En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Pascal Bruckner : « Le rire et la moquerie peuvent suffire face aux guérilleros de la justice sociale, pas face à la menace islamiste »

03.

Contrairement aux opinions publiques, les marchés boursiers ne cèdent pas à la panique… car ils ne croient pas à la ruine de l‘économie

04.

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

05.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

06.

La Turquie sort du silence et condamne officiellement "l'assassinat monstrueux" de Samuel Paty en France

07.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

05.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

06.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

05.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

06.

Et cette pancarte vous la trouvez grotesque, inappropriée ou simplement abjecte ?

ça vient d'être publié
décryptage > Histoire
Identifier la menace

Guerre des civilisations ou guerre au sein de l’islam ?

il y a 55 min 16 sec
décryptage > France
Vocabulaire

Ensauvagement : une fois encore, Laurent Mucchielli parle trop vite…

il y a 1 heure 29 min
pépite vidéo > Europe
Paris - Ankara
L'Union européenne apporte son soutien à la France après l'appel au boycott des produits français
il y a 1 heure 50 min
décryptage > Histoire
Origines du mythe

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720 ?

il y a 2 heures 45 min
décryptage > Santé
Hiver de la dépression

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

il y a 3 heures 28 min
décryptage > Politique
Sondage pour 2022

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

il y a 4 heures 16 min
décryptage > Politique
Trouvaille linguistique

Et l'attaché parlementaire d'Aurélien Taché dénonça les "exhibisionistes"...

il y a 4 heures 40 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Trump ou Biden : les deux candidats ont un seul et même remède pour sauver l’économie, endetter l’Amérique

il y a 4 heures 47 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Suits : Avocats sur mesure" : une série souvent haletante, mais un peu irrégulière, quelques épisodes sont décevants, en particulier la saison 7

il y a 18 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Et Maintenant ?" de Eirin Forsberg et Gilles La Carbona : comment devient-on une femme battue alors que tout semblait si parfait ?

il y a 19 heures 2 min
décryptage > Culture
Septième art

Les banalités subversives de Maïwenn

il y a 1 heure 3 min
pépites > Santé
Choix cornélien : épidémie ou économie
Coronavirus : le reconfinement n'est plus tabou, couvre-feu élargi, confinement général ou local ?
il y a 1 heure 47 min
pépites > Politique
Relations humaines
Tensions internes dans la cellule diplomatique de l'Elysée et rapports tendus avec le Quai d'Orsay
il y a 2 heures 23 min
décryptage > Société
Dangers des nouveaux outils

Les objets connectés, des armes redoutables aux mains des auteurs de violences familiales

il y a 2 heures 59 min
décryptage > Economie
Réindustrialisation

Et pendant ce temps là, sur le front de l’industrie, on continue à faire des âneries

il y a 3 heures 50 min
pépites > Justice
Terrorisme
Selon Gérald Darmanin, le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) est une officine contre la République
il y a 4 heures 34 min
décryptage > Politique
Cendres et bouillie

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

il y a 4 heures 43 min
décryptage > Economie
Mesures d'urgence

Sommet social : et s’il y avait une seule réforme à faire par ces temps de pandémie, laquelle serait-elle ?

il y a 4 heures 51 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Aiglon - le rêve brisé de Napoléon" de Laetitia de Witt : un portrait du fils de l'Empereur, historiquement fiable et chaleureusement humain

il y a 18 heures 50 min
pépites > France
Appel au calme
Le CFCM considère que les "musulmans ne sont pas persécutés" en France
il y a 19 heures 50 min
© Capture KTO
© Capture KTO
Surprenant

L’étonnant choix de Jean-Paul Delevoye pour réformer les retraites

Publié le 19 septembre 2017
Jean-Paul Delevoye vient d'être nommé en Conseil des Ministres haut-commissaire à la réforme des retraites auprès de Mme Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé. Le choix de l'ancien président du CESE à ce poste a surpris...
Éric Verhaeghe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Delevoye vient d'être nommé en Conseil des Ministres haut-commissaire à la réforme des retraites auprès de Mme Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé. Le choix de l'ancien président du CESE à ce poste a surpris...

Depuis plusieurs semaines, on sait que la ministre de la Santé, qui est médecin, ne chapeautera pas la réforme systémique des retraites annoncée par Emmanuel Macron. Le principe d'une personnalité extérieure est acté depuis le début du quinquennat. Restait à savoir quelle serait la personnalité en charge du dossier.

Pisani-Ferry écarté du dossier

Pendant un temps, le nom de Jean Pisani-Ferry, qui fut patron de France Stratégie avant de rejoindre (tardivement) la campagne d'Emmanuel Macron dont il a assuré la coordination du projet, avait circulé pour occuper la fonction. Le bonhomme avait toutes les qualités techniques pour "faire le job". Finalement, il ne fait pas partie du casting final. 

L'intéressé doit commencer à être habitué. Après son intervention dans la campagne, il était donné ministre du budget... avant de découvrir qu'il ne faisait pas partie du casting.

Delevoye et la souplesse

Un argument peut avoir pesé pour justifier l'éviction d'un Pisani-Ferry, celui du caractère éminemment politique du dossier des retraites. Mais c'est quand même là que le choix de Delevoye surprend. 

D'une part, l'ancien président du CESE n'a pas jusqu'ici brillé par son extrême souplesse. Son recours régulier à la serpe pour réformer l'institution du palais d'Iéna lui a d'ailleurs valu une conjuration en bonne et due forme pour l'écarter de sa succession, au profit du patelin Bernasconi. 

D'autre part, les incidents hebdomadaires causés par le piètre recrutement des députés En Marche laissent quand même perplexes. Delevoye était chargé du comité d'investiture. Entre les incidents liés à la sous-estimation (avérée ou imaginaire, au demeurant) du MODEM, et les gros ratés de certains choix, on peut se demander dans quelle mesure Emmanuel Macron ne prend pas un risque technique certain en confiant le dossier à l'ancien maire de Bapaume. 

Mais la politique doit avoir ses raisons...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Vincennes
- 20/09/2017 - 17:22
Encore une bonne idée de NOTRE "JUPITER en DIPLOMATIE"
qui a le "grand nez" pour choisir !!! peut être n'a t'il pas lu le rapport ACCABLANT de Technologia (103pages) demandé par les "employés" pour évaluer le management CATASTROPJIQUE de Delevoye!! si explosif que le "rapport dit fantôme" avait été soigneusement enterré, à la demande expresse de Delevoye, himself !!! (voir Google), pour la bagatelle de 30.000€ !!! et c’est ça que Macron a choisi pour être à 70 ans, le PRESIDENT d’investitures « EM » et, maintenant, pour les retraites!!!!!! la foudre ne va pas tarder à tomber !!!
Wortstein
- 19/09/2017 - 21:39
c'est juste un franc mac de merde
comme toutes ces raclures obscènes de la mutualisation forcée. Un socialo pourri, quoi...