En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

02.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

03.

Pourquoi, contrairement aux apparences, l'Iran a gagné face aux Etats-Unis

04.

Ce que “l’amitié” entre Donald Trump et Bernard Arnault révèle de la manière dont l’Europe a échappé au pire de la guerre commerciale. Sans que rien ne soit gagné...

05.

Baisse des ventes mondiales d’automobiles : comment Renault est parvenu à limiter la casse même sans Carlos Ghosn

06.

M'jid el Guerrab (plus connu sous le sobriquet de "l'homme au casque") va-t-il reprendre du service auprès de Ségolène Royal ?

07.

Le taux du Livret A à 0,5% : une règle nouvelle sans « coup de pouce » ? Qu’aurait donné l’ancienne ?

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

04.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

05.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

06.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

01.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

02.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

03.

LR : le tigre de papier

04.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

05.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

06.

« Voulez-vous que l'air soit plus pur ? » : le référendum que Macron ne peut pas perdre !

ça vient d'être publié
pépites > Politique
A torts ou à raison ?
Violences policières : Sibeth Ndiaye défend les forces de l'ordre
il y a 11 heures 1 min
pépites > Politique
"10, 9, 8... boum"
Donald Trump raconte l'élimination du général Qassem Soleimani par les forces américaines
il y a 13 heures 27 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Proxima Centauri c : y a-t-il une superterre à 4,2 années-lumière du Soleil ? ; Bételgeuse : sa baisse de luminosité décryptée par Sylvie Vauclair
il y a 17 heures 23 min
décryptage > International
Fiche de lecture

Goliath : le livre choc sur la manière dont les citoyens occidentaux ont organisé la dangereuse impuissance des démocraties (et la surpuissance des géants du web)

il y a 18 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Daniel Pennac, rêveur sacré

il y a 18 heures 52 min
décryptage > International
Disparition passée inaperçue

Avec la mort du sultan d'Oman, quel avenir pour la diplomatie conciliatrice au Moyen-Orient ?

il y a 18 heures 53 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Attentat de Charlie Hebdo, entraves à la laïcité : vers le rétablissement du délit de blasphème ?

il y a 18 heures 55 min
décryptage > Religion
Bonnes feuilles

Comment le dieu social s’est installé dans l’inconscient des musulmans

il y a 18 heures 56 min
décryptage > Religion
Au nom de l'islam

Malik Bezouh : « Le fondamentalisme musulman ne sera pas défait à coups de proclamation de morale creuses »

il y a 19 heures 15 min
décryptage > Economie
Une bromance

Ce que “l’amitié” entre Donald Trump et Bernard Arnault révèle de la manière dont l’Europe a échappé au pire de la guerre commerciale. Sans que rien ne soit gagné...

il y a 19 heures 55 min
light > Politique
Une nouvelle vie
Royaume-Uni : le prince Harry et son épouse Meghan Markle renoncent à leur titre d'altesse royale
il y a 12 heures 32 min
pépites > Politique
Numéro 1
Municipales 2020, Paris : Anne Hidalgo prend la première place
il y a 15 heures 57 min
décryptage > Tribunes
De nouveaux enjeux

Les étranges voeux d’Emmanuel Macron pour l’environnement en 2020

il y a 18 heures 6 min
décryptage > Economie
Un constructeur qui tient la route

Baisse des ventes mondiales d’automobiles : comment Renault est parvenu à limiter la casse même sans Carlos Ghosn

il y a 18 heures 51 min
décryptage > Politique
On a besoin de lui !

M'jid el Guerrab (plus connu sous le sobriquet de "l'homme au casque") va-t-il reprendre du service auprès de Ségolène Royal ?

il y a 18 heures 52 min
décryptage > International
Contre-intuitif

Pourquoi, contrairement aux apparences, l'Iran a gagné face aux Etats-Unis

il y a 18 heures 54 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Système de santé en France : les dérives de la gestion administrative et du manque d’engagement et de courage du pouvoir politique

il y a 18 heures 55 min
décryptage > Social
Bonnes feuilles

Paris brûle-t-il ? : les Gilets jaunes face au "mépris" d’Emmanuel Macron

il y a 18 heures 56 min
décryptage > Politique
Etre pris la main dans le sac

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

il y a 19 heures 37 min
décryptage > Politique
La factrice sonne toujours deux fois

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

il y a 20 heures 20 min
Ange déçu

Le mauvais Génie (de la Bastille) de Mélenchon !

Publié le 19 mars 2012
«Génie de la Bastille qui culmine (sic) sur cette place, nous voici de retour, le peuple des révolutions et des rébellions en France.» Malheureusement pour le candidat du Front de gauche, l'ange de la Bastille est celui de la liberté... et en toute logique du libéralisme
Serge Federbusch est président du Parti des Libertés, élu conseiller du 10 ème arrondissement de Paris en 2008 et fondateur de Delanopolis, premier site indépendant d'informations en ligne sur l'actualité politique parisienne.Il est l'auteur...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Serge Federbusch
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Serge Federbusch est président du Parti des Libertés, élu conseiller du 10 ème arrondissement de Paris en 2008 et fondateur de Delanopolis, premier site indépendant d'informations en ligne sur l'actualité politique parisienne.Il est l'auteur...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
«Génie de la Bastille qui culmine (sic) sur cette place, nous voici de retour, le peuple des révolutions et des rébellions en France.» Malheureusement pour le candidat du Front de gauche, l'ange de la Bastille est celui de la liberté... et en toute logique du libéralisme

Dimanche 18 mars, face à la foule de ses partisans assemblés, il est à craindre que Jean-Luc Mélenchon ne se soit trompé de symbole. Au pied de la colonne de bronze qui orne la Bastille, c’est le libéralisme et non le communisme que ses troupes ont en réalité involontairement honoré.

«Génie de la Bastille qui culmine (sic) sur cette place, nous voici de retour, le peuple des révolutions et des rébellions en France.» Cette envolée mélenchonnienne a peut-être galvanisé quelques minutes la masse de ses fidèles. Mais le Génie qu’il invoque est-il le bon ? Hélas pour lui : non !

Car la créature ailée qui les surplombait se nomme en réalité «Génie de la liberté». Elle a été installée au sommet de la colonne dite de juillet par le roi Louis-Philippe, peu suspect de sympathie socialiste, pour commémorer une révolution libérale contre le régime déliquescent de Charles X et sa tentative de coup de force au moment des «ordonnances de Saint Cloud».

Les autres oeuvres notables de l’auteur du «Génie de la Liberté», Augustin Dumont, montre bien la filiation idéologique dans laquelle ce sculpteur s’inscrivait : «Blanche de Castille», «Le commerce», «Eugène de Beauharnais», «Sainte Cécile», «Philippe Auguste», «Saint Louis», «Napoléon 1er». Pas franchement des valeurs révolutionnaires !

Du reste, les Communards, à qui Mélenchon voulait aussi rendre hommage ce 18 mars, ne s’y étaient pas trompés, eux : ils firent tout pour détruire la colonne et son Génie. Le 24 mai 1871, ils les bombardèrent d’une trentaine d’obus et tentèrent d’y mettre le feu en faisant passer une péniche enflammée remplie de pétrole sur le canal Saint Martin qui passe sous le socle !

Les approximations symboliques et historiques de Mélenchon ne font-elles que refléter les incohérences d’un révolutionnaire d’opérette ? Ses appels incantatoires à la nationalisation des banques, au blocage des loyers, à l’arrêt des expulsions, au recrutement massif de fonctionnaires, au contrôle des prix, aux hausses de salaires, etc. ont résonné aux pieds d’un mauvais Génie.

La chose est cohérente : le «Fidel Castro du 21ème siècle», comme l’expression commence à circuler, n’est pas non plus celui que ses crédules aficionados vont acclamer. L’ancien sénateur socialiste a voté tant et tant de lois qu’il conspue aujourd’hui, à commencer par celle ratifiant le traité de Maastricht !

Les socialistes le craignent, paraît-il.

Avant de lui accorder quelques circonscriptions, ils devraient pourtant lui dire merci : grâce à lui, ils peuvent revivre les vieilles extases du programme commun. Il se pourrait même que Jean-Luc Mélenchon ramène vers les urnes des électeurs qui n’auraient plus jamais voté à «gauche» et qui finiront par obéir aux consignes de deuxième tour.

De vraies méprises de la Bastille ...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

02.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

03.

Pourquoi, contrairement aux apparences, l'Iran a gagné face aux Etats-Unis

04.

Ce que “l’amitié” entre Donald Trump et Bernard Arnault révèle de la manière dont l’Europe a échappé au pire de la guerre commerciale. Sans que rien ne soit gagné...

05.

Baisse des ventes mondiales d’automobiles : comment Renault est parvenu à limiter la casse même sans Carlos Ghosn

06.

M'jid el Guerrab (plus connu sous le sobriquet de "l'homme au casque") va-t-il reprendre du service auprès de Ségolène Royal ?

07.

Le taux du Livret A à 0,5% : une règle nouvelle sans « coup de pouce » ? Qu’aurait donné l’ancienne ?

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

04.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

05.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

06.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

01.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

02.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

03.

LR : le tigre de papier

04.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

05.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

06.

« Voulez-vous que l'air soit plus pur ? » : le référendum que Macron ne peut pas perdre !

Commentaires (33)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
lalalalalalalalala
- 22/03/2012 - 15:18
Merci Atlantico...(suite)
Pardon encore mais, pour ouvrir un autre débat, je pense surtout que Jean-Luc M cherche en réalité à rendre le programme du candidat PS plus socialiste, lequel reste impassible. On voit le même mécanisme à droite mais cette fois-ci c'est M Sarkozy qui droitise son discours et Marine le P qui fait la tronche. Ce qui fait en définitive que la campagne électorale est terne en apparence si l'on se cantonne à observer les deux gros. En réalité la campagne se jouera avec les 4 fantastiques (Le Pen, Sarkozy, Hollande, Mélenchon). Il y a de fortes chance que le troisième homme soit Mélenchon ou une femme, le Pen ! Ceci déterminera le vainqueur du 8 mai.
Pour le moment: avantage Hollande grâce au tour de force de Méluch dimanche dernier !
lalalalalalalalala
- 22/03/2012 - 15:06
Merci Atlantico...(suite)
Pardon, mais pour être plus clair. On peut être féministe, pour la liberté, l'égalité homme/femme et revendiquer, s'approprier le symbole de Jeanne d'Arc tout comme on peut être frontiste et déposer une gerbe de fleur à la place Jeanne d'Arc au nom de son patriotisme.
Contradiction dans les convictions mais convergence dans le symbole:
Tel est la plasticité de ce personnage historique...comme la place de la Bastille à mon avis !
lalalalalalalalala
- 22/03/2012 - 14:57
Merci Atlantico...
Pour cette bonne marrade ainsi que les arguments de Monsieur Federbusch. Il sait tout aussi bien que nous, que la place de la Bastille et un lieu où l'on a quasiment tout fait en terme de lieu de manifestations. L'intitulé de ce rassemblement était "Reprise de la Bastille" sur le thème de la VIe république !!! On ne peut pas faire plus clair à moins d'être de mauvaise foi. De plus, cette place est dotée d'une plasticité telle, qu'elle pourrait même permettre à un Nicolas Dupont-Aignan d'y faire un rassemblement au nom de la fronde contre l'euro ou un retour à la pièce de 10 francs. Encore faut-il pouvoir remplir la vaste place !