En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
© Capture d'écran Dailymotion
Législatives

Législatives : petite sociologie de l'abstention

Publié le 12 août 2017
Il y a plus de gens qui se sont abstenus par rapport au premier tour, mais visiblement ce ne sont pas les mêmes. La droite, le FN et la France Insoumise réalisent un meilleur score que prévu.
François Kraus est Directeur des études politiques au département Opinion de l'Ifop.   
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Kraus
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Kraus est Directeur des études politiques au département Opinion de l'Ifop.   
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il y a plus de gens qui se sont abstenus par rapport au premier tour, mais visiblement ce ne sont pas les mêmes. La droite, le FN et la France Insoumise réalisent un meilleur score que prévu.

Il y a plus de gens qui se sont abstenus par rapport au premier tour, mais visiblement ce ne sont pas les mêmes. La droite, le FN et la France Insoumise réalisent un meilleur score que prévu. Quels enseignements peut-on tirer de ce scrutin ? Que retenir de cette abstention ? N'y a-t-il pas eu une forte abstention des électeurs macronistes et une mobilisation des autres électeurs ?

François Kraus : En effet on a eu une vague En Marche annoncée tellement haute et tellement forte qu'il y a peut-être eu une démobilisation des électeurs macronistes et une légère mobilisation des électeurs des autres partis pour qui il y avait un candidat en mesure de gagner dans leurs circonscriptions. Ce qui permet à la droite d'avoir une centaine d'élus, ce qui n'est pas si mal, et au PS d'avoir environ 50 députés en comptant les divers gauches. Finalement la France Insoumise et le Parti Communiste se retrouvent avec un nombre de députés qui est assez record par rapport aux dernières années.

La vague des 400 députés en Marche est loin d'être atteinte. En revanche ce résultat ne change rien pour Emmanuel Macron puisqu'il a quand même une majorité et il l'a sans compter sur le groupe du Modem. Donc in fine, ce résultat n'est pas si mal pour eux, dans la mesure où ils ont ce qu'ils voulaient. 

Ajoutons le fait qu'ils sont désormais sous le regard et la critique de groupes parlementaires. Chacun des deux camps devrait avoir de quoi faire des groupes parlementaires et on en aura beaucoup plus que d'habitude. Ils seront sous le feu de la critique d'opposition. Le débat a finalement traversé le groupe En Marche et créé le clivage que l'on voit apparaitre dans le 18eme arrondissement de Paris où l'on voit un candidat soutenu par le Président et un autre soutenu par le premier ministre. Peut-être que le fait que la vague ne soit pas si forte aura pour effet de les ressouder, et d'éviter que ce type de situation en se reproduise. 

La vague d'En Marche est donc très forte mais reste contrôlable. La majorité va être stable mais sous le feu d'une opposition qui, bien que morcelée, va pouvoir se constituer en groupe parlementaire. C'est un petit peu moins le grand ménage que le grand remplacement qu' l'on pouvait croire. Il reste dans les grands partis de quoi maintenir le groupe majoritaire sous le feu des critiques. 

C'est important car on assiste en ce moment à un certain freinage de la popularité d'Emmanuel Macron. N'a-t-elle pas déjà atteint son plafond ? 

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

03.

Voilà ce qu’on protège vraiment en protégeant le mode de vie européen (et pourquoi le défi est de taille)

04.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

05.

Il meurt après une relation sexuelle lors d'un déplacement professionnel, la justice estime que c'est un accident du travail

06.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

07.

Les gènes du gaucher ont été découverts et voilà pourquoi c’est une découverte aux conséquences pratiques importantes

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Insécurité : la sombre réalité française dans le match des criminalités européennes

04.

Syrie : les vraies raisons derrière l’avertissement d’Erdogan à l’Europe sur une nouvelle vague de migrants

05.

L’insécurité, grenade dégoupillée pour la fin du quinquennat Macron ?

06.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

01.

Dérives de l’antiracisme : Lilian Thuram, la maladresse qui cache la forêt des décoloniaux, indigénistes et racisés assumés

02.

​La déliquescence de la pensée (Gérard Noiriel) contre « la pensée délinquante » (Éric Zemmour)

03.

Peurs sur la consommation : bienvenue dans l’ère de l’irrationalité

04.

Reconnaissance de la filiation des enfants par GPA : grand flou sur sujet clair

05.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

06.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cauchoise
- 20/06/2017 - 08:32
Fermeture des bureaux à 18 h !
Je me suis abstenue involontairement, en me présentant pour voter à 18h05, persuadée que les bureaux de vote ne fermaient qu'à 19 h, comme pour la Présidentielle. Je ne suis certainement pas la seule dans ce cas. Faire des horaires différents pour chaque élection est une stupidité administrative !