En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

02.

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

03.

Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée

04.

L’opération du siècle sur "Aramco" se présente mal : les milieux boursiers ne font pas confiance aux Saoudiens

05.

LREM voudrait (a)battre Pécresse en Ile-de-France ; Macron, le décideur solitaire ; L'Express enquête sur le danger des militants armés de l'ultra-droite ; Rachida Dati s'exempte du logo LR ; Valeurs actuelles dézingue la "machine infernale" de Barthès

06.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

07.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

05.

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

06.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

ça vient d'être publié
pépites > International
Balles perdues
Selon une étude, les personnes blessées lors de fusillades ont un risque accru de troubles mentaux longtemps après leur guérison
il y a 7 heures 47 min
pépite vidéo > International
Victimes collatérales
Australie : vive émotion après le sauvetage d’un koala lors des terribles incendies qui ravagent une partie du pays
il y a 9 heures 14 min
pépites > Environnement
Polémique
Europe Ecologie Les Verts condamne fermement les propos de Roger Hallam, le cofondateur d'Extinction Rebellion, sur l'Holocauste
il y a 10 heures 14 min
light > Science
Phénomène assez rare
Une pluie d’étoiles filantes devrait être visible dans la nuit du jeudi 21 au vendredi 22 novembre 2019
il y a 11 heures 39 min
Méthode d'avenir
Coldplay arrête ses tournées pour des raisons environnementales
il y a 13 heures 58 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 20 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 16 heures 24 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Pechkoff, le manchot magnifique" de Guillemette de Sairigné : un héros de légende endormi réveillé par la plus noble des biographes

il y a 17 heures 38 min
décryptage > Santé
Plan palliatif

Cette liberté que la France ne se décide toujours pas à accorder à ses hôpitaux

il y a 18 heures 13 min
décryptage > Culture
Vive la liberté !

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

il y a 20 heures 11 min
décryptage > France
Culture

Repeignez-moi donc ces statues blanches que je ne saurais voir : l’antiracisme en pleine crise d’intolérance

il y a 21 heures 10 min
pépites > Social
Négociations sous tension
SNCF : la CFDT-Cheminots a annoncé son intention de déposer un préavis de grève reconductible à partir du 5 décembre
il y a 8 heures 41 min
light > People
Le poids des mots, le choc des photos
Paris Match met en vente certaines de ses plus belles photos à l’occasion de son 70e anniversaire
il y a 9 heures 41 min
pépites > International
Séisme politique et judiciaire
Israël : le Premier ministre Benjamin Netanyahu a été mis en examen pour "corruption", "fraude" et "abus de confiance"
il y a 10 heures 57 min
pépites > France
Climat
Pierre de Bousquet de Florian, le coordinateur national du renseignement, estime que le "degré de violence" est inédit en France
il y a 12 heures 18 min
pépites > Politique
Manifestations
Mouvement du 5 décembre : Emmanuel Macron va alléger son agenda international et n'ira pas à la COP25
il y a 14 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Picasso, tableaux magiques" : la magie des signes

il y a 17 heures 30 min
décryptage > France
Immobilier

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

il y a 17 heures 55 min
pépite vidéo > Politique
Réformes
Retraites, hôpital : Edouard Philippe s'est confié sur France Inter sur les dossiers sensibles de cette fin d'année
il y a 18 heures 53 min
décryptage > Politique
Stratégie de défense

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

il y a 20 heures 45 min
décryptage > Politique
Le Macron nouveau est arrivé

Le nouvel entre-deux stratégique d’Emmanuel Macron

il y a 21 heures 43 min
© LIONEL BONAVENTURE / AFP
© LIONEL BONAVENTURE / AFP
Bertrand-Wauquiez

En route pour une nouvelle guerre des droites (mais sans retrouver le RPR et l'UDF d'antan)

Publié le 26 juin 2017
Xavier Bertrand dans une interview dispensée au JDD a confié que les deux droites qui restent au sein des Républicains sont irréconscilliables. Si deux groupes distincts émergent d'une scission, nous seront tout de même loins du RPR et de l'UDF d'antan.
Christian Bidégaray, professeur de Droit public et de Science politique, a effectué l’essentiel de sa carrière à l’Université de Nice où il fut successivement président de la Section de Droit public puis de Science politique. Il est le fondateur de la...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christian Bidégaray
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christian Bidégaray, professeur de Droit public et de Science politique, a effectué l’essentiel de sa carrière à l’Université de Nice où il fut successivement président de la Section de Droit public puis de Science politique. Il est le fondateur de la...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Xavier Bertrand dans une interview dispensée au JDD a confié que les deux droites qui restent au sein des Républicains sont irréconscilliables. Si deux groupes distincts émergent d'une scission, nous seront tout de même loins du RPR et de l'UDF d'antan.

En partant de l'interview de Xavier Bertrand dans le JDD qui constate que les deux droites qui restent au sein des Républicains n'ont pas envie de vivre ensemble. Et si la droite se reconstruisait en 2 pôles distincts, est-ce que ce serait pour autant un simple retour au RPR est à l' UDF?

Christian Bidégaray : Au sein des Républicains ils ont réussi à sauver une centaine de sièges. Bertrand a tout à fait raison de dire que la crise est là depuis bien plus longtemps. Il y avait des affaires internes qui remontent à l'affaire Bygmalion ou encore la scission du groupe de Fillon par rapport à Copé. Il y a un problème de guerre des chefs comme toujours à droite. A l'intérieur des Républicains ex UMP il y avait les gens de sensibilité ex UDF centriste. Des gens qui étaient en accord sur le libéralisme économique mais en désaccord sur la dérive droitière identitaire, la ligne Buisson. C'est Raffarin le premier qui a inventé le mot constructif. De même manière au sein de la droite il y a des gens qui se sentent plus proches de la ligne Macron que de la droite dure Wauquiez.

Quand on revient à la formation du RPR c'est Chirac qui va entrainer la défection d'une dizaine de parlementaires de l'UDR au moment de la candidature de 74 de Valérie Giscard d'Estaing. Après la nomination de Chirac à Matignon, l'UDR a été obligé de se ranger derrière Chirac. C'est à ce moment que Chirac créé le RPR et devient maire de Paris. En face VGE créera l'UDF. L'UDF  a toujours été une nébuleuse des multiples partis centristes qui existaient déjà. Chirac au contraire créera un parti centralisé à la botte du chef avec un sous-chef qui était Juppé.

Pour revenir à la situation actuelle maintenant, le problème c'est que les deux hommes étaient des "chefs". Les Républicains aujourd'hui manquent cruellement de l'incarnation d'un chef. Ce n'est pas Baroin qui va y arriver, Bertrand propose Pécresse mais elle n'a pas, me semble-t-il, l'autorité d'un Chirac.

Même chose du côté des "constructifs". Il y a Thierry Solère qui semble être la tête de pont mais il est très loin de l'incarnation du pouvoir comme pouvait l'être Giscard.

On peut donc à la dois tracer des parallèles entre ces deux lignes qu'ont été le RPR et l'UDF d'un côté et Bertrand et Wauquiez de l'autre. A ceci près que bon nombre aussi de centristes libéraux pros européens sont passés chez Macron. On a une UDF réduite donc et la recomposition me paraît plus complexe que ne l'était la création du bipartisme RPR UDF.

Jusqu'à quel point peut-on faire une comparaison entre Laurent Wauquiez qui serait l'incarnation du RPR d'une part et Xavier Bertrand qui serait l'incarnation de l'UDF?

Je ne vois pas très bien Bertrand assimilable à l'UDF. Dans son discours que dit-il? Il est quand même dans la ligne droite de ce qu'était une tendance sociale du RPR. Les gaullistes sociaux existaient de tout temps. Mais Bertrand ne me semble pas incarner cette ligne libérale classique du giscardisme ou de l'UDF des années 74 à 80. Puis il dit clairement qu'il préfère rester dans sa région que d'aller se confronter aux problèmes internes du parti donc je pense qu'il attend que tout cela se décante et que les chefs se tuent entre eux et il pense à 2022. Il compte sur ses succès locaux pour appuyer plus tard une candidature.

Wauquiez par contre effectivement il peut incarner certains moments de la vie du RPR. Je pense à l'appel de Cochin. A ce moment-là Chirac incarnait une droite antieuropéenne qui voyait le "parti de l'ennemi" etc. Wauquiez me semble-t-il essaye de s'imposer en reprenant à son compte la ligne droitière de Sarkozy, la ligne Buisson. Le parallèle entre le RPR ancien est Les Républicains est seulement en parti vrai. Il y avait déjà dans le RPR des lignes de fractures qui se sont développées au sein de l'UMP et qui aboutissent aujourd'hui au LR canal historique et LR constructifs.

On peut donc esquisser des parallèles sur les divisions de la politique à droite mais il me semble que les choses sont plus compliquées.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

02.

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

03.

Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée

04.

L’opération du siècle sur "Aramco" se présente mal : les milieux boursiers ne font pas confiance aux Saoudiens

05.

LREM voudrait (a)battre Pécresse en Ile-de-France ; Macron, le décideur solitaire ; L'Express enquête sur le danger des militants armés de l'ultra-droite ; Rachida Dati s'exempte du logo LR ; Valeurs actuelles dézingue la "machine infernale" de Barthès

06.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

07.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

05.

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

06.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Liberte5
- 26/06/2017 - 18:34
Les situations ne sont pas comparables.
Tout a changé.Nous avons 10% de chômeurs, une pauvreté en augmentation, la déliquescence de l'éducation nationale, une insécurité grandissant, un islam conquérant, une immigration exponentielle etc. Les réponses à tous ces problèmes ne peuvent être les mèmes que dans les années 80 et 90. Pour la droite tout est à reconstruire et pas seulement à la marge.


Jean-Benoit
- 26/06/2017 - 11:07
Tout à fait ......
Parfaitement d'accord avec Zola ci-dessus !
Qu'ils pensent d'abord au peuple Francais avant leurs carrières et ils serons plus convaincants , faut-il encore qu'ils en soient convaincus eux-memes !
J'accuse
- 26/06/2017 - 07:53
L'élection de Macron, c'est d'abord leur faute
Combien de temps ces politicards vont-ils mettre pour se rendre compte que leurs éternelles querelles d'égos et batailles carriéristes sous couvert de supposées divergences politiques desservent tout le monde, et surtout eux? Apparemment pas avant qu'ils soient tous morts par dégoût des électeurs.