En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Confinement : petits trucs et astuces pour préserver la rapidité de votre accès Internet par temps de surcharge

04.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

05.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

06.

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

07.

Coronavirus : pourquoi votre groupe sanguin a une influence sur votre risque d'être infecté

01.

Le difficile amaigrissement de l’État

01.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

02.

Covid-19 : l'Aide sociale à l’enfance au bord de l'explosion

03.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

04.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

05.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

06.

Covid-19 et confinement strict : pourquoi une résurgence du virus est inévitable

01.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

02.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

06.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

ça vient d'être publié
pépites > Société
Ravages des "fake news"
Plus d'un quart des Français considèrent que le Covid-19 a été fabriqué dans un laboratoire
il y a 12 min 14 sec
pépite vidéo > Religion
Solidarité avec les malades
Covid-19 : les images du pape François, seul au Vatican, pour une bénédiction "Urbi et Orbi"
il y a 2 heures 11 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Traquer et terrasser le fléau : la lutte acharnée de Pasteur et d’Adrien Loir contre le mal rouge des porcs dans le Vaucluse

il y a 4 heures 17 min
décryptage > Economie
Choix cornéliens

Covid-19 : des morts plutôt que la crise ?

il y a 4 heures 44 min
décryptage > Economie
En toute sécurité

Comment les grandes entreprises ont parfois changé de locaux pour se cacher dans des bureaux "secrets"

il y a 5 heures 14 min
décryptage > Finance
Nerf de la guerre

Crise de trésorerie généralisée : tensions (évitables) sur le secteur bancaire

il y a 5 heures 57 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad
il y a 7 heures 1 min
light > Culture
Fin du confinement ?
Olivier Py reste optimiste pour la prochaine édition du Festival d’Avignon en juillet 2020
il y a 18 heures 11 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La fin de l'amour" d'Eva Illouz : quand Tinder, grand centre commercial de rencontres, détrône la cour amoureuse

il y a 19 heures 30 min
pépites > International
Lutter contre un retour du virus
Covid-19 : la Chine décide de fermer temporairement ses frontières aux étrangers
il y a 22 heures 41 min
pépites > Politique
Solidarité européenne
Coronavirus : Emmanuel Macron défend la stratégie de la France face à l’épidémie
il y a 52 min 24 sec
pépites > Santé
Soulager les soignants et les travailleurs
Covid-19 : la France s’engage à commander un milliard de masques auprès de la Chine
il y a 2 heures 47 min
décryptage > Société
Tentation

Coronavirus : la dérive totalitaire ?

il y a 4 heures 29 min
décryptage > Défense
Terrorisme

Afrique : malgré le coronavirus, la guerre continue

il y a 5 heures 4 min
décryptage > Santé
Exemple chinois

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

il y a 5 heures 32 min
décryptage > Science
Hécatombe

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

il y a 6 heures 15 min
décryptage > Santé
Nembro

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

il y a 7 heures 16 min
pépites > International
ONG
SOS Chrétiens d'Orient : libération de trois otages français en Irak
il y a 18 heures 57 min
pépite vidéo > France
Victimes françaises
Covid-19 : "les visages d’une tragédie"
il y a 21 heures 38 min
pépites > Politique
Deux semaines de plus
Coronavirus : Edouard Philippe officialise le prolongement du confinement jusqu’au 15 avril
il y a 23 heures 7 min
© REUTERS/Stephane Mahe
© REUTERS/Stephane Mahe
Thèmes par thèmes

Réforme du marché du travail : accords de branches ou accords d'entreprise, qu'est-ce que ça change et pour qui ?

Publié le 29 juin 2017
Muriel Pénicaud, ministre du Travail, a indiqué sur son compte Twitter : "L'accord de branche continuera de s'appliquer à toutes les entreprises dans les domaines qui lui sont aujourd'hui réservés par la loi". Cependant, le dossier de presse fourni par le ministère indique également que la loi fixera les thèmes pour lesquels l'accord d'entreprise primera sur l'accord de branche.
Thomas Carbonnier est avocat associé au sein du Cabinet Equity Avocats. Il intervient en droit des affaires et fiscalité pour une clientèle composée de chefs d’entreprises et de PME. Il enseigne la fiscalité en DSCG à l’INTEC (CNAM) et le droit de l...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Thomas Carbonnier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Thomas Carbonnier est avocat associé au sein du Cabinet Equity Avocats. Il intervient en droit des affaires et fiscalité pour une clientèle composée de chefs d’entreprises et de PME. Il enseigne la fiscalité en DSCG à l’INTEC (CNAM) et le droit de l...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Muriel Pénicaud, ministre du Travail, a indiqué sur son compte Twitter : "L'accord de branche continuera de s'appliquer à toutes les entreprises dans les domaines qui lui sont aujourd'hui réservés par la loi". Cependant, le dossier de presse fourni par le ministère indique également que la loi fixera les thèmes pour lesquels l'accord d'entreprise primera sur l'accord de branche.

Atlantico : Quelles sont les conséquences, aussi bien pour les salariés que pour les entreprises, que des thèmes relèvent d'accords de branche ou d'accords d'entreprises ?

  1. Thomas Carbonnier : Nouveaux élus : en marche vers la révolution du travail en France ? Entre révolution, rupture et refondation, le droit du travail a été très présent au sein de la campagne pour l'élection présidentielle. Il a été question de société du travail, d’abrogation de la loi Travail et de supériorité des conventions de branche. Mais quelle politique sera réellement conduite ?

    Les bouleversements en droit social annoncés par Mme Muriel Pénicaud sont-ils souhaités par toutes les entreprises ? Ne sont-elles seulement pas souhaitées par les entreprises du CAC 40, peu représentatives du tissu économique français ?

    Ajustements ne signifie pas nécessairement refondation du Code du travail. Les petites entreprises n’ont pas les moyens financiers de disposer d'une direction juridique constituée de spécialistes du droit social ni de recourir régulièrement au service de cabinets d’Avocats spécialisés. Elles ont un souhait : la stabilité. Cette stabilité est nécessaire pour permettre la compréhension, l’assimilation et la prévisibilité. Le vrai progrès ne serait donc pas la réforme mais la stabilité de la législation du travail !

    En tout état de cause, le projet prévoit la possibilité de déroger à l'accord de branche, fusion des instances représentatives du personnel, plafond (très bas) obligatoire des dommages et intérêts pour licenciement sans cause réelle et sérieuse...

    Le projet vise à ubériser le salarié. Il est question de fusionner « en une seule instance les délégués du personnel, le comité d'entreprise et le comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) ». Les licenciements devraient être facilités et être moins onéreux, donc moins protecteurs des salariés. Les dérogations à l’interdiction du travail dominical sont également à l’honneur (exit la vie en famille le dimanche, exit le recueillement à l’Eglise).

    La rupture de contrat de travail, le licenciement économique ou le recours au contrat de chantier, sorte de CDD, sont également au programme.

    1. Le même dossier de presse indique "L'objectif est de renforcer le rôle de la branche dans sa fonction de régulation économique et sociale et de proposer davantage de capacité d'initiative à l'accord d'entreprise dans les autres domaines.". À quoi doit-on s'attendre concernant les "domaines" qui pourraient passer dans le giron des accords d'entreprises ? Avec quelles conséquences concrètes ?

    2. Pour faire passer ce projet qui va plus loin que la loi El Khomri, le gouvernement fait preuve de diplomatie en y mettant les formes : les syndicats de salariés et de chefs d’entreprises ont été conviés à réfléchir autour des réformes…

      De manière caricaturale : les uns et les uns vont s’épuiser autour d’une table et, une fois épuisés par ce combat intellectuel, ils n’auront plus la force de mener un combat dans la rue contre le gouvernement. Ainsi, le gouvernement pourra insérer une ou deux idées issues de ces concertations pour faire plaisir aux uns et aux autres, et faire voter tranquillement l’essentiel de son projet.

      Le juriste n’aura désormais plus besoin de tourner la loi, elle tournera toute seule sur elle-même à l’instar d’une toupie. C’est en toute connaissance de cause que le gouvernement pourra affirmer que ce projet de loi constitue une solution correspondant aux grands axes sociaux prioritaires de notre pays.

    1. Dans une interview donnée au journal Le Monde, le secrétaire général de FO, Jean Claude Mailly se déclare satisfait de la concertation actuelle avec le gouvernement. Comment interpréter ce positionnement de FO, notamment vis-à-vis de la CFDT, qui ne semble plus être l'interlocuteur privilégié du gouvernement, ou de la CGT, qui marque déjà son opposition ? Que révèle cette situation "curieuse" ou seule la CGT marque son opposition au projet de loi, qui pourrait être le "déçu" des ordonnances ?

    2. L’objectif affiché est de faciliter les conditions de recours à la consultation des salariés pour valider un accord lorsque les syndicats y sont hostiles. Ainsi, les syndicats de salariés, dont la puissance n’a cessé de diminuer au fil des décennies, devrait poursuivre son déclin en chute libre.

      Certains syndicats s’imaginent que les nouveaux élus misent sur de nouveaux bouleversements de la législation du travail pour libérer les énergies, rendre vigueur à l'entreprise, renforcer sa compétitivité. Pour eux, le gouvernement surestime la puissance du levier de croissance que constituerait une réécriture du droit du travail en donnant plus de pouvoir aux accords d’entreprise… Ces syndicats attendent donc tranquillement le moment opportun pour se mettre, eux aussi, ordre de marche pour mener bataille.

      En tout état de cause, comment peut-on concevoir un progrès social durable sans progrès économique ? Comment un progrès social pourrait-il déboucher sur un quelconque progrès économique ? Comment un acquis social pourrait-il survivre à une crise économique profonde ?

      Telle l’euphorie alcoolique, le bien-être ressenti n’est toujours que de courte durée et les effets postérieurs douloureux. Kamarades de gauche, de droit et du centre : soyons forts et marchons ensemble solidairement vers ce chemin qui mène à la lumière de la nouvelle loi La Khonnerie qui sera plus humaine, fraternelle et évidemment plus juste !

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Confinement : petits trucs et astuces pour préserver la rapidité de votre accès Internet par temps de surcharge

04.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

05.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

06.

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

07.

Coronavirus : pourquoi votre groupe sanguin a une influence sur votre risque d'être infecté

01.

Le difficile amaigrissement de l’État

01.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

02.

Covid-19 : l'Aide sociale à l’enfance au bord de l'explosion

03.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

04.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

05.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

06.

Covid-19 et confinement strict : pourquoi une résurgence du virus est inévitable

01.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

02.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

06.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 29/06/2017 - 10:44
On va négocier quoi?...
La longueur des mini-jupes? Le temps passé près de la machine-à-café? la construction d'une salle dédiée à la prière?...pas Claire, la Penicaud! Comme tout bonn ocialiste qui se respecte...