses à apprendre sur le Coran…

il y a 15 heures 10 min
décryptage > Politique
Droite sociale et régalienne

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

il y a 15 heures 39 min
décryptage > France
Prévisions

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoient une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

il y a 15 heures 58 min
© Reuters
© Reuters
Mal isolé

Taxer les propriétaires de logements mal isolés : le projet de Nicolas Hulot qui pénaliserait le marché de l’immobilier (et les moins favorisés)

Publié le 06 octobre 2017
Nicolas Hulot et le gouvernement réfléchissent à la création d'un Bonus Malus en fonction de la qualité de l'isolation et du chauffage. Cela toucherait selon le document que s'est procuré Le Parisien, 7 à 8 millions de logements. En parallèle, grandit le projet d'exclure pour 2018 du crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) — permettant à des ménages améliorant l'isolation dans leur logement de bénéficier d'une aide financière — tous les travaux concernant les portes, fenêtres et volets.
Denis Lelièvre est avocat depuis plus de quinze ans, au barreau du Val d’Oise avec ses activités dominantes en droit immobilier, droit administratif et droit civil général, ainsi qu’en droit pénal.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Denis Lelièvre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Denis Lelièvre est avocat depuis plus de quinze ans, au barreau du Val d’Oise avec ses activités dominantes en droit immobilier, droit administratif et droit civil général, ainsi qu’en droit pénal.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Hulot et le gouvernement réfléchissent à la création d'un Bonus Malus en fonction de la qualité de l'isolation et du chauffage. Cela toucherait selon le document que s'est procuré Le Parisien, 7 à 8 millions de logements. En parallèle, grandit le projet d'exclure pour 2018 du crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) — permettant à des ménages améliorant l'isolation dans leur logement de bénéficier d'une aide financière — tous les travaux concernant les portes, fenêtres et volets.

Atlantico : Quels sont les propriétaires qui seraient concernés par cette nouvelle taxe ?

Denis Lelièvre : C'est la fiscalité qui est un des moyens envisagés: c'est l'instauration d'un bonus malus et de taxes plus importantes sur des appartements qui seraient considérés comme des classes trop énergivores selon le classement des performances énergétiques qui existent déjà depuis plusieurs années. Cette taxe se ferait dans le cadre des ventes d'appartements ou de maisons qui et correspondrait à ce qu'on appelle les frais de notaire, dit aussi les droits de mutation. Ces droits seraient modulés en fonction des performances énergétique du bien immobilier objet de la vente. 

En fait, depuis plusieurs années à chaque vente immobilière, le propriétaire vendeur doit joindre plusieurs documents dont un diagnostique de performance énergétique qui était jusqu'à présent simplement informatif. Il n'y avait pas de sanctions pour les appartements de piètres performances énergétiques. Le projet devrait cette fois ci, par le biais donc de droit de mutations modulés, instaurer une sanction. 

Une autre des voies du projet c'est de créer un passeport énergétique qui obligerait les propriétaires de faire des travaux d'isolation afin de rénover 700 000 logements par ans. Qui sont ces propriétaires ? En général, cela concerne des logements anciens donc des gens qui sont amenés à vendre leurs appartements par exemple, ou des gens modeste qui n'ont pas par définition fait les travaux qu'on leur a demandé de faire. On va les inciter à les faire ou les sanctionner s'ils ne les font pas. Parmi les personnes les plus modestes, cela va toucher les propriétaires de leur logement qui sont très nombreux en France. Et en général ce sont les appartements qui sont les moins bien isolés: quand on est propriétaire occupant soi-même, on se dit qu'on peut se passer de rénover, ça coûte trop cher pour le moment, et que l'on peut se contenter de moins, et qu'on le fera plus tard. Mais ils n'auront plus le droit de différer. De plus, les locataires qui ont beaucoup de droits peuvent exiger que le propriétaire non occupant fasse certains travaux.

Ne risque-t-on pas d'alourdir les charges des foyers de milieux défavorisés ?

Bien sur que si ! L’interventionnisme publique peut revêtir différentes formes: celle de la fiscalité, celle de la police (c'est-à-dire des interdictions ou des obligations), et dans les deux cas, cela alourdit les charges. Et encore une fois, cela touche les personnes les plus modestes, les propriétaires occupants de leur logement et qui ne sont pas toujours a même d'avoir la capacité financière pour des travaux qui sont certes rentables (en dix ans sur le gaz et l'électricité) mais qui reste des dépenses importantes et lourdes pour des personnes qui ont en plus un remboursement d'emprunt tous les mois.

Quelles en seraient les conséquences pour le marché de l'immobilier en France ?

On peut craindre que certaines personnes hésitent à louer un logement vacant parce qu'il y a beaucoup de travaux à effectuer dès le début malgré les aides publiques. Beaucoup de propriétaires sont également réticents à louer parce que remettre le logement à louer en conformité entraîne des frais importants. Il est à craindre qu'il y ait des gens qui aient des difficultés à vendre à cause d'une telle fiscalité qu'ils ne pourrait pas supporter financièrement. 

Mon opinion en tant qu'avocat c'est que l'état pourrait utiliser d'autres palettes à sa disposition pour parvenir à un résultat d'isolation: on pourrait tout à fait concevoir un système d'aide publique en échange de différentes mises en location avec un loyer plus bas. Ce serait une sorte de lissage par un organisme public qui pourrait financer ces travaux d'isolation en échange d'un loyer plus faible ou d'un passage dans le logement sociaux. On pourrait aussi envisager différents partenariats avec une fiscalité dissuasive contre l'absence de travaux. On pourrait enfin penser à une fiscalité incitative pour les personnes qui font les travaux. Le problème c'est que l'on est dans un pays ou il est beaucoup plus facile de créer ou d'augmenter un impôt que de le supprimer ou de le baisser. 

Le projet envisagée ici viendrait plutôt alourdir la charge de gens qui sont parfois modestes plutôt que de l'alléger afin de les inciter à faire des travaux qui à terme leur feront faire des économies. 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
tananarive
- 08/10/2017 - 08:43
Une idée socialiste à la hulot.
Que le gouvernement mette une taxe sur les logements bien isolés pour aider les propriétaires de logements mal isolés, au nom de la justice sociale.
Anouman
- 05/10/2017 - 19:50
Hulot
Taxer semble être le talent ultime des imbéciles dont fait partie (en bonne place) Hulot. Quand après on vient nous dire que Macron est libéral je me dis que ce mot ne doit pas avoir le même sens pour tout le monde. Et bien entendu, quand ça coûte à quelqu'un, ça rapporte à d'autres et c'est tout le but de la manœuvre.
essentimo
- 05/10/2017 - 18:26
Tout
et son contraire ! On croyait avoir touché le fond avec Royal '(à l'écologie) mais Hulot est encore pire.