En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

02.

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

03.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

04.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

05.

Des chercheurs identifient la mutation génétique qui explique que certaines personnes dorment très peu

06.

Corse : mobilisation pour la lutte contre une mafia... qui n’existe pas

07.

Cette double crise de la modernité qui paralyse les réflexes démocratiques français

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

06.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 21 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 18 min 17 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "Jour de courage" de Brigitte Giraud - Le jour du coming out d’un adolescent

il y a 1 heure 43 min
pépites > Société
Imbroglio politique
Irlande du Nord : Légalisation de l'avortement et du mariage homosexuel
il y a 4 heures 6 min
décryptage > Politique
Tribune

Logement : il faut faire tout le contraire de la politique d’Anne Hidalgo !

il y a 5 heures 38 min
décryptage > Social
Disparité

Partout dans l’OCDE, le problème spécifique du chômage des personnes originaires d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient

il y a 6 heures 2 min
décryptage > Economie
Ecologisme

PLF 2020 : la fiscalité environnementale ne sauvera pas la planète

il y a 6 heures 31 min
décryptage > Science
Quand le ciel nous tombe sur la tête

L'Europe lance un programme de résilience aux tempêtes solaires

il y a 7 heures 1 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Santé, retraite, service public : Macron tenté de reprendre son programme de réformes à zéro

il y a 7 heures 21 min
décryptage > Social
Attention, danger politique du troisième type

Gouvernement, minorités activistes et reste de la société : le trio infernal que plus rien ne relie ?

il y a 7 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vania : Une même nuit nous attend tous" : "Oncle Vania" revisité

il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le dernier des Yakuzas" de Jake Adelstein - Plongée dans le Japon des gangs, un héros inquiétant, un récit haletant !

il y a 1 heure 39 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Looking for Beethoven" de Pascal Amoyel : Une immersion totale vibrante, époustouflante dans le monde de Beethoven

il y a 1 heure 47 min
décryptage > Société
Imbroglio politique

Irlande du Nord : Légalisation de l'avortement et du mariage homosexuel

il y a 4 heures 8 min
décryptage > Social
Marronnier

La SNCF sur la voie de garage

il y a 5 heures 50 min
décryptage > Société
Cachez-moi ça

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

il y a 6 heures 21 min
décryptage > Santé
La vie est injuste

Des chercheurs identifient la mutation génétique qui explique que certaines personnes dorment très peu

il y a 6 heures 56 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

Comment l’individualisme risque de détruire la démocratie

il y a 7 heures 6 min
décryptage > Société
Ultra moderne voilitude

Cette double crise de la modernité qui paralyse les réflexes démocratiques français

il y a 7 heures 26 min
pépite vidéo > Faits divers
Héroique
Etats-Unis : Il désarme un élève armé d'un fusil à pompe en lui faisant un câlin
il y a 1 jour 42 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "Sept ans de réflexion" : Une farce (un peu trop lourde) sur l'adultère

il y a 1 jour 1 heure
Robin des bois

Peut-on être riche et honnête à la fois ?

Publié le 28 mars 2012
Selon une étude américaine publiée dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences, les personnes les plus riches agissent avec moins d'éthique et de morale que les personnes de classes sociales moins favorisées. Mais est-ce le fait d'être riche qui rend moins éthique ou est ce le manque d'éthique qui permet de devenir riche ?
Gilles Klein, amateur de phares et d'opéras, journaliste sur papier depuis 1977 et en ligne depuis 1995. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles Klein
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles Klein, amateur de phares et d'opéras, journaliste sur papier depuis 1977 et en ligne depuis 1995. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon une étude américaine publiée dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences, les personnes les plus riches agissent avec moins d'éthique et de morale que les personnes de classes sociales moins favorisées. Mais est-ce le fait d'être riche qui rend moins éthique ou est ce le manque d'éthique qui permet de devenir riche ?

Une étude publiée par Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS) estime que les personnes les plus riches agissent avec moins d'éthique et de morale que les personnes de classes sociales moins favorisées, qu'il s'agisse de respecter le code de la route ou de mentir dans une négociation. Est-ce la richesse qui rend l'homme moins droit, ou bien est-ce un comportement sans foi ni loi qui est la clé pour arriver à être riche ? Une attitude qui permettrait aux patrons de multinationales (considérés comme sans foi, ni loi par les syndicats) de délocaliser, sans tenir compte de l'angoisse des salariés qui en sont victimes ?

L'étude PNAS évoque plusieurs études qui concluent que les plus riches aussi, entre autres,  prendront plus facilement des objets de valeur à quelqu'un, ou mentiront pour augmenter leurs chances de recevoir un prix, et adopteront un comportement contraire à l'éthique dans leur travail.

The Atlantic revient en détail sur le sujet avec des thèmes plus ou moins cocasses qui peuvent laisser sceptique. Des chercheurs de l'université de Californie, à Berkeley, et de l'université de Toronto ont examiné les tendances de plus de 1 000 bénévoles provenant de divers milieux socio-économiques. On apprend ainsi que les gens appartenant  à des classes aisées étaient trois fois plus enclins à ne pas s'arrêter pour laisser passer des piétons, et quatre fois plus enclins à forcer le passage face aux autres véhicules dans un carrefour. Aux Etats-Unis, à un carrefour à quatre rues, tout le monde s'arrête et passe dans l'ordre d'arrivée au carrefour.

Dans une autre expérience lors d'une séance de travail, il y avait un bocal de bonbons réservé aux enfants qui visitent le laboratoire. Invitées à en prendre un ou deux, les personnes issues de classe aisées en prenaient deux fois plus. La cinquième expérience consistait en un entretien d'embauche avec des candidats à la recherche d'un emploi de longue durée. Mais l'emploi proposé était à durée limitée. Chacun était libre de communiquer ou non cette information au demandeur d'emploi. Les gens les plus aisés avaient tendance à moins communiquer sur ce détail important.

Dernière expérience, le comportement éthique au travail, et là aussi les gens aisés respectent moins la morale que les autres. Et malheureusement quand on explique l'intérêt de laisser de côté ses scrupules aux participants, les moins aisés deviennent aussi peu scrupuleux que les autres.

Des expériences commentées par l'un des chercheurs cité par le quotidien canadien Le Devoir : «Ces résultats peuvent peut-être nous aider à expliquer le comportement de quelqu'un comme Vincent Lacroix, comme Bernie Madoff, quelques politiciens, à comprendre les origines de ces comportements», a expliqué le chercheur Stéphane Côté, professeur de comportement organisationnel et de psychologie à la Rotman School of Management de l'Université de Toronto. «Ce qu'on démontre, c'est qu'il y a une tendance en ce sens, que d'avoir plus d'argent, une occupation plus prestigieuse, nous mène à avoir un comportement moins éthique.»

Les théologiens se posent aussi la question de l'éthique et de l'argent. Exemple avec cet extrait de la revue de théologie de la Faculté Jean Calvin : "Qui dit « argent » dit échange, propriété, richesse, ou encore capital, placements, profit et, tôt ou tard, arnaques, blanchiment, détournements de fonds… Sujet donc qui intéresse tout le monde, qu’il s’agisse du revenu de chacun (salarié, chômeur, retraité…) – bref, de mon argent distribué en liquide ou par carte bancaire, épargné ou objet de spéculation en Bourse, dépensé ou investi – ou alors, à l’échelle planétaire, des richesses exprimées en milliards de dollars, venant des gros investisseurs et des entreprises nationales ou multinationales et mis en circulation par la mondialisation de l’économie. Et les enjeux éthiques sont de taille : pour ce qui est de l’argent dont je dispose, comment faire pour bien faire ? et au niveau collectif, quelle éthique élaborer dans des lieux comme l’entreprise ou le commerce international, dans l’interface où politique et économie se rencontrent, ou encore face à la dette du tiers monde et à la fracture qui sépare pays riches et pays pauvres ?"

A ce propos il est intéressant de lire ce qu'en pense Michel Johner qui a réfléchi sur "Le chrétien face à l'épreuve de l'argent" mais cette réflexion est sans doute valable pour chacun, même non croyant: "à force d’insister sur le fait que l’enrichissement personnel résulte de combinaisons économiques lointaines et complexes, la responsabilité personnelle face à l’argent tend à être occultée. L’argent devient un fait englobé dans un type d’économie dont personne n’est responsable. Aujourd’hui, dans la conscience individuelle, il n’y a plus, à proprement parler, d’avares, de prodigues, de voleurs, de corrompus… (le corrompu ne peut être que l’autre… ou le système en général). Au bas de l’échelle, si un tel est un voleur, «ce n’est pas de sa faute», mais parce qu’il est dans des conditions économiques telles qu’il ne peut pas être autre chose, ou que la plupart de ses semblables font de même. Et en haut de l’échelle, si un chef d’entreprise est obligé de sous-payer ses ouvriers, de délocaliser ses firmes de production ou d’écraser et de ruiner ses concurrents, lui aussi se trouve justifié par le système et par ce qu’il appelle «les contraintes du marché». Ainsi, la référence au système offre à tous un merveilleux alibi. Et l’individu ne demande pas mieux que de croire ce discours qui lui apporte une forme d’excuse absolutoire dans son rapport à l’argent."

Johner note au passage que "Jean Calvin, par exemple, est souvent présenté comme étant le père du capitalisme (suite à la thèse de Max Weber, L’éthique protestante et l’esprit du capitalisme). Il faut savoir, cependant, que la plupart des économistes aujourd’hui contestent la pertinence de cette thèse, tout en reconnaissant que Calvin a été le premier homme d’Eglise à apporter (sous certaines conditions) la caution de l’Eglise à la pratique du prêt à intérêt, donnant ainsi au capitalisme une sorte de «bénédiction baptismale» qui a fortement contribué à son développement, notamment dans les pays protestants".

Contrairement aux études universitaires citées ci-dessus, Johner, met le riche et le pauvre sur le meme niveau face à l'argent : " Cela dit, il est important de prendre conscience du fait que l’esclavage de l’argent, dont l’Evangile veut libérer, est un esclavage qui peut être vécu, non seulement dans la richesse, mais tout autant dans la pauvreté ! Face à la tentation de l’argent dont Jésus parle, le pauvre n’est pas mieux disposé que le riche. La puissance de l’argent est susceptible d’assujettir les pauvres autant que les riches. Les uns, par l’accumulation, les autres par le désir, le souci, la frustration, et tous, de la même manière, par la convoitise."

Sans vouloir conclure sur ce vaste sujet on peut citer deux penseurs défunts : "Les aspirations des pauvres ne sont pas très loin des réalités des riches" disait Pierre Desproges, tandis que Coluche lui déclarait  "Des fois on a plus de contacts avec un chien pauvre qu'avec un homme riche."

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

02.

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

03.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

04.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

05.

Des chercheurs identifient la mutation génétique qui explique que certaines personnes dorment très peu

06.

Corse : mobilisation pour la lutte contre une mafia... qui n’existe pas

07.

Cette double crise de la modernité qui paralyse les réflexes démocratiques français

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

06.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

Commentaires (15)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Libres echanges
- 28/03/2012 - 10:27
Sophie de Menton
Tout à fait d'accord avec vous, c'est le pouvoir qui est en cause dans cette affaire plus que l'argent.
brennec
- 28/03/2012 - 08:48
bah
Question stupide: quand on est riche on a pas besoin d'être malhonnête. si l'on en croit le PS c'est la pauvreté qui rend les gens malhonnêtes et c'est ce qui les excuse.
a l'aise Blaise
- 27/03/2012 - 22:40
Taxons gaiement les hyper revenus
De toute façon à quoi cela sert'il d'accumuler quand on en a tant qu'on n'aura jamais assez de toute sa vie pour profiter de son paquet de fric ?
Au final riches et pauvres se font dévorer par les vers et là entre quatre planches en sapin ou en chêne il n'y a plus ni injustice sociale ni inégalité flagrante.
Pour éviter les dérives des hyper riches il existe pourtant une solution simplissime, taxer à 75% et même au delà les gains faramineux.