En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
Débat impossible
Polémique post-Toulouse : pourquoi serait-il interdit aux Français d'évoquer leur souveraineté et leur identité ?
Publié le 22 mars 2012
Gilles-William Goldnadel dénonce l'instrumentalisation du drame de Toulouse par certains leaders politiques.
Gilles-William Goldnadel est un avocat pénaliste aux prises de position contestataires, président fondateur d'Avocats sans frontières. Il fut le défenseur des accusés dans les affaires Sentier I et Sentier II, ainsi que dans l'Angolagate. Il est...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles-William Goldnadel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles-William Goldnadel est un avocat pénaliste aux prises de position contestataires, président fondateur d'Avocats sans frontières. Il fut le défenseur des accusés dans les affaires Sentier I et Sentier II, ainsi que dans l'Angolagate. Il est...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles-William Goldnadel dénonce l'instrumentalisation du drame de Toulouse par certains leaders politiques.

Atlantico : Que vous inspirent les commentaires qui ont suivi la tragédie de ce lundi à Toulouse ?

Gilles-William Goldnadel : Sans l'action de la police, il est clair que SOS-Racisme, proche du Parti socialiste, aurait continué d'incriminer l’extrême-droite. Ils n'ont pas tiré les leçons du passé. Après les attentats de la rue des Rosiers et de la rue Copernic, ils avaient fait descendre les gens dans la rue contre l'extrême droite et les néo-nazis. Dans les deux cas, on a découvert ensuite que c'était à cause de la radicalité islamiste, mais trop tard pour en tirer les leçons politiques. C'est ce qu'ils ont failli recommencer.

Jean-Luc Mélenchon et François Bayrou ont incriminé la violence de la campagne électorale, en visant Nicolas Sarkozy qui avait suivi Marine Le Pen sur la polémique du halal. Une nouvelle fois, ils ont voulu instrumentaliser la douleur des juifs en menant les gens sur une fausse piste et en faussant délibérément le jeu démocratique de l'élection : ils souhaitaient interdit au peuple français d'évoquer les thématiques de sa souveraineté et de son identité.

Nous sommes face à une idéologie qui est dans l'incapacité de penser le racisme autrement que dans la peau d'un occidental. Mais en plus de cela, il y a un petit jeu d’apparatchiks, notamment à SOS-Racisme, qui utilisent délibérément ces événements contre la droite. Je suis choqué par la sottise ou la tromperie de ces gens qui se sont affranchis des leçons du passé. Après l'affaire Ilan Halimi, ils ont ergoté, palabré pour savoir si c'était un crime antisémite ou non. Finalement, Youssouf Fofana se revendique aujourd'hui hautement anti-juifs. Ils devraient avoir soit une pudeur, soit une mémoire. Je n'en reviens pas de voir l'audace de ces gens-là. Ils ont une force de frappe incroyable, assise sur l'idéologie, qui leur permet tout. Imaginez si le type n'avait pas été attrapé !

Quelles conséquences ce drame peut-il avoir sur la campagne ?

Je pense que l'ensemble de la communauté nationale a été très mature. Elle n'a pas été déstabilisée par ce qu'ont voulu faire SOS-Racisme, François Bayrou ou Jean-Luc Mélenchon. L'efficacité policière doit être notée, ainsi que la retenue de Nicolas Sarkozy, encore mercredi, qui est là pour maintenir l'unité nationale.

Les appels à ne pas faire d'amalgames avec les musulmans de France sont pour moi aussi nécessaires qu'inutiles. Il ne vient à l'idée de personne, au sein de la communauté nationale, de généraliser les choses. Cela n'a jamais été fait, alors qu'il y a eu beaucoup d'attentats commis par les islamistes sur le territoire. L'immense majorité des juifs est également dans l'incapacité de généraliser ou de concevoir des stéréotypes.

Quand je vois certains qui commencent par lancer ces appels, je me dis qu'il ne faut pas commencer par là : il faut d'abord se souvenir des enfants et des militaires assassinés.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Semaine de canicule : ces erreurs qui vous feront encore plus ressentir la chaleur alors que vous cherchiez l’inverse
02.
Amazon : 11,2 milliards de profit, 0 dollars d’impôts payés… : mais dans quel état erre un certain capitalisme ?
03.
Pourquoi l’influence de Melania Trump sur son mari dépasse de loin ce qu’on en voit
04.
Et la galaxie Benalla s'enrichit d'une nouvelle recrue : Mimi, la reine des paparazzis, qui "fabriqua" Macron...
05.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
06.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
07.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
03.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
04.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
05.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
06.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
01.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
02.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
03.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
04.
Et la banque centrale américaine publia une bombe sur les "méfaits" du capitalisme financier
05.
Indignez-vous… en permanence ! Stéphane Hessel et Twitter ont-il étranglé la démocratie ?
06.
Acte II : mais comment définir la ligne suivie par le gouvernement en matière de politique économique ?
Commentaires (34)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
voltaire
- 23/03/2012 - 21:49
n'en faites pas trop quand même ça en devient revoltant..!!!
L’hypermnésie latérale est parfois une maladie de l’âme bien inquiétante comme vous dites Goldnadel....
lorrain
- 23/03/2012 - 20:01
nicolas chapuis
en même temps quand on entend des connards comme chapuis qui regrette que le tueur de toulouse ne soit pas un nazi, ce qui l' embète c' est pas qu'il y ai des victimes mais que le tueur ne soit pas de la couleur politique qu'il souhaite.
il serait bon qu'il y ai-t-une campagne de presse vers le nouvel obs pour faire sanctionner ce rédacteur, personnellement, je pense qu'il devrait bouffer sa carte de presse, parce qu'au niveau déontologie professionnelle, il est quand même loin des standards normalement appliqués
Imragen
- 23/03/2012 - 18:49
Quel lyrisme....
J'aimais bien lire les commentaires : cela me donnait une certaine idée du Café du Commerce.
Mais là je trouve que la connerie de la droite et de la gauche réunies atteint des sommets : des gens qui ne disposent d'aucune information autre que celle de la télé, éructent des jugements définitifs du fond de leur fauteuil après avoir bu leur apéro.
On se bat à coup de fausses nouvelles, d'arguments bidons. C'est étonnant, cas dans la vie courante les auteurs sont sans doute des gens assez vivables.
Mais là, ils laissent leur imagination, leurs frustrations rentrées se défouler.
On est totalement passé dans l'illusion de pouvoir !!!