En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© Reuters
Bonnes feuilles
"French connection" d'hier et d'aujourd'hui : les liens nébuleux mais étroits entre la mafia italienne et le milieu corso-marseillais
Publié le 24 juin 2017
Toute la région PACA est aujourd’hui infiltrée par la mafia italienne. À Toulon, Nice, Cannes, Marseille, le Midi n’est plus seulement une terre de blanchiment, mais un territoire où les clans développent leurs activités traditionnelles en « joint-venture » avec les truands français, tout en restant eux-mêmes dans l’ombre. Extrait de "Riviera Nostra : L'emprise des mafias italiennes sur la Côte d'Azur" de Jean-Michel Verne, aux Editions Nouveau Monde (1/2)
Jean-Michel Verne collabore à Paris-Match, La Tribune de Genève et a récemment publié Main basse sur Marseille… et la Corse (Nouveau Monde éditions).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Michel Verne
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Michel Verne collabore à Paris-Match, La Tribune de Genève et a récemment publié Main basse sur Marseille… et la Corse (Nouveau Monde éditions).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Toute la région PACA est aujourd’hui infiltrée par la mafia italienne. À Toulon, Nice, Cannes, Marseille, le Midi n’est plus seulement une terre de blanchiment, mais un territoire où les clans développent leurs activités traditionnelles en « joint-venture » avec les truands français, tout en restant eux-mêmes dans l’ombre. Extrait de "Riviera Nostra : L'emprise des mafias italiennes sur la Côte d'Azur" de Jean-Michel Verne, aux Editions Nouveau Monde (1/2)

On ne peut conduire cette investigation sur la mafia italienne dans le Sud-Est sans évoquer les liens historiques de la Camorra, de la ’Ndrangheta ou de Cosa Nostra avec l’une des plus puissantes organisations criminelles implantées sur notre territoire, la mafia corso-marseillaise.

Cette alliance historique s’est conclue autour d’une activité principale, le trafic de drogue. L’histoire est connue. Elle se scelle après-guerre lors d’une visite de Lucky Luciano, éminent représentant de la Cosa Nostra américaine, au clan des frères Guérini. La rencontre a été préparée par le bras droit de Luciano, Meyer Lansky, lors d’une croisière autour de la Méditerranée en compagnie de sa jeune et belle épouse. C’est la grande époque de la French Connection qui voit les labos d’héroïne fleurir sur le sol français grâce au talent des chimistes marseillais. Les Corses sont à la manœuvre, notamment un certain Nick Venturi, proche de Gaston Defferre, comme le confirme un rapport du Sénat américain daté de 19641 . Pourtant Nick Venturi, s’il connut quelques déboires judiciaires au cours de l’affaire dite « des fausses factures», n’a jamais été inquiété pour trafic de drogue. Il terminera sa vie paisiblement dans un appartement cossu du 8e arrondissement, comme tout bon bourgeois marseillais.

L’assassinat le 21 octobre 1981 du juge Pierre Michel face à l’un des lieux emblématiques de la ville, l’immeuble Le Corbusier, marque un tournant dans la saga de la French Connection. Le magistrat, après avoir démantelé les derniers laboratoires installés en France, s’est en effet attelé à poursuivre jusqu’au bout son instruction sur la French Sicilian Connection. Cette enquête menée en collaboration avec Giovanni Falcone met en évidence une joint-venture entre Marseillais et Siciliens monté par Cosa Nostra pour prendre le relais des fameux labos marseillais. Jo Cesari, le chimiste aux doigts de fée capable de produire une héroïne pure à 90 %, s’est pendu après son arrestation dans la prison des Baumettes. Il a trouvé des héritiers, notamment André Bousquet, un ancien pédiatre reconverti dans le trafic de drogue. Le 26 octobre 1980, Bousquet est interpellé à Carini près de Palerme en train de «tourner» 171 kilos de morphine-base venue de Turquie et destinée au marché américain.

Deux autres personnages apparaissent dans ce dossier: François Girard, dit «Francis le Blond», et François Scapula, dit «le Brun». Girard, balancé par Scapula, sera condamné quelques années plus tard pour avoir commandité l’assassinat du juge Pierre Michel. Mais en frappant Bousquet, le juge Michel a aussi beaucoup dérangé les gens de Cosa Nostra, notamment un certain Don Gerlando Alberti. Considéré comme un capo de l’organisation, il est interpellé en même temps que Bousquet.

L’instruction menée autour de l’assassinat de Pierre Michel n’a jamais permis de prouver une quelconque implication des Siciliens dans cette exécution, mais une ombre plane. Une ombre qui n’est jamais parvenue à se détacher du cadavre criblé de balles du magistrat qui fut achevé ce jour-là de deux balles tirées à bout portant par un certain François Checchi, petit tueur sans envergure du quartier d’Endoume.

Extrait de "Riviera Nostra : L'emprise des mafias italiennes sur la Côte d'Azur" de Jean-Michel Verne, aux Editions Nouveau Monde

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
02.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
03.
Ces risques malheureusement ultra prévisibles liés au retour de l’encadrement des loyers à Paris
04.
Les effroyables supplices infligés à Ravaillac, l’assassin du "bon roi" Henri IV
05.
1er Mai : les Gilets jaunes se préparent pour l'"acte ultime"
06.
Ce rapport du Conseil national de productivité rédigé par des proches d’Emmanuel Macron préfigure-t-il le vrai tournant du quinquennat ?
07.
Emmanuel et Brigitte Macron profitent d'un bain de foule au Touquet
01.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
02.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
03.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
04.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
05.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
06.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
05.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
06.
Pourquoi les erreurs européennes dans le traitement de la crise financière de 2008 sont les racines de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l’UE
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires