En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© PHILIPPE WOJAZER / POOL / AFP
Moralisation
Moralisation de la vie publique : comment Macron protège les fonctionnaires
Publié le 24 juillet 2017
La moralisation de la vie publique doit-elle se limiter aux parlementaires? C'est le débat qui a animé la commission des lois où la rapporteure (accessoirement présidente de ladite commission) n'a guère brillé par son aplomb politique. La majorité parlementaire s'est chargée de vider le texte des dispositions que le Sénat y avait ajoutées sur la déontologie des fonctionnaires.
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La moralisation de la vie publique doit-elle se limiter aux parlementaires? C'est le débat qui a animé la commission des lois où la rapporteure (accessoirement présidente de ladite commission) n'a guère brillé par son aplomb politique. La majorité parlementaire s'est chargée de vider le texte des dispositions que le Sénat y avait ajoutées sur la déontologie des fonctionnaires.

In fine, la volonté du gouvernement, suivie par la majorité parlementaire, de vider le texte de son contenu sur les fonctionnaires, ne manque pas de poser question. Emmanuel Macron veut-il à ce point protéger le pantouflage dans la fonction publique qu'il souhaite éviter d'y mêler des dispositions législatives nouvelles, parallèles à la lutte contre les conflits d'intérêt chez les parlementaires

En tout cas, le Sénat a assez habilement joué le coup en saturant le texte du gouvernement avec des dispositions "minées" comme celles sur les fonctionnaires. Elles mettent Emmanuel Macron en position défensive, en le contraignant à limiter son texte et à justifier ces limitations. 

 

Une moralisation de la vie publique incomplète

Dans la pratique, on peut comprendre la position du gouvernement. Le statut de la fonction publique est un sujet différent de la vie parlementaire. Dès lors que la déontologie du fonctionnaire a été exclue du choix initial du gouvernement, il est difficile de la réintroduire dans le texte à coups d'amendements mal préparés. 

 

Justement, toute l'astuce est de comprendre pourquoi les fonctionnaires n'ont pas été visés par le texte initial. Cet oubli, mal expliqué, sur lequel règne un silence politique complet, apparaît aujourd'hui comme une façon de protéger des privilèges. Certains parlementaires n'ont pas hésité à parler d'antiparlementarisme. 

 

Un terrible aveu...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Et rien ne se passa comme prévu (par les progressistes)... : 2019 ou l’effondrement des promesses du monde de 1968
02.
La Belle au bois dormant est un "conte sexiste" : supprimé dans certaines écoles!
03.
Sauver la France en travaillant plus, pourquoi pas… Pourquoi le diagnostic initial ne correspond que de loin à la réalité vécue par les Français
04.
La guerre du pétrole n’aura pas lieu. Mais avec Donald Trump qui veut asphyxier l’Iran, on joue avec le feu
05.
Travaux à Paris : « Je creuse donc je suis ! »
06.
Une série d’erreurs serait à l'origine de l’incendie de Notre-Dame de Paris
07.
Pourquoi la France est malade de son immobilier
01.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
02.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
03.
La Belle au bois dormant est un "conte sexiste" : supprimé dans certaines écoles!
04.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
05.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
06.
Et rien ne se passa comme prévu (par les progressistes)... : 2019 ou l’effondrement des promesses du monde de 1968
01.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
02.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
03.
Pourquoi les erreurs européennes dans le traitement de la crise financière de 2008 sont les racines de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l’UE
04.
Névroses nationales : et la France de demain, vous la voulez à l’identique ou conscientisée ?
05.
Brûler l’ENA ? Pour la reconstruire plus belle encore?
06.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Atlante13
- 26/07/2017 - 19:29
Petit Caporal
a encore fait un pas de valse? Bof, ce n'est qu'un menteur de plus...
essentimo
- 26/07/2017 - 07:47
c'est pour cela
que l'on se retrouve avec des enseignants pédophiles !
zen-gzr-28
- 25/07/2017 - 19:42
Moralisation de la vie publique ou
banalisation des fonctions. Fillon a été balayé pour que soit élu un m'as-tu vu, suivi par des illuminés intéressés surtout par leur nombril et incompétents pour la plupart. On peut s'attendre à quoi ? .
Il ne fallait vraiment pas voir plus loin que le bout de son nez pour confier le sort du pays à ce communicant , doué pour les formulations très maladroites ou pour des couacs plus conséquents pour s'affirmer en tant que chef