En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

02.

Popularité : Emmanuel Macron et quasiment tout le gouvernement en hausse

03.

Black Friday et soldes en ligne : voilà pourquoi des Bots rafleront vraisemblablement les meilleures affaires sans vous laisser le temps de réagir

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Les premiers indices d'un baby krach sont-ils là ?

06.

Donald Trump a déclaré hier qu'il partirait de la Maison Blanche après l'intronisation de son rival mais il aura du mal car il y a eu une "fraude massive"

07.

Le Covid-19 est-il un laboratoire d’expérimentation pour accélérer la transformation des métiers ?

01.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

02.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

03.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
pépites > France
Manifestations
Loi "sécurité globale" : très forte mobilisation à Paris et dans toute la France
il y a 14 heures 12 min
pépites > Economie
Covid-19
Le plafond d'indemnisation pour les entreprises fermées sera doublé, à 200.000 euros par mois
il y a 15 heures 7 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Histoires du Vendée Globe 2" : L’Everest de la voile vu de l’intérieur !

il y a 17 heures 49 min
light > Insolite
Ah
Lille : la Grande roue sera installée, mais restera fermée au public
il y a 18 heures 1 min
pépites > Politique
Le confinement leur réussit
Popularité : Emmanuel Macron et quasiment tout le gouvernement en hausse
il y a 19 heures 1 min
pépites > France
Libérés, délivrés
Déconfinement : retrouvez la nouvelle attestation et le résumé des changements du jour
il y a 20 heures 7 min
décryptage > Santé
Ils en ont vu d'autres

Ultra Covid Solitude : à la cuisine ou pas, papi et mamie semblent mieux résister à la dépression que les jeunes générations

il y a 21 heures 28 min
décryptage > Société
Visitez avec nous le XVIIIème arrondissement de Paris

A cause de l’insécurité la bibliothèque de la Goutte d’Or a fermé ses portes. Tiens, il y avait une bibliothèque à la Goutte d’Or ?

il y a 21 heures 50 min
décryptage > Culture
Bonnes feuilles

Monstres sacrés : Alain Delon, l’éternel enfant blessé

il y a 21 heures 53 min
décryptage > High-tech
Bonnes feuilles

Monde de demain : la vague de l'intelligence artificielle en action

il y a 21 heures 53 min
light > Media
C'est d'actualité
France Télévisions prépare une adaptation en série TV de "La peste" d'Albert Camus
il y a 14 heures 44 min
pépites > Justice
Justice
Nice : un homme écope de 18 mois de prison ferme pour avoir menacé de mort un professeur
il y a 15 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La voyageuse de nuit" : une enquête magistrale où se côtoient révolte et tendresse

il y a 17 heures 53 min
pépites > France
Juste une mise au point
Violences : le préfet de police de Paris Didier Lallement rappelle à l'ordre les policiers
il y a 18 heures 30 min
pépite vidéo > Sport
Rugby
Avant d'affronter l'Argentine, les All Blacks rendent hommage à Maradona
il y a 19 heures 43 min
pépite vidéo > Politique
Déplorable
Manon Aubry (LFI) choque en déclarant que l'insulte "sale macaroni" n'est pas raciste envers les immigrés italiens
il y a 20 heures 57 min
décryptage > International
Chasse ouverte

Iran : assassinat d’un haut scientifique iranien spécialiste du nucléaire

il y a 21 heures 35 min
décryptage > Environnement
Bas-carbone

Énergie nucléaire : l’Union européenne au risque de l’incohérence ?

il y a 21 heures 50 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

Le Covid-19 est-il un laboratoire d’expérimentation pour accélérer la transformation des métiers ?

il y a 21 heures 53 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)
il y a 21 heures 53 min
© Capture d'écran Dailymotion
© Capture d'écran Dailymotion
Pétard mouillé

Casseroles en série chez les candidats LREM : quand la moralisation fait pschittt

Publié le 16 juin 2017
Entre un candidat de la majorité présidentielle qui détient un compte en banque à Hong Kong, une marchande de sommeil et des falsifications de diplômes, il paraît bien difficile à Emmanuel Macron de paraître crédible lorsqu'on parle de moralisation de la vie politique.
Éric Verhaeghe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Entre un candidat de la majorité présidentielle qui détient un compte en banque à Hong Kong, une marchande de sommeil et des falsifications de diplômes, il paraît bien difficile à Emmanuel Macron de paraître crédible lorsqu'on parle de moralisation de la vie politique.

Atlantico : L'hebdomadaire Le Point révélait ce jeudi 15 juin que Laurent Zameczkowski, candidat En Marche de Neuilly sur Seine détenait un compte à Hong Kong, ce qui vient alimenter une nouvelle fois la polémique des personnes composants la future majorité présidentielle, après les précédents révélés par Libération, entre une marchande de sommeil, falsification de diplômes etc..En quoi l'absence de sanctions, pouvant reposer sur l'idée que la formation d'une majorité ne sera pas une difficulté, peut être mettre à mal la crédibilité du nouveau Président ? 

Eric Verhaeghe : Pour l'instant, il existe bien un état de grâce, au moins dans les medias, pour le président. Celui-ci le dilapide rapidement en multipliant les gestes hautains ou arrogants. Le fait de maintenir des candidatures contestées pourrait d'ailleurs dès dimanche lui jouer un vilain tour, car il commence à dévoiler une tendance à faire un usage incontrôlé ou disproportionné du pouvoir dont il disposera. Les Français qui ne s'informent que par la voix des grands médias subventionnés sont mal informés sur ces dérives. Pour l'instant, elles percutent donc peu l'espèce d'hypnose dans laquelle ils vivent. Mais le nombre de Français qui s'inquiètent de la surdité du Président et de la caricature qu'il constitue autour de lui ne cesse de grandir. Il suffit désormais de s'informer raisonnablement pour ne plus pouvoir ignorer la dérive qui guette et pour ne plus pouvoir ne pas s'en inquiéter. Entre les candidats véreux qui restent en place et les candidats incompétents qui ont pour consigne de refuser le débat démocratique avant les élections, En Marche apparaît pour ce qu'il est: une écurie présidentielle, un levier, un instrument hors sol. Mais, à ce stade, Macron crée le doute. Il place les législatives sous le signe d'un scepticisme discret mais profond.  

Comment comparer cette situation aux exercices précédents, notamment avec le quinquennat Hollande, qui entaché de plusieurs scandales, avait tout de même eu le mérite d'en passer par la sanction ? Que peut révéler cette attitude ? En quoi la sociologie du mouvement "En Marche !" peut elle accentuer la question du sentiment d'impunité ?

Je ne sais pas si ce sentiment durera. Mais le mythe d'En Marche repose sur des éléments hallucinogènes. On dit à des gens issus de la "société civile" qu'ils sont les sauveurs d'un monde politique en voie de décomposition, que leur connaissance des intérêts privés est le principal levier de survie pour la République. Cette conviction militante est puissante. Allez leur faire comprendre maintenant que le vers est dans le fruit et que c'est en réalité le contraire qui se prépare. Et c'est bien le problème du macronisme. Ce qu'on présente comme la solution est le début d'un nouveau problème, ce qui est aux antipodes d'un phénomène à la Cahuzac. Cahuzac était suffisamment ancien et blanchi sous le harnais pour savoir qu'un compte en Suisse était éliminatoire. Les candidats d'En Marche s'entendent dire qu'ils viennent de la vraie vie et que c'est cela qui va sauver la France. D'où l'idée que tout est bon et tout se justifie, puisqu'ils sont les "élus", ceux qui ont été choisis par Jupiter pour relever le pays de ses ruines. 

Quelles sont les difficultés que pourraient rencontrer Emmanuel Macron en poursuivant cette stratégie ? La forte majorité attendue à l'Assemblée peut elle être suffisante pour résister ?

Je pense que le principal risque auquel Macron s'expose est de devenir la caricature de ce qu'il est: un bien-né appartenant à l'élite, écoutant l'élite et régnant pour l'élite. Comme il a rapidement mis les médias au pas, il est entouré d'une illusion de MAcromania qui lui laisse croire que tout va bien. Le système d'alarme de la macronie est désactivé et c'est probablement le principal risque de son quinquennat. MAcron est entouré de gens qui lui disent ce qu'il a envie d'entendre. Pendant ce temps, les fondamentaux sont plus que mauvais, ils sont inquiétants. Il a fait 20 millions de voix au second tour malgré un tapage médiatique insupportable autour du Front Républicain. Ses candidats ont péniblement recueilli 6 millions de voix au premier tour, ce qui est un score minable, moins bon que celui de l'UMP en 2012. Le système dysfonctionne, les signaux d'alerte se multiplient, mais le train continue sa course folle. Plus rien ne semble pouvoir l'arrêter. La semaine prochaine, un remaniement gouvernemental risque de macroniser encore un peu plus le système, avec une éviction plausible de Bayrou. Le choc final pourrait surprendre... 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (14)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
lafronde
- 17/06/2017 - 11:15
L'arnaque Macron aura fonctionné
Au plan national, Macron aura sa majorité. Mais au plan local, si vous et vos amis politiques ont voté au 1er tour, alors vous avez encore un choix utile à faire au second ! Dans ma circo, j'irai voter pour un candidat LR sérieux, adjoint au Maire, du Député-Maire concerné par le cumul des mandats. Le candidat En Marche est en tête dans une ville résidentielle, de Droite et réfractaire à l'urbanisme SRU, alors que LREM est pour ! L'argument repris par le candidat LR, et il fait bien ! Défendez vos libertés municipales contre le Grand-Paris, contre les projets urbanistiques toujours progressistes et néfastes. Un député c'est d'abord le représentant de votre terroir (canton, ville) AVANT d'être un supplétif du pouvoir présidentiel. Ne vous trompez pas, votez ! Et si vous êtes salarié, ne validez pas la suppression de la hiérarchie des normes du Code du Travail. Cette suppression ne créera pas plus d'emploi, mais donnera l'effet d'aubaine à votre employeur pour vous remplacer par un plus jeune et moins payé !
Anguerrand
- 17/06/2017 - 10:32
Jamais un gouvernement n'aura eu un gouvernent n'aura
aussi perverti,
Anguerrand
- 17/06/2017 - 10:32
Jamais un gouvernement n'aura eu un gouvernent n'aura
aussi perverti,