En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

03.

Beyrouth : la maison de Carlos Ghosn a été détruite par les explosions

04.

Une arme de destruction massive contre l’écriture inclusive : le boycott

05.

Train ou avion ? Le point sur les risques d’être contaminé par la Covid-19

06.

Les idées cocktails originales de l’été : le Framboise Fizz, dégustez de l’armagnac frais, sans vous ruiner

07.

Ces pays où continuent à partir les Français malgré le Coronavirus

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled

03.

Marc Lavoine se marie; La fille de Mick Jagger s'éprend du fils de Marc Levy, Blanche Gardin d'une star américaine; Jean Dujardin se saisit des fesses de Nathalie, Baptiste Giabiconi expose les siennes; Charlene de Monaco traverse la Méditerranée à vélo

04.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

05.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

06.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

01.

Les dangereux arguments employés par les soutiens de la PMA pour toutes

02.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

03.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

04.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

05.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

06.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

ça vient d'être publié
pépites > International
Espoir pour les familles
Explosions à Beyrouth : un compte Instagram aide les habitants de la ville à retrouver les personnes disparues
il y a 6 heures 37 min
pépite vidéo > Environnement
Filière menacée
Pesticides : une dérogation accordée par le gouvernement pour sauver la culture de la betterave
il y a 8 heures 10 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le singe prend un bain et quand Mademoiselle souffle vingt bougies : c’est l’actualité aoûtienne des montres
il y a 9 heures 26 min
light > Culture
Disparition
Mort du philosophe Bernard Stiegler à l’âge de 68 ans
il y a 12 heures 2 min
pépite vidéo > Santé
Recommandations
Canicule et coronavirus : les bons gestes à adopter
il y a 13 heures 6 min
décryptage > France
Fines lames

La France orange mécanique (complément d’information) : merci de ne pas oublier les couteaux

il y a 15 heures 54 min
décryptage > Consommation
Origines des produits

Relocaliser l’alimentation : une vraie bonne idée ?

il y a 16 heures 38 min
décryptage > Loisirs
"Voyage, voyage"

Ces pays où continuent à partir les Français malgré le Coronavirus

il y a 17 heures 22 min
décryptage > Economie
Relance européenne

L’Euro fort, bonne ou (très) mauvaise nouvelle pour la reprise ? Le match des arguments

il y a 18 heures 15 min
pépite vidéo > Politique
Solidarité avec le peuple libanais
Liban : retrouvez l’intégralité de la conférence de presse d’Emmanuel Macron à Beyrouth
il y a 1 jour 5 heures
pépites > International
Liban
Explosions à Beyrouth : le président libanais Michel Aoun rejette l’organisation d’une enquête internationale
il y a 7 heures 16 min
Liban
Beyrouth : la maison de Carlos Ghosn a été détruite par les explosions
il y a 8 heures 53 min
pépites > France
Enquête
Incendie à Anglet : un mineur de 16 ans mis en examen pour "destruction volontaire"
il y a 11 heures 20 min
pépites > Santé
0.800.06.66.66
Canicule et vague de chaleur : le ministre de la Santé, Olivier Véran, annonce la création d’un numéro vert
il y a 12 heures 42 min
décryptage > Santé
Transport collectif

Train ou avion ? Le point sur les risques d’être contaminé par la Covid-19

il y a 15 heures 33 min
décryptage > Consommation
COCKTAIL & TERROIR

Les idées cocktails originales de l’été : Cognac Tonic, mieux que le Gin, optez pour un cocktail d’été "trendy"

il y a 16 heures 11 min
décryptage > High-tech
Mort de la concurrence ?

Pourquoi nous surfons de moins en moins en dehors de Google

il y a 17 heures 4 min
décryptage > International
"Le Liban n'est pas seul"

Beyrouth : le rêve éveillé de l'Elysée sur l'Orient

il y a 17 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "La clé USB" de Jean-Philippe Toussaint, l’art de rendre romanesque l’univers de l’informatique

il y a 1 jour 4 heures
pépites > International
Voix de la France
Liban : Emmanuel Macron lance un appel à un "profond changement" auprès de la classe politique
il y a 1 jour 5 heures
© Allociné / United International Pictures (UIP)
© Allociné / United International Pictures (UIP)
Bonnes feuilles

Les raisons pour lesquelles il peut être si difficile de se mettre en couple

Publié le 26 août 2017
"Je ne suis pas assez ceci", "Je suis trop cela"... Nos expériences passées, des mots, des remarques ont peut-être laissé des traces et ont entaché notre conviction que nous pouvions, comme n'importe qui, plaire et séduire. Grâce à des outils de coaching, de PNL et de nombreux exercices, reprenez confiance en vous et reconnectez-vous à votre capital séduction. Au fil des pages, vous apprendrez à : vous réconcilier avec votre image et augmenter votre estime prendre conscience que vous êtes unique mettre le doigt sur ce qui vous empêche de séduire capitaliser sur ce qui plaît en vous ! Extrait de "Et si je croyais en mon pouvoir de séduction" de de Julie Arcoulin et Nathalie Vancraeynest, publié aux Editions Eyrolles (1/2)
Julie Arcoulin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Julie Arcoulin est formatrice, conférencière et auteure. Diplômée en communication, elle est formée à l'EFT. au coaching et à ta PNL. Sortir des relations toxiques, la confiance en soi et la surefficience mentale sont ses domaines d'expertise.
Voir la bio
Nathalie Vancraeynest
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Spécialiste de l'estime de soi chez les adultes et les enfants, Nathalie Vancraeynest est formatrice, conférencière, coach scolaire et parentale. Diplômée en sciences humaines, elle est également thérapeute énergétique.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Je ne suis pas assez ceci", "Je suis trop cela"... Nos expériences passées, des mots, des remarques ont peut-être laissé des traces et ont entaché notre conviction que nous pouvions, comme n'importe qui, plaire et séduire. Grâce à des outils de coaching, de PNL et de nombreux exercices, reprenez confiance en vous et reconnectez-vous à votre capital séduction. Au fil des pages, vous apprendrez à : vous réconcilier avec votre image et augmenter votre estime prendre conscience que vous êtes unique mettre le doigt sur ce qui vous empêche de séduire capitaliser sur ce qui plaît en vous ! Extrait de "Et si je croyais en mon pouvoir de séduction" de de Julie Arcoulin et Nathalie Vancraeynest, publié aux Editions Eyrolles (1/2)

Nous avons déjà évoqué pas mal de freins possibles : confiance en vous, peurs, croyances… Nous allons maintenant vous mettre sur la piste de raisons un peu plus complexes, mais tout aussi réelles et qu’il est indispensable de prendre en compte.

Trop d’attentes

Beaucoup de personnes ne s’aiment pas réellement. Rien de neuf là-dedans. Mais approfondissons un peu la question. Nous allons vous livrer le secret pour avoir des relations déséquilibrées ! Quand nous ne nous aimons pas, nous attendons de l’autre qu’il nous rassure et nous aime. Autrement dit, nous attendons de lui ce que nous ne sommes pas capables de nous donner à nous-mêmes. Dans cette position, l’autre a pour mission de réussir là où nous échouons. « Je veux qu’on m’aime » exclut l’autre de la rencontre, voire de la relation. Il n’est pas considéré comme une personne en tant que telle, mais comme un faire-valoir, comme le guérisseur de nos plaies et de nos carences. En étant branché(e) sur le mode « carences », votre inconscient est automatiquement branché sur le mode « tête chercheuse » et vous êtes attiré(e) par des candidats potentiellement capables de panser vos plaies. L’autre est un objet que l’on veut utiliser pour guérir ce que nous ne sommes pas capables de guérir. Attendre de l’autre qu’il fasse ce que nous ne sommes pas capables de faire est LE secret pour s’engouffrer dans des relations déséquilibrées et avec un haut potentiel toxique.

Le couple n’est pas un refuge où panser vos plaies. L’autre n’est pas la moitié dont vous avez besoin pour être complet(e). Vous l’êtes déjà ! Vous avez simplement quelques blessures à guérir et il n’y a que vous qui puissiez le faire. Pour attirer une bonne relation, il faut commencer par s’occuper soi-même de soi. Sinon, la vie continuera à vous envoyer ses messages à travers vos relations. Et elle répétera inlassablement ses messages, sous toutes les formes, tant que vous n’aurez pas compris.

Reproduction de schémas

Parlons-en, justement ! Avez-vous déjà pris un moment pour réfléchir aux points communs entre vos relations et celles de vos figures parentales ? Non ? Vous pourriez être étonné(e). De la même façon, vous serez probablement surpris(e) de constater que la façon dont vos partenaires vous traitent ressemble à la façon dont vos figures parentales vous traitent également. On reproduit les schémas qu’on connaît. D’abord parce que c’est « confortable », familier. Ensuite parce que, d’une certaine façon, nous cherchons à nous en dégager. Leur répétition incessante n’est que la vie qui nous offre des opportunités pour se libérer de ce qui nous emprisonne. Mais nous n’y arrivons que lorsque nous avons compris le message. La fidélité au clan intervient également dans cette reproduction. Elle exprime les autorisations qui nous manquent pour vivre des relations qui nous conviennent, détachées des schémas qui nous sont transmis par la culture, nos figures parentales. Pourquoi auriez-vous le droit de vivre différemment que vos parents ? Frères, sœurs ? Ou toute autre figure du genre. Qui êtes-vous pour être plus heureux(se) et épanoui(e) qu’eux ? La fidélité au clan représente un certain poids dans le boulet bien accroché à nos chevilles et avec lequel nous nous débattons jusqu’au jour où l’on comprend qu’il suffit de le lâcher. Nous ne sommes pas là pour réparer les erreurs et combler les carences de nos figures parentales à travers le chaos de nos propres relations.

La danse des croyances

Nous vivons nos croyances comme des évidences et nous agissons en fonction d’elles. Nos croyances nous sont transmises par l’éducation, notre environnement, ce que nos parents nous transmettent, les valeurs véhiculées par la société… Elles rythment notre réalité, nos représentations, nos façons de vivre. Elles nous enferment dans des rôles choisis pour nous, imposés. Les représentations que nous nous faisons des relations sont péjoratives et nous suggèrent des modèles préétablis que nous nous efforçons de confirmer en reproduisant des relations qui le permettront. D’une certaine façon, nos croyances formatent nos attentes. C’est ce qui nous pousse à rejeter d’office les personnes qui ne correspondraient pas exactement à ce que l’on croit vouloir. Nous sommes alors focalisés sur ce que l’on veut rencontrer chez l’autre et n’allons pas à sa rencontre. Vous saisissez la nuance ? Aller à la rencontre de l’autre, cela veut dire se laisser surprendre par ce qu’il est et ne pas tirer de conclusions hâtives sur ce qu’il n’est pas. Vous aurez compris, en lisant tout ce qui précède, qu’il est parfois compliqué de se montrer tels que nous sommes. Alors, ne rejetez pas trop vite quelqu’un qui ne semble pas correspondre parfaitement à ce que vous attendez.

Extrait de "Et si je croyais en mon pouvoir de séduction" de de Julie Arcoulin et Nathalie Vancraeynest, publié aux Editions Eyrolles (1/2)

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires