En direct
Best of
Best of du 19 au 25 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

02.

Emmanuel Macron s’est souvenu qu’il avait une mère et un père

03.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

04.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

05.

Attaque près des anciens locaux de Charlie Hebdo : un suspect au profil très atypique

06.

Arrestations massives sur le DarkWeb à travers la planète : coup d’arrêt... ou d’épée dans l’eau ?

07.

Attaque près des anciens locaux de Charlie Hebdo : ouf, l'Agence France Presse ne risque rien

01.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

02.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

03.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

04.

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

05.

Ce que la dernière photo prise par la NASA nous révèle de Jupiter

06.

Non, les adhérents de LREM ne méritent pas Macron ! Il est trop grand, trop beau, trop génial pour eux.

01.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

02.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

03.

Édouard Philippe ou le vrai-faux espoir de la droite : radioscopie d’un malentendu idéologique

04.

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

05.

J’aime les sapins de Noël : je suis un facho

06.

Emmanuel Macron, le président sans parti : pas (nécessairement) de quoi perdre 2022 mais mauvais coup garanti pour la démocratie

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Les 100 plus belles planches de la bande dessinée" : La BD est un art qui vaut le détour !

il y a 11 min 47 sec
décryptage > Terrorisme
Menace diffuse

Attaque près des anciens locaux de Charlie Hebdo : un suspect au profil très atypique

il y a 2 heures 33 min
décryptage > Société
Et Dieu (Jupiter) créa l’homme

Emmanuel Macron s’est souvenu qu’il avait une mère et un père

il y a 4 heures 3 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment le chef de l'Etat Emmanuel Macron a jonglé avec les libertés fondamentales lors de son quinquennat

il y a 4 heures 5 min
décryptage > International
Influence des activités humaines

Incendies en Californie : ce dérèglement climatique qui a décidément bon dos...

il y a 4 heures 6 min
décryptage > International
Urgence énergétique

Liban : aussi une urgence énergétique géopolitique

il y a 4 heures 8 min
décryptage > Environnement
Rendement

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

il y a 4 heures 9 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Ursula Von der Leyen, Angela Merkel, et Christine Lagarde, trois femmes qui ont transgressé les dogmes pour sauver l’Union européenne (et qui vont peut-être y parvenir...)

il y a 4 heures 9 min
décryptage > Media
Le journalisme est un foutu métier

Attaque près des anciens locaux de Charlie Hebdo : ouf, l'Agence France Presse ne risque rien

il y a 20 heures 14 min
pépite vidéo > Politique
Enquête en cours
Jean Castex confirme qu'une attaque s'est produite "à proximité" des anciens locaux de Charlie Hebdo
il y a 22 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une bête aux aguets" : un roman dément et addictif

il y a 18 min 9 sec
décryptage > Europe
Crier au loup

Lutter contre la montée de l’extrême-droite : pourquoi l'Allemagne multiplie les gesticulations sans se poser les bonnes questions

il y a 3 heures 54 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les aidants, ces acteurs clés du quotidien auprès des plus fragiles face à l'explosion de la dépendance

il y a 4 heures 5 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

OPA sur la droite : le pari risqué de Marion Maréchal

il y a 4 heures 5 min
décryptage > International
Accord global

Derrière aujourd'hui, il y a demain (Proverbe Libyen)

il y a 4 heures 7 min
décryptage > Société
Urgence

10 000 morts dans les Ehpad dans une quasi indifférence générale : voilà pourquoi les racines de notre manque d'empathie envers les seniors sont profondes

il y a 4 heures 8 min
décryptage > Santé
Stratégie contre le virus

Moins de morts, moins d’impact économique : ces voisins européens dont la France devrait urgemment s’inspirer pour ne plus être la mauvaise élève du Covid

il y a 4 heures 9 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac
il y a 4 heures 10 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand la ballerine pousse quelques notes et quand on doit se replonger dans la dolce vita : c’est l’actualité automnale des montres
il y a 22 heures 25 min
Environnement
Pendant le confinement les oiseaux ont chanté de manière différente
il y a 1 jour 22 min
© Reuters
© Reuters
Bonnes feuilles

Manipulation, risque de détournement de vos données personnelles : les clefs pour identifier un escroc sur Internet

Publié le 22 juillet 2017
Si souvent les femmes sont prises pour cible, l'adolescent, le retraité ou encore la working girl divorcée peuvent aussi se faire piéger. Lorsque la vérité éclate, il est difficile de s'en sortir : l'ado ne sait pas comment avouer qu'il est victime de chantage à la webcam sexuelle ou le retraité que sa belle arlésienne est partie avec ses économies. Tous doivent faire face à la honte et l'humiliation. Cet ouvrage décrypte les mécanismes de l'escroquerie sentimentale. Extrait de "Amour, emprise et m@nipulation sur internet" de Stéphanie Vigne, publié aux éditions Eyrolles. 1/2
Stéphanie Vigne
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Stéphanie Vigne est certifiée coach et trainer par L'International Society of Neuro-Semantic aux USA. Spécialisée en neuro-sémantique, elle a elle-même été victime d'escroquerie sentimentale. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Si souvent les femmes sont prises pour cible, l'adolescent, le retraité ou encore la working girl divorcée peuvent aussi se faire piéger. Lorsque la vérité éclate, il est difficile de s'en sortir : l'ado ne sait pas comment avouer qu'il est victime de chantage à la webcam sexuelle ou le retraité que sa belle arlésienne est partie avec ses économies. Tous doivent faire face à la honte et l'humiliation. Cet ouvrage décrypte les mécanismes de l'escroquerie sentimentale. Extrait de "Amour, emprise et m@nipulation sur internet" de Stéphanie Vigne, publié aux éditions Eyrolles. 1/2

Comme vous l’avez vu précédemment, l’association AVEN possède une base de données récoltant toutes les photos usurpées qu’elle a recensées depuis de nombreuses années. Ces photos sont utilisées par les fraudeurs pour créer de faux profils. En vous rendant sur http://escrocs-love.e-monsite.com et www.faux-profils.fr, vous pourrez vérifier la photo de votre interlocuteur. Si elle est sur la base de données, cela veut dire que c’est un faux profil. Un autre moyen pour vérifier les photos est d’utiliser comme moi Google Recherche par images (voir plus haut page 125). Vous téléchargez la photo de votre correspondant dans l’espace de Google Recherche par images et vous accéderez ainsi à tous les sites où se trouve cette image. Si votre interlocuteur est un escroc, vous constaterez que la photo est sur différents sites et qu’elle est associée à différents noms.

Concernant mon escroc, j’ai vu qu’une des photos se trouvait sur un site canadien en rapport avec une conférence. J’ai trouvé un nom de personne lié à cette conférence et j’ai fait des recherches plus avancées. Je suis alors tombée sur un profil Facebook avec toutes les photos que mon fraudeur m’avait envoyées. Il paraissait évident que le détenteur de ce profil était bien la vraie personne et que le soi-disant Gregory avait volé ses photos.

Sur les sites de rencontre, les faux profils sont souvent « trop parfaits ». En voici trois exemples :

Homme, 41 ans, ingénieur aéronautique, recherche femme entre 38 et 45 ans. «C’est toujours difficile de parler de soi, mais je dirais que je suis un homme simple, qui n’a pas peur de rêver. Je suis célibataire, jamais marié, et sans enfants. Honnête, ouvert d’esprit et compréhensif, je suis toujours positif. Je ne suis pas parfait, mais je m’adapte à toutes les situations et essaye de profiter de chaque instant. Là où il y a une volonté, il y a toujours une solution. Je crois que nous sommes tous beaux au fond de nous et que nous avons un cœur et un esprit lumineux. J’espère trouver la femme que je pourrais appeler “ma femme”. L’amour est comme le ciel, assez grand pour contenir toutes les étoiles, tellement grand que nous pouvons tous y loger. Si vous souhaitez rencontrer un homme pour partager votre vie et vous rendre heureuse, alors faisons connaissance.»

Femme, 36 ans, assistante administrative, recherche homme sans critère d’âge.  «Je suis sur ce site car une amie me l’a conseillé pour trouver l’homme de ma vie. Je souhaiterais avoir un homme sérieux, qui connaîtrait la valeur des mots “Je t’aime”. Je suis franco-italienne et mon français n’est pas trop soutenu. J’espère que cela ne vous gêne pas? J’ai une fille de 9 ans, Andrea. Sachez que l’âge n’est pas un souci pour trouver le vrai amour, ni même la distance, car c’est le cœur qui compte, alors contactez-moi pour faire connaissance.»

Homme, 52 ans, cadre supérieur dans une banque, recherche une femme entre 40 et 55 ans. « Je suis une personne facile à vivre, attentionnée et aimante. J’écoute les autres et respecte leurs points de vue. J’aime rire et faire rire. J’aime me promener et profiter de la nature. Je recherche la femme avec qui je pourrais passer le reste de ma vie. J’espère trouver cette personne rapidement. Je ne suis pas en train de jouer des jeux de séduction sur ce site. Donc si vous n’êtes pas sérieuse, abstenez-vous de me contacter. J’aime tous les genres de musique et j’aime les films d’action. Je suis veuf depuis quatre ans et papa d’un garçon de huit ans que j’aime plus que tout au monde. Si vous êtes intéressée par mon profil, contactez-moi. »

Ces profils se ressemblent tous par le fait qu’ils présentent des hommes ou des femmes respectables, ayant plutôt une bonne présentation physique et un emploi sécurisant. Ces profils décrivent toujours des personnes cherchant une relation stable et pour la vie. L’individu peut être veuf, avec ou sans enfant, mais toujours dans une situation qui attendrira sa proie et la rassurera dans ses bonnes intentions.

D’autres indices peuvent vous mettre la puce à l’oreille comme des fautes d’orthographe. De petites incohérences entre les photos du profil et quelques commentaires que votre interlocuteur pourrait émettre à leur sujet. Il est important de poser des questions et de recouper les informations qu’il vous donne. En revanche, restez discret en ce qui vous concerne. Moins vous en dites, moins vous vous exposez au danger de manipulation et de détournement de vos données personnelles. Les escrocs ne choisissent que des sites de rencontre gratuits et ne gardent en général pas longtemps leur profil en ligne. Ils le désactivent très rapidement et vous proposent d’autres moyens de communication.

Si vous entrez en contact avec cette personne sur Facebook, regardez ses amis. Analysez si ceux-ci semblent être en cohé- rence avec la vie et la personne qu’elle dit être. Dans tous les cas, suivez votre intuition et dès que vous avez un doute, vérifiez s’il est fondé ou non. Si vous avez des difficultés à voir la personne en vidéo, ou si la vidéo est de mauvaise qualité, méfiez-vous (voir plus haut, page 91).

Dépression, colère, culpabilité de s’être fait rouler, et malheureusement, peu de personnes vers qui se tourner pour parler… les victimes se sentent seules. Elles doivent souvent faire face à leurs émotions mais aussi aux critiques et leçons de morale de leurs proches. Lorsque j’ai expliqué à mes amis ce qui s’était passé, j’ai eu droit à : «Tu vois, je ne le sentais pas, je te l’avais dit! » Ou encore : « Jamais je n’aurais fait confiance à un homme sans l’avoir vu par webcam. » Et enfin: «Pour moi, c’est incompréhensible que tu sois tombée amoureuse d’un homme que tu n’as jamais rencontré physiquement, personnellement je ne pourrais pas. » Même si mes amis voulaient m’aider, j’étais assaillie de jugements et cela me faisait mal. Le prochain chapitre de ce livre vous propose des pistes pour accompagner une victime d’escroquerie en adoptant la meilleure posture.

"Amour, emprise et m@nipulation sur internet" de Stéphanie Vigne, publié aux éditions Eyrolles.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires