En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

02.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

03.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

04.

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

05.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

06.

Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud

07.

Pour une police respectée, pas une police qui fait peur : l’accablante responsabilité politique d’Emmanuel Macron dans la fragilisation de la légitimité des forces de l’ordre françaises

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Espoir contre la pandémie
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce qu'il envisage une campagne de vaccination grand public « entre avril et juin »
il y a 1 heure 22 min
light > Culture
Grande dame de la chanson française
Mort de la chanteuse Anne Sylvestre à l’âge de 86 ans
il y a 2 heures 7 min
décryptage > Environnement
Energie

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

il y a 3 heures 36 min
pépites > High-tech
Bug
iPhone résistant à l'eau : publicité mensongère estime l'autorité italienne de la concurrence, amende de 10 millions d'euros pour Apple
il y a 4 heures 8 min
pépites > Consommation
Le travail peut tuer
Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud
il y a 5 heures 15 min
pépite vidéo > France
Forces de l'ordre
Linda Kebbab : "On est le pays des lois post-faits divers"
il y a 5 heures 39 min
décryptage > Politique
Libertés publiques

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

il y a 6 heures 8 min
light > High-tech
Covid-19
Coronavirus : alimenter chaque élève en air pur avec des masques fixés à leur bureau
il y a 6 heures 17 min
décryptage > Santé
Diabète et obésité

Prévenir la Covid-19 c’est possible et voilà comment agir sur ses propres facteurs de risques

il y a 6 heures 52 min
pépites > Politique
Article 24
Emmanuel Macron a recadré Gérald Darmanin mais pas question de se séparer de lui
il y a 8 heures 18 min
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne à Trèves
il y a 1 heure 55 min
décryptage > Economie
Impact du confinement

Productivité : les salariés travaillent plus depuis le début de la pandémie. Oui, mais pas tous

il y a 3 heures 25 min
pépites > International
Licencieux
"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir
il y a 3 heures 37 min
décryptage > International
Otan

La Turquie et l’Occident : l’« éléphant noir » dans la pièce

il y a 5 heures 10 min
décryptage > International
Diplomatie

Sanctions internationales Russie – Etats-Unis – Europe : état des lieux et bilan au crépuscule de la première présidence Trump

il y a 5 heures 26 min
pépites > Economie
Social
Selon l'OCDE, la France est en tête en matière de dépenses publiques sociales
il y a 5 heures 46 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Montée en puissance de la Chine : la dynamique du cygne noir

il y a 6 heures 13 min
décryptage > Media
Nouveau média

FILD : « le magazine digital qui renoue avec le journalisme de terrain »

il y a 6 heures 27 min
décryptage > International
Stratégie de lutte

Xi Jinping a arraché une incroyable victoire contre la pauvreté en Chine. Mais la réalité demeure plus sombre que les discours officiels

il y a 7 heures 44 min
décryptage > Education
Personne n’en veut

« Cherche professeur pour remplacer Samuel Paty »

il y a 8 heures 38 min
© Reuters
© Reuters
Ouverts

Le Vatican et l'Eglise digèrent les confidences du Pape

Publié le 03 septembre 2017
Plutôt inconnu avant son élection, le pape François se livre dans une série d'entretiens publiés récemment.
Jean-Baptiste Noé
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Baptiste Noé, historien, spécialiste de l’histoire du christianisme. Il est rédacteur dans la revue de géopolitique Conflits. Dernier ouvrage paru Géopolitique du Vatican (PUF), où il analyse l'influence de la diplomatie pontificale et élabore...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Plutôt inconnu avant son élection, le pape François se livre dans une série d'entretiens publiés récemment.

Atlantico : Les entretiens que s'est vu accorder Dominique Wolton avec le pape François lèvent une partie du voile sur la personnalité très secrète et profonde du souverain pontife. Quels sont les principaux enseignements de ces textes ?

Jean-Baptiste Noé : On connaît finalement assez peu le pape François. Avant son élection il n’a pas écrit de livres importants et il n’était pas très visible dans la vie de l’Église. Il restait en Argentine, loin de Rome, si bien qu’il était assez inconnu.

À travers ces lignes se révèlent un homme à la personnalité forte, fidèle et solide dans sa foi, mais qui est hanté par ce qu’il appelle « la rigidité ». Il craint l’enfermement des personnes qui sont sûres d’elles et qui finalement ne parlent plus autres. Il a peur de l’enfermement dans la routine, ce qui fait perdre l’audace créatrice et qui empêche de se mettre à jour. Souvenons-nous des JMJ de Cracovie quand il a tancé les jeunes présents qui risquaient de devenir des jeunes de salon au lieu de partir conquérir le monde.

Dans ces entretiens il reprend une idée qui lui est chère : l’Europe ne doit pas être une grand-mère, mais une mère. Il avait déjà développé cette idée lors de son voyage au Parlement de Strasbourg. Cela nous bouscule nous aussi. Si l’Europe est uniquement préoccupée par la sauvegarde de ses retraites et de ses avantages acquis, elle ne va pas aller très loin.

Le pape François aime déranger et sortir de ses certitudes et il aime que les autres sortent aussi des leurs. Et puis, il a ce style latino qui peut dérouter un Européen. Un style très direct, sans circonvolution, sans douceur, où l’on dit les choses directement.

L'entretien porte essentiellement sur la nature de l'engagement politique et social du pape. En quoi la personnalité singulière du pape explique-t-elle sa posture particulièrement engagée sur la scène politique internationale ?

C’est un homme qui a connu la dictature en Argentine, une époque très dure avec une forte répression politique. Il a aussi connu le risque communiste et des luttes sociales très violentes. Son message essentiel est que la politique doit être le fait des laïcs, qui doivent s’engager librement et assumer leurs actes. Ils ne doivent pas attendre que les prêtres viennent leur dire ce qu’il faut faire.

Le Pape craint une montée aux extrêmes de la violence. La crise écologique, la crise migratoire, le terrorisme, tout cela risque de se souder, de coaguler, et de créer une déflagration mondiale. Il parle régulièrement de la guerre mondiale par morceaux. Pour lui, la seule façon d’éviter cette guerre c’est de se connaître et de se parler pour faire tomber les peurs. C’est ce qu’il fait en rencontrant le patriarche de Moscou et le recteur de la mosquée Al-Azhar.

Les propos du Pape portent toujours sur la scène internationale, parce qu’il est très bien informé de ce qui se passe dans le monde et parce que l’on sait qu’il ne vise aucun intérêt particulier, mais l’intérêt des personnes et des peuples. 

Comment ce genre d'entretien est-il pris et compris par la communauté catholique et plus spécifiquement par le Vatican et l'appareil de l'Église ?

Le Pape l’a décidé seul, peu de personnes étaient informées de la parution de ces entretiens. Pour l’instant ne sont publiés que des extraits,la version finale sera diffusée en décembre. Pour le Pape, c’est aussi une façon d’expliquer plus en détail ce qu’il veut faire, son projet pour l’Église et pour les hommes. C’est une façon de mettre de la cohésion dans une action qui est parfois brouillonne. Dans le même temps, il réaffirme des choses très fortes : le fait que le mariage ne concerne que l’union d’un homme et d’une femme, que l’avortement est un drame pour les femmes, que les chrétiens doivent prier davantage. C’est aussi, pour les chrétiens, une invitation à mieux vivre leur foi.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Ganesha
- 04/09/2017 - 10:03
Le Gorille, merci, mais vous plaisantez !
Le Gorille, merci de prendre le temps de me répondre ! Toutefois, personnellement, je pense que la prière peut aider certaines personnes à réaliser leurs projets, mais qu'il s'agit uniquement d'un processus de renforcement intérieur ! Quant à adorer et remercier Dieu pour la croûte terrestre instable qu'Il a conçue et qui est la cause directe des tremblements de terre et tsunami, ainsi que l'uranium qu'Il a choisi de mettre à notre disposition, vous plaisantez !
Le gorille
- 04/09/2017 - 01:08
L'Infini
En fait, Ganesha, vous posez la question de la sollicitude de Dieu. Le hic, c'est qu'Il est infini, dans toutes ses dimensions. Donc question gestion, il peut gérer à la fois un tremblement de terre, deux naufrages, trois éruptions, quatre tsunamis, cinq bombes atomiques, à supposer que le tout se passe à la même seconde. Et en plus, il peut s'occuper individuellement de chacun, même si ce "chacun" c'est plusieurs millions de personnes dans la même minute. Quand au milliards de prières, pour l'Infini, ce n'est qu'une goutte d'eau ! Et Dieu en veut plus ! Pourquoi ? Parce que la prière est d'abord une conversation avec Dieu (voir la Genèse, Dieu au matin avec Adam), qui peut être de remerciements, d'adoration, et accessoirement de demandes. Dans ce dernier cas, si le rituel ancestral (plusieurs milliers d'années !) de politesses a été respecté, pourquoi Dieu ne les prendrait-Il pas en compte ? Et son Infinie sagesse sait mieux que quiconque ce qui est bon pour soi-même ! Il sait tout, Lui, vraiment tout ! L'infini, que voulez-vous, ce n'est pas que de l'astronomie ! Et puis, ce n'est pas le cas de nos cerveaux, même si celui de l’Éléphant est plus gros que celui du Gorille !
vangog
- 04/09/2017 - 00:06
Il y a des lustres que je ne lis plus ganesha...
et je m'en porte mieux! Quand à ce pape gauchiste, il fait la même erreur que l'islam: mélanger religion et politique. C'est une régression avant la loi de 1905 de séparation de l'église et de l'état, puisque l'église se mêle de politique et, comme la gauche, veut imposer leur vie aux hommes...