En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

02.

Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement

03.

Pour les aider à faire face à l'épidémie, le Portugal régularise tous ses sans-papiers

04.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

05.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

06.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

07.

Le ministre des Finances du lander de Hesse retrouvé mort sur une voie ferré

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

03.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Coronavirus : La Chine tente d’échapper à ses responsabilités en trollant le monde

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

ça vient d'être publié
décryptage > International
Superpuissance en construction

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

il y a 1 min 28 sec
pépites > Europe
Covid-19
Pour les aider à faire face à l'épidémie, le Portugal régularise tous ses sans-papiers
il y a 14 heures 37 min
pépites > Europe
Allemagne
Le ministre des Finances du lander de Hesse retrouvé mort sur une voie ferré
il y a 18 heures 55 min
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

il y a 20 heures 22 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Adrien Loir : une vie à l’ombre de Pasteur

il y a 21 heures 35 min
décryptage > Culture
Atalntico - Litterati

Le chercheur d’art

il y a 21 heures 48 min
décryptage > International
Moyen-Orient

Crise du coronavirus ou pas, la guerre par proxy entre l’Iran et les Etats-Unis continue en Iraq

il y a 22 heures 5 min
décryptage > Politique
Coronavirus

Julien Aubert : « En 1914, l’Union sacrée n’empêchait pas la classe politique de s’opposer sur la manière de mener la guerre »

il y a 22 heures 37 min
pépites > France
Covid-19
Coronavirus : décès de l'ancien ministre Patrick Devedjian
il y a 22 heures 59 min
Régal pour les papilles
Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement
il y a 1 jour 4 heures
décryptage > France
Vers une pénurie?

L‘agriculture cherche 200 000 saisonniers pour éviter une pénurie alimentaire et surtout une rupture de Vitamine C. Et ça n’est pas à l’Etat de trouver une solution ..

il y a 15 min 33 sec
pépites > France
Augmentation
L'amende pour non-respect du confinement passe à 200 euros
il y a 17 heures 30 min
pépite vidéo > Politique
Souvenirs
Quand Patrick Devedjian passait une soirée endiablée à l'université d'été des jeunes UMP
il y a 19 heures 51 min
décryptage > Santé
Tribune

Dramatique pénurie de matériel de protection, appel à tous les Français

il y a 21 heures 17 min
décryptage > Politique
Colères jupitériennes

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

il y a 21 heures 42 min
décryptage > France
Société

L'administration française, si souvent indifférente à la protection des citoyens

il y a 21 heures 56 min
décryptage > Politique
Coronavirus

Alain Madelin : "Les citoyens ont raison d’exprimer leur défiance pour contraindre les autorités à l’action"

il y a 22 heures 22 min
décryptage > Santé
Mythe et réalité

Crise sanitaire : non le secteur public n’a pas été abandonné ces dernières années. La preuve par les chiffres

il y a 22 heures 54 min
décryptage > Politique
Politique

Covid-19 : Face au feu de la critique, Philippe ajuste le tir, Macron ne change rien

il y a 23 heures 13 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le bon sens" de Michel Bernard : un récit imprégné de la vie de Jeanne d’Arc

il y a 1 jour 4 heures
© Reuters
© Reuters
Vol au vent

Comme un parfum d'impunité ? Ce que risquent vraiment les voleurs à la tire lorsqu’ils sont interpellés

Publié le 02 août 2017
Ce 1er aout la presse a relayé un fait divers évoquant l'interpellation d'un voleur grâce aux selfies de ses victimes.
Universitaire et avocat à la Cour d'appel de Paris, Gérald Pandelon est docteur en droit et docteur en science politique. Diplômé de Sciences-Po, il est également chargé d'enseignement. Il est également l'auteur de L'aveu en matière...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gérald Pandelon
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Universitaire et avocat à la Cour d'appel de Paris, Gérald Pandelon est docteur en droit et docteur en science politique. Diplômé de Sciences-Po, il est également chargé d'enseignement. Il est également l'auteur de L'aveu en matière...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ce 1er aout la presse a relayé un fait divers évoquant l'interpellation d'un voleur grâce aux selfies de ses victimes.

Atlantico : Au-delà de ce cas d'espèce, que peut-on attendre de ce type d'interpellations de la part de la police, et quelles sont les suites à attendre, pour un tel acte, pour l'individu concerné ? Quelles sont les pratiques usuelles du dispositif pénal en cas de vol, quelle différence avec les sanctions pénales normalement prévues par la loi ?

Gérald Pandelon : Aux termes de l'article 311-3 du code pénal, le vol est puni de 3 ans d'emprisonnement et 45000 euros d'amende, au maximum. Toutefois, la question essentielle est de savoir si la personne est une primo délinquante (auquel cas, le parquet pourra requérir une peine bien inférieure) ; ou, en état de récidive, ce qui aggravera le sort qui lui sera réservé par le ministère public. Autrement dit, c'est le contexte du passage à l'acte et la biographie pénale de l'auteur qui demeure l'élément essentiel ; de la même manière que si la personne venait à se raviser dans le cadre de la commission de son infraction (l'auteur se rend, par exemple, coupable d'une soustraction frauduleuse, mais, pris de remords, il décide spontanément de restituer son butin à la victime), il va de soi que l'action publique sera mise en mouvement mais que les peines seront plus clémentes.

En effet, le président du tribunal tiendra compte des antécédents judiciaires du mis en cause ; par conséquent, de l'importance du préjudice ; et, en pareilles circonstances, il sera proposé par le parquet une peine intégralement assortie du sursis simple, voire une peine alternative du type travail d'intérêt général (TIG) ou des jours-amende. En l’occurrence, la peine habituellement prononcée sera de 3 mois d'emprisonnement avec sursis ou TIG. De plus, un avocat pourra solliciter la non-inscription au casier judiciaire pour ne pas entraver l'avenir professionnel du prévenu, surtout si le contexte le permet.

Ces pratiques ont elles évolué au cours de ces derniers mois, dernières semaines, faisant suite à la victoire d'Emmanuel Macron à l'Elysée ? De nouvelles directives ont-elles été diffusées ?

En pratique, il n'existe aucun changement depuis l'arrivée de notre Président, M. Emmanuel MACRON. Peut-être existera-t-il tôt ou tard une différence entre la politique pénale de notre actuel Garde des Sceaux Madame Nicole BELLOUBET, et le précédent, M. Jean-Jacques URVOAS, dont le travail fut de qualité, mais, au-delà des mots, il n'y a pas, à mon sens, de différences notables. Il s'agit, comme précédemment, de désengorger les tribunaux (cette idée date de plus de 10 ans toutefois, avec la mise en œuvre du "plaider coupable " à la française) afin de permettre aux forces de police et de gendarmerie d'agir de façon plus rapide, plus pragmatique et avec davantage d'efficacité. Il convient de signaler toutefois une innovation intéressante, qui va plus loin que nos alternatives aux poursuites, à savoir l'instauration d'un pouvoir d’amende immédiat sans mise en œuvre de l'action publique, et ce, pour pallier le sentiment croissant de la population victime d’infractions de faible gravité, d'un désintérêt de notre institution judiciaire pour ce type de comportements, lesquels, bien souvent, se concluent par un classement sans suite du parquet.

Quelles sont les conséquences de cette situation sur le terrain, notamment sur la "motivation" ou le "découragement" des effectifs de la police ?

Le niveau de l'insécurité s'accroît en volume dans notre pays. En effet, ce sont plus de 5 millions de crimes et délits qui sont à déplorer dans un contexte où, par ailleurs, nous assistons à un phénomène de hausse de cambriolages et atteintes physiques aux personnes, agressions les plus lourdement ressenties par les victimes. Or, ce qui est de plus en plus ressenti comme injuste par les forces de l'ordre réside davantage dans le laxisme régnant dans le droit de l'exécution de peines. Aujourd'hui, en effet, la réforme pénale permet la libération quasi-automatique aux 2/3 de peine de prison, sans compter les crédits de réduction de peines et autres réductions de peines supplémentaires (RPS) ; de plus, Madame TAUBIRA, dans sa loi sur la récidive, a décidé d'ajuster le régime des condamnés primaires sur les autres détenus récidivistes ; par conséquent, un "primo-incarcéré" sera traité comme un récidiviste désormais dans le décompte de ses crédits de réductions de peine.  Que faut-il en penser ? Je crois, en réalité, que la réponse pénale demeure très sévère au stade de la condamnation s'agissant des auteurs majeurs, surtout en état de récidive légale ou spéciale, mais assez souple lors de la phase de l'exécution des peines. Toutefois, je me dois de dissiper un malentendu croissant dans notre pays : croyez-moi, notre justice pénale est très sévère. Si vous ne le pensez pas, je vous propose de me suivre quelques jours en audiences correctionnelles, et après nous en reparlerons. En fait, il existe un décalage entre la perception qu'en a la population et la réalité vécue au quotidien par des centaines d'avocats pénalistes. Et, croyez-moi, on se connaît presque tous, de Paris à Bordeaux, de Lille à Lyon, nous pensons tous la même chose.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

02.

Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement

03.

Pour les aider à faire face à l'épidémie, le Portugal régularise tous ses sans-papiers

04.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

05.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

06.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

07.

Le ministre des Finances du lander de Hesse retrouvé mort sur une voie ferré

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

03.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Coronavirus : La Chine tente d’échapper à ses responsabilités en trollant le monde

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 02/08/2017 - 23:28
@Anouman je propose d'appliquer la charia démocrate...
aux voleurs: premier vol, un doigt! Deuxième vol, un deuxième doigt etc...ca laisse au voleur le temps de se retourner (voire de se reconvertir), les vendeurs de machettes sont contents, le juge est débarrassé d'un poids...tout le monde est heureux! Vive la charia démocrate!...
Anouman
- 02/08/2017 - 22:57
Vol à la tire
Et si jamais, supposition idiote, on les pend après la première arrestation, est-ce que ça empêche la récidive?
vangog
- 02/08/2017 - 20:26
Le gauchiste croit que la libération automatique aux 2/3
d'une peine de prison (pourtant votée en entier par le législateur:que fait le conseil d'état?) va "désengorger" les tribunaux...mais n'importe quelle personne intelligente lui prouvera le contraire! Malgré les faits qui s'imposent à lui, brutalement (Le niveau de l'insécurité s'accroît en volume), le gauchiste est toujours persuadé qu'il faut diminuer les peines, voire exempter ceux qui se présentent au portillon, afin de "désengorger" ces fameux tribunaux,pourtant toujours aussi engorgés...je me suis toujours demandé si cette persévérance dans l'erreur était due à la bêtise pure, ou au dogmatisme? probablement un mélange des deux...