En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Confinement : petits trucs et astuces pour préserver la rapidité de votre accès Internet par temps de surcharge

04.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

05.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

06.

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

07.

Coronavirus : pourquoi votre groupe sanguin a une influence sur votre risque d'être infecté

01.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

02.

Covid-19 : l'Aide sociale à l’enfance au bord de l'explosion

03.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

04.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

05.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

06.

Covid-19 et confinement strict : pourquoi une résurgence du virus est inévitable

01.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

02.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

05.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

06.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

ça vient d'être publié
pépites > Société
Ravages des "fake news"
Plus d'un quart des Français considèrent que le Covid-19 a été fabriqué dans un laboratoire
il y a 10 min 49 sec
pépite vidéo > Religion
Solidarité avec les malades
Covid-19 : les images du pape François, seul au Vatican, pour une bénédiction "Urbi et Orbi"
il y a 2 heures 9 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Traquer et terrasser le fléau : la lutte acharnée de Pasteur et d’Adrien Loir contre le mal rouge des porcs dans le Vaucluse

il y a 4 heures 16 min
décryptage > Economie
Choix cornéliens

Covid-19 : des morts plutôt que la crise ?

il y a 4 heures 42 min
décryptage > Economie
En toute sécurité

Comment les grandes entreprises ont parfois changé de locaux pour se cacher dans des bureaux "secrets"

il y a 5 heures 13 min
décryptage > Finance
Nerf de la guerre

Crise de trésorerie généralisée : tensions (évitables) sur le secteur bancaire

il y a 5 heures 56 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad
il y a 6 heures 59 min
light > Culture
Fin du confinement ?
Olivier Py reste optimiste pour la prochaine édition du Festival d’Avignon en juillet 2020
il y a 18 heures 10 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La fin de l'amour" d'Eva Illouz : quand Tinder, grand centre commercial de rencontres, détrône la cour amoureuse

il y a 19 heures 29 min
pépites > International
Lutter contre un retour du virus
Covid-19 : la Chine décide de fermer temporairement ses frontières aux étrangers
il y a 22 heures 40 min
pépites > Politique
Solidarité européenne
Coronavirus : Emmanuel Macron défend la stratégie de la France face à l’épidémie
il y a 50 min 59 sec
pépites > Santé
Soulager les soignants et les travailleurs
Covid-19 : la France s’engage à commander un milliard de masques auprès de la Chine
il y a 2 heures 46 min
décryptage > Société
Tentation

Coronavirus : la dérive totalitaire ?

il y a 4 heures 28 min
décryptage > Défense
Terrorisme

Afrique : malgré le coronavirus, la guerre continue

il y a 5 heures 2 min
décryptage > Santé
Exemple chinois

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

il y a 5 heures 30 min
décryptage > Science
Hécatombe

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

il y a 6 heures 14 min
décryptage > Santé
Nembro

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

il y a 7 heures 15 min
pépites > International
ONG
SOS Chrétiens d'Orient : libération de trois otages français en Irak
il y a 18 heures 55 min
pépite vidéo > France
Victimes françaises
Covid-19 : "les visages d’une tragédie"
il y a 21 heures 37 min
pépites > Politique
Deux semaines de plus
Coronavirus : Edouard Philippe officialise le prolongement du confinement jusqu’au 15 avril
il y a 23 heures 6 min
© Reuters/Charles Platiau
© Reuters/Charles Platiau
Réforme du marché du travail

Pourquoi la nouvelle loi travail s’annonce surtout comme une simple restauration de la version originale de la Loi El-Khomri

Publié le 23 juin 2017
En refusant la négociation avec les partenaires syndicats, et préférant favoriser la concertation, le gouvernement d'Emmanuel Macron risque de donner du fil à retorde aux syndicats, et principalement la CFDT, dont cette nouvelle loi travail s'annonce comme un enjeu des plus importants.
Bertrand Martinot, collaborateur de l'Institut Montaigne, est économiste, ancien délégué général à l'emploi et à la formation professionnelle. Co-auteur notamment, avec Franck Morel, de "Un autre droit du travail est possible" (Fayard, mai 2016). 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bertrand Martinot
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bertrand Martinot, collaborateur de l'Institut Montaigne, est économiste, ancien délégué général à l'emploi et à la formation professionnelle. Co-auteur notamment, avec Franck Morel, de "Un autre droit du travail est possible" (Fayard, mai 2016). 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En refusant la négociation avec les partenaires syndicats, et préférant favoriser la concertation, le gouvernement d'Emmanuel Macron risque de donner du fil à retorde aux syndicats, et principalement la CFDT, dont cette nouvelle loi travail s'annonce comme un enjeu des plus importants.

Atlantico : Le projet de loi d'habilitation relatif à la loi travail auquel le journal le Monde a eu accès dévoile le cadre de, dont les détails seront arbitrés à l'issue des négociations avec les syndicats. Barémisation des indemnités prud'hommales avec une mise en place de planchers et de plafonds, modification du zonage pour l'évaluation de licenciements économiques dans une filiale d'un groupe international, réduction des délais de recours contentieux en cas de rupture du contrat de travail, favoriser le recours à des CDI "pour la durée d'un chantier" etc...S'agit-il d'une simple continuité de la loi El Khomry, ou peut on considérer qu'il s'agit d'un réel changement de logique vers une orientation libérale ?

Bertrand Martinot : En première analyse, c’est un approfondissement de la loi El Khomri, puisqu’il y a plusieurs points qui étaient dans la loi Macron, ou qui auraient pu. Par exemple le plafonnement des indemnités prud'homales était dans la loi Macron. Donc, ce n’est pas un changement de logique. C’est juste un développement de la loi travail. Pour savoir si c’est un changement très important ou non, il va falloir attendre le détail des ordonnances.

Au regard des propositions avancées, quels sont les points sur lesquels le gouvernement pourraient trouver un accord favorable, et quels sont ceux qui représentent une "ligne rouge" auprès des syndicats ? Du bloc proposé aujourdhui, quelles sont les réformes qui ont une véritable chance de voir le jour ?

Ceux pour lesquels il y a une ligne rouge touchent au contrat de travail. C’est-à-dire la possibilité pour les entreprises de déroger aux principes régissant les motifs de rupture de contrat de travail, que ce soit pour les CDI ou les CDD. Les points sur lesquels un accommodement est possible sont sur la barémisation des indemnités aux Prud'hommes. Parce qu’il semblerait que certains syndicats suggère que le juge pourrait y déroger. Auquel cas, évidemment, cela viderait de sa substance une partie de la réforme. Mais ce serait peut-être acceptable pour les syndicats. Je pense que la plus probable est la barémisation des indemnités de licenciement. Elle la le plus de chance d’aboutir, sachant qu’elle était explicitement dans le programme, et que le président a clairement annoncé la couleur. En plus, cela a déjà été voté autrefois dans la loi Macron. Je pense que la difficulté est qu’on ne connaîtra que l’ampleur de cette réforme avec la publication des ordonnances, car c’est elles qui vont donner le calibrage de ce montant des indemnités de licenciement.

Laurent Berger, numéro 1 de la CFDT, a récemment indiqué "Le gouvernement ne doit pas nous squeezer. S’il le fait, nous nous mobiliserons. Un pays qui fonctionne bien est un pays qui articule démocratie politique et démocratie sociale".Quel sera le pouvoir de négociation de la CFDT, devenue premier syndicat de France en ce début d'année, dans cette négociation ? En quoi cette Loi travail est elle un enjeu pour la CFDT, notamment vis à vis de la CGT ?

Le problème de la CFDT est que la méthode retenue par le gouvernement n’est pas la négociation entre partenaires sociaux, mais la concertation. La CFDT est un peu gênée sur la méthode, car elle promet depuis toujours la négociation avec le patronat dans le cadre de la loi Larcher, qui oblige à une négociation préalable pour avoir un accord avec le patronat. La CFDT considère, à tort ou à raison, que la négociation avec le patronat a des vertus. Le gouvernement revient aujourd’hui à une vision extrêmement classique du jeu social qui consiste simplement à concerter. Ce qui explique cette position est que l’élection vient juste d’avoir lui, et ils considère qu’il a une légitimité démocratique pour réformer qu’il fait passer devant la démocratie sociale. Cette méthode gêne la CFDT qui va être prise de court. FO a moins, culturellement, ce problème avec la méthode. La CGT n’est pas dans le jeu, car elle est sur une posture contestataire. Ils ne sont pas dans une démarche de négociation, de concertation. La seule incertitude sur la CGT sera sur leur degré de mobilisation. L’enjeu de la CFDT est d’être capable de prouver qu’elle a réussi à peser sur les intentions originelles du gouvernement, donc par la concertation. Ce que Laurent Berger a très bien fait pour la loi travail, où il a obtenu un certain nombre de satisfaction. Quant à FO, qui est un syndicat beaucoup plus dépendant de ses membres dans le secteur public, elle essaie d’obtenir des garantie en l’absence de réforme publique, en échange d’une relative bienveillance sur le secteur privé.
 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Confinement : petits trucs et astuces pour préserver la rapidité de votre accès Internet par temps de surcharge

04.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

05.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

06.

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

07.

Coronavirus : pourquoi votre groupe sanguin a une influence sur votre risque d'être infecté

01.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

02.

Covid-19 : l'Aide sociale à l’enfance au bord de l'explosion

03.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

04.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

05.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

06.

Covid-19 et confinement strict : pourquoi une résurgence du virus est inévitable

01.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

02.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

05.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

06.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Paulquiroulenamassepasmousse
- 24/06/2017 - 08:49
A la manière de..... Miichèle Player
Un article pour rien ......juste pour nous convaincre que l'analyse d'un Rien ne repose sur rien ...car rien ce n'est pas grand-chose, mais c'est plus que rien du tout. Alors soyons conscient de la chance que nous avons de pouvoir nous exprimer... même si nous n'avons rien à dire... !!
kelenborn
- 23/06/2017 - 18:10
Et au passage
A défaut de s'exprimer en français correct, les collaborateurs d'Atlantico pourraient ils proposer un interface plus convivial à leurs commentateurs: ne serait ce que la possibilité d'aller à la ligne! Je sais, vs savez pas faire! Causeur le fait et comme il va bientôt mettre la clé sous la porte n'attendez pas qu'il mette son outil sur le Bon Coin
Bon je dis cela sans illusions sur le résultat!
kelenborn
- 23/06/2017 - 18:06
franchement
En refusant la négociation avec les partenaires syndicats, et préférant favoriser la concertation, le gouvernement d'Emmanuel Macron risque de donner du fil à retorde aux syndicats, et principalement la CFDT, dont cette nouvelle loi travail s'annonce comme un enjeu des plus importants.


Vous avez bien lu!!! la on dépasse les bornes!!! même Assougoudrel doit écrire mieux que cela!