En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Pourquoi les Africains qui se disent victimes du racisme en France ne retournent-ils pas en Afrique ?"

02.

Ces 40% de contaminés asymptomatiques qui pourraient être la clé contre la Covid-19

03.

Alerte à la pseudo justice sociale : cette culture de l’excuse qui (co)produit la violence qui nous envahit

04.

Rimbaud était une "caillera" ! C’est un prestigieux spécialiste de son œuvre du nom de Yassine Belattar qui nous l’apprend

05.

Pourquoi une élection de Joe Biden ne rétablirait pas les relations transatlantiques du monde d’avant

06.

L’Europe a-t-elle déjà perdu face à la Turquie ?

07.

Islamistes et liberté d’expression : ça empire depuis Charlie; Affaire Girard : Anne Hidalgo se venge des Verts; BHL, Justine Lévy, Carla Bruni : Raphaël Enthoven prend sa (sacrée) revanche; Le MoDem lorgne sur les députés LREM à la dérive

01.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

02.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

03.

Vaccin contre la Covid-19 : pourquoi les pérégrinations de la recherche russe pourraient se révéler crédibles

04.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

05.

Canicule : petite liste des aliments les plus risqués à la consommation quand le thermomètre monte

06.

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

Zemmour est « sous-humain » (c'est à dire un sous-homme) ! Et c’est un surhomme qui le dit…

03.

Masques et crise de la masculinité : les ingrédients du cocktail explosif de violences en série

04.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

05.

Ce qui se passe pour notre corps quand on arrête l’alcool

06.

Cancel culture : pourquoi les pires dérives du XXe siècle nous menacent à nouveau

ça vient d'être publié
pépites > International
Noms d'oiseaux
La Turquie accuse la France de se comporter "comme un caïd" en Méditerranée
il y a 2 min 32 sec
pépites > Politique
Couple franco-allemand
Emmanuel Macron va recevoir Angela Merkel au Fort de Brégançon le 20 août prochain
il y a 2 heures 36 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Covid-19 : Jérôme Salomon estime que le "virus sera toujours là" à la rentrée et confirme une baisse du prix des masques
il y a 4 heures 13 min
décryptage > Santé
Nouvel espoir

Ces 40% de contaminés asymptomatiques qui pourraient être la clé contre la Covid-19

il y a 6 heures 20 min
décryptage > Société
Nihilisme sociétal

Alerte à la pseudo justice sociale : cette culture de l’excuse qui (co)produit la violence qui nous envahit

il y a 7 heures 30 min
décryptage > International
Maison Blanche

Pourquoi une élection de Joe Biden ne rétablirait pas les relations transatlantiques du monde d’avant

il y a 8 heures 23 min
pépites > France
Acted
Français tués au Niger : Jean Castex va présider une cérémonie d’hommage ce vendredi
il y a 21 heures 56 min
pépites > International
Diplomatie
Donald Trump annonce un "accord de paix historique" entre Israël et les Emirats arabes unis
il y a 22 heures 58 min
pépites > Environnement
Pollution
Une plainte a été déposée contre Nestlé pour pollution après la mort de milliers de poissons dans les Ardennes
il y a 1 jour 53 min
pépites > International
Bras de fer diplomatique
Recep Tayyip Erdogan accuse Emmanuel Macron de "colonialisme" et de "spectacle" pour sa visite au Liban
il y a 1 jour 3 heures
pépites > International
Vague de critiques
L'Autorité palestinienne, l’Iran et la Turquie rejettent l'accord entre Israël et les Emirats arabes unis
il y a 1 heure 51 min
light > Culture
Succès fou
Le livre de Nicolas Sarkozy, Le Temps des tempêtes, devient officiellement le best-seller de l'été 2020
il y a 3 heures 40 min
pépite vidéo > Europe
Distanciation sociale
Interdiction en Galice : la fumée de cigarette peut-elle transmettre le coronavirus ?
il y a 5 heures 54 min
décryptage > France
Ecoutons-là

"Pourquoi les Africains qui se disent victimes du racisme en France ne retournent-ils pas en Afrique ?"

il y a 7 heures 5 min
décryptage > Economie
Résilience face au climat

Canicules, inondations et tempêtes : la vulnérabilité humaine et économique diminue avec les années

il y a 8 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "Les Jungles rouges" de Jean-Noël Orengo, les rêves suscités par l’Indochine et l’Extrême-Orient, de 1924 à 1951

il y a 21 heures 32 min
pépite vidéo > Consommation
Parfums de l'été
Paris : Matthieu Carlin, le chef pâtissier du Crillon, propose les glaces du célèbre palace dans un food truck
il y a 22 heures 41 min
light > France
Lieu mythique
Covid-19 : Sénéquier, le célèbre établissement de Saint-Tropez, ferme temporairement
il y a 1 jour 20 min
pépites > Economie
Monde d'après
Plan de relance : Bruno Le Maire annonce le déblocage d’un milliard d'euros en faveur des relocalisations
il y a 1 jour 2 heures
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Islamistes et liberté d’expression : ça empire depuis Charlie; Affaire Girard : Anne Hidalgo se venge des Verts; BHL, Justine Lévy, Carla Bruni : Raphaël Enthoven prend sa (sacrée) revanche; Le MoDem lorgne sur les députés LREM à la dérive
il y a 1 jour 3 heures
© Reuters
© Reuters
Représailles

La guerre secrète lancée par Obama pour répliquer aux interventions de Poutine dans les élections américaines

Publié le 26 juin 2017
Le Washington Post a dévoilé que le président Barack Obama était informé depuis juillet 2016 que la Russie avait des intentions belliqueuses envers la campagne présidentielle aux Etats-Unis et l'ancien président, même s'il est resté silencieux n'est pas resté à ne rien faire.
Jean-Eric Branaa
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Eric Branaa est spécialiste des Etats-Unis et maître de conférences à l’université Assas-Paris II. Il est chercheur au centre Thucydide et chercheur associé à l’institut l'IRIS. Il est notamment l'auteur de Hillary, une présidente des Etats-Unis ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Washington Post a dévoilé que le président Barack Obama était informé depuis juillet 2016 que la Russie avait des intentions belliqueuses envers la campagne présidentielle aux Etats-Unis et l'ancien président, même s'il est resté silencieux n'est pas resté à ne rien faire.

Atlantico : Le Washington post a été informé des juillet 2016 que la Russie avait cherché à déstabiliser le système électoral américain, à saper les chances d’Hillary Clinton au profit de Donald Trump. Pourquoi alors selon vous a-t-il attendu janvier 2017 pour en rendre compte publiquement ?

Jean-Eric Branaa : Les informations dévoilées depuis disent que Barack Obama a essayé de trouver la réponse la plus appropriée vis-à-vis du pouvoir Russe. Il a été dit qu'il y avait un comité composé de Républicains et Démocrates autour de lui  et qu'ensemble ils ont essayé de trouver une sortie à cette crise et que les Républicains ont estimé qu'il ne fallait pas révéler ces informations car elles allaient nuire à la campagne. .

Ensuite il faut se rappeler qu'Obama était dans l'art de la synthèse, qu'il prenait pas mal de temps pour prendre des décisions ce qui fait que ça a joué aussi. Il aurait très bien pu décider tout seul. C'était très compliqué car la campagne a été particulièrement difficile. On imagine bien que s'il avait révélé ces informations en août/septembre, Donald Trump se serait servi de cela pour dire qu'on voulait le déstabiliser.

Les événements n'étaient pas réunis car Donald Trump l'aurait tourné à son avantage et cela aurait pu se retourner contre Clinton. Obama avait déjà manifesté sa préférence pour Clinton dès qu'elle était rentrée en campagne en avril 2015. On aurait pu penser qu'il voulait truquer l'élection. C'était donc très compliqué pour l'ancien président.

Le Washpost rapporte que le 29 décembre des sanctions ont été prises par les US, notamment en expulsant 35 espions, fermeture de deux résidences diplomatiques et sanctions économiques contre les services secrets russes. Toutefois rien n'indique qu'une opération de grande ampleur a touché directement l'élection américaine avec succès. Dès lors, ces sanctions sont-elles justifiées ?

On connaissait déjà ces sanctions, en décembre les relations entre Moscou et Washington s'étaient dégradées.  Il a dit que cela ne s'arrêterait pas aux mesures connues par le grand public. Les espions avaient 72h pour quitter le territoire américain, Igor Korobov en plus de devoir quitter le territoire a été touché dans ses fonds propres…. Par la suite, Lavrov avait déclaré que ces mesures étaient contreproductives et qu'il y aurait des rétorsions de la part des Russes , ce qui n'a pas été le cas car Poutine s'y était opposé en déclarant qu'il allait attendre de voir ce que Trump allait faire en espérant un retour d'ascenseur.

Le WashPost indique qu'Obama a autorisé toutefois une opération ultrasensible conjointe entre CIA, NSA et le cyber commandement consistant à implanter des bouts de codes malicieux dormants dans les infrastructures russes qui seraient déclenchés en cas d'escalade. Rien n'indique que Trump ait annulé cet ordre. Se pourrait-il que ce programme soit toujours en veille et comment le nouveau président pourrait tirer profit des actions de son prédécesseur ?

Tout le monde parle beaucoup de cela car le Washington Post le développe sans dire ce qu'il est advenu par la suite. C'est une question très importante car l'on a pas entendu que Donald Trump était revenu sur ces ordres là ce qui veut dire qu'il aurait poursuivi la politique de Obama (ce qui serait assez logique car les services ont dû lui dire que cela pourrait lui servir à l'avenir) ce qui lui donne une marge de négociation avec Poutine. Cela m'étonnerait qu'il se soit passé de cet atout. Nous devons toujours êtres dans la poursuite du développement de ce programme. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloette
- 26/06/2017 - 20:22
Bilan d'Obama
Globalement négatif ! Sans sa femme d'ailleurs il n'aurait jamais été élu.
jurgio
- 26/06/2017 - 14:48
Le serpent démocrate tente de revivre en recollant ses morceaux
mais chez nous nous savons nous écraser et nous avouer vaincus quand on s'est fait graisser la rondelle. C'est la moindre des choses. Mais il faut une longue tradition pour l'accepter.