En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
© Reuters
Crise migratoire
L'Italie saisit le bateau d'une ONG soupçonnée d'organiser le trafic de migrants en Méditerranée
Publié le 03 août 2017
Les autorités italiennes viennent de saisir le bateau d'une ONG allemande battant pavillon hollandais dont il est avéré qu'elle organise le trafic de migrants depuis la Libye.
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les autorités italiennes viennent de saisir le bateau d'une ONG allemande battant pavillon hollandais dont il est avéré qu'elle organise le trafic de migrants depuis la Libye.

La presse italienne relaie une information peu commentée en France. La justice a fait saisir la "Iuventa", un chalutier armé par l'association allemande Jugend rittet (les jeunesses sauveteuses), et battant pavillon hollandais.

La justice italienne détient en effet des preuves d'une connivence entre les passeurs et l'organisation non gouvernementale en question. Dans la pratique, l'ONG allemande organise les traversées des migrants avec les passeurs, qui fixe un rendez-vous convenu en mer. Une fois les migrants arrivés au lieu de transfert, les passeurs libyens récupèrent les embarcations laissées vides par les migrants montés sur le bateau de l'association. 

La police italienne est parvenue à filmer ces opérations et a donc ordonné la saisie du bateau. Elle a bénéficié d'un coup de pouce donné par une autre association non gouvernementale: Save the Children. 

Une charte de bonne conduite pour les ONG

Celle-ci a signé la charte de bonne conduite des ONG en treize points, édictée par le gouvernement italien. 

Ces points témoignent du doute qui s'est installé dans l'esprit du gouvernement italien sur l'implication des ONG dans le trafic des migrants. Parmi les 13 points, on trouve en effet ceux-ci:

Ne pas avoir de contacts pour faciliter le départ des embarcations qui transportent des migrants.

(...)

Déclarer ses sources de financement à l'État où l'association est enregistrée. 

On se souvient qu'un procureur italien accuse les ONG d'être directement financées par les passeurs et d'apporter des financements à la mafia. 

Pour l'instant, seules deux organisations ont signé la charte de bonne conduite du gouvernement italien. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Joly Maurice
- 04/08/2017 - 11:09
Associations de malfaiteurs!
Ces ONG largement financées avec l'argent public et les dons exonérés d'impôt, sont dans ces cas devenues des complices du trafic humain très rentable pour toutes sortes de mafias locales! On crée ainsi un appel en facilitant ce marché! Il est plus que temps de sévir!
Alain Proviste
- 03/08/2017 - 19:41
Les ONG...
...sont des armes de subversion massives. Demandez à Soros.
JLH
- 03/08/2017 - 19:36
voilà, nous y sommes
voir la contribution d'Alexandre del Valle hier ou avant-hier.