En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
© Reuters
Good bad taste
Fashion week à Paris : comment le moche a conquis la mode
Publié le 08 juillet 2017
Dans la mode, les tenues de créateurs tendent à être de plus en plus provocatrices et distinctes des vêtements "du quotidien".
Emilie Coutant est sociologue, consultante en mode, médias, tendances, risques et addictions.Docteur de l’Université Paris V, elle a soutenu une thèse intitulée “Le mâle du siècle : mutation et renaissance des masculinités. Archétypes, stéréotypes, et...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Emilie Coutant
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Emilie Coutant est sociologue, consultante en mode, médias, tendances, risques et addictions.Docteur de l’Université Paris V, elle a soutenu une thèse intitulée “Le mâle du siècle : mutation et renaissance des masculinités. Archétypes, stéréotypes, et...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans la mode, les tenues de créateurs tendent à être de plus en plus provocatrices et distinctes des vêtements "du quotidien".

Atlantico : Alors que la Paris Fashion Week touche bientôt à sa fin, les grands créateurs ont eu l'occasion de faire défiler leurs collections - parfois des plus extravagantes - devant les grands noms de la mode. Pour autant, nombre de ses tenues tendent à être de plus en plus provocatices, et distinctes des vêtements "du quotidien". Pourquoi cette quête du plus atypique ? Finalement, les créateurs cherchent-ils réellement à faire du "beau"? 

Emilie Coutant : Tout a commencé avec l'androgynie. Dès le début du 20ème siècle, de nombreuses icônes en ont fait leur fer-de-lance, telles que Coco Chanel ou Marlène Dietrich. Petit à petit, les frontières du beau ont commencé à s’effacer les unes après les autres  Au point que dans le monde de la mode, on a vu un fort essor des mannequins transgenres. C’était quelque chose qui devenait de plus en plus tendance. A la suite de ces mannequins, on a eu une redéfinition des critères du goût, et ce qu’était être un bel homme, et une belle femme. C’est vraiment grâce à l’androgynie et le phénomène de transgenre qu’on a compris que l’idéal féminin et l’idéal masculin n’était que des normes sociales construites. Pour illustrer cette tendance, le mannequin bosnien Andreja Pejić, qui défile aussi bien pour les hommes que pour les femmes. Ce type de beauté est entré un peu dans les moeurs. La tendance du “beau” a donc vraiment été amenée à changer, par la neutralité du genre, et la redéfinition de l’identité féminine et masculine, et l’évolution des différentes formes de masculinité et féminité.

Quel est l'intérêt de la laideur pour la mode ? Le recours parfois au "moche" est-il une réponse à la question "qu'est-ce que le mauvais / bon goût", ou simplement l'expression d'un certain "ennui" des créateurs pour le beau? 

La mode était la beauté, la perfection inatteignable, le glamour auparavant. On vivait dans un monde de mode saturé d’images où le logo était surévalué. Puis, plus récemment, sont apparues peu à peu des silhouettes un peu plus “trash”, des mannequins anti-sexy. Aujourd’hui, on est dans une coexistence du beau et du laid qui rend le jugement esthétique plus compliqué. La ligne qui sépare le bon et le mauvais goût est devenue de plus étroite. On parle même de “good bad taste”. Tout ce qui était un peu honteux, comme le kitsh, peut potentiellement devenir à la mode. Et mêmes les mannequins, qui devaient avant représenter la perfection absolue, sont touchés par le phénomène “uglification”. C’est à dire les jolies laides, qui sont de plus en plus nombreuses à être choisies pour des campagnes de pubs. C’est l’idée d’une mode plus “cérébrale”, contre cette mode trop parfaite qui commence aujourd’hui à être dépassée. Le moche est devenu un type vraiment étudié qui cherche à établir une mode plus démocratisée. 

Cela ne crée-t-il pas un décalage entre des consommateurs cherchant encore à acheter de beaux vêtements, et les marques qui, elles, sont dans cette recherche de la laideur? 

Cette laideur est une nouvelle façon d’exister pour les marques. Il n’y a pas de message philosophique. Il faut comprendre que la mode a de moins en moins à voir avec les vêtements. Ce sont les campagnes de stylisme qui font gonfler les ventes. Donc les vêtements plus que les accessoires ou les chaussures vont acquérir leur valeur matérielle et émotionnelle de cette atmosphère. Cela dépend de moins en moins de l’originalité de leur design. La nouveauté vient plutôt de la manière dont on assemble les choses, que les choses elles-mêmes. On sait que la mode ne va jamais rien créer de nouveau. C’est un avènement de l’étrange, du bizarre qui va permettre de créer la nouveauté. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
02.
Ces éléments qui viennent perturber l'idée que le chômage serait revenu à son plus bas niveau depuis 10 ans
03.
Comment Donald Trump est en train de se sortir des soupçons qui pèsent sur lui d'une collusion entre la Russie et sa campagne électorale de 2016
04.
Et les pays qui participent le plus à l’extension des forêts sur la planète sont…
05.
Le coffre-fort d'Alexandre Benalla aurait été déplacé par Chokri Wakrim, le compagnon de l'ancienne cheffe de la sécurité du Premier ministre
06.
François Ruffin craint d’être visé après les perquisitions chez Mediapart et La France Insoumise
07.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
01.
Christine Lagarde, la directrice du FMI, prévient d’un risque grave de tempête mondiale mais personne ne semble l’entendre
02.
Il faut détruire Jean-Luc Mélenchon et le secret de l’instruction avec…
03.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
04.
Laeticia Hallyday s'ennuie à L.A; Johnny Depp craque pour la fille d'un vieux pote; Dany Boon veut que vous sachiez qu'il est amoureux (pour vous faire oublier ses impôts); Nicolas S. & Carla B. qu'ils étaient à Venise pour leur anniversaire de mariage
05.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
06.
55% des Français continuent à soutenir les Gilets jaunes : pourquoi s’imaginer que la fin de la crise est en vue est un fantasme dangereux
01.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
02.
Novethic et autres promoteurs forcenés de la transition écologique : en marche vers un nouveau fascisme vert ?
03.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
04.
Derrière le complotisme, l’énorme échec de 50 ans d’égalitarisme et de progressisme à marche forcée impulsés par l’Education nationale comme par la culture dominante
05.
55% des Français continuent à soutenir les Gilets jaunes : pourquoi s’imaginer que la fin de la crise est en vue est un fantasme dangereux
06.
Flambée d’antisémitisme et de violences politiques : ces erreurs politiques et macroéconomiques à ne pas reproduire pour enrayer la crise
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Aghir
- 08/07/2017 - 19:13
Ca va
avec le reste! Toute cette France est devenue moche et la raison en est simple : les français sont en minorité.
jojo318610
- 08/07/2017 - 17:43
Quelle horreur
Créateurs de mode ou de laideur????