En direct
Best of
Best of du 5 au 11 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

03.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

04.

Il aime le "jeune Adolf", Goebbels et Auschwitz. Et comme c'est du rap…

05.

Mais quelle température faisait-il vraiment pendant le dernier âge glaciaire ? Nous connaissons désormais la réponse

06.

Bridgestone ne ferme pas son usine de Béthune à cause du Covid-19 mais de l’incompétence de ses dirigeants...

07.

Emmanuel Macron s'en prend à Olivier Véran

01.

L’inquiétant système chinois de notation sociale qui menace le monde

02.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

03.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

04.

Beatrice Dalle & Anthony Delon épousent des jeunesses; Julie Gayet & Francois H. s’engueulent en regardant le foot; Angelina veut pourrir la vie de Brad Pitt, Jade Hallyday commence à pourrir celle de sa mère; Yannick Noah fait ses besoins dehors

05.

Droit des arbres : ce danger insidieux qui nous guette quand l'humain n'est plus qu'un vivant parmi d'autres

06.

COVID-19 : y-a-t-il encore un pilote dans l’avion gouvernemental ?

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Nous avons tué Dieu. Et un autre a pris sa place : jeune, vigoureux, conquérant.

03.

COVID-19 : y-a-t-il encore un pilote dans l’avion gouvernemental ?

04.

L’étude qui montre que la plus grande peur agitée pour 2022 n’est pas celle de l’insécurité

05.

Mort d'un cousin d'Adama Traoré : la famille envisage de porter plainte

06.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

ça vient d'être publié
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le cocorico trahit le coq gaulois et quand le pilote démêle ses fuseaux : c’est l’actualité des montres
il y a 45 min 57 sec
light > Science
Moby Dick
Protéger les baleines d'un risque de collision en écoutant leurs chants
il y a 3 heures 8 min
décryptage > Economie
Repenser l'économie

Plan de relance : l’argent ne fait pas le changement

il y a 3 heures 40 min
décryptage > Religion
Ite missa est

"Le plaisir sexuel est simplement divin" a déclaré le pape François. Il nous étonnera toujours…

il y a 4 heures 14 min
décryptage > Science
Grrrrr

Mais quelle température faisait-il vraiment pendant le dernier âge glaciaire ? Nous connaissons désormais la réponse

il y a 4 heures 37 min
décryptage > Politique
Socle électoral

LFI / EELV-PS : qui a vraiment le vent en poupe pour 2022 ?

il y a 4 heures 55 min
décryptage > Santé
Lutte contre le coronavirus

Covid-19 : affinement bienvenu de la stratégie gouvernementale, même défauts opérationnels majeurs

il y a 5 heures 26 min
pépites > Santé
Luttre contre le coronavirus
Covid-19 : Olivier Véran a détaillé la nouvelle stratégie du gouvernement
il y a 19 heures 25 min
pépites > Terrorisme
ONG Acted
Niger : l'Etat islamique revendique l'assassinat des six humanitaires français et de deux Nigériens
il y a 20 heures 29 min
light > Culture
Reconstruction
Gallimard va reverser 40.000 euros provenant des ventes de "Notre-Dame de Paris" de Victor Hugo pour la restauration de l'édifice religieux
il y a 21 heures 26 min
décryptage > Politique
Nominations

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

il y a 2 heures 56 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan
il y a 3 heures 9 min
pépite vidéo > International
Reconfinement
Coronavirus : Israël entre dans une nouvelle phase de confinement ce vendredi
il y a 3 heures 57 min
décryptage > Economie
Crise sociale

Révoltant ? Bridgestone, la dissolution du macronisme et les dangers du volontarisme politique mal ciblé

il y a 4 heures 28 min
pépites > Economie
Chrysanthèmes
2.000 fleuristes ont fermé définitivement leur magasin depuis le début de la crise sanitaire
il y a 4 heures 45 min
décryptage > Politique
Faillite en vue ?

Alerte aux finances : le RN, un parti à la dérive

il y a 5 heures 12 min
Piqure
Le frelon asiatique envahit la Bretagne
il y a 6 heures 3 min
light > Media
Présentatrice du "13 heures" de France 2
Marie-Sophie Lacarrau va officiellement remplacer Jean-Pierre Pernaut au JT de 13h sur TF1
il y a 19 heures 53 min
pépites > Histoire
Education
Deux tiers des jeunes Américains ignorent l'existence de la Shoah
il y a 20 heures 53 min
pépites > International
Investigations
Alexeï Navalny aurait été empoisonné à son hôtel à l'aide d'une bouteille d'eau, selon les proches de l'opposant
il y a 23 heures 27 min
© BERTRAND GUAY / AFP
© BERTRAND GUAY / AFP
Bataille à venir

Comment les “constructifs” sont déjà en train de préparer la déconstruction (peu probable) de la droite

Publié le 24 août 2017
Dans une interview accordée à RTL, Dominique Bussereau, proche d'Alain Juppé, s'est inquiété de la capacité de Laurent Wauquiez, favori pour les prochaines du parti, à unifier les Républicains.
Tristan Quinault-Maupoil
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Tristan Quinault-Maupoil est journaliste politique au Figaro.fr. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans une interview accordée à RTL, Dominique Bussereau, proche d'Alain Juppé, s'est inquiété de la capacité de Laurent Wauquiez, favori pour les prochaines du parti, à unifier les Républicains.

Atlantico : Alors que les militants républicains désigneront leurs prochain dirigeant en décembre, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, vise la présidence du parti en s'appuyant notamment sur le cœur des militants. Dans une interview donnée à RTL, Dominique Bussereau, proche d'Alain Juppé, s'est inquiété de sa capacité à unifier les Républicains. Dans quelle mesure Laurent Wauquiez peut-il parvenir à obtenir cette unité du parti, indispensable pour une victoire présidentielle ?

Tristan Quinault : Il est vrai que Laurent Wauquiez a principalement envoyé des signaux à l’aile droite du parti, et ce dès la deuxième partie du quinquennat de Nicolas Sarkozy. Depuis il multiplie les déclarations que certains qualifient de droitières. Au point que des figures du Front national ou de Debout la France le félicitent tandis que les centristes s’en offusquent. Si Laurent Wauquiez est élu et s’il veut garder une unité dans le parti, il devra adresser des signaux aux plus modérés… Cela pourrait prendre la forme d’une nomination d’un numéro deux du parti qui soit d’une sensibilité moins droitière que la sienne. Il peut aussi compter sur la chute de popularité d’Emmanuel Macron et les couacs au sein de la majorité qui rendent les « Constructifs » moins attractifs. 

En cas de défaite probable des autres courants de la droite au cours du prochain scrutin, quels sont les mouvements qui pourraient tirer intérêt à une scission du parti ? Quels sont les risques de voir cette scission se réaliser, à quelles conditions ?

Les Constructifs préparent déjà le terrain. Ils feront leur rentrée début septembre à Trouville. Surtout, le Premier ministre Edouard Philippe, le député Franck Riester et d’autres parlementaires préparent la construction d’un parti digne de ce nom. Pour l’heure les Constructifs se résument à un groupe à l’Assemblée nationale et « une amicale » au Sénat. Ils ont prévu d’accélérer. Ils parient sur la victoire de Laurent Wauquiez, les exclusions d’Edouard Philippe, Thierry Solère et Franck Riester des Républicains (une procédure est en cours). De quoi provoquer l’exode des juppéistes, lemairistes et autres centristes. Le but est que le parti soit fin prêt pour la fin de l’année, date du Congrès des Républicains, pour que ces « modérés » se tournent en toute confiance vers ce nouveau mouvement.

Quels sont les alliés "objectifs" de Laurent Wauquiez dans cette recherche d'unité ? Quels sont ses adversaires politiques actuels qui n'auraient intérêt à voir la droite se fissurer ?

Valérie Pécresse ou encore Xavier Bertrand ont préféré ne pas candidater à la présidence des Républicains. Ce qui ne les empêchent pas d’être sévères avec Laurent Wauquiez. Néanmoins, leur départ des Républicains n’est pas à l’ordre du jour. Ils préfèrent structurer leur propre micro-parti ou leur mouvement interne aux Républicains. En somme : avoir un pied en dehors du parti pour rassembler plus largement, mais avec l’autre pied à l’intérieur de LR pour ne pas se couper totalement de ce socle très important de militants qui se mobilise facilement lors des élections. De fait, c’est une stratégie qui servira Laurent Wauquiez. Car les Constructifs ne pourront pas revendiquer l’adhésion de ces figures connues et LR gardera une ère d’influence plus large que de son cœur droitier.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ajm
- 24/08/2017 - 23:30
Les constructifs déjà en phase de demolition programmée.
Les "constructifs" sont déjà, sans le savoir encore, carbonisés par la grande impopularité naissante de Macron.
vangog
- 24/08/2017 - 21:52
De futurs migrants, les Juppéistes, Lemairistes
et autres centristes? Ah putain! Ils auront enfoncé la France jusqu'au fond de l'ornière ceux-là! et quelle belle tolérance, et quelle belle idée de la Démocratie ils ont, en menaçant de partir si un des leurs n'est pas élu...decidemment, ces centristes de droite et de gauche qui donnèrent le gros des collaborateurs avec le national-socialisme sont les pires des faux-culs...
Liberte5
- 24/08/2017 - 18:31
LR peut-il devenir un parti de droite libérale et conservatrice?
Espérons le, car c'est le seul moyen pour redevenir un grand parti capable de rassembler toute la droite. Quant aux autres constructifs, ils seront en concurence avec EMLR,l'UDI et le modem.Donc un parti croupion.