En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

04.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

05.

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

06.

Drogués à la dopamine : quand les employés de la Silicon Valley se font souffrir pour le plaisir

07.

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

04.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

05.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

06.

Immigration : ces éléments qui manqueront au plan du gouvernement pour espérer atteindre l’efficacité (autre qu’électorale)

ça vient d'être publié
Surprise !
Elle donne naissance à son bébé en boîte de nuit, les responsables offrent une "entrée gratuite à vie" à l'enfant
il y a 24 min 41 sec
pépite vidéo > Santé
(Grosse) révolution
Une société française annonce pouvoir détecter la bipolarité avec une simple prise de sang
il y a 1 heure 33 min
pépites > Politique
Too much ?
LFI demande l'ouverture d'une commission parlementaire sur "l'indépendance du pouvoir judiciaire"
il y a 2 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Journal d'un amour perdu" : Voyage dans l'intimité du deuil d'un colosse de la littérature

il y a 5 heures 7 min
light > Santé
Veggie mania
Burger King cède à la tendance vegan et lance son premier veggie Whopper
il y a 6 heures 3 min
pépites > Politique
Hospitalisation
Etats-Unis : Jimmy Carter hospitalisé après plusieurs chutes
il y a 7 heures 26 min
décryptage > Politique
L'art de la punchline

Un 11 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 8 heures 36 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Levothyrox : le combat des associations pour obtenir la vérité

il y a 11 heures 27 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Le 10 mai 1981 : un jour maudit pour la droite

il y a 11 heures 27 min
décryptage > Société
Ras des pâquerettes ?

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

il y a 11 heures 29 min
light > People
Karma ?
Pete Doherty condamné à 3 ans de prison avec sursis, 2 ans de mise à l'épreuve et 5000 euros d'amende
il y a 53 min 58 sec
light > Culture
Mauvais augure
Plus de promotion pour J'accuse, le nouveau film de Polanski
il y a 2 heures 2 min
pépites > Europe
Opération conjointe
Blocage de l'autoroute A9 par des indépendantistes espagnols : la France et l'Espagne tentent de les déloger
il y a 3 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La dame de chez Maxim" : Cette dame d'autrefois nous met toujours en joie

il y a 5 heures 13 min
pépites > International
Débordements et violence
Hong Kong : un manifestant blessé par balle et un homme brûlé vif lundi 11 novembre
il y a 6 heures 48 min
décryptage > Economie
Mêmes causes, mêmes effets ?

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

il y a 8 heures 31 min
décryptage > Santé
Techno-Masochisme

Drogués à la dopamine : quand les employés de la Silicon Valley se font souffrir pour le plaisir

il y a 9 heures 11 min
décryptage > Economie
(Petite) révolution

Révolution dans la Silicon Valley : les investisseurs américains veulent des entreprises rentables maintenant et pas uniquement des licornes en croissance

il y a 11 heures 27 min
décryptage > Politique
Malédiction

Guillaume Tabard : « La droite devrait s’inspirer de François Mitterrand pour faire renaître LR »

il y a 11 heures 29 min
décryptage > Economie
Commerce et stratégie

Amorce de détente : mais que veulent vraiment obtenir les Etats-Unis de la Chine ?

il y a 11 heures 30 min
© Reuters
© Reuters
Bonnes feuilles

Manipulation, risque de détournement de vos données personnelles : les clefs pour identifier un escroc sur Internet

Publié le 22 juillet 2017
Si souvent les femmes sont prises pour cible, l'adolescent, le retraité ou encore la working girl divorcée peuvent aussi se faire piéger. Lorsque la vérité éclate, il est difficile de s'en sortir : l'ado ne sait pas comment avouer qu'il est victime de chantage à la webcam sexuelle ou le retraité que sa belle arlésienne est partie avec ses économies. Tous doivent faire face à la honte et l'humiliation. Cet ouvrage décrypte les mécanismes de l'escroquerie sentimentale. Extrait de "Amour, emprise et m@nipulation sur internet" de Stéphanie Vigne, publié aux éditions Eyrolles. 1/2
Stéphanie Vigne est certifiée coach et trainer par L'International Society of Neuro-Semantic aux USA. Spécialisée en neuro-sémantique, elle a elle-même été victime d'escroquerie sentimentale. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Stéphanie Vigne
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Stéphanie Vigne est certifiée coach et trainer par L'International Society of Neuro-Semantic aux USA. Spécialisée en neuro-sémantique, elle a elle-même été victime d'escroquerie sentimentale. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Si souvent les femmes sont prises pour cible, l'adolescent, le retraité ou encore la working girl divorcée peuvent aussi se faire piéger. Lorsque la vérité éclate, il est difficile de s'en sortir : l'ado ne sait pas comment avouer qu'il est victime de chantage à la webcam sexuelle ou le retraité que sa belle arlésienne est partie avec ses économies. Tous doivent faire face à la honte et l'humiliation. Cet ouvrage décrypte les mécanismes de l'escroquerie sentimentale. Extrait de "Amour, emprise et m@nipulation sur internet" de Stéphanie Vigne, publié aux éditions Eyrolles. 1/2

Comme vous l’avez vu précédemment, l’association AVEN possède une base de données récoltant toutes les photos usurpées qu’elle a recensées depuis de nombreuses années. Ces photos sont utilisées par les fraudeurs pour créer de faux profils. En vous rendant sur http://escrocs-love.e-monsite.com et www.faux-profils.fr, vous pourrez vérifier la photo de votre interlocuteur. Si elle est sur la base de données, cela veut dire que c’est un faux profil. Un autre moyen pour vérifier les photos est d’utiliser comme moi Google Recherche par images (voir plus haut page 125). Vous téléchargez la photo de votre correspondant dans l’espace de Google Recherche par images et vous accéderez ainsi à tous les sites où se trouve cette image. Si votre interlocuteur est un escroc, vous constaterez que la photo est sur différents sites et qu’elle est associée à différents noms.

Concernant mon escroc, j’ai vu qu’une des photos se trouvait sur un site canadien en rapport avec une conférence. J’ai trouvé un nom de personne lié à cette conférence et j’ai fait des recherches plus avancées. Je suis alors tombée sur un profil Facebook avec toutes les photos que mon fraudeur m’avait envoyées. Il paraissait évident que le détenteur de ce profil était bien la vraie personne et que le soi-disant Gregory avait volé ses photos.

Sur les sites de rencontre, les faux profils sont souvent « trop parfaits ». En voici trois exemples :

Homme, 41 ans, ingénieur aéronautique, recherche femme entre 38 et 45 ans. «C’est toujours difficile de parler de soi, mais je dirais que je suis un homme simple, qui n’a pas peur de rêver. Je suis célibataire, jamais marié, et sans enfants. Honnête, ouvert d’esprit et compréhensif, je suis toujours positif. Je ne suis pas parfait, mais je m’adapte à toutes les situations et essaye de profiter de chaque instant. Là où il y a une volonté, il y a toujours une solution. Je crois que nous sommes tous beaux au fond de nous et que nous avons un cœur et un esprit lumineux. J’espère trouver la femme que je pourrais appeler “ma femme”. L’amour est comme le ciel, assez grand pour contenir toutes les étoiles, tellement grand que nous pouvons tous y loger. Si vous souhaitez rencontrer un homme pour partager votre vie et vous rendre heureuse, alors faisons connaissance.»

Femme, 36 ans, assistante administrative, recherche homme sans critère d’âge.  «Je suis sur ce site car une amie me l’a conseillé pour trouver l’homme de ma vie. Je souhaiterais avoir un homme sérieux, qui connaîtrait la valeur des mots “Je t’aime”. Je suis franco-italienne et mon français n’est pas trop soutenu. J’espère que cela ne vous gêne pas? J’ai une fille de 9 ans, Andrea. Sachez que l’âge n’est pas un souci pour trouver le vrai amour, ni même la distance, car c’est le cœur qui compte, alors contactez-moi pour faire connaissance.»

Homme, 52 ans, cadre supérieur dans une banque, recherche une femme entre 40 et 55 ans. « Je suis une personne facile à vivre, attentionnée et aimante. J’écoute les autres et respecte leurs points de vue. J’aime rire et faire rire. J’aime me promener et profiter de la nature. Je recherche la femme avec qui je pourrais passer le reste de ma vie. J’espère trouver cette personne rapidement. Je ne suis pas en train de jouer des jeux de séduction sur ce site. Donc si vous n’êtes pas sérieuse, abstenez-vous de me contacter. J’aime tous les genres de musique et j’aime les films d’action. Je suis veuf depuis quatre ans et papa d’un garçon de huit ans que j’aime plus que tout au monde. Si vous êtes intéressée par mon profil, contactez-moi. »

Ces profils se ressemblent tous par le fait qu’ils présentent des hommes ou des femmes respectables, ayant plutôt une bonne présentation physique et un emploi sécurisant. Ces profils décrivent toujours des personnes cherchant une relation stable et pour la vie. L’individu peut être veuf, avec ou sans enfant, mais toujours dans une situation qui attendrira sa proie et la rassurera dans ses bonnes intentions.

D’autres indices peuvent vous mettre la puce à l’oreille comme des fautes d’orthographe. De petites incohérences entre les photos du profil et quelques commentaires que votre interlocuteur pourrait émettre à leur sujet. Il est important de poser des questions et de recouper les informations qu’il vous donne. En revanche, restez discret en ce qui vous concerne. Moins vous en dites, moins vous vous exposez au danger de manipulation et de détournement de vos données personnelles. Les escrocs ne choisissent que des sites de rencontre gratuits et ne gardent en général pas longtemps leur profil en ligne. Ils le désactivent très rapidement et vous proposent d’autres moyens de communication.

Si vous entrez en contact avec cette personne sur Facebook, regardez ses amis. Analysez si ceux-ci semblent être en cohé- rence avec la vie et la personne qu’elle dit être. Dans tous les cas, suivez votre intuition et dès que vous avez un doute, vérifiez s’il est fondé ou non. Si vous avez des difficultés à voir la personne en vidéo, ou si la vidéo est de mauvaise qualité, méfiez-vous (voir plus haut, page 91).

Dépression, colère, culpabilité de s’être fait rouler, et malheureusement, peu de personnes vers qui se tourner pour parler… les victimes se sentent seules. Elles doivent souvent faire face à leurs émotions mais aussi aux critiques et leçons de morale de leurs proches. Lorsque j’ai expliqué à mes amis ce qui s’était passé, j’ai eu droit à : «Tu vois, je ne le sentais pas, je te l’avais dit! » Ou encore : « Jamais je n’aurais fait confiance à un homme sans l’avoir vu par webcam. » Et enfin: «Pour moi, c’est incompréhensible que tu sois tombée amoureuse d’un homme que tu n’as jamais rencontré physiquement, personnellement je ne pourrais pas. » Même si mes amis voulaient m’aider, j’étais assaillie de jugements et cela me faisait mal. Le prochain chapitre de ce livre vous propose des pistes pour accompagner une victime d’escroquerie en adoptant la meilleure posture.

"Amour, emprise et m@nipulation sur internet" de Stéphanie Vigne, publié aux éditions Eyrolles.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

04.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

05.

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

06.

Drogués à la dopamine : quand les employés de la Silicon Valley se font souffrir pour le plaisir

07.

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

04.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

05.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

06.

Immigration : ces éléments qui manqueront au plan du gouvernement pour espérer atteindre l’efficacité (autre qu’électorale)

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires