En direct
Best of
Best of du 25 au 31 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

02.

L’enseigne Cultura boycottée par des clients pour son utilisation de l’écriture inclusive

03.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

04.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled !

05.

Orange mécanique, le retour : mais que cachent ces tabassages en série pour des histoires de masques ?

06.

Brexit : les départs des Britanniques vers l’Union européenne auraient augmenté de 30% depuis le référendum

07.

Le nitrate d’ammonium, à l’origine des explosions à Beyrouth, était également au cœur de la catastrophe d'AZF à Toulouse

01.

Marc Lavoine se marie; La fille de Mick Jagger s'éprend du fils de Marc Levy, Blanche Gardin d'une star américaine; Jean Dujardin se saisit des fesses de Nathalie, Baptiste Giabiconi expose les siennes; Charlene de Monaco traverse la Méditerranée à vélo

02.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled !

03.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

04.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

05.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

06.

Elon Musk affole la twittosphère en affirmant que les pyramides d’Egypte ont été construites par… des aliens

01.

Les dangereux arguments employés par les soutiens de la PMA pour toutes

02.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

03.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

04.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

05.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

06.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

ça vient d'être publié
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Darmanin défend la police (et lui-même); Marianne étrille EELV; Le Havre, port tué par la CGT; Guerre culturelle : Zemmour dénonce la bêtise de la droite qui croit avoir gagné alors que la gauche domine; Les secrets du nouveau modèle CNews
il y a 25 min 40 sec
décryptage > Société
Ils ont osé ça

Une femme considérée comme très malheureuse pourra avorter jusqu’au dernier jour de sa grossesse !

il y a 1 heure 50 min
décryptage > Santé
Pandémie

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

il y a 2 heures 31 min
décryptage > Société
Réorganisation des entreprises

Open space : la Covid m’a tué

il y a 3 heures 28 min
décryptage > France
Risques à domicile

De Lubrizol à Beyrouth en passant par le pont de Gênes, les leçons des catastrophes sont-elles bien tirées en France ?

il y a 4 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "Le dernier des yakuzas" de Jake Adelstein, plongée dans le Japon des gangs, un héros inquiétant, un récit haletant !

il y a 15 heures 16 min
pépites > Justice
Calendrier judiciaire
Assassinat de Rafic Hariri : le verdict du procès finalement reporté suite aux explosions au port de Beyrouth
il y a 16 heures 57 min
pépites > Science
Ecosystème
Antarctique : de nouvelles colonies de manchots empereurs ont été découvertes grâce à des clichés pris depuis des satellites
il y a 18 heures 25 min
pépites > International
Solidarité avec le peuple libanais
Explosions à Beyrouth : Emmanuel Macron se rendra jeudi au Liban
il y a 21 heures 25 min
pépite vidéo > France
Images révoltantes
Un homme violemment agressé dans une laverie pour avoir demandé de porter un masque
il y a 23 heures 26 min
décryptage > France
A la guerre comme à la guerre

Une arme de destruction massive contre l’écriture inclusive : le boycott !

il y a 1 heure 38 min
décryptage > Terrorisme
Nouvelle attaque

Afghanistan : Daech à l’offensive

il y a 2 heures 9 min
décryptage > Consommation
COCKTAIL & TERROIR

Les idées cocktails originales de l’été : le Framboise Fizz, dégustez de l’armagnac frais, sans vous ruiner

il y a 2 heures 58 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Europe, relance, dettes... L'Allemagne change de politique, plus pour renforcer son rôle de locomotive que pour plaire aux Européens

il y a 3 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "L’offrande grecque, une aventure de Bernie Gunther" de Philip Kerr, du rififi chez les Grecs !

il y a 14 heures 54 min
pépites > Europe
Revers de la médaille ?
Brexit : les départs des Britanniques vers l’Union européenne auraient augmenté de 30% depuis le référendum
il y a 15 heures 39 min
pépites > International
Port de Beyrouth
Le nitrate d’ammonium, à l’origine des explosions à Beyrouth, était également au cœur de la catastrophe d'AZF à Toulouse
il y a 17 heures 35 min
light > Science
Impact de l'homme sur les écosystèmes
La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment
il y a 19 heures 15 min
pépites > France
Polémique 2.0
L’enseigne Cultura boycottée par des clients pour son utilisation de l’écriture inclusive
il y a 21 heures 59 min
pépite vidéo > International
Dégâts considérables
Explosions au Liban : ces images des rues de Beyrouth qui témoignent de la violence de la catastrophe
il y a 1 jour 53 min
© Odd ANDERSEN / AFP
© Odd ANDERSEN / AFP
Sino-russe

Rencontre entre Xi Jinping et Vladimir Poutine à Moscou : quand les deux "autres" grandes puissances accordent leurs violons à quelques jours du G20 de Hambourg

Publié le 05 juillet 2017
La portée symbolique de cette rencontre est importante, alors que la Russie entend intensifier ses relations commerciales avec la Chine.
Arnaud Dubien
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Arnaud Dubien est directeur de l'Observatoire Franco-Russe (Moscou)Diplômé de l’INALCO et de l’IEP de Paris, il a notamment travaillé comme chercheur à l’IRIS et a dirigé plusieurs publications spécialisées sur l’espace post-soviétique. Il est membre du...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La portée symbolique de cette rencontre est importante, alors que la Russie entend intensifier ses relations commerciales avec la Chine.

 

Atlantico : Les présidents Xi Jinping et Vladimir Poutine se rencontraient ce jour à Moscou, pour un agenda que le numéro 1 russe qualifiait de "plus important de l'année en termes de relations bilatérales". Quels étaient les enjeux de la rencontre dans un climat géopolitique tendu, et dans l'attente du G20 de Hambourg ?

Arnaud Dubien : C'était hier la 22ème rencontre entre les leaders russe et chinois depuis 2012. De fait, la relation bilatérale - qui est sur une trajectoire ascendante ininterrompue depuis 1989, date de la visite de Gorbatchev à Pékin, qui marque la normalisation après des décennies de brouille - a franchi de nouveaux paliers après 2014. Des verrous ont sauté, dans les domaines des livraisons d'armes, de la coopération militaire ou de l'accès offert aux compagnies chinoises dans le secteur énergétique russe. Certes, on ne saura parler d'alliance entre ces deux puissances nucléaires, qui ont chacune leur agenda ; il y a bien sûr beaucoup de non-dits ; mais le fait est que le partenariat russo-chinois a une densité réelle, parfois sous-estimée en Occident me semble-t-il.
Les entretiens des 3 et 4 juillet à Moscou ont évidemment une portée symbolique : à quelques jours du G20 se rencontrent les leaders des deux principales nations non-occidentales. Xi Jinping et Vladimir Poutine ont sûrement parlé de la Corée du Nord et de la politique américaine - que ce soit en Asie ou en Europe. Mais aussi sans doute de la Syrie et de la crise autour du Qatar, qui est susceptible d'affecter les intérêts de Moscou et de Pékin dans la région. Il y a enfin toujours de nombreux dossiers bilatéraux, en particulier dans le domaine économique.

Outre les enjeux géopolitiques et militaires, quelle est l'importance d'une collaboration de Moscou dans le gigantesque projet de "nouvelle route de la soi" porté par Pékin ? Une discussion entre Pékin et l'Union économique eurasiatique (Russie, Biélorussie, Arménie…) est également à l'ordre du jour, évoquant la possibilité d'accords de libre-échange entre ces nations. Quel est l'enjeu pour Moscou ?

Au-delà de la rhétorique sur le partenariat "d'égal à égal", la Russie est bien consciente du rapport de force - notamment économique et financier - entre les deux pays. Alors qu'elle cherche à promouvoir l'Union économique eurasienne, dont fait partie le Kazakhstan notamment, et qu'elle voit toujours avec suspicion toute politique de grande puissance dans l'espace postsoviétique - on l'a constaté depuis 2013 avec la Partenariat oriental de l'Union européenne, qui a joué un rôle certain dans le déclenchement de la crise ukrainienne - Moscou s'est naturellement posé des questions sur ce que signifiant une présence chinoise renforcée dans la région. La Russie sait qu'elle ne peut pas s'opposer au projet de "Nouvelles routes de la soie" ; elle comprend qu'elle peut même y avoir intérêt. L'approche choisie par Moscou et Pékin est donc de trouver une articulation entre les projets russes et chinois en Eurasie. Pour l'instant, cela semble plutôt bien fonctionner : la Chine financera plusieurs projets majeurs (par exemple la ligne TGV Moscou-Kazan) sans pour autant renoncer à d'autres volets de son initiative qui plaisent moins aux Russes. Tout est question d'équilibre et d'affichage. Pékin ne fait rien qui puisse froisser Moscou, accréditer ses craintes ou lui rappeler le nouveau rapport de forces. Or les Russes sont très sensibles aux symboles et aux considérations de prestige. Ce que nous avons, semble-t-il, un peu oublié en Occident.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires