En direct
Best of
Best of du 20 au 26 juin
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Présidentielle 2022 : pourquoi le duel tant annoncé n’aura pas lieu

02.

Houria Bouteldja assassina la "gauche blanche"…

03.

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

04.

2020, fin de l’hégémonie occidentale et première victoire de la Chine dans la nouvelle guerre froide ?

05.

Nouvel espoir dans le traitement du cancer : un nouveau traitement stoppe le développement des tumeurs

06.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

07.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

01.

Les Vikings nous ont envahis et colonisés au IXe siècle ! Nous exigeons donc que le Danemark, la Norvège, la Suède et l’Islande se repentent

02.

"Tuez Sarkozy !". On ignore encore qui a donné l’ordre mais le Parquet National Financier s’est chargé de son exécution

03.

Pas de démocratie sans droit à offenser : ce capitalisme qui prend le risque de précipiter la guerre civile à trop vouloir montrer patte progressiste

04.

L'éolien peut-il être une alternative verte crédible au nucléaire ?

05.

Pire que le coup d’Etat permanent, la campagne électorale permanente ? Emmanuel Macron, le président cynique

06.

Cet espoir dans la lutte contre la Covid-19 qui se cache dans des études soviétiques vieilles de plusieurs décennies

01.

Municipales : mais que cache donc l’étonnante schizophrénie des Français entre élections locales et nationales ?

02.

"Tuez Sarkozy !". On ignore encore qui a donné l’ordre mais le Parquet National Financier s’est chargé de son exécution

03.

Arsène Lupin était noir ! La preuve : il va être joué par Omar Sy

04.

Désordres publics : la lourde facture des dérives de la lutte contre le racisme et les violences dans la police

05.

Affaire Fillon : François Fillon est condamné à 5 ans de prison, dont 3 avec sursis, et Penelope Fillon à 3 ans de prison avec sursis

06.

Les Vikings nous ont envahis et colonisés au IXe siècle ! Nous exigeons donc que le Danemark, la Norvège, la Suède et l’Islande se repentent

ça vient d'être publié
décryptage > Environnement
Macron veut un référendum sur le climat

La question sera sans doute : "Voulez-vous qu’on mette les villes à la campagne car l’air y est plus pur ?"

il y a 46 min 5 sec
décryptage > Société
épanouissement

Une nouvelle étude montre que si, l'argent fait bien le bonheur...(et de plus en plus)

il y a 1 heure 27 min
décryptage > Société
Névrose de la culpabilité

Villes vertes : mais que se passe-t-il dans la tête de ces cadres qui votent contre leurs propres modes de vie ?

il y a 2 heures 39 min
décryptage > Politique
Remaniement

Emmanuel Macron : il faut que tout change pour que rien ne change (sauf le Premier ministre ?)

il y a 3 heures 28 min
décryptage > Environnement
Misanthropes et libertophobes

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

il y a 3 heures 45 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Histoire du Consulat et de l’Empire" de Adolphe Thiers : le Consulat, le meilleur de Bonaparte ?

il y a 19 heures 15 min
light > Justice
Espoir pour les victimes
Affaire Jeffrey Epstein : Ghislaine Maxwell, sa complice présumée, a été enfin arrêtée par le FBI
il y a 19 heures 52 min
pépites > Media
Critiques
Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam
il y a 21 heures 6 min
pépites > Justice
Condamnation
Scandale de la Dépakine : la justice reconnaît la responsabilité de l'Etat
il y a 21 heures 52 min
décryptage > France
Bataille de chiffres

Pourquoi les comparaisons internationales sur la mortalité du Covid-19 sont moins fiables qu’on ne le pense

il y a 23 heures 53 min
décryptage > Société
Addicts

Consommation de drogue : ces effets secondaires jamais vus auparavant provoqués par la crise du Coronavirus

il y a 1 heure 6 min
décryptage > Santé
Berzosertib

Nouvel espoir dans le traitement du cancer : un nouveau traitement stoppe le développement des tumeurs

il y a 2 heures 20 min
pépites > Politique
Nouvelle étape
Remaniement : le gouvernement d'Edouard Philippe démissionne
il y a 3 heures 2 min
décryptage > International
Président à vie ?

Ce que s'est vraiment offert Vladimir Poutine avec son référendum et ses 16 années de pouvoir supplémentaires

il y a 3 heures 37 min
pépites > Politique
"Ouvrir un nouveau chemin"
Emmanuel Macron se confie à la presse quotidienne régionale avant le remaniement et dévoile ses priorités pour la fin du quinquennat
il y a 13 heures 49 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le Cafard" de Ian McEwan : une fable mordante sur les politiciens britanniques et le Brexit, par un des maîtres du roman anglo-saxon contemporain

il y a 19 heures 30 min
pépites > Politique
Retrait stratégique
Municipales à Marseille : Martine Vassal se retire, Les Républicains vont présenter le député Guy Teissier pour la mairie
il y a 20 heures 18 min
pépites > Santé
Lourdes accusations
Covid-19 : le Conseil scientifique et la Haute autorité de santé dénoncent des propos "infamants" de Didier Raoult devant les députés
il y a 21 heures 33 min
pépite vidéo > International
Tragédie
Birmanie : un glissement de terrain provoque la mort d’une centaine de mineurs
il y a 23 heures 14 min
décryptage > Politique
Formation politique

Les 4 piliers : un parti libéral souverainiste se crée et recrute des candidats pour les régionales

il y a 1 jour 7 min
© Odd ANDERSEN / AFP
© Odd ANDERSEN / AFP
Sino-russe

Rencontre entre Xi Jinping et Vladimir Poutine à Moscou : quand les deux "autres" grandes puissances accordent leurs violons à quelques jours du G20 de Hambourg

Publié le 05 juillet 2017
La portée symbolique de cette rencontre est importante, alors que la Russie entend intensifier ses relations commerciales avec la Chine.
Arnaud Dubien
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Arnaud Dubien est directeur de l'Observatoire Franco-Russe (Moscou)Diplômé de l’INALCO et de l’IEP de Paris, il a notamment travaillé comme chercheur à l’IRIS et a dirigé plusieurs publications spécialisées sur l’espace post-soviétique. Il est membre du...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La portée symbolique de cette rencontre est importante, alors que la Russie entend intensifier ses relations commerciales avec la Chine.

 

Atlantico : Les présidents Xi Jinping et Vladimir Poutine se rencontraient ce jour à Moscou, pour un agenda que le numéro 1 russe qualifiait de "plus important de l'année en termes de relations bilatérales". Quels étaient les enjeux de la rencontre dans un climat géopolitique tendu, et dans l'attente du G20 de Hambourg ?

Arnaud Dubien : C'était hier la 22ème rencontre entre les leaders russe et chinois depuis 2012. De fait, la relation bilatérale - qui est sur une trajectoire ascendante ininterrompue depuis 1989, date de la visite de Gorbatchev à Pékin, qui marque la normalisation après des décennies de brouille - a franchi de nouveaux paliers après 2014. Des verrous ont sauté, dans les domaines des livraisons d'armes, de la coopération militaire ou de l'accès offert aux compagnies chinoises dans le secteur énergétique russe. Certes, on ne saura parler d'alliance entre ces deux puissances nucléaires, qui ont chacune leur agenda ; il y a bien sûr beaucoup de non-dits ; mais le fait est que le partenariat russo-chinois a une densité réelle, parfois sous-estimée en Occident me semble-t-il.
Les entretiens des 3 et 4 juillet à Moscou ont évidemment une portée symbolique : à quelques jours du G20 se rencontrent les leaders des deux principales nations non-occidentales. Xi Jinping et Vladimir Poutine ont sûrement parlé de la Corée du Nord et de la politique américaine - que ce soit en Asie ou en Europe. Mais aussi sans doute de la Syrie et de la crise autour du Qatar, qui est susceptible d'affecter les intérêts de Moscou et de Pékin dans la région. Il y a enfin toujours de nombreux dossiers bilatéraux, en particulier dans le domaine économique.

Outre les enjeux géopolitiques et militaires, quelle est l'importance d'une collaboration de Moscou dans le gigantesque projet de "nouvelle route de la soi" porté par Pékin ? Une discussion entre Pékin et l'Union économique eurasiatique (Russie, Biélorussie, Arménie…) est également à l'ordre du jour, évoquant la possibilité d'accords de libre-échange entre ces nations. Quel est l'enjeu pour Moscou ?

Au-delà de la rhétorique sur le partenariat "d'égal à égal", la Russie est bien consciente du rapport de force - notamment économique et financier - entre les deux pays. Alors qu'elle cherche à promouvoir l'Union économique eurasienne, dont fait partie le Kazakhstan notamment, et qu'elle voit toujours avec suspicion toute politique de grande puissance dans l'espace postsoviétique - on l'a constaté depuis 2013 avec la Partenariat oriental de l'Union européenne, qui a joué un rôle certain dans le déclenchement de la crise ukrainienne - Moscou s'est naturellement posé des questions sur ce que signifiant une présence chinoise renforcée dans la région. La Russie sait qu'elle ne peut pas s'opposer au projet de "Nouvelles routes de la soie" ; elle comprend qu'elle peut même y avoir intérêt. L'approche choisie par Moscou et Pékin est donc de trouver une articulation entre les projets russes et chinois en Eurasie. Pour l'instant, cela semble plutôt bien fonctionner : la Chine financera plusieurs projets majeurs (par exemple la ligne TGV Moscou-Kazan) sans pour autant renoncer à d'autres volets de son initiative qui plaisent moins aux Russes. Tout est question d'équilibre et d'affichage. Pékin ne fait rien qui puisse froisser Moscou, accréditer ses craintes ou lui rappeler le nouveau rapport de forces. Or les Russes sont très sensibles aux symboles et aux considérations de prestige. Ce que nous avons, semble-t-il, un peu oublié en Occident.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires