En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

02.

Sophie Davant joliment au top (mais plus topless), Cyril Hanouna méchamment tapé (par la concurrence); Mylène Farmer achète plus grand, Laeticia Hallyday vend pour payer ses dettes; Lio a renoncé au sexe, Johnny Depp y reprend goût avec une jeunette

03.

Enquête administrative sur le PNF : utile ruée dans les brancards d’Éric Dupont Moretti ou taureau dans un magasin de porcelaine ?

04.

Et non Monsieur Macron: le secret des Amishs pour rester en forme en vieillissant... n'a pas tout à voir avec leur refus de la modernité technologique

05.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

06.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

07.

Alerte aux finances : le RN, un parti à la dérive

01.

L’inquiétant système chinois de notation sociale qui menace le monde

02.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

03.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

04.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

05.

Droit des arbres : ce danger insidieux qui nous guette quand l'humain n'est plus qu'un vivant parmi d'autres

06.

L’intelligence artificielle avait abîmé la beauté des échecs, voilà comment elle pourrait la renouveler

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

L’étude qui montre que la plus grande peur agitée pour 2022 n’est pas celle de l’insécurité

03.

Mort d'un cousin d'Adama Traoré : la famille envisage de porter plainte

04.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

05.

L'Europe gruyère d'Ursula von der Leyen

06.

55% des Français favorables au rétablissement de la peine de mort : il est terrible ce sondage mais à qui la faute ?

ça vient d'être publié
pépites > International
Menace
Les Etats-Unis accusent le Hezbollah de stocker du nitrate d'ammonium en Europe
il y a 1 heure 6 min
pépites > France
Prudence
Inondations : le Gard en alerte rouge, la Lozère et l'Hérault en vigilance orange
il y a 2 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le théorème du parapluie" : Le spectacle est permanent, émerveillons-nous !

il y a 4 heures 15 min
pépite vidéo > Insolite
Spiderman
Paris : un homme interpellé après avoir escaladé la tour Montparnasse à mains nues
il y a 5 heures 1 min
décryptage > Politique
Politisation de la justice

Enquête administrative sur le PNF : utile ruée dans les brancards d’Éric Dupont Moretti ou taureau dans un magasin de porcelaine ?

il y a 6 heures 25 min
décryptage > France
Gouverner, c'est prévoir

Les leçons de notre impréparation face au Covid ont-elles été tirées face aux autres risques majeurs identifiés par les livres blancs ?

il y a 7 heures 48 min
décryptage > International
Rival systémique

Marxiste dedans, ultralibérale dehors, la Chine fait perdre ses moyens à l'Europe

il y a 8 heures 26 min
décryptage > Politique
Le pelé, le galeux c’est lui

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

il y a 8 heures 44 min
décryptage > Défense
Bonnes feuilles

Les 100 mots de la guerre : de la guerre nucléaire à la paix en passant par la peur

il y a 8 heures 48 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L’ère des victimes : le règne de la tyrannie des minorités et de la privatisation de la censure

il y a 8 heures 49 min
pépites > Economie
Blacklist
Interdiction de TikTok aux Etats-Unis : la Chine annonce des mesures de rétorsion
il y a 1 heure 50 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La bombe" : une histoire explosive

il y a 4 heures 11 min
pépite vidéo > Religion
Débat pas simple
Voile à l'Assemblée : pour Jean-Sébastien Ferjou, "le voile a une double nature, privée et politique"
il y a 4 heures 20 min
pépites > International
Disparition
États-Unis : Ruth Bader Ginsburg, juge à la Cour Suprême, est décédée
il y a 5 heures 34 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Sophie Davant joliment au top (mais plus topless), Cyril Hanouna méchamment tapé (par la concurrence); Mylène Farmer achète plus grand, Laeticia Hallyday vend pour payer ses dettes; Lio a renoncé au sexe, Johnny Depp y reprend goût avec une jeunette
il y a 7 heures 29 min
décryptage > Société
La vérité est ailleurs

Et non Monsieur Macron: le secret des Amishs pour rester en forme en vieillissant... n'a pas tout à voir avec leur refus de la modernité technologique

il y a 8 heures 9 min
décryptage > Economie
Dépenses à crédit

Jusqu’à quand pourrons-nous financer nos dépenses de santé par la dette ?

il y a 8 heures 35 min
décryptage > Science
Bonnes feuilles

Comment les chiffres transforment les algorithmes en véritables menaces

il y a 8 heures 48 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L’islamisme, cette lèpre qu'Emmanuel Macron ignore

il y a 8 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Turner – Peintures et Aquarelles- Collection de la Tate : la fascinante exposition d’un “Voyageur de Lumière”

il y a 17 heures 17 min
Tout est relatif

Qu'est-ce qu'un riche ?

Publié le 25 mars 2012
Les riches du privé sont pointés du doigt, mais il existe également une catégorie de la population qui s'enrichit grâce à l’État et aux contribuables Jean-Philippe Delsol dénichent ceux-là ."A quoi servent les riches ? "cherche à démontrer qu'il faut récompenser l'initiative et favoriser la richesse pour réduire la pauvreté. Plus le nombre de riches augmente, moins on a de pauvres. Extrait 2/2
Jean-Philippe Delsol
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Philippe Delsol est avocat, président de l’Institut de Recherches Economiques et Fiscales, IREF, essayiste. Dernier ouvrage paru : Eloge de l’Inégalité, chez Manitoba/Belles Lettes, Novembre 2019.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les riches du privé sont pointés du doigt, mais il existe également une catégorie de la population qui s'enrichit grâce à l’État et aux contribuables Jean-Philippe Delsol dénichent ceux-là ."A quoi servent les riches ? "cherche à démontrer qu'il faut récompenser l'initiative et favoriser la richesse pour réduire la pauvreté. Plus le nombre de riches augmente, moins on a de pauvres. Extrait 2/2

On n’arrête pas de parler des riches. En général pour les accuser et les taxer[1]. Le riche est mis au pilori. Il est haï, accusé, voire condamné. Le riche est une victime expiatoire. C’est louche de devenir riche aujourd’hui. D’un côté, le riche est culpabilisé, suspecté d’être devenu riche en « prenant » ou en « volant » aux autres. Il faut donc lui faire rendre l’argent ou au moins le partager. De l’autre, on l’accuse d’être à l’origine de la crise économique, il est le bouc émissaire parfait. Mais, au fait, qu’est-ce qu’un riche ? Car tout le monde n’est pas Mme Bettencourt.

Pour François Hollande, à partir de 4 000 euros par mois, on est riche. Pour l’intransigeant Jean- Luc Mélenchon, gagner plus que le SMIC, c’est déjà une forme de richesse. Tous les deux entrent largement dans cette catégorie en bénéficiant, en plus, des multiples privilèges des élus payés par les contribuables.

Pour Pierre Méhaignerie, député UMP et président de la Commission des affaires sociales, un riche est celui qui gagne plus de 12 500 euros par mois tandis que pour Gilles Carrez, député UMP et rapporteur de la Commission des finances, on est riche à partir de 83 500 euros mensuels. Cela fait une différence. Ce qui est commun, c’est la volonté de tous, députés de gauche et de droite, de taxer ces riches.

Mais à quoi reconnaît-on un riche ? Avec un patrimoine de 250 000 euros on peut être riche dans la Creuse et modeste – voire assez pauvre – à Neuilly. La notion de richesse est d’abord relative. En 2011, on est tous plus riches qu’en 1950. Le niveau de vie des Français a doublé depuis les années 1970. On a aussi plus de patrimoine immobilier qui a pris beaucoup de valeur ces dernières années. On peut très bien avoir un grand patrimoine et ne pas être riche. L’exemple le plus connu est celui des propriétaires de l’île de Ré soumis à l’ISF mais ayant très peu de ressources (certains étant même dépendants des minima sociaux). D’après les statistiques (INSEE), 2,9 % de la population française auraient des revenus disponibles supérieurs à 4 500 euros par mois et environ 250 000 ménages (les « richissimes ») gagneraient autour de 9 000 euros, soit moins de 1 % de la population. Contrairement à ce qu’on peut croire, les riches ne sont pas si nombreux en France. Les accuser de tous les maux, c’est leur donner plus de pouvoir qu’ils n’en ont. Dans son ouvrage, Philippe Villemus dresse le portrait d’un riche d’aujourd’hui. Il aurait entre quarante et cinquante ans, il serait francilien, diplômé, indépendant ou cadre, avec un conjoint actif et des revenus du patrimoine. À remarquer que les 1 % les plus riches sont concentrés dans la tranche d’âge des quarante à cinquante-neuf ans. Il y a très peu de personnes seules parmi les riches. Ils habitent dans la région parisienne (32 %) et sont diplômés de l’enseignement supérieur (45 % des riches et 55 % des richissimes).

Le problème se complique encore plus lorsqu’on parle du patrimoine des Français qui a crû en moyenne de 10 % par an depuis 1995. D’après l’INSEE, le patrimoine des Français s’élevait à 9 275 milliards d’euros en 2009[2]. Ce patrimoine se compose à 69,2 % d’actifs non financiers (terrains et logements). Le reste, c’est le portefeuille financier : obligations, actions (environ 27 % du patrimoine) et autres (objets d’art et de collection…). Environ 60 % des Français ont une assurance vie, ce qui représente au total plus de 1 000 milliards d’euros, utilisés largement pour souscrire des obligations d’État et pourvoir ainsi abondamment de liquidités un État surendetté. Alors, a-t-on besoin de riches ?

Comme la valeur du patrimoine a beaucoup augmenté, certains se sont retrouvés riches du jour au lendemain. Entre le début des années 1990 et la fin des années 2000, le prix des terrains a pratiquement triplé et celui des logements a plus que doublé. Et la hausse continue. Aujourd’hui, 57 % des ménages français sont propriétaires, soit 15 millions de foyers. Entrent-ils dans la catégorie des riches ? Le patrimoine moyen des Français s’élève à 165 070 euros. Ceux qui en possèdent plus sont-ils des riches ?


[1] Philippe Villemus, universitaire, fait le point dans un ouvrage d’une clarté absolue même si l’on ne partage pas toutes ses conclusions : Qui est riche ?, Éditions Eyrolles, 2007.

[2] Le patrimoine économique national en 2009, INSEE, juillet 2010

______________________

Extrait de A quoi servent les riches ? JC Lattès (21 mars 2012)

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (18)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
PASCONTENT
- 26/03/2012 - 18:10
Il y a des pauvres
parce qu'ils ne récoltent pas le juste fruit de leur travail.il y a des pauvres parce qu'ils sont malades ,il y a des pauvres parce qu'ils sont nés au mauvais endroit au mauvais moment,il y des pauvres parce que et parce que ,etc etc etc mais il y a aussi des pauvres parce que tout simplement ce sont des fainéants !!!!! que cela plaise ou pas .
Thierry5635
- 26/03/2012 - 12:51
Le seuil du riche selon Hollande
Il avait placé le seuil de la richesse à 4.000 € par mois il y a 5 ans. Ce seuil concernait déjà de nombreuses familles qui se considèrent seulement comme des Français moyens.
Et cette année, le seuil s’est singulièrement abaissé.
Comme Hollande entend s’attaquer aux heures supplémentaires et aux auto-entrepreneurs (des gens dont le revenu ne peut excéder 1.500 € par mois), gageons que le riche dans la nouveau programme socialiset, ce sera déjà l’ouvrier et l’employé qui essaie de travailler un peu plus que les autres pour s’en sortir.
Alors, le représentant des classes populaires, ce n’est sûrement pas Hollande. Les ouvriers, employés et artisans de ce pays ne font pas partie des classes qui importent au candidat Hollande. Au contraire, il veut les taxer et les empêcher d’améliorer leur sort !
Thierry5635
- 26/03/2012 - 12:44
La vraie définition du riche
J’entendais récemment un commerçant propriétaire de 2 boutiques et socialiste depuis l’école en raison de sa détestation viscérale des premiers de classe dire qu’il aurait préféré DSK plutôt qu’Hollande parce que DSK se serait attaqué aux plus riches que lui alors qu’avec Hollande, il était conscient que les petits patrons allaient en prendre plein la tête qu’il aurait du mal à garder ses 2 points de vente.
Et dès qu’il a eu le dos tourné, j’ai entendu une de ses vendeuses derrière son dos murmurer à une collègue, « avec les socialistes au pouvoir, ce porc n’est pas prêt de changer sa Mercedes » (une vieille Mercedes, pourtant). La vendeuse et le commerçant votent rouge mais ils n’ont pas la même notion du riche.
Mais l’un et l’autre sont de bons socialistes. Ils ne veulent pas une société meilleure, ils ne veulent pas partager ce qu’ils ont avec les moins favorisés, ils veulent partager ce qu’ont les autres. Ils donnent la vraie définition du riche et le programme politique qu’ils attendent : le riche c’est celui qui a un peu plus que moi. Et le programme que j’attends du PS, c’est qu’il faut tout lui prendre, à ce salaud de riche.