En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

La réaction de la femme de Griveaux

04.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

05.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

06.

Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée

07.

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

04.

Comment la guerre d’Algérie a fini par ruiner la politique de rayonnement de la France dans le monde arabe

05.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

06.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
light > People
Reconversion
L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)
il y a 3 heures 4 min
pépites > International
Enquête
L’association L’Arche révèle des abus sexuels qu'aurait commis Jean Vanier, son fondateur
il y a 4 heures 33 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une histoire d’amour" : Intensité discutable

il y a 7 heures 18 min
décryptage > France
Image d'Epinal

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

il y a 9 heures 17 min
décryptage > Environnement
Absurdité

Nucléaire : au-delà de Fessenheim, un gâchis français

il y a 10 heures 40 min
décryptage > Environnement
Bonnes feuilles

Les distorsions de concurrence qui sont préjudiciables aux agriculteurs français

il y a 11 heures 3 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Les intellectuels américains et la crise de la civilisation

il y a 11 heures 3 min
décryptage > Société
Bataille à mener

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

il y a 11 heures 18 min
décryptage > Atlantico business
Dialogue

La « Food révolution » pourrait rapprocher le monde agricole et les écologistes...Encore faudrait-il qu’ils le veuillent

il y a 11 heures 32 min
pépites > Politique
Hommage et émotion
Les obsèques de Michel Charasse vont se dérouler le mercredi 26 février à Puy-Guillaume, en présence d’Emmanuel Macron
il y a 21 heures 5 min
pépites > Société
Profilage
Le PDG de Rynair fait polémique en expliquant que les terroristes sont souvent des hommes seuls musulmans, pas des familles
il y a 4 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Serpent et la Lance Acte 1" : Un thriller Aztèque comme vous n'en avez jamais vu !

il y a 7 heures 5 min
décryptage > Culture
Too much

Start-up nation oui, anglais à l’eurovision non : qui importe quel mot dans le français d’aujourd’hui ?

il y a 8 heures 51 min
décryptage > Consommation
Evènement

Salon de l'agriculture 2020 : à la découverte de cette agriculture qui "vous tend les bras"

il y a 10 heures 9 min
décryptage > Education
Machine aveugle

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

il y a 10 heures 55 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

L’Algérie d’Abdelaziz Bouteflika à l’heure du Printemps arabe

il y a 11 heures 3 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

Le choc démographique : trop d’humains, pas assez de ressources

il y a 11 heures 4 min
décryptage > Economie
Economie à l'arrêt

Comment faire sans la Chine ? Le G20 finance tente de sauver la production mondiale du coronavirus

il y a 11 heures 29 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.
il y a 11 heures 37 min
light > Insolite
Trésor inestimable
Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée
il y a 21 heures 19 min
Abonnés absents

Mais pourquoi n’entend-on pas plus souvent les “musulmans modérés” s’exprimer ?

Publié le 22 mars 2012
Le Premier ministre de l'Autorité palestinienne Salam Fayyad, en réponse à la fusillade de Toulouse, a déclaré ce mercredi qu' "il était temps que ces criminels arrêtent de revendiquer leurs actes terroristes au nom de la Palestine". Les représentants de l'islam en France doivent-ils communiquer davantage pour atténuer les peurs et limiter les amalgames ?
Chems-Eddine Hafiz est vice-président du Conseil français du culte musulman.Il est avocat et assiste les entreprises françaises et internationales qui investissent dans les pays arabes et musulmans.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Chems-Eddine Hafiz
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Chems-Eddine Hafiz est vice-président du Conseil français du culte musulman.Il est avocat et assiste les entreprises françaises et internationales qui investissent dans les pays arabes et musulmans.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Premier ministre de l'Autorité palestinienne Salam Fayyad, en réponse à la fusillade de Toulouse, a déclaré ce mercredi qu' "il était temps que ces criminels arrêtent de revendiquer leurs actes terroristes au nom de la Palestine". Les représentants de l'islam en France doivent-ils communiquer davantage pour atténuer les peurs et limiter les amalgames ?

Atlantico : A propos de la tuerie de Toulouse, le Premier ministre de l'Autorité palestinienne Salam Fayyad a publié mercredi un communiqué indiquant : « il est temps que ces criminels arrêtent de revendiquer leurs actes terroristes au nom de la Palestine ». Pourquoi les musulmans que l’on pourrait qualifier de « modérés » n’interviennent pas davantage dans l’espace public pour condamner l’islam "radical" ? 

Chems-Eddine Hafiz : Tout d’abord, j’approuve totalement la réaction de Salam Fayyad. L’autorité palestinienne est celle qui est la plus concernée par ce qu’il se passe au Moyen-Orient et a donc intérêt à s’exprimer publiquement beaucoup plus souvent pour éviter les amalgames faits aujourd’hui par des personnes qui ont des arrières-pensées, et qui n’essayent pas de rapprocher les différentes communautés. Cette intervention des autorités palestiniennes était donc pertinente, mesurée, extrêmement importante et aujourd‘hui elle doit avoir l’écho qu’elle mérite  pour que tout le monde puisse l’entendre.

Par ailleurs, je réfute toute instrumentalisation du mot « musulman ». Nous sommes des musulmans pas des « musulmans modérés ». Le musulman est celui qui pratique une foi qui suit les textes sacrés du Coran. A ce titre-là, lorsque quelqu’un effectue la moindre violence au nom de l’Islam, je considère que ce n’est pas un musulman qui agit de la sorte : c’est un criminel, un assassin, un terroriste.

En vérité, que ce soit l’Imam de base, le recteur de la mosquée de Paris ou le Président du CFCM, les musulmans de France s’expriment régulièrement sur ces questions et dénoncent systématiquement le recours à la violence au nom de notre religion.

En revanche, est-ce que les médias nous entendent ? Je ne sais pas...

Ce serait donc la seule faute des médias ?

Ce que je dis c’est que nous nous exprimons régulièrement sur ces questions. Nous avons dénoncé toutes sortes de violence. Et à chaque fois qu’il y a eu des actes « islamophobes » et une forme de stigmatisation des musulmans de France nous avons toujours demandé aux pouvoirs publics de prendre les précautions d’usage.

Depuis la loi de 2004 jusqu’à la dernière loi sur la burqa, nous nous  sommes élevés contre le principe d'une loi. Non pas parce que nous approuvons ce type d’accoutrement, mais parce que cela ne concerne pas uniquement les musulmans. Comment est-ce possible qu’une femme veuille aujourd’hui porter le voile intégral ? Il faut se poser la question. Nous lisons tous le même Coran. Dans ma lecture du Coran, je ne vois pas que c’est obligatoire. Nous avions proposé à la commission parlementaire d’essayer de faire un travail pédagogique avec des imams auprès des femmes, leur expliquer l’exégèse pour les permettre de ne pas continuer dans cette posture. Au lieu de ça, on a fait une loi. Ca a radicalisé les positions et les extrémistes sont en train de prendre le dessus.

Mais peut-on seulement parler d'islam aujourd'hui sans être taxé "d'islamophobie" ? Encore récemment, il a semblé difficile de débattre de la viande halal.. 

Je préfère parler d’ "actes anti-musulmans" que d’ "islamophobie". C’est plus précis. Aujourd’hui quand on étudie les statistiques pour l’année 2011, on constate une augmentation importante des actes anti-musulmans alors que d’une façon générale le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie ont régressé en France.

Quand Jean-François Copé demande que nous prions en français, je dis « non ». Par contre, débattre sur l’islam oui. Ce que j’avais reproché à Jean-François Copé c’est sa façon d’agir seul sans nous consulter. Quand on touche à l’arabe, la langue sacrée de l’islam, il faut au moins nous consulter. Ce qui me dérange c’est que vis-à-vis des autres religions il n’y a pas autant de remises en cause, alors que pour l’islam on s’approprie le titre de théologien. 

Mais la question de la compatibilité de l’islam avec la République peut bien-sûr être posée. Et lorsque certains imams tiennent des propos racistes et sortent de leur rôle, il faut les condamner.

Pour répondre à votre question sur la viande halal : il s’agit effectivement d’un problème de société. Sur le plan religieux, cette question n’a jamais été abordée en France. Il faut en parler. C’est pour cela que nous avons mis en place une commission de théologie la semaine dernière.

 

Ne craignez-vous pas les peurs que pourraient susciter les actes qu'aurait commis Mohamed Merah ? 

Je peux comprendre les inquiétudes. Cette tragédie pose beaucoup de questions. Mais s’il est reconnu coupable, Mohamed Merah a commis des crimes extrêmement graves : nous ne reconnaissons pas du tout cette idéologie de haine qui est contraire à l’esprit de l’islam. Il faut qu’une partie de la communauté nationale des musulmans, même la plus fondamentaliste, travaille pour comprendre les mécanismes qui font qu’un jeune homme ou une jeune femme opte pour des pratiques extrêmes.

L'islam porte-t-elle en soi un esprit de conquête ?

Si nous étions dans un esprit de conquête, nous n’en serions pas là aujourd’hui. L’islam doit trouver sa juste place. Nous voulons être à la table de la République, en « normalisant » l’islam. 99,99% des musulmans en France ne posent aucun problème. Pour ce qui est des épiphénomènes qui ont du retentissement, il faut effectivement les condamner et dire qu’ils n’ont rien à voir avec les musulmans comme l’a fait Salam Fayyad.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

La réaction de la femme de Griveaux

04.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

05.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

06.

Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée

07.

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

04.

Comment la guerre d’Algérie a fini par ruiner la politique de rayonnement de la France dans le monde arabe

05.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

06.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (66)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Benvoyons
- 25/03/2012 - 00:58
laurent 379: vous parlez en être supérieur avec une religion
soit disant supérieure aux autres.
Le Coran est un livre pensé par un homme et écrit par des hommes plusieurs années après la mort de Mahomet.
Un livre qui dit vous devez si vous êtes dans un pays ou vous êtes minoritaires rester en retrait mais une fois que vous êtes en supériorité vous devez égorger les gens qui ne voudraient pas accepter le Coran.
Ce n'est pas un livre religieux mais un livre de guerre. C'est du même tonneaux que Mein Kampf .
Vous pensez que l'on va vous croire.
Nous voyons tous les jours le comportements des musulmans dans les pays musulmans. Il n' y a que des tueries entre musulmans ensuite avec les autres religions cela n'arrête pas.
Vous dite votre Religion supérieure en quoi?
Je préfère ma religion car il est vraiment interdit de tuer les autres hommes et les autres religions.
Il vous faut faire un très gros effort pour arriver au même niveau.
New
- 23/03/2012 - 19:43
Il n'y pas d'islam modéré
L'islam n'est pas réformable. Il est intrinsèquement pervers, comme le furent le nazisme et le communisme. Il représente un péril mortel pour notre civilisation occidentale aux racines chrétiennes.
New
- 23/03/2012 - 19:29
Une bien étrange religion et une gauche complice


Quelle est donc cette religion où les "combattants" s'en prennent à des militaires désarmés et à des enfants ?

Quelle est donc cette religion intolérante qui prône la haine et qui nous demande la tolérance envers elle ?

Quelle est donc cette religion rétrograde, moyenâgeuse et avilissante pour la femme?

Quelle est donc cette religion qui partout où elle triomphe empêche tout développement économique et social ?

Que font les imams, incapables d’interpréter et de faire comprendre le sens et les métaphores du coran –si métaphores il y a- ?

Que disent les donneurs de leçons de gauche ?

Une gauche complice depuis des décennies par ses positions communautaristes, pro-immigration et pro-islam, en fait souvent anti-française, qui va devoir rendre des comptes dans les urnes dans quelques semaines.