En direct
Best of
Best of du 18 au 24 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Révolution en Grande Bretagne : Boris Johnson va interdire la "réparation de l’hymen" !

02.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

03.

Des déchets nucléaires recyclés permettraient d'obtenir des batteries quasi éternelles

04.

LR : ce que le parti devrait retenir de la stratégie sans concession de Rachida Dati

05.

Coronavirus : quand les experts américains en sécurité biologique alertaient sur les risques posés par le laboratoire chinois ultra sensible de… Wuhan

06.

Ce que les municipales risquent d’imposer à Emmanuel Macron

07.

Ce laser super puissant développé par Israël pourrait devenir un instrument de paix

01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

03.

Les ministres seraient deux fois plus riches sous le quinquennat d’Emmanuel Macron que sous François Hollande

04.

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

05.

Des déchets nucléaires recyclés permettraient d'obtenir des batteries quasi éternelles

06.

Pourquoi le projet de loi de lutte contre la cyber haine représente une menace aussi grave que la réalité qu’il entend combattre

01.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

02.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

03.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

04.

Mais pourquoi la droite semble-t-elle incapable de capitaliser sur le rejet du duel retour Macron / Le Pen ?

05.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

06.

Pourquoi l’indépendance de la justice ne signifie pas que les magistrats ne doivent aucun compte aux Français ?

ça vient d'être publié
pépites > France
Pompiers VS policiers
Manifestation nationale à Paris: de violents incidents ont éclaté entre pompiers et policiers
il y a 57 min 30 sec
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 28 janvier 2020 en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 4 heures 30 min
décryptage > International
Une ingérence qui pèse

La privatisation de la guerre par les EAU en Libye et au Yémen ou comment Abu Dhabi recrute de jeunes soudanais pour « leurs » guerres

il y a 6 heures
décryptage > France
Chômage 2019

Pourquoi la baisse du chômage ne se joue pas à Paris

il y a 7 heures 6 min
décryptage > Santé
Septicémies

Alerte à l’empoisonnement du sang : une mort sur 5 dans le monde causée par les sepsis

il y a 7 heures 28 min
décryptage > Politique
Une stratégie sans faille ?

LR : ce que le parti devrait retenir de la stratégie sans concession de Rachida Dati

il y a 8 heures 8 min
pépites > High-tech
Apple Pay
2020 : 99 % des cartes françaises seront compatibles Apple Pay
il y a 21 heures 40 min
pépite vidéo > Media
Un bad buzz
Rognée d'une photo officielle : Vanessa Nakate dénonce un acte raciste
il y a 23 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Dépendances" : une pièce de théâtre où la fratrie est mise en avant

il y a 1 jour 3 heures
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Là où chantent les écrevisses" : un roman qui a déjà conquis 4 millions de lecteurs

il y a 1 jour 3 heures
pépite vidéo > Politique
Municipales 2020
"Je ne fais pas de combine" : Rachida Dati se défend sur sa candidature
il y a 3 heures 36 min
décryptage > International
Un accord de paix

Ce plan Trump pour la paix dont les Palestiniens ne sauront pas plus saisir que des précédents

il y a 5 heures 35 min
décryptage > International
Ils veulent du sang

Révolution en Grande Bretagne : Boris Johnson va interdire la "réparation de l’hymen" !

il y a 6 heures 20 min
décryptage > High-tech
Décryptage High-Tech

SILICON VALLEY : le célèbre berceau américain de la Tech abandonnerait-il la culture « start-up » que le monde lui envie, en matière d’innovation ?

il y a 7 heures 13 min
décryptage > International
Atlantico Business

Coronavirus : la Chine en profite pour donner des leçons d’efficacité au monde occidental

il y a 7 heures 55 min
décryptage > Justice
Justice en France

Pourquoi l’indépendance de la justice ne signifie pas que les magistrats ne doivent aucun compte aux Français ?

il y a 8 heures 28 min
pépites > Politique
Et après ?
Brexit : Quelles sont les démarches que les Français devront effectuer pour se rendre en Grande-Bretagne ?
il y a 22 heures 28 min
pépites > Santé
Conoravirus
Coronavirus : comment les Français atteints du virus sont-ils pris en charge sur le territoire ?
il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Politique
C'est grave docteur ?

Et Benjamin Griveaux dérailla gravement à la gare de l'Est…

il y a 1 jour 3 heures
décryptage > Politique
Nouvelle technologie

Ce laser super puissant développé par Israël pourrait devenir un instrument de paix

il y a 1 jour 4 heures
© Reuters
© Reuters
Guerre des changes

Dollar contre Yuan : pourquoi l'Europe doit se méfier des balles perdues

Publié le 26 juin 2017
La Bourse de Pékin vient d'intégrer la bourse mondiale, et devrait être le point de départ d'une mise en concurrence de plus en plus importante du dollar et du yuan. Une offensive chinoise qui portera certainement sur l'Union européenne, celle-ci devant donc se préparer au pire afin de garder son indépendance.
Jean-Paul Betbeze est président de Betbeze Conseil SAS. Il a également  été Chef économiste et directeur des études économiques de Crédit Agricole SA jusqu'en 2012.Il a notamment publié Crise une chance pour la France ; Crise : par ici la sortie ;...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Betbeze
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Betbeze est président de Betbeze Conseil SAS. Il a également  été Chef économiste et directeur des études économiques de Crédit Agricole SA jusqu'en 2012.Il a notamment publié Crise une chance pour la France ; Crise : par ici la sortie ;...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La Bourse de Pékin vient d'intégrer la bourse mondiale, et devrait être le point de départ d'une mise en concurrence de plus en plus importante du dollar et du yuan. Une offensive chinoise qui portera certainement sur l'Union européenne, celle-ci devant donc se préparer au pire afin de garder son indépendance.

La Chine est contente : la bourse de Pékin est entrée dans la bourse mondiale. Ce mercredi 21 juin en effet, après trois années de refus, 222 valeurs boursières chinoises sont entrées dans l’indice MSCI (Index) des valeurs émergentes mondiales. Certes, il faudra attendre quelques mois pour vous et moi, si nous le voulons, afin d’acheter ces Actions A cotées en Chine continentale (et non pas à Hong-Kong) et en Yuan. Elles sont en effet détenues par les particuliers chinois et ont déjà bondi de joie. Certes, ce ne sera beaucoup au début : 0,37% de l’indice en juin 2018 et 0,73% en août 2018. Mais c’est un début, sur un immense montant : car cet indice  réunit 1600 milliards de dollars. Sur ce total, 300 milliards sont dits « passifs » et décalquent la pondération de l’indice. Mathématiquement, voilà donc près de 12 milliards de dollars qui achèteront ces titres dans un an, en attendant deux mois pour avoir le double. Et les experts nous annoncent que cette entrée va susciter un véritable engouement, jusqu’à représenter à terme 30% de l’indice !  500 à 600 milliards au moins ! On aura compris le conseil boursier. Sachant que, dans la foulée, le même traitement est attendu pour les obligations chinoises (1 trilliard de dollars en jeu). Bien sûr, les experts boursiers ajoutent que ceci sera lié à un ensemble de règles comptables et financières, semblables à celles suivies par les autres valeurs cotées de par le monde, mais le processus est lancé.

La Chine est patiente : cela fait des années qu’elle frappait aussi à la porte du FMI pour que le Yuan soit admis dans le DTS (Droits de Tirage Spéciaux, SDR en anglais Special Drawings Rights). Chose faite le 1er octobre 2016, où le Yuan fait son entrée dans ce club des monnaies mondiales aux côtés du dollar (41% du DTS), de l’euro (31%), lui-même pesant 11%, soit plus que le yen et la livre (8% chaque). Là encore, on pourra dire que le montant de DTS détenu par les banques centrales est modeste (286 milliards de dollars), mais le symbole grand.

La Chine est maligne : l’Arabie Saoudite, comme on le sait, produit beaucoup de pétrole dont le prix, en baisse, l’inquiète. Elle cherche donc des clients importants et fidèles, pour acheter une part de sa production sur longue période, tandis qu’elle essaie de se reconvertir à l’après-pétrole. La Chine correspond bien à cette définition, mais elle cherche aussi à acheter du pétrole en Yuan, et non en dollar. Les Etats-Unis ont fait de leur monnaie l’unité de compte des matières premières, des bateaux, des avions… ce qui fait porter « aux autres » le risque de change. Si la Chine achète son pétrole en Yuan, ce qui implique qu’elle stabilise le Yuan par rapport au dollar, elle ouvre une brèche, qu’elle pourra évidemment étendre.

La Chine doit donc se surveiller. D’abord, il ne faut pas que le Yuan se vende, mais aussi qu’il s’achète. Il ne faut pas que les grandes entreprises chinoises se mondialisent à tout va, indépendamment de la stratégie du pays (en achetant des clubs de foot par exemple) et pire en s’endettant auprès des banques publiques. Des messages sont envoyés en ce sens auprès des groupes chinois Wanda (immobilier), Anbang (assurance), HNA (aérien), Fosun (Conseil et aujourd’hui Club Med), en liaison avec l’instance de régulation des crédits bancaires. Au cas où ils ne seraient pas clairs, on note la « démission » du milliardaire Wu Xiaohui, président de Anbang Insurance Group et son arrestation mi-juin, les médias faisant aussi état des relations qu’il tentait de nouer avec Jared Kushner, gendre du Président Trump. Le gouvernement annonce également la destitution de Yang Jiacai, vice-président de la commission de régulation bancaire nationale, pour soupçons de corruption mi-mai. 

La Chine joue très gros. Il ne s’agit pas là d’envoyer des bateaux en Mer de Chine, d’acheter des joyaux industriels en Allemagne ou en Europe, qui ne savent pas se protéger, d’acheter des avions (Airbus) et des trains (Alsthom) avec « transferts de technologie », il s’agit de menacer le monopole monétaire et financier du dollar. 

La Chine joue indirect : la réaction américaine sera peut-être brutale et violente, mais rien n’arrêtera vraiment l’avancée côté zone euro. Regardons ainsi la compréhension de la Grèce… Lundi 19 juin, Alexis Tsipras a opposé son véto au Palais des nations à Genève lors d’une réunion du Conseil des Droits de l’Homme sur une condamnation des abus du régime chinois. C’est la première fois que l’Union Européenne n’arrive pas à obtenir l’unanimité de ses 28 membres. N’oublions pas que, dans la crise de la zone euro, la Chine a fait tout son possible pour l’aider, (achats multiples, dont le port du Pirée), mais également l’Espagne et le Portugal.

La Chine joue à long terme. On connaît la stratégie OBOR (One Road One Belt), dans laquelle la Chine (en conduisant plus de 60 pays émergents) envisage de créer des liens d’échange, en partie ferroviaires et maritimes, avec l’Europe. En fait, ces liens seront juridiques, capitalistes et monétaires.

La Chine a déclaré la guerre Yuan contre Dollar, qu’elle le veuille ou non. Contester le monopole, même pour partager, c’est vouloir le détruire en tant que monopole. La guerre des monnaies est lancée, par la Chine, dans la durée et surtout sur de nombreux terrains. Les Américains pensent encore que le dollar est « notre monnaie, votre problème »,  comme le disait en 1971 John Connally, le secrétaire d’Etat au Trésor de Richard Nixon. Ils comprendront peut-être un jour la stratégie enveloppante et multifacette du Yuan et de la Chine. 

Et nous ? Les enjeux sont énormes. L’offensive chinoise, plus ou moins douce et discrète, se poursuit et s’étend. Elle atteint des terrains dont certains sont riches (Allemagne, France ?), tous naïfs et pas préparés, surtout les plus fragiles, où elle a déjà sinon des amis, du moins quelques obligés (des noms ?). Peut-être pourrait-on s’occuper des membres fragiles de la zone euro, de nos brevets, filiales implantées en Chine, entreprises stratégiques et traités commerciaux, avec les moyens qu’il faut ? En attendant, la Banque centrale européenne va commencer à détenir des Yuans comme monnaie de réserve. Elle doit avoir compris : dans la guerre mondiale des monnaies, la meilleure défense, c’est l’attaque.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Révolution en Grande Bretagne : Boris Johnson va interdire la "réparation de l’hymen" !

02.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

03.

Des déchets nucléaires recyclés permettraient d'obtenir des batteries quasi éternelles

04.

LR : ce que le parti devrait retenir de la stratégie sans concession de Rachida Dati

05.

Coronavirus : quand les experts américains en sécurité biologique alertaient sur les risques posés par le laboratoire chinois ultra sensible de… Wuhan

06.

Ce que les municipales risquent d’imposer à Emmanuel Macron

07.

Ce laser super puissant développé par Israël pourrait devenir un instrument de paix

01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

03.

Les ministres seraient deux fois plus riches sous le quinquennat d’Emmanuel Macron que sous François Hollande

04.

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

05.

Des déchets nucléaires recyclés permettraient d'obtenir des batteries quasi éternelles

06.

Pourquoi le projet de loi de lutte contre la cyber haine représente une menace aussi grave que la réalité qu’il entend combattre

01.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

02.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

03.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

04.

Mais pourquoi la droite semble-t-elle incapable de capitaliser sur le rejet du duel retour Macron / Le Pen ?

05.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

06.

Pourquoi l’indépendance de la justice ne signifie pas que les magistrats ne doivent aucun compte aux Français ?

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires